19 mai 2024

MotoGP, Jorge Martín s’impose en Tissot Sprint au Mans, Francesco Bagnaia abandonne

Au Mans, le n°89 signe sa 12e victoire du samedi devant Marc Márquez et Maverick Viñales

Les acteurs du MotoGP étaient en piste au circuit du Mans pour la troisième fois de la journée cet après-midi pour disputer la Tissot Sprint du Michelin® Grand Prix de France. Auteur d’une énième démonstration de force dans l’exercice, Jorge Martín (Prima Pramac Racing) triomphe cet après-midi au Mans devant Marc Márquez (Gresini Racing MotoGP) et Maverick Viñales (Aprilia Racing). Retour sur ces 13 tours de bataille dans la Sarthe.

#89, Jorge Martin, Ducati, P1. pht. Gold & Goose

Envol exceptionnel de M.Márquez

À l’extinction des feux, le poleman Jorge Martín est réactif et signe le holeshot devant Marco Bezzecchi (Pertamina Enduro VR46 Racing Team), qui jaillit depuis la cinquième place. Deuxième sur la grille, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) prend un départ catastrophique qui le fait rétrograder au 14e rang dès les premiers virages. À l’inverse, Marc Márquez réalise quant à lui un envol canon et passe de la 13e à la quatrième position dans le premier tour.

Start Race. pht. Gold & Goose

Devant, Jorge Martín tente de creuser l’écart mais Marco Bezzecchi et Aleix Espargaró (Aprilia Racing) parviennent à rester au contact. Dans le coup pour marquer de gros points aujourd’hui, le pilote Aprilia est pénalisé d’un double Long Lap pour avoir anticipé le départ mais il imprime un rythme impressionnant.

#93, Marc Marquez, Ducati, P2. pht. Gold & Goose

Bagnaia abandonne

Au milieu du peloton, Pecco Bagnaia tire tout droit et se retrouve dans le bac à gravier. L’Italien semble victime d’un problème technique sur sa machine et rentre au box pour abandonner au moment au Joan Mir (Repsol Honda Team) chute au virage 8. Aleix Espargaró purge son premier Long Lap et cède sa troisième place à un Marc Márquez qui n’en demandait pas tant. Derrière, Fabio Di Giannantonio (Pertamina Enduro VR46 Racing Team) prend l’avantage sur Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) et se retrouve septième mais l’Italien cède face à un Pedro Acosta (Red Bull GASGAS Tech3) toujours aussi redoutable.

#12, Maverick Viñales , Aprilia, P3. pht. Michelin Motorsport

Martín impérial, Bezzecchi craque

Au moment où Alex Rins (Monster Energy Yamaha MotoGP) part à la faute, le deuxième de la course Marco Bezzecchi force et chute lui aussi au virage 9, ce qui profite à Marc Márquez mais également à Maverick Vinales, qui s’installe sur le podium. Dans un grand jour, le « Martinator » compte deux secondes d’avance sur son premier poursuivant et décroche le 12e succès en Tissot Sprint de sa carrière. Esseulé au quatrième rang, Enea Bastianini prend tous les risques pour revenir sur Maverick Viñales mais le Catalan résiste et s’offre la médaille de bronze derrière Marc Márquez.

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P10. pht. Michelin Motorsport

La suite du top 10

Malgré deux Long Lap, Aleix Espargaró décroche une honorable cinquième place devant un Pedro Acosta qui a absolument tout tenter pour revenir au point de frôler la catastrophe dans le virage du raccordement. Fabio Di Giannantonio est septième devant Jack Miller et Raúl Fernández (Trackhouse Racing), qui empoche le dernier point mis en jeu aujourd’hui. Devant son public, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) signe une frustrante mais encourageante 10e place alors que Johann Zarco (LCR Honda Castrol) est 13e.

Tissot Sprint ici

Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 14h00, Paris Time !

Communiqué MotoGP