3 décembre 2022

GT World Challenge : Dries Vanthoor/Charles Weerts (Team WRT) et Marciello/Boguslavskiy (ASP Akkodis) l’emportent à Zandvoort (Video)

Course 1

  • Weerts/Vanthoor prennent l’avantage au championnat avec une victoire dominante à Zandvoort pour l’équipe WRT Audi.
  • Les doubles champions en titre sont de retour au sommet alors que leurs rivaux connaissent des problèmes.
  • De Pauw/Jean poursuivent leur belle forme en Silver Cup avec une quatrième victoire en cinq courses sur la Ferrari #53 AF Corse.
  • AF Corse réalise le doublé en Pro-Am avec la victoire de Costantini/Sbirrazzuoli sur la Ferrari n°21.
#32, Pro Cup, Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, Audi R8 LMS evo II GT3, P1

Dries Vanthoor et Charles Weerts sont de nouveau en tête du classement du Fanatec Sprint après que l’équipage de l’Audi n°32 du Team WRT ait remporté une victoire confortable lors de la première course du week-end à Zandvoort.

#88, Pro Cup, Jules Gounon, Jim Pla, AKKODIS ASP, Mercedes-AMG GT3, P2

Marquant la mi-parcours du championnat de format Sprint, la course de 60 minutes a vu l’avantage des points basculer une fois de plus. Les qualifications laissaient présager que ce serait le jour du Team WRT, Weerts devançant de peu Simon Gachet (Audi #11 Tresor by Car Collection) pour décrocher la pole, tandis que son principal rival pour le titre, Timur Boguslavskiy (Mercedes-AMG #89 Akkodis ASP), n’a pu faire mieux que 14e.

Race Start

Weerts s’est échappé sans encombre et a conservé la tête alors que le peloton entrait dans le premier virage. Derrière, Ulysse De Pauw a fait progresser sa Ferrari AF Corse n°53 d’une place, tandis que Jules Gounon a gagné deux places sur la Mercedes-AMG Akkodis ASP n°88 pour prendre la troisième place. Leur progression s’est faite au détriment de Gachet, qui est passé de la deuxième à la quatrième place lors du premier tour, puis a été dépassé par Aurélien Panis (Audi n°25 de l’équipe Saintéloc Junior) avant la marque des 10 minutes.

#11, Pro Cup, Simon Gachet, Christopher Haase, Tresor by Car Collection, Audi R8 LMS evo II GT3, P3

Dans un premier temps, il semblait que le pilote de la Silver Cup, De Pauw, pourrait être en mesure de défier Weerts pour la tête de la course. En effet, le pilote Ferrari s’est rapproché à quelques dixièmes de seconde au début de la course, mais une fois que Weerts a trouvé son rythme, l’Audi était hors de portée. Il parvient à creuser un écart confortable en tête de la course, tandis que l’attention de De Pauw se focalise sur Gounon, en pleine charge.

Une grande partie de l’action pendant le premier relais semblait être centrée sur Valentino Rossi (n°46 Team WRT Audi). L’Italien était rarement sans travail, qu’il s’agisse de passer Christopher Froggatt (Mercedes-AMG #93 Sky Tempesta Racing) avec un mouvement décisif ou de se remettre d’un tête-à-queue qui l’a fait tomber à l’arrière du peloton.

#53, Silver Cup, Ulysse De Pauw, Pierre Alexandre Jean, AF Corse Ferrari 488 GT3, P4, P1 Silver

Une fois la fenêtre des stands ouverte, la Ferrari #53 et la Mercedes-AMG #88 se sont arrêtées ensemble, tandis que l’Audi #32 a roulé un tour de plus. L’ASP Akkodis a devancé l’AF Corse, permettant à Jim Pla de reprendre la piste avec une nette deuxième place devant Pierre-Alexandre Jean. Un arrêt particulièrement rapide des mécaniciens de la #88 met la pression sur l’équipe WRT, mais lorsque Weerts se présente à nouveau, son équipe ne commet aucune erreur et Vanthoor quitte la voie des stands en tête.

#25, Pro Cup, Aurelien Panis, Patric Niederhauser, Sainteloc Junior Team, Audi R8 LMS evo II GT3, P5

Le prochain obstacle à franchir était le départ de la voiture de sécurité. La course est neutralisée un peu avant la 40e minute pour dégager la McLaren JP Motorsport de Vince Abril et enlever un cône au milieu du circuit. Le peloton est serré lorsque le drapeau vert est agité, mais malgré un bon départ de Pla, le Français ne parvient pas à se mesurer à Vanthoor.

#66, Pro Cup, Pieter Schothorst, Dennis Marschall, Attempto Racing, Audi R8 LMS evo II GT3, P6

Alors que les leaders s’éloignent, l’attention se porte sur la lutte pour la dernière marche du podium. Bien que disposant d’un avantage confortable sur la Silver Cup, Jean n’est pas d’humeur à jouer la sécurité. Le Français a dû faire face à une forte pression de l’arrière, alors que Christopher Haase fonçait dans l’Audi n°11 de Tresor by Car Collection, ce qui a donné lieu à une bataille divertissante dans les derniers instants.

#87, Silver Cup, Casper Stevenson, Thomas Drouet, AKKODIS ASP, Mercedes-AMG GT3, P7, P2 Silver

Haase a finalement prévalu, utilisant toute son expérience pour forcer Jean à sortir de la ligne avant de s’emparer de la position. Le pilote Ferrari a ensuite dû faire face à l’attaque d’un autre as d’Audi Sport, Patric Niederhauser (Audi n°25 Saintéloc Junior Team), mais il s’est à nouveau défendu avec vigueur et a conservé la P4.

#21, Pro-Am Cup, Stefano Costantini, Cedric Sbirrazzuoli, AF Corse, Ferrari 488 GT3, P15, P1 Am

Vanthoor, quant à lui, n’a pas été inquiété en tête et a terminé avec 2’’8 secondes d’avance sur Pla, une marge qui ne démontre pas entièrement la domination du Team WRT. La deuxième place de la Mercedes-AMG n°88 a permis à Akkodis ASP de conserver son avance au classement des équipes, mais c’est maintenant Weerts/Vanthoor qui est en tête du classement des pilotes. L’Audi n°11 de Tresor by Car Collection complète le podium au classement général, confirmant ainsi les bons débuts de l’équipe italienne.

#52, Pro-Am Cup, Louis Machiels, Andrea Bertolini, AF Corse, Ferrari 488 GT3, P16, P2 Am

La quatrième place au classement général a permis à De Pauw/Jean de remporter une quatrième Silver Cup en cinq courses et de renforcer leur position dans le championnat de la catégorie. En effet, le jeune duo reste compétitif dans le classement général de la Fanatec Sprint après avoir montré un rythme de pointe sur chaque circuit cette saison. La deuxième marche du podium de la Silver Cup est revenue à l’Audi n°99 Attempto Racing d’Alex Aka et Nicolas Schöll, septième au classement général, avec une place d’avance sur la Mercedes-AMG Akkodis ASP n°87.

La Ferrari AF Corse n°21 de Stefano Costantini et Cedric Sbirrazzuoli a remporté les honneurs de la catégorie Pro-Am. Le premier a été engagé ce week-end pour remplacer Hugo Delacour. La McLaren #188 Garage 59, auteur de la pole position, a mené la course en début de course mais a été contrainte d’abandonner en raison de problèmes de boîte de vitesses avant le quart d’heure. La McLaren #111 JP Motorsport a pris la tête de la course, avant d’être victime de ses propres problèmes lors du deuxième relais. La Ferrari n°52 AF Corse de Louis Machiels et Andrea Bertolini a terminé deuxième de sa catégorie, tandis que la McLaren n°111 de Patryk Krupinski et Christian Klien complétait le podium.

Course 1 ici

L’autre grande histoire de la journée est celle de la Mercedes-AMG Akkodis ASP n°89 de Raffaele Marciello et Timur Boguslavskiy, qui a perdu la tête du championnat après un début de course désastreux. Après avoir connu des difficultés lors des qualifications, la course de Boguslavskiy a été gâchée par un contact avec l’Audi n°33 du Team WRT, qui a envoyé Jean-Baptise Simmenauer dans les graviers au virage 1. Marciello a pu se hisser dans le top 10 mais a été pénalisé, ce qui n’a pas été le cas lorsque le contact avec l’Audi n°12 a provoqué une crevaison. Il a finalement terminé 23e et espère faire beaucoup mieux le lendemain.

Podium Pro Cup

 

Podium Silver

 

Podium Am

 

Course 2

  • L’ASP Akkodis revient en force avec la victoire de Marciello/Boguslavskiy sur la Mercedes-AMG n°89 à Zandvoort.
  • L’équipage en quête du titre répond avec style en réalisant une performance parfaite le dimanche.
  • L’Audi Attempto Racing remporte la Silver Cup grâce à Aka/Schöll.
  • Ramos/MacDonald relancent la course au titre avec une victoire en catégorie Pro-Am sur la McLaren n°188.

Akkodis ASP a remporté sa troisième victoire en Fanatec Sprint en 2022 grâce à la performance parfaite de la Mercedes-AMG n°89 de Raffaele Marciello et Timur Boguslavskiy lors de la course d’aujourd’hui à Zandvoort.

#89, Pro Cup, Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello, AKKODIS ASP, Mercedes-AMG GT3, P1

Marciello s’est élancé en pole position après avoir remporté la séance de qualification du matin avec plus d’une demi-seconde d’avance. Le pilote suisse a réalisé une brillante performance sur une piste rendue dangereuse par la pluie de la nuit. Le circuit était sec lorsque la course a commencé, mais l’as de Mercedes-AMG était une fois de plus dans une classe à part, maintenant son avantage dans le premier virage et construisant immédiatement un avantage.

#32, Pro Cup, Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, Audi R8 LMS evo II GT3, P2

Derrière lui, la bataille pour la deuxième place a fait rage pendant les 30 premières minutes. Vincent Abril est deuxième sur la McLaren #112 JP Motorsport, tandis que Dries Vanthoor (Audi #32 Team WRT) devance Dennis Marshall (Audi #66 Attempto Racing) pour prendre la troisième place. Vanthoor était légèrement plus rapide qu’Abril, mais l’accélération supérieure de la McLaren dans le dernier virage s’est avérée vitale.

Le pilote du Team WRT devait également surveiller ses rétroviseurs, Marschall étant capable de suivre son rythme. Tout cela a profité à Marciello, qui a pu prendre plusieurs dixièmes d’avance à chaque tour. Son avantage était de plus de huit secondes au moment de l’ouverture de la fenêtre des stands, à laquelle Abril s’est immédiatement réfugié pour passer le relais à son coéquipier Dennis Lind.

#66, Pro Cup, Pieter Schothorst, Dennis Marschall, Attempto Racing, Audi R8 LMS evo II GT3, P3

L’équipe JP Motorsport, qui participait pour la première fois en Pro à un week-end Fanatec Sprint, a eu la tâche difficile d’égaler les arrêts aux stands de ses rivaux très expérimentés comme Attempto Racing et Team WRT. Attempto Racing a pu envoyer Pieter Schothorst devant Lind, et lorsque Vanthoor s’est arrêté un tour plus tard pour passer le relais à Charles Weerts, l’Audi n°32 a également gagné une place pour prendre la deuxième place.

#88, Pro Cup, Jules Gounon, Jim Pla, AKKODIS ASP, Mercedes-AMG GT3, P4

Marciello a roulé le plus longtemps possible avant de s’arrêter pour passer le relais à Boguslavskiy. Akkodis ASP a effectué un arrêt propre et la Mercedes-AMG n°89 était de retour sur la piste avec une avance confortable sur l’Audi n°32. Jusqu’à présent, la course avait suivi le même schéma que les deuxièmes courses à Brands Hatch et Magny-Cours, mais cette fois, il y a eu un rebondissement.

#112, Pro Cup, Dennis Lind, Vincent Abril, JP Motorsport, McLaren 720S GT3, P5

Quelques instants après la sortie de Boguslavskiy des stands, des drapeaux jaunes sont agités dans le secteur médian pour la McLaren #111 JP Motorsport de Patryk Krupinski, qui est entrée en contact avec l’Audi #12 Tresor by Car Collection et s’est arrêtée sur le bord de la piste. L’incident a été traité sous le drapeau jaune, puis la voiture de sécurité a été déployée.

#54, Pro Cup, Adrien De Leener, Christian Engelhart, Dinamic Motorsport, Porsche 911 GT3-R (991.II), P6

Le peloton était très serré lorsque le départ a été donné avec un peu moins de 20 minutes au compteur. Boguslavskiy menait devant Weerts, tandis que Schothorst occupait la troisième place et que Jules Gounon était quatrième sur la Mercedes-AMG Akkodis ASP n°88 après avoir remplacé Jim Pla. Derrière lui, Lind occupe la cinquième place sur la McLaren JP Motorsport restante.

#99, Silver Cup, Alex Aka, Nicolas Schöll, Attempto Racing, Audi R8 LMS evo II GT3, P8, P1 Silver

Boguslavskiy prend un bon départ, mais Weerts se rapproche immédiatement et commence à mettre la pression sur le pilote Akkodis ASP. Les opportunités de dépassement étant rares, la course dépend de la capacité de Boguslavskiy à éviter les erreurs ; en effet, il suffit d’un apex manqué pour permettre à Weerts de passer.

Race Start

Derrière les leaders, Schothorst est sous la pression de Gounon, qui cherche à tout prix à contourner le Néerlandais. Sa meilleure opportunité se présente avec une course à l’extérieur dans le premier virage, mais Schothorst tient la ligne inférieure et empêche le passage.

#53, Silver Cup, Ulysse De Pauw, Pierre Alexandre Jean, AF Corse Ferrari 488 GT3, P9, P2 Silver

Boguslavskiy a également fait preuve de sang-froid et a réalisé un parcours sans faute pour repousser Weerts. La Mercedes-AMG n°89 a maintenu son record de victoire en deuxième course dans toutes les courses Fanatec Sprint de la saison, permettant à Boguslavskiy et Marciello de revenir à un demi-point des leaders du championnat, Weerts et Vanthoor.

#188, Pro-Am Cup, Miguel Ramos, Dean Macdonald, Garage 59, McLaren 720S GT3, P15, P1 Am

Pendant que les vainqueurs fêtaient dans le parc fermé, l’homme le plus heureux de tous était Schothorst. Le pilote néerlandais a tenu Gounon en échec pour monter sur le podium de sa course nationale, ce qui a suscité des scènes de liesse au sein de l’équipe Attempto. La Mercedes-AMG n°89 a terminé quatrième, suivie de la McLaren n°112 de JP Motorsport, qui a obtenu un excellent résultat pour la première sortie de l’équipe polonaise en Fanatec Sprint avec une voiture Pro.

#52, Pro-Am Cup, Louis Machiels, Andrea Bertolini, AF Corse, Ferrari 488 GT3, P18, P2 Am

Dinamic Motorsport a réalisé son meilleur score de la saison en terminant sixième avec la Porsche n°54 de Christian Engelhart et Adrien De Leener, suivie de l’Audi n°25 du Saintéloc Junior Team. Le podium de la Silver Cup complète le top 10 du classement général, Attempto Racing remportant sa deuxième victoire de la campagne grâce à l’équipage n°99 d’Alex Aka et Nicolas Schöll. Ils ont devancé la Ferrari AF Corse n°53, leader du championnat, tandis que le Team WRT a complété le podium de la catégorie avec son Audi n°30.

La McLaren #188 Garage 59 a remporté la victoire en Pro-Am et relancé la lutte pour le titre de l’équipe britannique. Dean MacDonald s’est élancé de la pole position, mais il a été dépassé au départ par son rival Christian Klien (McLaren JP Motorsport #111), les deux hommes ont suivi les leaders du classement général pendant le premier relais. Les chances de l’équipe JP ont pris fin lorsque Krupinski a été éliminé peu après la fenêtre des stands, laissant l’avantage à Miguel Ramos. Le pilote portugais a devancé la Ferrari AF Corse n°52 de Louis Machiels et Andrea Bertolini, tandis que la Ferrari n°21 s’est remise d’une crevaison précoce pour compléter le podium de la catégorie.

Podium Pro

 

Podium Silver

 

Podium Am

Après le week-end de Zandvoort, les équipes vont maintenant se rendre directement dans les Ardennes belges pour effectuer les essais des TotalEnergies 24 Hours of Spa (21-22 juin). La prochaine épreuve du Fanatec Sprint à Misano suivra une semaine plus tard (1-3 juillet), tandis que la course phare aura lieu à la fin du mois (28-31 juillet). Après une autre rencontre très compétitive, le Team WRT et Akkodis ASP sont prêts à poursuivre leur lutte pour la gloire au championnat dans cette phase cruciale de la saison 2022.

Championnats ici

Communiqué GT World Challenge

Crédits photos Chris Schotanus, GT World Clallenge

 

Haut du site