26 mai 2022

Toyota signe une victoire spectaculaire à Spa – Ferrari s’impose en LMGTE Pro.

Les pilotes Toyota Gazoo Racing Kamui Kobayashi, Jose-Maria Lopez et Mike Conway ont remporté les TotalEnergies 6 Heures de Spa 2022 au terme d’une course à rebondissements sous la pluie.

#7, CONWAY Mike (gbr), KOBAYASHI Kamui (jpn), LOPEZ Jose Maria (arg), Toyota Gazoo Racing, Toyota GR010 – Hybrid, P1. pht. Joao Filipe / DPPI

Les pilotes Toyota Gazoo Racing Kamui Kobayashi, Jose-Maria Lopez et Mike Conway ont remporté les TotalEnergies 6 Heures de Spa 2022 au terme d’une course à rebondissements sous la pluie.

La Toyota #7 (P1) en bagarre avec l’Alpine #36 (P2). pht. Clément Luck / DPPI

La moitié de la course a été interrompue en raison de fortes pluies et d’incidents qui ont engendré trois drapeaux rouges, six voitures de sécurité et cinq Full Course Yellow.

La Toyota GR010 Hybrid Hypercar n°7 a su se montrer à la hauteur des événements et a permis au constructeur japonais de remporter sa sixième victoire consécutive sur le légendaire circuit belge, la deuxième dans la catégorie Hypercar à Spa.

Start of Race. pht. Joao Filipe / DPPI

Jose-Maria Lopez a franchi le drapeau à damiers avec 27 secondes d’avance sur l’Alpine ELF Team, composée de Matthieu Vaxiviere, Nicola Lapierre et André Negrão, après avoir largement dominé les deux dernières heures de la course.

Jusque-là, la course a été prise en mains par la Glickenhaus 007LMH, partie en pole position, la Toyota GR010 Hybrid Hypercar n°8 puis la LMP2 du team belge WRT. Une série d’averses a rendu la piste impraticable pendant une partie des 6 heures de ce deuxième rendez-vous de la saison.

#708, GLICKENHAUS RACING / Glickenhaus 007 LMH, P9, P3 Hypercar.

Le trio Glickenhaus Racing, Olivier Pla, Pipo Derani et Romain Dumas, s’est hissé sur la troisième marche du podium. L’apothéose d’une semaine mémorable qui vit le constructeur américain décrocher sa première pole en FIA WEC.

La Toyota GR010 Hybrid Hypercar n°8 de Sébastien Buemi, Ryo Hirakawa et Brendon Hartley, a été contrainte à l’abandon dans la deuxième heure de course en raison d’une défaillance du système hybride qui a immobilisé la voiture sur la piste.

#36, NEGRAO André (bra), LAPIERRE Nicolas (fra), VAXIVIERE Matthieu (fra), Alpine Elf Team, Alpine A480 – Gibson, P2. pht. Joao Filipe / DPPI

La Toyota n°7 a donc pu s’imposer et permettre au président de Toyota Gazoo Racing, Koji Sato, de savourer la victoire sur le podium avec l’équipage victorieux.

Deuxième au terme de cette course à rebondissements Alpine qui avait déjà remporté la première manche à Sebring  augmente son avantage au classement 2022

 

LMGTE PRO, Ferrari bat Porsche de 0 »523s !

James Calado et Alessandro Pier Guidi ont remporté une victoire sensationnelle en LMGTE Pro après l’une des courses les plus disputées de l’histoire du FIA WEC.

#51, PIER GUIDI Alessandro (ita), CALADO James (gbr), AF Corse, Ferrari 488 GTE EVO, P1. pht.  Joao Filipe / DPPI

Le duo AF Corse n°51 a pris la tête d’une course en dents de scie qui s’est terminée par un duel au couteau face à la Porsche 911 RSR-19 n°92 du Porsche GT Team pilotée par Michael Christensen.

#92, Porsche 911 RSR, Porsche GT Team, Kevin Estre (F), Michael Christensen (DK), P2

Calado a réussi à tenir tête au Danois dans les derniers tours, après qu’un Full Course Yellow en fin de course ait permis à la Porsche de revenir dans les échappements de la Ferrari de tête, après avoir déjà pris le meilleur sur la Ferrari AF Corse d’Antonio Fuoco à moins d’une demi-heure du terme lors d’une manœuvre décisive à l’épingle de La Source.

Malgré la pression mise par la Porsche, Calado parvint à contenir les assauts de Christensen pour décrocher une victoire retentissante sur ce tracé de Spa-Francorchamps où le Porsche GT Team s’est montré intraitable ces dernières années.

#52,AF Corse, M. MOLINA / A. FUOCO, Ferrari 488 GTE Evo, LMGTE Pro, P3

La Porsche n°92 avait pris la tête au début de la course, mais après un contact avec la voiture sœur, la n°91 de Gianmaria Bruni, qui avait décroché la pole.

Le pilote italien a été contraint d’effectuer un tour au ralenti en raison d’une crevaison, concédant un tour aux voitures de tête. Bruni et son équipier Richard Lietz se sont ensuite battus mais n’ont pu faire mieux qu’une cinquième place.

#64, MILNER Tommy (usa), TANDY Nick (gbr), Corvette Racing, Chevrolet Corvette C8.R, P4. pht. Joao Filipe / DPPI

Le podium de la catégorie est complété par Antonio Fuoco et Miguel Molina sur la deuxième Ferrari 488 GTE Evo n°52 d’AF Corse.

Nick Tandy et Tommy Milner (Corvette Racing) ont pris la quatrième place, mais leur course a été compromise par leur rentrée aux stands juste au moment du premier des trois drapeaux rouges.

Podium LMGTE Pro. pht. Clément Luck / DPPI

Kévin Estre (Porsche 911 RSR #92) :

 » Gimmi et moi sommes bien partis sur la ligne. Malheureusement, j’ai fait une erreur en freinant avec des pneus froids. J’ai glissé tout droit et j’ai légèrement heurté la voiture n°91. A la sortie du virage, trois voitures étaient côte à côte et il n’y avait presque plus de place. Nos deux voitures se sont à nouveau touchées. Ce n’était certainement pas bien géré de ma part. Je tiens à m’excuser auprès de mes coéquipiers de la voiture sœur. C’était mon erreur. Malheureusement, nous n’avons pas été en mesure de gagner le maximum de points pour Porsche aujourd’hui. »

 

La joie à domicile pour WRT en LMP2

L’équipe belge WRT a remporté une brillante victoire à domicile. Rene Rast, Sean Gelael et Robin Frijns ont décroché une victoire impressionnante en LMP2.

#31 WRT / BEL / Oreca 07 – Gibson / Sean Gelael (IDN) / Robin Frijns (NLD) / Rene Rast (DEU), P1.

Frijns a même été leader de la course au classement général en distançant même la Toyota n°7 de Mike Conway, futur vainqueur, dans une démonstration spectaculaire de pilotage sur piste mouillée.

Il s’agit de la quatrième victoire de WRT depuis les débuts du team belge en FIA WEC il y a un an. Elle permet à Frijns, Rast et Gelael de prendre la tête du championnat avant les 24 Heures du Mans le mois prochain.

#41, Realteam by WRT, R. ANDRADE / F. HABSBURG / N. NATO, Oreca 07 – Gibson, LMP2, P2

L’équipage Realteam by WRT Oreca-Gibson de Ferdinand Habsburg, Rui Andrade et Norman Nato a complété la journée parfaite de l’équipe dirigée par Vincent Vosse, la JOTA n°38 de Will Stevens, Antonio Felix da Costa et Roberto Gonzalez complétant le podium final.

Plusieurs batailles passionnantes ont animé la dernière heure de la course avec, notamment le Team Penske au cœur de la bagarre. Felipe Nasr et la United Autosports USA n°22 de Phil Hanson se sont livré un duel passionnant dans un final spectaculaire

#38, JOTA, R. GONZALEZ / A. DA COSTA / W. STEVENS, Oreca 07 – Gibson, LMP2, P3

La voiture AF Corse n°83, de François Perrodo, Alessio Rovera et Nicklas Nielsen, a réitéré son résultat de Sebring en remportant une nouvelle victoire dans la division Pro/Am, en plus de la pole position de Rovera.

Podium LMP2

 

Sebastien Ogier (FRA) – TotalEnergies 6h of Spa Francorchamps

Dempsey Proton décroche les honneurs en LMGTE Am

Harry Tincknell, Christian Reid et Sebastien Priaulx décrochent la victoire en LMGTE Am avec la Porsche Dempsey Proton n°77. Il s’agit de la première victoire de l’équipe allemande en FIA WEC depuis cette même manche belge en 2019.

#77, Porsche 911 RSR, Dempsey-Proton Racing, Christian Ried (D), Harry Tincknell (GB), Sebastian Priaulx (GB), P1

Tincknell a tenu tête dans les derniers tours à l’Aston Martin Vantage de TF Sport pilotée par Marco Sorensen pour devenir le premier pilote à s’imposer pour le compte de trois constructeurs différents en catégorie GT, Aston Martin, Ford et Porsche.

#33, KEATING Ben (usa), CHAVES Henrique (prt), SORENSEN Marco (dnk), TF Sport, Aston Martin Vantage AMR, P2. pht. Joao Filipe / DPPI

Sorensen et ses équipiers Ben Keating et Henrique Chaves s’emparent de la deuxième place à seulement 1,5s de Tincknell. Une excellente journée pour Aston Martin, puisque la Northwest AMR n°98 de Nicki Thiim, Paul Dalla Lana et David Pittard, complète le podium final.

#98, DALLA LANA Paul (can), PITTARD David (gbr), THIIM Nicki (dnk), Northwest AMR, Aston Martin Vantage AMR, P3. pht. Joao Filipe / DPPI
Podium LMGTE Am. pht. Clément Luck / DPPI

Classements 6 h de Spa ici

Championnat ici

Les 24 Heures du Mans, prochaine manche du Championnat du monde d’Endurance FIA  022, se dérouleront le week-end du 11 et 12 juin prochains.

Communiqué WEC, Catherine Vatteoni

Crédits photos, WEC, Michelin Motorsport, Teams

Crédit vidéo – Porsche AG

 

Haut du site