WTCR, Muller et Priaulx s’imposent à Macao, Michelisz en tête du championnat

Posted by

C1 – Muller s’impose devant Michelisz

Yvan Muller a converti sa DHL Pole Position en victoire lors de la Course 1 de la WTCR Race of Macau ; deuxième, Norbert Michelisz a pris la tête du WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO.

Yvan MULLER. Pht. Clement Marin/DPPI

Muller (Cyan Racing Lynk & Co) a pris un départ propre et n’a jamais été sérieusement menacé par Michelisz ; tous deux couraient avec le championnat à l’esprit sur la #RoadToMalaysia. Kevin Ceccon (Team Mulsanne) est monté sur la troisième marche du podium dans son Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR, tandis qu’Andy Priaulx a sacrifié la troisième place au profit de son coéquipier chez Lynk & Co, le candidat au titre Thed Björk.

Norbert MICHELISZ. Pht. Florent Gooden/DPPI

“Incroyable,” s’extasie un Muller ravi après sa troisième victoire de la saison en WTCR / OSCARO. “J’ai pris ma retraite en 2016 et je pensais ne jamais revenir. Je suis désormais de retour dans la voiture, et encore mieux, je gagne ! C’est un grand effort d’équipe. Merci à mes coéquipiers, car ils me poussent et me rendent plus rapide.”

Kevin CECCON. Pht. Florent Gooden/DPPI

Dès le départ, Priaulx et son coéquipier Yann Ehrlacher ont collaboré pour reléguer Ceccon du quatrième au cinquième rang, alors que Björk a perdu une place et s’est retrouvé septième derrière Rob Huff. Björk, qui était troisième du classement général avant cette course, a ensuite récupéré une position quand Ehrlacher a sacrifié sa course en rétrogradant derrière lui, ce qui a également profité à Ceccon et à Huff.

Priaulx a consenti à un sacrifice similaire au dernier tour. Il est passé de la troisième à la sixième place, permettant à Björk de finir cinquième derrière Ceccon et Huff.

Grid girls. Pht. Florent Gooden/DPPI

Esteban Guerrieri (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport), qui n’avait que deux points d’avance en tête du championnat, a connu une mauvaise course dans sa Honda Civic Type R TCR. L’Argentin a été contraint de prendre le départ du fond de grille après un changement de moteur, mais ne pouvant espérer les points, il est rentré au stand pour abandonner.

Start of Race 1. Pht. Florent Gooden/DPPI

Michelisz devance désormais Guerrieri de 18 points, ainsi que Muller et Björk, alors que de nombreux points peuvent encore être marqués lors des Courses 2 et 3 ce dimanche.

Yvan MULLER. Pht. Florent Gooden/DPPI

Parmi les pilotes aux avant-postes, c’est Frédéric Vervisch (Comtoyou Team Audi Sport) qui a gagné le plus de places en remontant de la 11e à la septième position, derrière Priaulx mais devant Ehrlacher et Gabriele Tarquini (BRC Hyundai N Squadra Corse). La Hyundai i30 N TCR de Nicky Catsburg complétait le top 10.

Yann EHRLACHER. Pht. Clement Marin/DPPI

Les autres concurrents à avoir marqué des points sont Johan Kristoffersson (SLR Volkswagen), Aurélien Panis (Comtoyou DHL Team CUPRA Racing), le nouveau pilote WTCR / OSCARO Robert Dahlgren (PWR Racing), Néstor Girolami et Tiago Monteiro (KCMG), ce dernier au 15e rang.

C1 ici

HighLights Race 1, video WTCR

C2 – Nouvelle victoire de Muller

Yvan Muller a remporté sa deuxième victoire du week-end à la WTCR Race of Macau, devançant son coéquipier Thed Björk pour un doublé Cyan Racing Lynk & Co lors de la Course 2 à grille inversée.

Yvan MULLER. Pht. Clement Marin/DPPI

La victoire de Muller, qui fait suite à son triomphe de samedi en Course 1, signifie qu’il gagne encore davantage de terrain sur la #RoadToMalaysia. En effet, le leader du championnat Norbert Michelisz a fini dixième, et Esteban Guerrieri quatrième : le Hongrois n’a plus que 11 points d’avance sur l’Argentin, qui est six longueurs devant Muller.

Aurelien PANIS. Pht. Florent Gooden/DPPI

Le résultat s’est joué au départ. Yann Ehrlacher (en DHL Pole Position) et Björk ont pris un bon envol depuis la première ligne avec leurs Lynk & Co, tandis que Muller s’est propulsé du cinquième au troisième rang bien avant Lisboa, aux dépens de Guerrieri et de Kevin Ceccon, qui partait troisième.

Puis, lors de ce premier tour, Ehrlacher et Björk ont tous deux laissé Muller passer pour lui permettre de s’imposer et d’ainsi mener l’assaut de Lynk & Co dans la course au titre WTCR / OSCARO.

“J’ai pris un départ fantastique, ce qui est crucial ici,” déclare Muller après sa quatrième victoire de la saison en WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO. “Je savais que si je voulais gagner, il fallait que je double Guerrieri et Ceccon. Puis Yann et Thed m’ont grandement aidé.”

Troisième à la fin du premier tour, Ehrlacher a ensuite perdu une place au profit de Guerrieri et a chuté au classement lorsqu’il est sorti large à Lisboa, où Guerrieri a réalisé son impressionnant dépassement. Mais la Honda Civic Type R TCR du pilote ALL-INKL.COM Münnich Motorsport n’a pas conservé cette troisième place longtemps. Au troisième tour, l’Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR de Ceccon (Team Mulsanne) l’a aisément dépassé pour signer son deuxième podium du week-end, suite à la troisième place de l’Italien en Course 1.

Kevin CECCON. Pht. Clement Marin/DPPI

Guerrieri a ensuite dû résister à Nicky Catsburg (BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team). Le Néerlandais a failli le doubler au dernier tour, mais Guerrieri a tenu bon. Puis Catsburg a sacrifié sa course et rétrogradé au classement afin de permettre à Michelisz de marquer plus de points pour le titre en montant au dixième rang.

Derrière Guerrieri au quatrième rang, Johan Kristoffersson (SLR Volkswagen) a fini cinquième et meilleur pilote découvrant Macao ce week-end, suivi par Ehrlacher et la quatrième Lynk & Co, celle d’Andy Priaulx. Frédéric Vervisch (Comtoyou Team Audi Sport) était huitième devant Jean-Karl Vernay (Leopard Racing Team Audi Sport) et Michelisz.

Gabriele Tarquini (BRC Hyundai N Squadra Corse) s’est classé 11e, devant Catsburg, Tom Coronel (Comtoyou DHL Team CUPRA Racing) et Rob Huff (SLR VW Motorsport) ; Mikel Azcona (PWR Racing), 15e, complétait les points.

Podium C2. Pht. Florent Gooden/DPPI

Niels Langeveld a été retgardé par une collision au premier tour à Lisboa, où Mehdi Bennani et Attila Tassi se sont également accrochés plus tard dans cette course.

C2 ici

 HighLights race 2, video WTCR

C3 – Premier succès pour Priaulx face à Huff

Andy Priaulx a remporté sa première victoire en WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO après avoir vaincu son compatriote Rob Huff lors d’une Course 3 tendue à la WTCR Race of Macau.

Andy PRIAULX. Pht. Florent Gooden/DPPI

Le pilote Cyan Performance Lynk & Co a pris un meilleur envol que Huff, auteur de la DHL Pole Position, pour s’emparer de la tête au départ, puis a résisté aux quatre voitures qui l’ont suivi de près pendant 11 tours pour remporter sa première victoire en WTCR / OSCARO.

“La course a été dure,” déclare Priaulx, triple champion de FIA World Touring Car. “Huffy m’a harcelé tout du long et ne m’a pas laissé respirer. C’est bon d’être de retour là où j’avais l’habitude d’être.”

Quant à la possibilité de perdre cette victoire en raison des consignes d’équipe, il ajoute : “J’ai du respect pour l’écurie, qui m’a laissé attaquer pour gagner. Et c’est une victoire particulière car ma fille fête aujourd’hui ses 16 ans.”

Huff est déçu d’avoir manqué ce qui aurait été sa dixième victoire à Macao mais a félicité son rival. “Le départ a été normal – j’ai toujours eu des difficultés à démarrer la Golf. C’est comme ça. Nous étions lents en ligne droite, comme d’habitude. Mais la course a été bonne, et être battu par Andy, ça ne me dérange pas. C’est toujours appréciable de se battre contre lui.”

Rob HUFF. Pht. Clement Marin/DPPI

Pendant ce temps, la course au titre s’est encore resserrée sur la #RoadToMalaysia après un week-end animé. Le leader du championnat, Norbert Michelisz, a fini 12e, soit sa position de départ ; son plus proche rival, Esteban Guerrieri, s’est classé dixième, et Yvan Muller, deux fois vainqueur à Macao, était sixième. Michelisz n’a donc plus que neuf points d’avance sur Guerrieri et 11 sur Muller, à l’aube de la super-finale, la WTCR Race of Malaysia.

Jean-Karl VERNAY. Pht. Florent Gooden/DPPI

Priaulx n’a pas eu la tâche facile pour s’imposer, Huff étant resté proche de lui pendant la majeure partie du tour, mais la Lynk & Co avait l’avantage sur la Golf dans les longues lignes droites, et Jean-Karl Vernay (Leopard Racing Team), troisième, mettait la pression à Huff tour après tour au freinage de Lisboa avec son Audi Sport RS 3 LMS. Johan Kristoffersson (SLR Volkswagen) complétait ce train de quatre voitures à l’avant pour conclure sur une bonne note sa première visite à Macao.

Race 3. Pht. Clement Marin/DPPI

Thed Björk a été un cinquième solitaire pendant une grande partie de la course, mais au dernier tour, il a sacrifié sa position et ses points pour Muller en rétrogradant au classement. Nicky Catsburg (BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team) a hérité de la cinquième place devant Muller et Björk.

PRIAULX, HUFF, VERNAY. Pht. Florent Gooden/DPPI

La quatrième Lynk & Co, celle de Yann Ehrlacher, a conclu un week-end réussi pour la marque chinoise cliente avec la huitième place, devant l’Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR de Kevin Ceccon (Team Mulsanne). Guerrieri complétait le top 10 au terme d’un week-end difficile pour ALL-INKL.COM Münnich Motorsport mais demeure en lice pour le titre, neuf points derrière Michelisz.

Podium Race 3. Pht. Clement Marin/DPPI

Tom Coronel était 11e pour Comtoyou DHL Team CUPRA Racing, devant Michelisz. Niels Langeveld (Comtoyou Team Audi Sport) a fini 13e, tandis que Luca Engstler (BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team) et Frédéric Vervisch (Comtoyou Team Audi Sport) complétaient les points.

C3 ici

HighLights Race 3. Video WTCR

Norbert Michelisz abordera la super-finale du WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO avec neuf points d’avance sur ses rivaux, au Sepang International Circuit (Malaisie) le mois prochain.

Norbert MICHELISZ. Pht. Florent Gooden/DPPI

Dans ce qui est une bataille à quatre pour le titre, Michelisz devance Esteban Guerrieri avec Yvan Muller troisième, deux longueurs plus loin. Thed Björk complète ce quatuor avec 28 unités de retard sur Michelisz. Et avec 85 points à prendre aux Races of Malaysia, tout peut arriver dans la catégorie reine des voitures de tourisme.

“C’est tout à fait ce que je voulais il y a quelques courses,” déclare le Hongrois Michelisz, qui pilote une Hyundai i30 N TCR pour BRC Hyundai N Squadra Corse. “Pour moi, la partie très importante de la saison, c’est maintenant ; y aller avec l’avantage psychologique d’être leader est, pour moi, légèrement mieux que d’être derrière. Mais l’écart est très faible, et nous ne sommes pas dans une position confortable.”

La WTCR Race of Malaysia fait partie des Races of Malaysia, parmi lesquelles on retrouve également les 8 Heures de Sepang en FIM Endurance World Championship. Elle aura lieu au Sepang International Circuit du 12 au 15 décembre.