24 mars 2023

Perez et Red Bull sont les plus rapides à la fin des essais de pré-saison 2023 à Bahreïn.

Le pilote Red Bull Sergio Perez a réalisé le meilleur temps des essais de pré-saison 2023 sous les projecteurs du Circuit International de Bahreïn après que Charles Leclerc ait dominé la séance du matin.

#11, Sergio Perez, Red Bull, P1. pht. Pirelli

La référence matinale de Leclerc (1m 31.024s) a été établie avec des pneus C4 et a été conservée jusqu’à ce que les projecteurs soient allumés sur la piste, lorsque les températures ont baissé et que les pilotes ont monté des pneus C4 et C5 pour de courts runs. Perez a pris la tête avec un tour en 1m 30.305s sur C4s – un effort qui était plus rapide que le temps de la pole de l’année dernière au Grand Prix de Bahreïn – tandis que Leclerc a chuté à la quatrième place.

#44, Lewis Hamilton,Mercedes, P2. pht. Pirelli

Lewis Hamilton a été encouragé par les signes d’amélioration chez Mercedes, et a utilisé sa W14 pour prendre la deuxième place dans la session de l’après-midi, en utilisant les pneus C5.

#77, Valtteri Bottas, Alfa Romeo, P3. pht. Pirelli

Samedi matin, le drapeau rouge a été déployé lorsqu’une bande de capteur et quelques morceaux de fibre de carbone se sont envolés de la Red Bull de Perez. Le pilote mexicain a bouclé plus de 130 tours par rapport à vendredi, lors d’une autre journée productive et sans problème pour les champions, sous le regard de Max Verstappen depuis le mur des stands.

#16, Charles Leclerc, Ferrari, P4. pht. Pirelli

Valtteri Bottas, de l’Alfa Romeo, s’est hissé à la troisième place en fin de course, en utilisant des pneus C5, après que Zhou Guanyu ait été le plus rapide hier.

Carlos Sainz a terminé quatrième sur des C4, tandis que Yuki Tsunoda a complété le top cinq pour AlphaTauri, utilisant le même composé.

#55, Carlos Sainz, Ferrari, P5. pht. Scuderia Ferrari

Kevin Magnussen était septième (sur C4) dans la Haas, tandis que son nouveau coéquipier Nico Hulkenberg a terminé 15e sur C3, après avoir couru dans la matinée.

#22, Yuki Tsunoda, AlphaTauri, P6. pht. Pirelli

Derrière Magnussen, George Russell, chaussé de C5, est huitième après sa séance du matin.

#20, Kevin Magnussen, Haas, P7. pht. Pirelli

Felipe Drugovich a pris le volant d’Aston Martin samedi matin pour terminer 10e en C5, avant que Fernando Alonso ne reprenne la voiture pour prendre la 9e place en C4. Cependant, tout n’a pas été facile, avec un problème de suspension arrière de la voiture qui a nécessité des réparations dans les stands.

#23, Alex Albon, Williams, P13. pht. Williams

Le support de roue de McLaren a menacé de se détacher de la voiture, mais l’équipe a déclaré qu’il s’agissait d’un « problème mineur » qui sera corrigé pour l’ouverture le week-end prochain. Dans la soirée, Lando Norris a terminé 11e sur les C3, tandis qu’Oscar Piastri a fait un tête-à-queue au virage 9, alors qu’il était P16 le matin.

#63, George Russell, Mercedes, P8. pht. Mercedes

Pierre Gasly, de l’écurie Alpine, a roulé le matin et a terminé 12e avant qu’Esteban Ocon ne prenne le relais pour la P14 – à eux deux, les Williams d’Alex Albon, qui ont pris la tête du classement des kilométrages individuels avec près de 140 tours.

#14, Fernando Alonso, Aston Martin, P9. pht. Pirelli

Nyck de Vries complète le classement pour AlphaTauri alors que Logan Sargeant, Zhou Guanyu et Verstappen n’ont pas participé à la journée de samedi, ayant terminé leurs programmes respectifs.

#31, Esteban Ocon, Alpine, P14. pht. Pirelli

La saison débutera ici, au Circuit international de Bahreïn, du 3 au 5 mars, pour le Grand Prix de Bahreïn 2023, avec une couverture en direct, des réactions et des reportages sur F1.com.

Communiqué la F1

Ils ont dit :

Sergio Perez, #11 :

« Ces derniers jours ont été assez intenses, les essais sont très courts, il est donc très important d’en tirer le maximum, mais dans l’ensemble, cela a très bien fonctionné, nous avons bien compris notre voiture. Les essais à Bahreïn sont très difficiles parce que la piste change à chaque fois que vous sortez, le tarmac est très rugueux et en général les conditions varient. Je pense que nous avons fait le maximum aujourd’hui, nous avons fait beaucoup d’analyses sur les réglages et le choix des pneus. Nous n’avons pas eu de gros problèmes, nous avons fait beaucoup de tours et nous avons eu une bonne fiabilité en général. L’équipe de Milton Keynes a fait un travail formidable, nous avons une voiture bien rythmée et nous pensons certainement que nous pouvons travailler davantage sur ce point. Nous ne saurons que la semaine prochaine où nous en sommes vraiment en termes de rythme parce qu’au cours des essais, nous ne pouvons pas voir l’ensemble du tableau. »

Charles Leclerc #16 :

« Nous avons trois jours d’essais très intensifs derrière nous. La première journée a consisté à effectuer de grands balayages et à essayer de comprendre dans quelle mesure nos données correspondent à ce que nous avions prévu à l’usine. Ce que nous avons appris, c’est qu’il y a une assez bonne corrélation. Nous nous sommes beaucoup concentrés sur le travail de mise au point cette semaine et nous avons fait quelques bons pas en avant. J’ai également essayé différents styles de conduite pour tester ce qui me convient le mieux dans cette nouvelle voiture. Nous serons de retour la semaine prochaine pour la course d’ouverture de la saison et il sera intéressant de voir où se situent toutes les équipes par rapport à leurs plus proches concurrents. »

Frédéric Vasseur, Team Principal Ferrari :

« Ces trois jours de travail ont été intenses pour toute l’équipe. Nous avons analysé le comportement des différents éléments de la voiture et coché la plupart des points de notre programme sans prêter attention ni aux temps au tour ni aux autres autour de nous, mais en nous concentrant sur nous-mêmes. L’objectif principal était d’accumuler le plus de kilomètres possible et nous y sommes parvenus, mais il est également vrai que vous voulez toujours en faire plus et avoir plus de temps. Mais c’est comme ça pour tout le monde. Lorsque nous avons réussi à tout régler, la performance semblait être au rendez-vous, mais il est clair que nous sommes encore en train d’apprendre à connaître la voiture, il est donc trop tôt pour porter un quelconque jugement. Le moral de l’équipe est parfait et nous sommes en grande forme pour commencer ce long championnat. »

MARIO ISOLA, DIRECTEUR DE PIRELLI MOTORSPORT :

« Ces trois jours d’essais ont été très utiles pour les équipes, les pilotes, et aussi pour nous. Les équipes ont pu peaufiner les réglages de leurs voitures en vue de la course du week-end prochain, tandis que les pilotes ont eu le temps de trouver la confiance avec la nouvelle construction de la dernière gamme Pirelli, qui est enrichie cette année d’un nouveau composé qui sera utilisé lors du prochain Grand Prix de Bahreïn. Les temps au tour enregistrés aujourd’hui sont surprenants car ils sont en moyenne plus rapides d’environ 1,5 seconde par rapport aux mêmes composés en 2022. C’est encore plus significatif sur un circuit comme Sakhir, où la traction et le freinage sont essentiels et où il n’y a pas beaucoup de virages plus longs qui font travailler les pneus. La nouvelle C1, qui pourrait être une bonne option pour la course du week-end prochain, a également été bien accueillie par toutes les équipes, montrant un bon niveau de performance. Avec une plus large gamme de pneus, nous avons maintenant plus de flexibilité dans la nomination, de sorte que nous pouvons choisir les composés qui sont les mieux adaptés à chaque circuit. »

 

Haut du site