MotoGP, Valence, Martin met fin à la série de pole de Bagnaia

Posted by

Martin met fin à la série de pole de Bagnaia !

JORGE MARTIN, SPA, PRAMAC RACING, DUCATI en pole. pht. Michelin Motorsport

Q1

Rins et Binder accèdent à la Q2 !

Les deux hommes se seront sauvés durant ces repêchages.

ALEX RINS, SPA, TEAM SUZUKI ECSTAR, SUZUK, P1 en Q1. pht. Michelin Motorsport

Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), qui occupaient les 11e et 12e positions à l’issue des FP3, se seront montrés au-dessus du lot durant cette Q1. Ces derniers rejoindront donc les dix retenus d’office en Q2.

Déception pour Andrea Dovizioso (Petronas Yamaha SRT) qui, à 71 millièmes près, devra se contenter d’une 13e place sur la grille. Maverick Viñales (Aprilia Racing Team Gresini) et le local de l’étape Iker Lecuona (Tech3 KTM Factory Racing) figureront à ses côtés sur cette cinquième ligne.

Les Q1 ici

Q2

Martin met fin à la série de Bagnaia

JORGE MARTIN, SPA, PRAMAC RACING, DUCATI, P1. pht. Michelin Motorsport

Le Madrilène fut à vrai dire le seul pilote à passer sous la barre des 1’30 en qualifications.

Quartrième pole de l’année pour Martín !

FRANCESCO BAGNAIA, ITA, DUCATI LENOVO TEAM, DUCATI, P2. pht. Michelin Motorsport

Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) était bien parti pour décrocher une sixième pole d’affilée. Oui mais voilà, un homme venait in extremis lui souffler le meilleur temps de ces qualifications avec un tour en 1’29.936 : un certain Jorge Martín (Pramac Racing).

JACK MILLER, AUS, DUCATI LENOVO TEAM, DUCATI, P3. pht. Michelin Motorsport

Le Madrilène aura à vrai dire su éviter les drapeaux jaunes provoqués par les chutes de Francesco Bagnaia et de Jack Miller (Ducati Lenovo Team) dans les virages 2 et 11. À 64 millièmes près, le n°89 se hissait ainsi au sommet de la hiérarchie : un privilège auquel il avait déjà goûté trois fois cette année, à Doha, en Styrie et en Autriche.

JOAN MIR, SPA, TEAM SUZUKI ECSTAR SUZUK, P4. pht. Michelin Motorsport

Ducati passé tout près d’un carton plein !

Francesco Bagnaia et Jack Miller devaient par conséquent se contenter des deuxième et troisième places, pour une première ligne 100% Ducati, comme ce fut le cas en Émilie-Romagne. Et Johann Zarco (Pramac Racing) aurait presque pu se joindre à ce trio, si Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) ne l’avait pas battu de 23 millièmes.

JOHANN ZARCO, FRA, PRAMAC RACING, DUCATI, P5. pht. Michelin Motorsport

Quartararo fait les frais des drapeaux jaunes

FABIO QUARTARARO, FRA, MONSTER ENERGY YAMAHA MotoGP, YAMAHA, P8. pht. Michelin Motorsport

Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) héritait pour sa part du sixième chrono ; tandis que Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) emmènera la troisième rangée. Il y retrouvera notre Niçois Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui aurait peut-être pu améliorer sans ces drapeaux jaunes de la fin de séance et Takaaki Nakagami (LCR Honda Castrol).

Valentino Rossi (Petronas Yamaha SRT), une nouvelle fois aidé par Francesco Bagnaia, complète le Top 10.

Les Q2 ici

FRANCESCO BAGNAIA, ITA, P2 / JORGE MARTIN, SPA, P1 / JACK MILLER, AUS, P3. pht. Michelin Motorsport