2 février 2023

MotoGP : Valence, Martín en pole, Quartararo 4e et Bagnaia 8e

Aucun des prétendants à la couronne ne s’élancera finalement de la première ligne…

Le Français lance le défi en battant Bagnaia d’une rangée lors des qualifications du #Decider.

Grille de départ ici

#89, Jorge Martin, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Le décor est planté pour #TheDecider après la fin des qualifications MotoGP du Gran Premio Motul de la Comunitat Valenciana. Jorge Martin (Prima Pramac Racing) a obtenu la pole position pour la dernière course de la saison, tandis que Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) a poussé aussi loin qu’il le pouvait – et même plus – pour obtenir la P4 sur la grille du Circuit Ricardo Tormo.

#93, Marc Marquez, Honda, P2. pht. Michelin Motorsport

Ce qui est important pour le prétendant au titre, c’est qu’il partira d’une rangée complète devant le leader du Championnat du Monde Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), qui s’est qualifié en huitième position – ce fut un week-end nerveux pour Pecco jusqu’à présent et tout est possible dans cette lutte pour le titre.

#43, Jack Miller, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

Martin rapide et précoce

Comme ce fut le cas il y a quinze jours en Malaisie, Martin a été sur le rythme immédiatement en Q2, établissant un 1’29’’621 qui serait encore le plus rapide à la fin des premiers runs. Jack Miller (Ducati Lenovo Team) était deuxième en 1’29’’834 et Quartararo quatrième en 1’30’’135, tandis que Bagnaia était de retour à la pitlane après un seul 1’30’’766 qui le laissait 11e lorsque la piste est devenue silencieuse.

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P4. pht. Michelin Motorsport

Les espoirs de Miller de décrocher une dernière pole pour Ducati se sont envolés lorsqu’il a chuté au virage 2, tandis que Marc Marquez, qui semblait être en retrait, est passé de la neuvième à la deuxième place avec un chrono de 1’30’’049. Bagnaia est passé à la sixième place, devant Quartararo, en 1’30’’049, avant que « El Diablo » ne dépasse son rival en 1’30’’027.

#42, Alex Rins, Suzuki, P5. pht. Michelin Motorsport

Une frayeur pour Quartararo

Les drapeaux jaunes se succèdent : Johann Zarco (Prima Pramac Racing) fait un tête-à-queue au virage 6, tandis que Bagnaia prend la sortie de piste au virage 8. Quartararo était toujours dans un tour chaud et, heureusement pour lui, il n’a pas été affecté alors qu’il cherchait à se hisser plus haut sur la grille. Il a en effet gagné deux places supplémentaires pour atteindre la quatrième place avec un temps de 1’29’’900, avant d’entrer dans le bac à gravier du virage 2 lors de son dernier tour de la séance – bien que ce soit en fait un point discutable avec les enregistrements montrant que #20 est également entré dans le vert au virage 1.

#12, Maverick Viñales , Aprilia, P6. pht. Michelin Motorsport

Martin n’a pas fait d’amélioration lors de son deuxième passage mais a tout de même décroché la pole, devant Marc Marquez et Miller, qui a conservé sa place sur la première ligne malgré sa chute. Quartararo est en tête de la deuxième ligne, aux côtés d’Alex Rins (Team Suzuki Ecstar), qui a terminé la première séance de qualification, et de Maverick Viñales (Aprilia Racing), qui a fait le meilleur temps lors de la première séance de qualification. Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) est classé septième, devant Bagnaia, Zarco, Aleix Espargaro (Aprilia Racing), Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team), et Joan Mir (Team Suzuki Ecstar).

#33, Brad Binder, KTM, P7. pht. Michelin Motorsport

Comment s’est présenté la Q1

En Q1, Rins a été le plus rapide avec un temps de 1’30’’230 et Viñales le deuxième avec un temps de 1’30’’307 à la fin des premiers runs. Viñales a ensuite pris la tête avec un 1’30’’090 avant qu’Enea Bastianini (Gresini Racing MotoGP) ne prenne la deuxième place avec un 1’30’’193. Cependant, Rins a répliqué avec un temps de 1’30’’126, puis les chances de Bastianini d’accéder à la Q2 ont été anéanties lorsqu’il a chuté au virage 2 – pilote ok. ‘La Bestia’ partira en 13e position et Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing), qui a dominé la FP4 et a menacé de devancer Viñales et Rins en fin de Q1, en 14e position.

#63, Peco Bagnaia, Ducati, P8. pht. Michelin Motorsport

Bastianini et Oliveira seront rejoints sur la cinquième ligne par Alex Marquez (LCR Honda Castrol), qui a terminé la séance sur sa deuxième moto après avoir abandonné sur un problème technique pour sa première.

Les deux prétendants au titre, Fabio Quartararo (Yamaha) et Peco Bagnaia (Ducati). pht. Michelin Motorsport

Pol Espargaro (Repsol Honda Team) s’est classé 22e après avoir chuté au virage 2, tandis que Raul Fernandez (Tech3 KTM Factory Racing) s’est qualifié 23e – le rookie avait manqué la FP4 après une visite à l’hôpital suite à une chute dans la FP3, mais a été déclaré apte et a bouclé huit tours dans la Q1. Espargaro et lui remonteront d’une position suite à la pénalité de Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu).

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) occupe la quatrième position au départ de ce GP de Valence. Pour espérer conserver sa couronne, il doit à tout prix s’imposer et espérer que son rival Francesco Bagnaia finisse au-delà de la 14e place…

La Q1 ici

La Q2 ici

#93, Marc Marquez, Honda, P2 – #89, Jorge Martin, Ducati, P1 – #43, Jack Miller, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

La prochaine fois que nous verrons des motos MotoGP sur la piste sera le Warm Up de dimanche matin à 09h40 (GMT +1), puis nous couronnerons notre Champion du Monde 2022, après l’extinction des feux pour #TheDecider à 14h00 !

Communiqué MotoGP

Crédits photos Michelin Motorsport

 

Haut du site