23 avril 2024

MotoGP, Portugal, intraitable, Enea Bastianini s’offre la pole à Portimão

Le pilote d’usine Ducati s’élancera aux côtés de Maverick Viñales et Jorge Martín sur la première ligne ce week-end

La bête confirme

Les acteurs du MotoGP étaient de retour en piste à Portimão ce samedi midi pour disputer les qualifications du Grand Prix Tissot du Portugal. Au terme d’une bataille âpre pour la pole position, c’est Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) qui repart avec les honneurs grâce à un tour bouclé en 1’37.706.

#23, Enea Bastianini, Ducati, P1 (1’37 »706). pht. Michelin Motorsport

Déjà dominateur de la practice d’hier, l’Italien confirme son excellente forme et il s’élancera en Tissot Sprint et Grand Prix devant un impressionnant Maverick Viñales (Aprilia Racing) ainsi que Jorge Martín (Prima Pramac Racing), qui se hisse une nouvelle fois en première ligne.

#12, Maverick Viñales, Aprilia, P2 (1’37 »7800) pht. Michelin Motorsport

Toujours pas de première ligne pour Bagnaia

Derrière, le Champion du Monde Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) prendra quant à lui le départ depuis la quatrième place, ce qui n’est pas dramatique pour lui quand on sait qu’il a remporté le GP du Qatar depuis cette position sur la grille. Le n°1 sera marqué de près au départ par un Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) métamorphosé depuis le début du week-end et par Marco Bezzecchi (Pertamina Enduro VR46 Racing Team), qui semble enfin avoir trouvé les solutions sur sa GP23.

#89, Jorge Martin, Ducati, P3 (1’37 »812) pht. Gold & Goose

La suite du top 10

On aura également droit à une troisième ligne très intéressante avec premièrement le rookie Pedro Acosta (Red Bull GASGAS Tech3) qui s’offre le septième temps après son premier passage en Q1 dans l’élite. À côté de lui, on retrouvera Marc Márquez (Gresini Racing MotoGP), qui peut nourrir quelques regrets après être parti à la faute dans cette Q2.

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P9 (1’38 »322) pht. Michelin Motorsport

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) complétera cette rangée avec la neuvième place devant Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), lui aussi victime d’une chute. On notera également la terrible performance des Honda, qui occuperont les quatre dernières places sur la grille.

La Q1 ici

La Q2 ici

Grille de départ ici

Communiqué MotoGP