23 avril 2024

GP d’Australie, Max Verstappen en pole position devant Sainz et Perez

Max Verstappen a décroché une pole position assurée lors des qualifications du Grand Prix d’Australie, le Néerlandais imprimant le rythme devant Carlos Sainz et Sergio Perez.

Après avoir réalisé un temps de 1m 16,048s dans les premiers tours de la Q3, Verstappen a amélioré son effort dans les derniers tours avec un temps de 1m 15,915s. Cela lui a permis de devancer Sainz de 0,270s, qui avait été impressionnant lors de sa première qualification depuis son retour après une opération de l’appendicite il y a deux semaines.

Perez partagera la deuxième ligne avec la McLaren de Lando Norris, tandis que Charles Leclerc a terminé cinquième après avoir abandonné son dernier tour de piste.

Oscar Piastri, le favori local, partira de la sixième place, devant George Russell de Mercedes, septième, et Yuki Tsunoda de RB, huitième, après une belle performance.

#1, Max Verstappen, Red Bull, P1 (1’15 »915). pht. Getty images

Le duo Aston Martin de Lance Stroll et Fernando Alonso complète le top 10, chacun ayant eu un moment pendant ses tours en Q3.

Un choc s’est produit dans les derniers instants de la Q2 lorsque Lewis Hamilton a été poussé hors du top 10 par Tsunoda, ce qui signifie que le septuple champion du monde s’élancera depuis la P11 sur la grille de départ après une séance difficile pour Mercedes.

Il sera rejoint sur la sixième ligne par Alex Albon, qui a repris le châssis de son coéquipier Logan Sargeant pour le reste du week-end, après que Williams n’en ait laissé qu’un seul à la suite de l’accident d’Albon lors des essais libres 1.

#55, Carlos Sainz, Ferrari, P2 (1’16 »185). pht. LAT images

Valtteri Bottas – un grand fan de l’Australie – partira de la P13, Kevin Magnussen étant le leader de la Haas en P14, tandis qu’Esteban Ocon a hissé son Alpine en P15, malgré une collision avec le mur en Q1.

Nico Hulkenberg fait partie des pilotes éliminés en Q1, l’Allemand s’élancera depuis la P16, tandis que Pierre Gasly (Alpine) a terminé la séance en P17 et fera également l’objet d’une enquête après la séance pour avoir franchi la ligne à la sortie des stands.

#11, Sergio Perez, Red Bull, P3 (1’16 »274 »). pht. Getty images

Daniel Ricciardo, quant à lui, a connu une sortie prématurée devant son public, avec un temps au tour effacé, et a finalement terminé la Q1 en P18. La Kick Sauber de Zhou Guanyu partira de l’arrière en P19, avec seulement 19 voitures en course en raison de l’absence de Sargeant.

CE QUI S’EST PASSÉ

Q1 – Sainz plus rapide que Ricciardo devant son public

Avant le début de la séance à 16h00 heure locale, plusieurs voitures avaient déjà formé une file d’attente au bout de la voie des stands, avec la seule Williams d’Albon en tête du peloton sur le circuit d’Albert Park après l’apparition du feu vert.

#4, Lando Norris, McLaren, P4 (1’16 »315).

La majorité des pilotes ont opté pour les pneus tendres pour leurs premiers tours dans des conditions légèrement plus chaudes que celles observées plus tôt dans la journée lors des essais libres 3.

Albon a connu un moment difficile lorsqu’il est sorti large dans le dernier virage avant de perdre son temps en raison des limites de la piste, tandis qu’Ocon a frôlé les barrières. Le pilote alpin est ensuite rentré aux stands en boitant, après avoir apparemment subi des dommages.

Pendant ce temps, les commissaires ont confirmé qu’ils enquêteraient sur un incident entre Perez et Hulkenberg dans le virage 13 après la séance, tandis que Gasly a été noté plus tard pour avoir franchi la ligne à la sortie des stands, ce qui a ajouté aux récents malheurs d’Alpine.

Alors que la Q1 se prolongeait et que les temps au tour continuaient de chuter, les Ferrari et les Red Bull semblaient rapides, tandis qu’Alonso a brièvement pris la tête de la feuille de temps avec un tour impressionnant au volant de l’Aston Martin. Sainz s’est finalement imposé avec un temps de 1m 16.731s.

#16, Charles Leclerc, Ferrari, P5 (1’16 »435). pht. Xavier Bonilla

Albon a renforcé les perspectives de Williams en se hissant à la sixième place au fur et à mesure que les minutes s’égrenaient, tandis qu’un grand nombre de pilotes chaussaient un nouveau train de pneus dans l’espoir d’éviter la zone d’élimination.

Parmi eux, Ricciardo, qui a atteint la P10 avant de voir son temps supprimé en raison des limites de la piste, ce qui l’a fait chuter à la P18. Par ailleurs, Ocon a donné un coup de pouce à Alpine en décrochant la 14e place.

Son coéquipier Gasly n’a pas eu la même chance. Le Français a été éliminé en P17, tout comme Hulkenberg en P16, Ricciardo en P18 et Zhou – qui semble avoir subi des dommages à l’aileron avant – qui complète le peloton en P19.

#81, Oscar Piastri, McLaren, P6 (1’16 »572). pht. LAT images

Éliminés : Hulkenberg, Gasly, Ricciardo, Zhou

Q2 – Hamilton sort en catastrophe

Le début de la séance de Q2, d’une durée de 15 minutes, a été mouvementé, certains pilotes – dont le duo Red Bull – utilisant un nouveau train de pneus tendres, tandis que des pilotes comme Ferrari ont opté pour des gommes usagées.

Sainz et Verstappen se sont échangés les temps en haut de la feuille de temps, Verstappen prenant finalement le rythme initial avec un tour en 1m 16.387s, tandis que Piastri a sûrement ravi les fans locaux en se plaçant en P2.

#63, George Russell, Mercedes, P7 (1’16 »724). pht. LAT images

Alors que les deux Ferrari passent en pneus C5 pour leurs tours rapides, Sainz semble prendre l’avantage sur son coéquipier Leclerc. L’Espagnol a de nouveau pris la tête, tandis que Leclerc s’est glissé en troisième position derrière Verstappen.

Plus loin derrière, les derniers instants de la Q2 ont vu plusieurs pilotes tenter de se frayer un chemin dans le top 10. Alors que la plupart ont été laissés dans la zone d’élimination, Tsunoda a réussi à se hisser en P9, menant la charge pour RB.

Hamilton est alors sorti du top 10 et s’est retrouvé en P11, poursuivant ce qui a été une visite difficile à Albert Park jusqu’à présent pour le pilote Mercedes. Albon, Bottas, Magnussen et Ocon sont également sortis de la course, tous sous les couleurs de leurs équipes respectives.

#22, Yuki Tsunoda, RB, P8 (1’16 »788). pht. LAT images

Les éliminés : Hamilton, Albon, Bottas, Magnussen, Ocon

Q3 – Verstappen bat Sainz tandis que Leclerc abandonne le tour lancé

Un mélange de pneus neufs et anciens a été utilisé au début de la Q3, avec des gommes neuves pour les Ferrari, les Red Bull et les McLaren, tandis que d’autres ont opté pour des pneus usagés.

Dès les premiers tours, Sainz a de nouveau semblé rapide et s’est placé en pole provisoire, avant que Verstappen ne prenne la position pour plus de deux dixièmes de seconde avec un tour en 1m 16.048s.

#18, Lance Stroll, Aston Martin, P9 (1’17 »072).

Ailleurs, Alonso a eu une visite dans les graviers au virage 6, ce qui a poussé l’Espagnol à rentrer aux stands sans faire de temps, tandis que Stroll était également resté aux stands pendant les premiers tours et a plutôt terminé son tour alors que la piste était libre de tout trafic.

Lors des derniers runs, Verstappen a amélioré son temps pour rester P1 avec un 1m 15,915s, tandis que Sainz a réussi à séparer les Red Bull en se plaçant en deuxième position devant Perez en troisième.

Norris était la McLaren de tête en quatrième position, tandis que Leclerc a abandonné son dernier tour et a terminé la séance en cinquième position. Piastri s’élancera depuis la sixième place, devant Russell, septième, et Tsunoda, impressionnant, huitième.

#14, Fernando Alonso, Aston Martin, P10 (1’17 »552). pht. LAT images

Stroll et Alonso ont terminé la Q3 en P9 et P10, après avoir tous deux connu un moment d’inconfort en piste lors de leurs tours respectifs.

Les qualifs ici

Starting Grid

Citation clé :

pht. La F1

« Je pense que c’était un peu inattendu aujourd’hui en qualifications, mais je suis très heureux de la Q3 », a déclaré Verstappen après la séance. « Je pense que ces deux tours étaient très, très agréables et c’était très plaisant. C’était un week-end un peu délicat jusqu’à présent, mais nous avons réussi à y arriver à la fin, donc je suis très heureux de cela. »

Christian Horner, PDG et directeur de l’équipe

Aujourd’hui, nous avons enfin réussi à trouver le bon équilibre.

« Je pensais vraiment que Ferrari avait le dessus aujourd’hui. Mais nous avons fait ce qu’il fallait lors du dernier run et c’est certainement la première fois que nous avons réussi à atteindre le secteur trois. Tout au long du week-end, y compris lors des qualifications, nous avons perdu un dixième ou un dixième et demi dans le secteur trois, mais aujourd’hui nous avons finalement réussi à trouver le bon équilibre. Max y a fait deux très bons tours, qui lui ont permis de décrocher la pole position. Checo s’est également bien débrouillé en réalisant un excellent tour, ce qui lui a permis de se placer en troisième position sur la grille.

Prochaine étape

Le Grand Prix d’Australie 2024 débutera à 15h00, heure locale.

Communiqué La F1