23 avril 2024

MotoGP, Maverick Viñales ouvre son compteur en Tissot Sprint au Portugal

Le Catalan remporte son premier succès du samedi devant Marc Márquez et Jorge Martín à Portimão

Les acteurs de la catégorie reine étaient de retour en piste à Portimão pour la troisième fois de la journée à l’occasion de la Tissot Sprint du Grand Prix Tissot du Portugal. Au terme de 12 tours à rebondissements, Maverick Viñales (Aprilia Racing) remporte sa première victoire le samedi devant Marc Márquez (Gresini Racing MotoGP) ainsi que le vice-Champion du Monde Jorge Martín (Prima Pramac Racing). Retour sur les temps forts de ces 12 tours de course en Algarve.

#12, Maverick Viñales, Aprilia, P1. pht. Michelin Motorsport

Marc Márquez à l’attaque

Tout commence idéalement pour Maverick Viñales qui signe un envol parfait avec le holeshot à la clé devant Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team). Cinquième sur la grille, Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) fait à nouveau parler son talent sur les départs et prend les commandes dès le premier secteur.

#93, Marc Marquez, Ducati, P2. pht. Gold & Goose

De son côté, le poleman Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) manque son envol et pointe au cinquième rang à la fin du premier tour. Marc Márquez est en feu en ce début de course et le n°93 le prouve en réussissant une formidable manœuvre à l’extérieur sur Maverick Viñales pour le gain de la troisième place. Serein et tout en maîtrise en ce début d’affrontement, Pecco Bagnaia récupère les commandes de la course dans le dernier virage.

#89, Jorge Martin, Ducati, P3. pht. Gold & Goose

Bagnaia vers la victoire

Marc Márquez continue son excellent début de course et se débarrasse de Jack Miller pour se retrouver dans la roue du leader Pecco Bagnaia. Au même moment, on assiste à une hécatombe derrière avec les chutes de Johann Zarco (LCR Honda Castrol), Fabio Di Giannantonio (Pertamina Enduro VR46 Racing Team) et Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing). Ultra offensif, Marc Márquez tente d’accrocher la roue de Pecco Bagnaia mais s’élargit et voit Maverick Viñales reprendre la deuxième place.

#1, « Pecco » Bagnaia, Ducati, P4. pht. Michelin Motorsport

À la mi-course, « Top Gun » pointe à une seconde du n°1, qui semble parti pour triompher. Derrière, son rival Jorge Martín se réveille et réussit une offensive gagnante sur Marc Márquez pour le gain de la troisième place. Le « Martinator » met la pression à Maverick Viñales, qui réduit lui aussi l’écart sur Pecco Bagnaia.

#43, Jack Miller, KTM, P5. pht. Gold & Goose

La première erreur de la saison

À quatre tours de l’arrivée, coup de théâtre puisque Pecco Bagnaia, qui semblait se diriger vers un succès, se manque complètement dans le premier virage et perd trois positions. L’Italien ressort quatrième, juste devant Jack Miller, et voit le trio de tête s’éloigner inexorablement. Maverick Viñales se retrouve donc leader juste devant Jorge Martín et Marc Márquez, ce qui nous donne un trio pour la victoire. Impatient dans la roue du leader, le roi du sprint Jorge Martín élargit et voit l’écart avec Maverick Viñales se creuser à l’entame de la dernière boucle tandis que Marc Márquez recolle au vice-Champion du Monde. À quelques hectomètres du drapeau à damier, le n°93 réussit un dépassement ambitieux sur le pilote Pramac, qui se classe troisième aujourd’hui. De son côté, Maverick Viñales savoure son tout premier succès en Tissot Sprint devant Marc Márquez.

#31, Pedro Acosta, KTM, P7. pht. Gold & Goose

La suite du top 10

Malgré cette erreur, Pecco Bagnaia accroche tout de même la quatrième place de cette bataille devant Jack Miller et le poleman Enea Bastianini. Pedro Acosta (Red Bull GASGAS Tech3) empoche quant à lui les points de la septième place devant Aleix Espargaró (Aprilia Racing) et Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui récolte la dernière unité mise en jeu aujourd’hui. Raúl Fernández (Trackhouse Racing) complète le top 10 aujourd’hui à Portimão.

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P9. pht. Michelin Motorsport

Classement Sprint ici

Marc Marquez, #93 :

pht. Gold & Goose

« La journée n’a pas commencé de la meilleure façon avec une erreur en Q2. Nous avons ensuite pris un excellent départ et la course s’est bien déroulée. Je me suis battu avec les meilleurs et, malgré quelques erreurs, je peux dire que j’ai bien fait. Je me suis battu avec les meilleurs et malgré quelques erreurs, je peux dire que c’était un « film différent » par rapport au passé. Continuons à travailler et pensons au warm up car il y a encore une course très importante à aborder.

Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 15h00 (heure locale).

Communiqué MotoGP