23 juin 2024

MotoGP, Parti 15e, Binder triomphe en Tissot Sprint en Argentine

Le Sud-Africain a réalisé une entame de course époustouflante pour se placer en tête avant de résister à Bezzecchi dans les derniers mètres

#33, Brad Binder, KTM, P1. pht. Michelin Motorsport

Cet après-midi, les pilotes MotoGP repartaient en piste pour la troisième fois de la journée pour disputer la Tissot Sprint du Grand Michelin® d’Argentine. Au terme de 12 tours haletants et indécis, c’est finalement Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) qui repart avec les honneurs dans ce nouveau format de course devant Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) et Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team). Retour sur les moments forts de cette bataille.

#72, Marco Bezzecchi, Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Morbidelli confirme

C’est le quatrième de la grille, Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP), qui prend le meilleur envol et se présente dans le premier virage à la hauteur du poleman Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP). Derrière, Francesco Bagnaia se manque et perd quatre positions dans les premiers hectomètres, ce qui le relègue septième. Très peu en vue depuis le début du week-end, Joan Mir (Repsol Honda Team) chute dès la première boucle et dit adieu aux points.

Race Start. pht. Michelin Motorsport

La folle remontée de Binder

Un Franco Morbidelli métamorphosé termine le premier tour en tête alors que dans sa roue apparaît Brad Binder, qui s’élançait du fond de la cinquième ligne. Le Sud-Africain est déchaîné et vire même en tête dans la quatrième boucle. Aidé par la bataille impliquant Pecco Bagnaia, Alex Márquez et Marco Bezzecchi, le pilote KTM va creuser un léger écart sur le groupe de chasse, alors que Franco Morbidelli et Luca Marini s’intercalent et jouent le podium.

#10, Luca Marini, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

Bezzecchi y était presque

La fin de course va ensuite s’emballer. Alors qu’Aleix Espargaró (Aprilia Racing) part à la faute au virage 9, Marco Bezzecchi enchaîne les meilleurs tours et se défait successivement de son coéquipier et de Franco Morbidelli. Le n°72 revient dans la roue de Brad Binder mais ne parvient pas à le dépasser, s’offrant tout de même une formidable deuxième place, devant son coéquipier Luca Marini.

#21, Franco Morbidelli, Yamaha, P4. pht. Michelin Motorsport

La suite du top 10

Franco Morbidelli se classe quatrième devant Alex Márquez et Pecco Bagnaia, qui s’est manqué dans la dernière boucle. Maverick Viñales (Aprilia Racing) est septième devant son compatriote Jorge Martín (Prima Pramac Racing). Bien revenu après un nouveau départ manqué, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) empoche le point de la neuvième place. Pour avoir dépassé sous drapeau jaune après la chute de Joan Mir, le Niçois a écopé d’une seconde de pénalité, ce qui n’a pas de conséquence pour lui au classement. Jack Miller complète le top 10 de cette Tissot Sprint, alors que Johann Zarco (Prima Pramac Racing) est 13e.

#72, Marco Bezzecchi, Ducati, P2 – #33, Brad Binder, KTM, P1 – #10, Luca Marini, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 19h00 à Termas de Río Hondo.

Classement Sprint ici

Meilleurs tours ici

Grille de départ ici

V-max ici

Championnat pilotes ici