29 mai 2024

MotoGP, Jorge Martín survole la Tissot Sprint et se rapproche de Bagnaia en Inde

Le pilote Pramac a profité d’un incident au premier virage impliquant Marco Bezzecchi pour prendre les commandes et s’envoler

Les pilotes de la catégorie reine avaient rendez-vous cet après-midi sur le circuit international de Buddh pour disputer la Tissot Sprint du Grand Prix IndianOil d’Inde. Au bout de ces 11 tours de course, c’est Jorge Martín (Prima Pramac Racing) qui repart avec les 12 points de la victoire devant le Champion du Monde Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) ainsi qu’un Marc Márquez (Repsol Honda Team) flamboyant. Retour sur cette bataille en Inde.

#89, Jorge Martin, Ducati, P1. pht. Gold & Goose

Bezzecchi puni par son coéquipier

À l’extinction des feux, Jorge Martín signe un envol exceptionnel et s’empare du holeshot devant Francesco Bagnaia. Parti de la pole, Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) est violemment percuté au premier virage par son coéquipier Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team) et se retrouve en queue de peloton.

#1, Pecco Bagnaia, Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Derrière, un autre incident provoquera les abandons de Pol Espargaró (GASGAS Factory Racing Tech3) et Stefan Bradl (LCR Honda Castrol). Avant même la fin du premier tour, Marc Márquez prend le meilleur sur son coéquipier Joan Mir (Repsol Honda Team) et grimpe à la troisième place. Devant, Jorge Martín imprime immédiatement un rythme infernal et creuse rapidement l’écart sur Pecco Bagnaia.

Race Start. pht. Gold & Goose

Quartararo aux avant-postes

En excellente position pour marquer de gros points, Joan Mir part à la faute dans le troisième virage au quatrième tour, mettant cruellement fin à un samedi jusqu’à présent formidable pour l’Espagnol. De son côté, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) est intercalé en cinquième position entre les deux KTM.

#93, Marc Marquez, Honda, P3. pht. Michelin Motorsport

Le Français accélère le rythme pour revenir sur Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), lui-même en chasse de Marc Márquez. Lancé dans une folle remontée, Marco Bezzecchi est déjà revenu dans les points alors qu’on touche à la mi-course. Le n°72 enchaîne les meilleurs tours et dépose un à un ses adversaires, et ce malgré une blessure à la main. L’Italien se verra offrir une position puisque Johann Zarco (Prima Pramac Racing), alors septième, part lui aussi à la faute dans le virage 3 et dit adieu aux points. Le Français remontera sur sa machine mais abandonnera à la fin du tour.

#72, Marco Bezzecchi, Ducati, auteur d’une remontée folle, P5. pht. Michelin Motorsport

Martín en solitaire

À mi-parcours, le leader Jorge Martín pointe à deux secondes d’un Pecco Bagnaia qui se contente désormais de gérer l’écart sur Marc Márquez. À quatre tours du terme, celui-ci se retrouve sous la pression de Brad Binder, qui s’emploie pour s’emparer de la troisième position. Dans un jour sans, Aleix Espargaró (Aprilia Racing) se fait piéger dans le dernier virage et repart lui aussi bredouille de ce premier affrontement du week-end. Sur un rythme effréné, Marco Bezzecchi dépose Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) et part en chasse de Fabio Quartararo, cinquième de la course. L’Italien fait la jonction avec le Français à l’entame du dernier tour et s’en débarrasse dans les derniers hectomètres.

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P6. pht. Michelin Motorsport

La suite du top 10

Brad Binder se classe donc quatrième de cette course devant Marco Bezzecchi ainsi que Fabio Quartararo, qui a de quoi être satisfait. Jack Miller prend la septième place devant Maverick Viñales (Aprilia Racing) et Raúl Fernández (CryptoDATA RNF MotoGP Team), récompensé de son excellent début de week-end par le point de la neuvième position. Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing MotoGP) complète le top 10 à Buddh.

Tissot Sprint ici

Meilleurs tours ici

V-Max ici

Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 12h00 à Buddh.

Communiqué Moto GP