14 avril 2024

Max Verstappen et Red Bull retrouvent leur forme en signant la pole position devant les McLaren à Suzuka

Max Verstappen et son équipe Red Bull ont balayé un week-end difficile à Singapour en se hissant en pole position du Grand Prix du Japon, prenant le dessus sur les McLaren Oscar Piastri et Lando Norris lors de la séance de qualification de samedi à Suzuka.

Verstappen a réalisé un temps de 1m 29.012s dans les premières minutes de la Q3 et a amélioré son temps de 1m 28.877s lors de son deuxième passage, une performance dominante qui lui a permis de devancer Piastri et Norris de plus d’une demi-seconde – qui n’ont pas pu améliorer leurs temps initiaux – au moment de la tombée du drapeau à damier.

Charles Leclerc a devancé l’autre Red Bull de Sergio Perez en quatrième position, et son coéquipier Carlos Sainz a complété les six premières places, les deux pilotes Ferrari n’ayant bouclé qu’un tour chacun lors de la séance de pole après avoir utilisé des pneus plus tendres plus tôt.

#1, Max Verstappen, Red Bull (1:28.877), P1. pht. LAT images

Après une première journée d’essais délicate, Mercedes a dû se contenter des septièmes et huitièmes places en qualifications, le septuple champion du monde Lewis Hamilton devançant George Russell, qui a lui aussi été limité à une seule tentative en Q3.

Le favori local Yuki Tsunoda, fraîchement annoncé chez AlphaTauri aux côtés de Daniel Ricciardo pour la saison 2024, a réalisé une belle performance pour atteindre la neuvième position, Fernando Alonso étant le dernier des pilotes de la Q3 et atterrissant en 10e position sur la grille.

Le nouveau venu en F1 Liam Lawson est passé tout près d’une nouvelle apparition en Q3, mais a dû se contenter de la 11e position, suivi par les Alpines de Pierre Gasly et Esteban Ocon, qui ont été séparées par la Williams d’Alex Albon, et la Haas de Kevin Magnussen.

#81, Oscar Piastri, McLaren (1:29.458), P2. pht. Zak Mauger

Alfa Romeo a perdu ses deux voitures à l’obstacle de la Q1, Valtteri Bottas manquant de peu la qualification en 16e position et Zhou Guanyu se classant 19e, le pilote chinois ayant été vu en train de faire un grand écart et de perdre son dernier tour pour avoir dépassé les limites de la piste, tout en signalant des problèmes de traffic.

Lance Stroll et Nico Hulkenberg suivaient sur les autres Aston Martin et Haas, tandis que Logan Sargeant, la recrue de Williams, terminait derrière Zhou, après avoir chuté à mi-parcours de la phase d’ouverture.

#4, Lando Norris, McLaren (1:29.493), P3. pht. Jake Grant

Sargeant a entamé le week-end en se posant de plus en plus de questions sur son avenir en F1 et, après s’être juré d’éviter les erreurs, il a perdu le contrôle de sa Williams dans le dernier virage, a fait un tour dans les graviers et a percuté les barrières, provoquant un drapeau rouge.

Leclerc, Zhou et Bottas font en effet l’objet d’une enquête après la séance pour n’avoir pas respecté les instructions du directeur de course concernant le temps maximum au tour.

CE QUI S’EST PASSÉ

Q1 – Verstappen donne le ton alors que Sargeant chute

Avec un week-end difficile à Singapour derrière eux, et après avoir dominé les trois séances d’essais sur le circuit rapide et fluide de Suzuka, Verstappen et Red Bull étaient de nouveau dans leur position habituelle de favoris avant les qualifications – mais l’un de leurs rivaux pourrait-il créer une nouvelle surprise ?

#16, Charles Leclerc, Ferrari (1:29.542), P4. pht. LAT images

Lorsque la première phase a commencé dans des conditions lumineuses et chaudes, Stroll et Lawson ont rapidement pris la direction de la piste pour effectuer quelques tours de base, tandis que les 18 autres pilotes ont attendu leur heure et ont passé les premières minutes assis dans leur stand.

Avec de plus en plus de voitures sur la piste, Verstappen, le leader des essais, a déclaré ses intentions dès le départ en réalisant un temps de 1m 29.878s, ce qui lui a permis de devancer Norris de quelques dixièmes, Piastri étant quatre dixièmes plus loin en troisième position – les deux McLaren devançant la Red Bull de Perez.

#11, Sergio Perez, Red Bull (1:29.650), P5. pht. Zak Mauger

Les temps défilaient à toute vitesse lorsque la séance a été interrompue par un drapeau rouge en raison d’un grave accident de Sargeant, sous pression, à la sortie du dernier virage, les images montrant qu’il perdait le contrôle, glissait dans les graviers et s’écrasait contre les barrières.

Après que les commissaires aient retiré de la piste la voiture lourdement endommagée de Sargeant, l’action a repris et les pilotes qui ont manqué des tours – les deux Ferrari n’ont pas atteint la ligne à temps et Hulkenberg, Gasly et Albon ont tous eu des temps effacés au-delà des limites de la piste – ont commencé à inscrire leurs noms sur le tableau.

Quelques instants plus tard, il a été révélé que Leclerc, Zhou et Bottas étaient tous examinés pour avoir potentiellement manqué de suivre les instructions du directeur de course concernant le temps de tour maximum, ajoutant une autre couche de danger à la session – le Monégasque monte provisoirement à la troisième place, avec son coéquipier Sainz allant à la cinquième.

#55, Carlos Sainz, Ferrari (1:29.850), P6. Pht. Jake Grant

Verstappen et Norris se sont abstenus de faire une autre course dans les derniers instants, compte tenu de leurs solides efforts initiaux, restant P1 et P2 à la tombée du drapeau à damier, Leclerc conservant la P3, Lawson se hissant de manière impressionnante à la P4 et Piastri complétant le top 5.

Le temps de Sainz était suffisant pour la sixième place, devant Perez, Tsunoda et les deux Mercedes Russell et Hamilton, alors que la seule Williams restante d’Albon sortait de la zone d’abandon pour séparer les deux Alpins Gasly et Ocon en 12e position.

#44, Lewis Hamilton, Mercedes (1:29.908), P7. pht. LAT images

Alonso et Magnussen ont été les derniers pilotes à atteindre la Q2 en P14 et P15 respectivement. Bottas, Stroll, Hulkenberg et Zhou ont tous abandonné, ce dernier perdant son dernier tour de piste à cause des limites de la piste à Degner 2 et se plaignant également du trafic sous la forme d’un AlphaTauri.

Sargeant a été le cinquième et dernier pilote à être éliminé, après avoir regardé le reste de la séance depuis la ligne de touche après son accident qui laisse les mécaniciens de Williams avec beaucoup de travail à faire cette nuit avant le Grand Prix de dimanche.

Éliminés : Bottas, Stroll, Hulkenberg, Zhou, Sargeant

CE QUI S’EST PASSÉ

Q2 – Leclerc en P1 mais Verstappen et les McLaren économisent les pneus

Après une courte pause, les qualifications ont repris et Verstappen a continué là où il s’était arrêté avec un nouveau premier tour rapide en 1m 29.964s, à peine moins rapide que sa référence de la Q1 malgré des pneus tendres usagés, avec les McLaren tout près derrière une fois de plus – Piastri cette fois-ci devant Norris.

#63, George Russell, Mercedes (1:30.219) P8. pht. LAT images

Avec Perez quatrième devant Tsunoda, les deux Ferrari, les deux Mercedes et Lawson, la zone d’abandon provisoire comprenait Alonso, les Alpines, Albon et Magnussen, Gasly déclarant qu’il pouvait « sentir quelque chose entre mes pieds dans le cockpit ».

Verstappen, Piastri et Norris sont tous restés aux stands et ont économisé des pneus tendres tandis que le reste du peloton s’est efforcé d’améliorer la situation, ce qui a permis à Leclerc de signer un nouveau temps en 1m 29.940s, tandis que Perez se hissait en P3 derrière son coéquipier, Hamilton en P4 et Sainz en P5.

#22, Yuki Tsunoda, AlphaTauri (1:30.303), P9. pht. Getty images

Piastri reste sixième devant Tsunoda, le favori local, Russell et Norris. Alonso s’empare de la dernière place en Q3 aux dépens de Lawson – moins d’un demi-dixième de seconde séparant les deux pilotes après leurs derniers tours.

Les deux Alpine de Gasly et Ocon ont rejoint Lawson dans la zone d’abandon, séparées par la Williams d’Albon aux positions 12 à 14, tandis que Magnussen a complété les coureurs de la Q2 avec une course jusqu’à la 15e place dans sa Haas.

Eliminés : Lawson, Gasly, Albon, Ocon, Magnussen

CE QUI S’EST PASSÉ

Q3 – Verstappen se montre encore plus rapide pour décrocher la pole position

Verstappen a réalisé un tour impressionnant en 1m 29.012s pour lancer la Q3, avec une demi-seconde d’avance sur Piastri et Norris, suivis par Perez, Hamilton, Tsunoda, Russell, Alonso et les Ferrari n’étant plus synchronisés – et ne faisant qu’un seul tour – après avoir utilisé plus de pneus tendres.

À l’approche des derniers tours, Verstappen a rendu son temps P1 déjà impressionnant en passant sous la barre des 1m29s et en réalisant un 1m28.877s, mettant bel et bien la pole position hors de portée des deux McLaren qui le poursuivaient.

#14, Fernando Alonso, Aston Martin (1:30.560) P10. pht. Jake Grant

Malgré leurs efforts, Piastri et Norris n’ont pas pu améliorer leur performance au moment de franchir la ligne d’arrivée, mais P2 et P3 ont néanmoins marqué le retour en force de McLaren, devant la Ferrari de Leclerc et la deuxième Red Bull de Perez, qui a perdu près d’une seconde par rapport à son coéquipier Verstappen.

Sainz, auteur de la pole position lors des deux dernières courses à Monza et Marina Bay, a cette fois complété les six premières places, tandis que Mercedes s’est contentée des septième et huitième places – Hamilton prenant l’avantage sur Russell – après leur début de week-end difficile.

Tsunoda a terminé neuvième, ajoutant aux célébrations de son renouvellement de contrat. Alonso a été le plus lent des pilotes à atteindre la Q3, mais il a au moins permis à Aston Martin d’être représenté dans la phase finale de qualification.

Les qualifs ici

Grille départ ici

Citation clé :

« Cela a été un week-end incroyable jusqu’à présent, en particulier en qualifications, où vous pouvez vraiment pousser à la limite, c’était vraiment, vraiment agréable », a déclaré Verstappen, qui a décroché la pole position. « Nous avons eu un mauvais week-end à Singapour. Je sentais déjà, d’après notre préparation, que ce serait un bon circuit, mais on ne sait jamais vraiment à quel point il va être bon. Depuis le premier tour, c’est très, très agréable. Bien sûr, vous essayez de trouver de petites améliorations ici et là, et je pense que c’est ce que nous avons fait. C’est fantastique d’être en pole ici.

Prochaine étape :

Le Grand Prix du Japon 2023 débutera dimanche à 14h00, heure locale.

Communiqué La F1