22 février 2024

MotoGP, Jorge Martín s’offre son deuxième carton plein de la saison à Misano

Le pilote Pramac a parfaitement géré son effort et l’emporte devant Marco Bezzecchi et un Pecco Bagnaia héroïque

Les pilotes MotoGP clôturaient ce dimanche de roulage à Misano avec la course du Grand Prix Red Bull de Saint-Marin. Insatiable depuis le début du week-end, Jorge Martín (Prima Pramac Racing) triomphe devant Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) alors que Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) s’offre un podium, seulement une semaine après son terrible accident en Catalogne. Retour sur cette bataille sur la côte adriatique.

#89, Jorge Martin, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Le trio gagnant à l’avant

À l’extinction des feux, le « Martinator » prend un excellent envol et s’empare du holeshot devant Marco Bezzecchi et Pecco Bagnaia. Très incisif d’entrée de jeu, le Champion du Monde en titre prend le meilleur sur le pilote VR46 dès le deuxième virage et met immédiatement la pression sur Jorge Martín. Vigilant, l’Espagnol défend intelligemment tandis que Marco Bezzecchi se contente d’observer.

#72, Marco Bezzecchi, Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Les trois hommes creusent rapidement l’écart alors que Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) se lance à leur poursuite. Dans le sixième tour de course, Marco Bezzecchi prend le meilleur sur Pecco Bagnaia mais se rate au virage suivant, rendant la deuxième place à son compatriote. Ces passes d’armes profitent à Brad Binder, qui réduit l’écart mais également à Jorge Martín, qui se donne un peu d’air.

Race Start. pht. Michelin Motorsport

Pedrosa invité surprise

Côté Français, Johann Zarco (Prima Pramac Racing) et Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP™) peinent à remonter et entourent Aleix Espargaró (Aprilia Racing), seulement 13e une semaine après sa victoire. À l’attaque pour rejoindre les leaders, Brad Binder perd l’avant dans le redoutable virage 14 et cède sa quatrième place à… Dani Pedrosa (Red Bull KTM Factory Racing). Pour sa deuxième wildcard de la saison, le « petit samouraï » est en feu et enchaîne les meilleurs tours en course. Le n°26 est le seul espoir du team d’usine KTM d’inscrire de gros points puisque Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) abandonne après une chute avec Michele Pirro (Aruba.it Racing).

#1, Francesco Bagnaia, Ducati, P3. Pht. Michelin Motorsport

Bagnaia résiste sur le fil

Derrière, Marc Márquez (Repsol Honda Team) roule dans les mêmes chronos que les leaders et fond sur Maverick Viñales (Aprilia Racing), jusque-là esseulé en cinquième position. À la mi-course, Jorge Martín produit son effort et distance irrémédiablement ses compagnons d’échappée malgré un avertissement pour dépassement des limites de piste. On se bat à présent pour la deuxième place et à neuf tours du drapeau à damier, Marco Bezzecchi se défait de Pecco Bagnaia, qui voit Dani Pedrosa se rapprocher. À cinq boucles de la fin, le pilote wildcard profite d’une erreur du Champion du Monde en titre pour revenir à une demi-seconde. Malheureusement pour lui, le n°26 devra se contenter d’une excellente quatrième place.

#26, Dani Pedrosa, KTM, P4. pht. Michelin Motorsport

La suite du top 10

Maverick Viñales franchit la ligne en cinquième position alors que derrière, Marc Márquez est en souffrance sur le pneu tendre (que seuls les pilotes Honda ont chaussé) et se fait déposséder de sa sixième place par Miguel Oliveira (CryptoDATA RNF MotoGP Team). Le n°93 se retrouve sous la pression de Raúl Fernández (CryptoDATA RNF MotoGP Team) et Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team) mais parvient à résister jusqu’à la ligne. Auteur d’une formidable fin de course, Johann Zarco est 10e tandis que Fabio Quartararo prend la 13e place.

Podium. pht. Michelin Motorsport

GP ici

V-Max ici

Meilleurs tours ici

Championnat ici

Le point au classement

Au Championnat du Monde, Jorge Martín revient à 36 longueurs de Pecco Bagnaia, qui fait plus que limiter la casse malgré la douleur. Deuxième aujourd’hui, Marco Bezzecchi pointe désormais à 29 unités du « Martinator ». Brad Binder conserve la quatrième place mais voit Aleix Espargaró revenir à 13 points.

Rendez-vous dans deux semaines pour le Grand Prix d’Inde !

Communiqué Moto GP

crédits photos Michelin Motorsport