14 avril 2024

MotoGP, Jorge Martín enchaîne et prend les commandes du championnat en rapportant la Tissot Sprint !

Le pilote Pramac s’est une fois encore montré ultra-solide pour signer son quatrième succès consécutif en Tissot Sprint devant Marini et Bezzecchi

Les pilotes de la catégorie reine avaient rendez-vous ce samedi après-midi avec la Tissot Sprint du Grand Prix Pertamina d’Indonésie sur le circuit de Mandalika. Au bout du suspense, Jorge Martín (Prima Pramac Racing) triomphe et frappe un très gros coup au Championnat du Monde. Le « Martinator » devance Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team) ainsi que son coéquipier Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team). Retour sur ces 13 tours de bataille sur l’île de Lombok.

#89, Jorge Martín, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Viñales en feu, la clim pour A. Espargaró

À l’extinction des feux, le poleman Luca Marini s’envole parfaitement et signe le holeshot mais Maverick Viñales (Aprilia Racing), lui aussi auteur d’un excellent départ, s’empare des commandes de la course dès la sortie du premier virage.

#10, Luca Marini, Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Quelques courbes plus loin, Marc Márquez (Repsol Honda Team) part à la faute et ajoute une nouvelle contre-performance à sa saison 2023. De son côté, Jorge Martín est déchaîné et s’attaque à Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) pour le gain de la troisième place.

Race Start. pht. Michelin Motorsport

Le Français résiste quelques virages au « Martinator » avant de céder la position au pilote Ducati. Troisième sur la grille de départ Aleix Espargaró (Aprilia Racing) réalise une entame compliquée et rétrograde rapidement au sixième rang. À la fin du deuxième tour, le pilote Aprilia manque sa manœuvre au virage 16 et chute, emmenant Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) avec lui.

#72, Marco Bezzecchi, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

Bagnaia n’y arrive pas

À l’avant, Maverick Viñales creuse l’écart sur ses poursuivants et semble se diriger vers un succès. Quant à Jorge Martín, le n°89 fait le forcing pour déposséder Luca Marini de la deuxième position et y parvient au cinquième tour, entamant une chasse au pilote Aprilia, qui pointe à une seconde à neuf tours du drapeau à damier. Énorme rythme également imprimé par Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team), qui entame sa remontée et se débarrasse de Fabio Quartararo pour le gain de la quatrième place. Pendant ce temps, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) végète au huitième rang derrière son coéquipier Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) qu’il ne parvient pas à dépasser.

#12, Maverick Viñales, Aprilia, P4. pht. Michelin Motorsport

Martín maintient la pression

À cinq tours du terme, Maverick Vinales voit Jorge Martín le déposer comme une fusée avant que Luca Marini ne fasse de même quelques instants plus tard. En toute fin de course, le Catalan cédera face au second représentant du team VR46 : Marco Bezzecchi. Ces batailles ont créé des écarts conséquents et les positions n’évolueront plus jusqu’au drapeau à damier, Jorge Martín s’adjugeant un quatrième succès consécutif en Tissot Sprint devant les pilotes VR46.

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P5. pht. Michelin Motorsport

La suite du top 10

Après avoir connu une seconde partie de course très compliquée, Maverick Viñales ramène tout de même les points de la quatrième place devant un excellent Fabio Quartararo. Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing MotoGP) décroche une belle sixième position devant Enea Bastianini et Pecco Bagnaia, qui empoche les deux points de la huitième place. Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) est neuvième tandis que Miguel Oliveira (CryptoDATA RNF MotoGP Team) complète le top 10.

Tissot Sprint ici

Championnats ici

Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 12h30 à Mandalika.

Communiqué MotoGP