19 juin 2024

MotoGP, Francesco Bagnaia intouchable, Martín craque

L’Italien remporte la Tissot Sprint devant son public et partage le podium avec Marc Márquez ainsi que Pedro Acosta

Les acteurs de la catégorie reine disputaient ce samedi après-midi le premier affrontement de ce week-end au Mugello : la Tissot Sprint du Grand Prix Brembo d’Italie. Au terme de cette bataille qui nous a livré quelques rebondissements au Championnat du Monde, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) confirme sa domination sur ses terres devant Marc Márquez (Gresini Racing MotoGP) ainsi que Pedro Acosta (Red Bull GASGAS Tech3), qui décroche une nouvelle médaille de bronze. Retour sur ces 11 tours de course en Toscane.

#1, « Peco » Bagnaia, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Bastianini au tapis

À l’extinction des feux, Pecco Bagnaia signe un envol spectaculaire et vire en tête au premier virage devant son coéquipier Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) et Jorge Martín (Prima Pramac Racing). Dès le premier tour, ce dernier met la pression et dépose son vis-à-vis pour prendre la deuxième place et se blottir dans la roue de Pecco Bagnaia. Derrière, on assiste à une lutte similaire entre Marc Márquez et Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), 13e sur la grille de départ. L’octuple Champion du Monde remporte finalement son duel et glane la quatrième place.

#93, Marc Marquez, Ducati, P2. pht. Gold & Goose

Devant, Enea Bastianini réalise une bonne entame de course et porte une attaque sur Jorge Martín dans le premier virage mais élargit légèrement. Malheureusement, le héros local percute son adversaire en revenant sur la trajectoire et chute alors qu’un podium semblait lui tendre les bras.

Start Race. pht. Michelin Motorsport

Martín au sol, Bagnaia au sommet

Dans le troisième tour, Pedro Acosta prend l’avantage sur son futur coéquipier Brad Binder et part en chasse du trio de tête habituel composé de Pecco Bagnaia, Jorge Martín et Marc Márquez. Le n°1 creuse l’écart sur ses compagnons d’échappée, qui se livrent un duel à couteaux tirés pour la deuxième place. Après une première tentative infructueuse, Marc Márquez prend enfin l’avantage sur son compatriote à la mi-course. En difficulté, le « Martinator » attaque mais rentre bien trop fort au virage 1 et chute lui aussi. Dans les derniers tours, Marc Márquez s’emploie pour faire la jonction avec le leader mais Pecco Bagnaia résiste et triomphe à domicile tandis que Pedro Acosta complète le podium.

#31, Pedro Acosta, KTM, P3. pht. Gold & Goose

La suite du top 10

Franco Morbidelli (Prima Pramac Racing) décroche une excellente quatrième place devant Maverick Viñales (Aprilia Racing) et Brad Binder. Parti 14e, Fabio Di Giannantonio (Pertamina Enduro VR46 Racing Team) remonte au septième rang devant Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP) et Aleix Espargaró (Aprilia Racing), qui empoche le dernier point mis en jeu. Raúl Fernández (Trackhouse Racing) est quant à lui 10e. Johann Zarco (LCR Honda Castrol) se classe 15e de cette Tissot Sprint tandis que Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) a chuté, victime d’une manœuvre bien trop audacieuse de Miguel Oliveira (Trackhouse Racing). On notera également l’abandon de Joan Mir (Repsol Honda Team).

#21, Franco Morbidelli, P4. pht. Michelin Motorsport

Tissot Sprint ici

Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 14h00  heure locale !

Communiqué MotoGP