22 avril 2024

MotoGP, démonstration de Martín en Tissot Sprint au Sachsenring

Tout en maîtrise, le pilote Pramac s’offre un deuxième succès le samedi devant Pecco Bagnaia et Jack Miller

Les acteurs de la catégorie reine étaient de retour en piste ce samedi après-midi pour disputer la Tissot Sprint du Grand Prix Liqui Moly Motorrad d’Allemagne. Au terme d’une véritable démonstration de force, Jorge Martín (Prima Pramac Racing) s’adjuge un deuxième succès le samedi devant Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) et Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing). Retour sur 15 tours de folie au Sachsenring.

#89, Jorge Martin, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Un combat haletant à l’avant

À l’extinction des feux, c’est une nouvelle fois Jack Miller qui signe le meilleur envol et le holeshot devant Pecco Bagnaia, qui récupère immédiatement sa position. Sixième sur la grille, Jorge Martín est déjà dans la roue du Champion du Monde dès la fin du premier tour. Quelques instants plus tard, le n°1 élargit dans le premier virage et cède les commandes de la course à Jack Miller. L’Australien tentera de creuser l’écart mais verra Pecco Bagnaia revenir comme un boulet de canon et engager un duel pour la première place.

#1, Pecco Bagnaia, Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Martín opportuniste

Profitant de ces passes d’armes entre les deux hommes, Jorge Martín réalise un formidable double dépassement dans la descente vers le virage 12 et se retrouve aux commandes au cinquième tour. Le « Martinator » se détache rapidement et ne sera jamais rejoint malgré les efforts de Pecco Bagnaia, qui distance à son tour Jack Miller. Derrière, un trio composé de Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team), Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) et Johann Zarco (Prima Pramac Racing) se forme pour la quatrième place.

Race Start. pht. Michelin Motorsport

Zarco au finish

Le pilote KTM tentera deux offensives sur Luca Marini mais élargira légèrement au virage 1, permettant à l’Italien de garder la position. Dans le dernier tour, le Sud-Africain se fait même surprendre par une manœuvre musclée de Johann Zarco à la sortie du virage 11 pour le gain de la cinquième place. Jorge Martín triomphe donc au Sachsenring devant Pecco Bagnaia et Jack Miller, qui complète le podium. Luca Marini signe une belle quatrième place devant Johann Zarco et Brad Binder, qui aura tout tenté.

#43, Jack Miller, KTM, P3. pht. Michelin Motorsport

Un samedi à oublier pour M.Márquez

Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) décroche une modeste septième position devant Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP) et Aleix Espargaró (Aprilia Racing), qui empoche le point de la neuvième place.

#10, Luca Marini, Ducati, P4. pht. Michelin Motorsport

Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) complète le top 10 devant Marc Márquez (Repsol Honda Team), maître incontesté du Sachsenring, au terme d’une course cauchemardesque. Journée à oublier également pour Maverick Viñales (Aprilia Racing), seul pilote parti à la faute cet après-midi, ou encore Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), seulement 13e.

#89, Jorge Martin, Winner. pht. Michelin Motorsport

Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 14h00 au Sachsenring.

Communiqué MotoGP

crédits photos, Michelin Motorsport