3 décembre 2022

DTM : Nick Cassidy et Thomas Preining vainqueurs au Red Bull Ring à Spielberg

Course 1

DTM à Spielberg : Le pilote Red Bull Cassidy s’impose dans sa « course à domicile ».

  • Le Néo-Zélandais Nick Cassidy remporte sa deuxième victoire après Spa-Francorchamps
  • Le triple champion DTM René Rast reprend la deuxième place au classement des pilotes
  • Sheldon van der Linde, leader du classement, n’a rien gagné en Styrie.
#37, Nick Cassidy, Ferrari, P1

Deuxième victoire consécutive en DTM : Nick Cassidy a remporté la course du samedi en DTM au Red Bull Ring powered by REMUS. Parti de la pole position, le Néo-Zélandais, au volant de la Ferrari de l’équipe Red Bull AlphaTauri AF Corse, a pu s’imposer de la première à la dernière minute grâce à une bonne stratégie et malgré un lestage réussi. Il y a tout juste quinze jours, le jeune homme de 29 ans avait remporté sa première victoire en DTM lors de la course du dimanche à Spa-Francorchamps. « Une journée vraiment formidable. Gagner ici au Red Bull Ring avec AlphhaTauri et Red Bull, c’est tout simplement fantastique », a déclaré Cassidy à l’arrivée. Sur le circuit de Styrie, long de 4,318 kilomètres, René Rast (GER) a terminé deuxième avec l’Audi ABT.

#33, René Rast, Audi, P2

Le triple champion DTM a ainsi marqué de nouveaux points précieux au championnat et a pris la deuxième place du classement des pilotes avec 117 points. Le matin, Rast avait déjà été le plus rapide lors des qualifications et a donc marqué trois points supplémentaires, mais il a dû prendre le départ de la course depuis la quatrième place suite à une pénalité sur la grille de départ à Spa-Francorchamps. La troisième place de la course est revenue à l’Austro-Italien Mirko Bortolotti avec la Lamborghini de l’équipe Grasser Racing.

Pour les héros locaux Lucas Auer (Mercedes-AMG Team WINWARD) et Thomas Preining (KÜS Team Bernhard Porsche), la course a été moins joyeuse. Auer a pris un bon départ et occupait la quatrième place, mais il a subi une pénalité de dix secondes après son arrêt obligatoire au stand en raison d’une infraction à la limite de vitesse dans la voie des stands et a finalement terminé à la neuvième place.

Start Race

Preining, qui avait terminé cinquième sur la route juste derrière Auer, a finalement été classé en dixième position, ayant également encouru une pénalité de temps de dix secondes en raison d’un contact pendant le duel avec Nico Müller (SUI, Rosberg Audi). L’Autrichien Philipp Eng (Schubert Motorsport, BMW) a terminé la course en douzième position. Son compatriote Clemens Schmid (GRT Lamborghini), qui avait brillé avec le meilleur temps de la journée vendredi, a abandonné en début de course.

#63, Mirko Bortolloti, Lamborghini, P3

Le Grasser Racing Team, basé près du Red Bull Ring, était donc encore plus satisfait de la performance de Mirko Bortolotti. Parti de la sixième place, le pilote de 32 ans a terminé troisième, remontant ainsi sur le podium pour la première fois depuis le Norisring. Avec ce résultat et un point supplémentaire pour le tour de course le plus rapide, l’Italien d’origine viennoise a ajouté 16 points à son total. Après deux abandons au Nürburgring et seulement cinq points à Spa-Francorchamps plus récemment, Bortolotti est maintenant troisième au classement derrière Rast avec 110 points.

#22, Lucas Auer, Mercedes, P4

Le Sud-Africain Sheldon van der Linde (130 points) reste en tête du championnat. Cependant, le pilote BMW de l’équipe Schubert Motorsport n’a pas marqué de points en terminant onzième, permettant à Rast de réduire l’écart à 13 points.

#24, Thomas Preining, Porsche, P5

Remplaçant Esteban Muth (BEL), qui a dû mettre fin à sa saison prématurément en raison d’une opération chirurgicale, le débutant DTM Leon Köhler a surpris avec la douzième place sur la grille de départ dans la BMW Walkenhorst et a également montré une bonne performance dans la course, mais a dû garer sa BMW Walkenhorst juste avant la fin.

#33, René Rast, Audi, P2 – #37, Nick Cassidy, Ferrari, P1 – #63, Mirko Bortolotti, Lamborghini, P3

Course 1 ici

Lucas Auer et Thomas Preining, pénalisés, puis blanchis…

Les commissaires décident : Lucas Auer et Thomas Preining conservent la quatrième et la cinquième place dans la course DTM de Spielberg

Le pilote Mercedes-AMG Lucas Auer remonte à la troisième place du classement.

Le pilote Porsche Thomas Preining est désormais cinquième au classement.

Les deux Autrichiens Lucas Auer (Mercedes-AMG Team WINWARD) et Thomas Preining (KÜS Team Bernhard Porsche) sont classés aux quatrième et cinquième places de la course de samedi du DTM Red Bull Ring powered by REMUS. Les deux héros locaux avaient terminé à ces positions sur la route mais avaient été initialement classés en neuvième et dixième position en raison de pénalités de temps de 10 secondes. Toutefois, les commissaires ont annulé ces deux pénalités et rétabli le résultat initial. Dans le cas d’Auer, il a été estimé qu’une infraction à la vitesse dans la voie des stands identifiée par le GPS était incorrecte. Preining avait reçu une pénalité en temps pour un contact lors du dépassement de Nico Müller (SUI, Rosberg Audi), mais après un examen plus approfondi des séquences vidéo, les commissaires ont décidé qu’aucun des pilotes n’était entièrement responsable de l’incident.

Ces décisions ont également des répercussions sur le classement du championnat. Lucas Auer compte désormais 110 points et est donc à égalité de points avec l’Italien Bortolotti, qui avait terminé troisième de la course avec sa Lamborghini GRT derrière Nick Cassidy (NZL) avec la Ferrari AlphaTauri AF Corse et René Rast (GER) avec l’Audi ABT. Comme Auer, contrairement à Bortolotti, a déjà remporté une victoire cette saison et a donc le meilleur résultat sur une seule course, l’Autrichien passe à la troisième place du classement derrière Sheldon van der Linde (RSA, Schubert BMW) avec 130 points et Rast avec 117 points. Derrière Bortolotti, quatrième, Preining est désormais cinquième (91).

Par ailleurs, les commissaires ont également imposé un changement de position entre Kelvin van der Linde (RSA, ABT Audi) et Maro Engel (GER, Mercedes-AMG Team GruppeM) car van der Linde s’était procuré un avantage en dépassant les limites de la piste lors du dépassement d’Engel. En conséquence, Engel et van der Linde ont été classés respectivement en septième et huitième position.

Course 2

DTM à Spielberg : Thomas Preining devient le premier Autrichien à gagner sa course à domicile

  • Thomas Preining, pilote d’usine Porsche, a remporté la course à domicile.
  • Course sous la pluie : des conditions difficiles pour les pilotes sur le circuit
  • La lutte pour le titre sera ouverte lors de la grande finale du DTM à Hockenheimring dans quinze jours.
#24, Thomas Preining, Porsche, P1

Pour la première fois, un Autrichien a remporté une course de DTM au Red Bull Ring. Le pilote Porsche Thomas Preining de l’équipe KÜS Bernhard a remporté la course du dimanche du DTM Red Bull Ring powered by REMUS. Le jeune homme de 24 ans originaire de Linz s’est imposé devant les deux Allemands Luca Stolz (Mercedes-AMG Team HRT) et Maro Engel (Mercedes-AMG Team GruppeM Racing). Engel avait démarré la course en pole position, Preining était huitième sur la grille.

#4, Luca Stolz, Mercedes, P2

Le pilote d’usine Porsche, qui portait un casque spécial en mémoire de la légende du sport automobile Walter Lechner, l’ancien directeur d’équipe et ami de Preining, a pu regagner des places grâce à une bonne stratégie et à des manœuvres de dépassement amusantes. Il a remporté sa deuxième victoire en DTM après 35 tours, après avoir déjà remporté la première victoire en DTM pour Porsche au Norisring en juillet.  » Je suis super content de ma performance ! J’étais déjà confiant avant le départ et je savais que ça allait être une bonne course. Que ça se passe aussi bien et surtout que je puisse remonter aussi vite, c’est quelque chose que je n’avais pas prévu « , a déclaré Preining juste après la course.

Dimanche, les pilotes DTM ont dû faire face à des conditions difficiles qui ont rendu la course passionnante jusqu’au bout. Preining :  » Au départ, la seule chose qui m’importait était de garder la voiture en un seul morceau, surtout dans les premières étapes où l’on ne voyait vraiment rien. Je l’ai pris facilement et ensuite, heureusement, j’ai gagné avec deux ou trois mouvements cool, dont l’un un peu à la limite. » Jusqu’à peu avant la fin, les pilotes se sont battus avec une piste mouillée puis roulante et une visibilité partiellement limitée. Résultat : de nombreux tête-à-queue. Le pilote Ferrari Felipe Fraga (Red Bull AlphaTauri AF Corse) a notamment fait plusieurs tête-à-queue. Dès le premier tour, le leader Sheldon van der Linde a été touché : il a fait un tête-à-queue avec sa BMW Schubert dans le troisième virage et a été relégué en queue de peloton. Il a terminé onzième, une fois de plus sans marquer de points.

#88, Maro Engel, Mercedes, P3

Le triple champion DTM René Rast (ABT Audi), qui avait pris le départ de la course en deuxième position, n’a marqué qu’un point pour avoir terminé dixième. En revanche, le Tyrolien Lucas Auer (Mercedes-AMG Team WINWARD) a réussi à remonter jusqu’à la sixième place grâce à une bonne dernière étape et a marqué un point supplémentaire au championnat pour le meilleur tour de course, le Autohero Fastest Lap Award.

#36, Arjun Maini, Mercedes, P4

Dans quinze jours, au Hockenheimring (du 7 au 9 octobre), le DTM s’apprête à vivre une finale palpitante. Avec 130 points, le Sud-Africain Sheldon van der Linde reste en tête du classement des pilotes DTM. Lucas Auer est désormais deuxième avec 119 points, devant René Rast (118). Thomas Preining fait lui aussi partie des candidats au titre, puisqu’il s’est hissé à la quatrième place du classement avec 116 points grâce à sa victoire. Suivent l’Italien Mirko Bortolotti (GRT Lamborghini), qui compte 114 points après sa huitième place dimanche, et Luca Stolz avec 102 points. Sur les deux courses d’Hockenheim, un total de 58 points est encore en jeu.

Course 2 ici

Championnat pilotes ici

Communiqué DTM

Crédits photos DTM

 

Haut du site