29 mai 2024

MotoGP, Bagnaia s’offre une 15e pole au bout du suspense en Allemagne

Dans une séance marquée par les chutes, l’Italien a su éviter les drapeaux jaunes pour prendre le meilleur temps devant Marini et Miller

Bagnaia entre les gouttes

Les pilotes de la catégorie reine étaient de retour en piste ce samedi midi pour disputer les qualifications du Grand Prix Liqui Moly Motorrad d’Allemagne. Dans une séance disputée sur une piste globalement sèche, de nombreux pilotes se sont faits piéger par les quelques zones toujours humides du Sachsenring. Au bout du compte, c’est une nouvelle fois Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) qui s’en sort avec la pole position, acquise grâce à un tour en 1’21.409. Le Champion du Monde devance son compatriote Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team) ainsi que Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing), qui place sa KTM en première ligne.

#1, Pecco Bagnaia, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Zarco dans le coup

Derrière, on retrouve Johann Zarco (Prima Pramac Racing), victime d’une chute dans le virage 11 en fin de séance. Le Français signe tout de même une honorable quatrième place devant Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team), parti violemment à la faute dans la dernière courbe. Jorge Martín (Prima Pramac Racing) continue de surfer sur sa bonne dynamique en se hissant sur la deuxième ligne de la grille, avec une sixième place.

#10, Luca Marini, Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Trois chutes pour M.Márquez

Victime d’une chute en Q1 dans le dernier virage, Marc Márquez (Repsol Honda Team) a subi un violent highside dans cette même courbe en Q2. Renvoyé en piste avec l’aéro de Joan Mir (Repsol Honda Team), absent ce week-end, le n°93 est de nouveau tombé, cette fois-ci dans le premier virage. Le natif de Cervera s’offre tout de même le septième chrono devant son frère Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP).

#43, Jack Miller, KTM, P3. pht. Michelin Motorsport

Quartararo méritait mieux

Passé également par les repêchages, Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), peu en vue depuis le début du week-end, doit se contenter de la neuvième place sur la grille devant Aleix Espargaró (Aprilia Racing), qui ferme la marche dans ce top 10. De son côté, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP™) a de quoi nourrir des regrets. Sur un excellent chrono en fin de session, le Français a vu son tour être annulé en raison des drapeaux jaunes, le reléguant au 12e rang, derrière Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team).

#5, Johann Zarco, Ducati, P4. pht. Michelin Motorsport

Le départ de la Tissot Sprint sera donné à 15h au Sachsenring.

La Q2 ici

Grille départ ici

Communiqué MotoGP

Crédits photos, Michelin Motorsport