14 avril 2024

WEC, cap sur l’Europe pour les 6 heures de Portimão au Portugal

L’Autódromo Internacional do Algarve accueille ce week-end (14-16 avril) les 6 Heures de Portimão, la deuxième manche du FIA WEC. 11 Hypercars, dont la plupart n’ont encore jamais concouru en Europe, vont lutter pour la victoire.

Le tracé portugais effectue son retour au calendrier après avoir accueilli pour la première fois le FIA WEC en 2021, à l’occasion d’une manche de 8 heures. Toyota Gazoo Racing et Glickenhaus Racing étaient déjà au rendez-vous. A Portimão, le constructeur japonais s’était imposé avec sa GR010 Hybrid n°8 tandis que l’écurie américaine effectuait ses débuts dans la catégorie reine de l’Endurance.

Toyota GR10 Hybride

Le circuit de 4,653 km est bien connu de la plupart des pilotes et écuries du championnat. Portimão accueille depuis 2017 le plateau des European Le Mans Series. De plus, les installations modernes du circuit, ainsi que son tracé sélectif et exigeant, en font un lieu privilégié par les constructeurs de la catégorie Hypercar pour leurs programmes de tests.

Après les mythiques bosses de Sebring en ouverture, le plateau du FIA WEC va devoir dompter le spectaculaire tracé vallonné de Portimão. La longue ligne droite de départ devrait permettre aux Hypercars d’atteindre des vitesses largement supérieures à 310 km/h. En 2021, Brendon Hartley (Toyota) avait été “flashé” à 318,6 km/h. La performance du Néo-Zélandais sera-t-elle battue deux ans plus tard ?

Ferrari 499P

Suite à son remarquable doublé en Floride, Toyota Gazoo Racing s’avance en grand favori au Portugal. L’écurie championne du monde en titre a de nouveau impressionné de par la fiabilité de sa GR010 Hybrid et la vitesse de ses équipages. Auteur d’une retentissante pole position à Sebring, Ferrari AF Corse voudra confirmer son retour réussi dans la catégorie reine de l’endurance tandis que Cadillac Racing et Porsche Penske Motorsport se mêleront sans doute à la lutte pour les places d’honneur.

Cadillac V – Series R

Peugeot TotalEnergies tentera d’exploiter le potentiel complet de sa spectaculaire 9X8. Enfin, Glickenhaus et Vanwall chercheront à maximiser leurs performances pour bousculer la hiérarchie des Hypercars entrevue outre-Atlantique.

Porsche 963

Les 6 Heures de Portimão verront s’affronter 12 engagés en LMP2. Après sa victoire obtenue de longue haleine en Floride, Hertz Team JOTA retrouve Antonio Félix da Costa, qui remplace Will Stevens dans l’équipage de l’Oreca 07 Gibson n°48. « J’ai vraiment hâte de retrouver le paddock du FIA WEC. Je pense que ce sera vraiment spécial », nous a confié le Portugais, qui bénéficiera du soutien sans faille de son public.

Peugeot 9X8

Le champion du monde LMP2 n’est pas le seul pilote à faire son entrée en lice à Portimão. Ben Hanley remplace Filipe Albuquerque au volant de la n°22 d’United Autosports, tandis que Giedo Van der Garde succède à Tom Blomqvist dans la n°23 de la structure anglo-américaine. Le pilote américain de F2 Juan Manuel Correa prend la place d’Andrea Caldarelli dans la n°9 de Prema Racing. Dans la catégorie LMGTE Am, Diefo Alessi remplace Stefano Costantini dans le cockpit de la Ferrari n°21 d’AF Corse. Enfin, Miguel Pedro Ramos et Guilherme Moura de Oliveira auront à cœur de briller devant leur public au volant de la Porsche n°56 de Project 1 – AO. Matteo Cairoli accompagne le duo portugais au sein de l’équipe allemande.

Glickenhaus 007

Grâce à son doublé à Sebring, Toyota trône en tête du classement des constructeurs Hypercar avec 38 points. Ferrari est deuxième avec 24 unités. Cadillac complète le podium provisoire avec 18 points. En LMP2, United Autosports est leader avec 38 points, suivent Prema Racing (27) et Inter Europol Competition (23). Vainqueur à Sebring, Hertz Team JOTA n’est pas classé dans la mesure où l’équipe sera engagée en Hypercar, à partir des 6 Heures de Spa-Francorchamps, au volant d’une Porsche 963 privée. Suite à son triomphe à domicile en ouverture de la saison, Corvette Racing (38) mène les débats dans la classe LMGTE Am devant Dempsey-Proton Racing (27) et Kessel Racing (23).

Vanwall Vandervell 680

Trois séances d’essais libres sont au programme avant la fatidique séance de qualification prévue samedi après-midi. Le départ des 6 Heures de Portimão sera donné dimanche à midi.

Les engagés ICI

Suivez la course en téléchargeant l’App officielle FIA WEC ICI

La troisième séance d’essais libres sera disponible en français sur notre chaîne YouTube ICI

Le programme (heure locale) :

Vendredi 14 avril

Essais libres 1 : 10h30 – 12h00

Essais libres 2 : 15h30 – 17h00

Samedi 15 avril

Essais libres 3 : 11h15 – 12h15

Qualification : 15h30 – 16h35

Dimanche 16 avril

Course : 12h00 – 18h00

Comment et où regarder les 6 Heures de Portimão ?

La deuxième manche du FIA WEC, c’est pour ce dimanche avec les 6 Heures de Portimão. Voici votre petit guide pour savoir où et comment suivre la course, disputée sur l’Autódromo International do Algarve.

Les Essais Libres 3 de ce vendredi 14 avril seront diffusés en live sur YouTube pour que tous les fans puissent les suivre gratuitement.

EUROPE

Eurosport diffusera le FIA WEC en Europe, notamment au Portugal, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne, où la majeure partie de la course sera retransmise sur Eurosport 2.

La couverture live en Europe débutera à 12h30 [CEST] 11h30 [BST].

Gratuite, La Chaine L’Equipe retransmettra une partie de la course en direct (départ de la course et à partir de 15h30) pour les fans résidant en France. L’intégralité de la course sera également diffusée sur L’Equipe.fr.

Pour ce qui est de l’Italie, les fans de Ferrari pourront suivre la course en direct sur Sky Sport F1. L’Allemagne, patrie de Porsche, retransmettra une partie de la course en direct sur la chaîne gratuite RTL Nitro.

Les fans de Robert Kubica pourront suivre la course en Pologne sur Polsat Sport News, tandis que RTL7 diffusera les temps forts aux Pays-Bas et au Luxembourg. Par ailleurs, la Belgique, qui accueillera la prochaine manche du FIA WEC à la fin de ce mois, diffusera les meilleurs moments de la course sur Sport 10.

La course sera également disponible en direct sur plusieurs plateformes, notamment grâce à un accord avec Discovery+ au Royaume-Uni, en Allemagne, au Danemark, en Suède, en Norvège, en Finlande et aux Pays-Bas, ainsi que sur Eurosport Player.

Enfin, pour un prix modique de 6,99 euros, vous ne manquerez rien de ce week-end via l’application officielle FIA WEC qui comprend, en outre, les commentaires des experts Anthony Davidson, Martin Haven, Graham Goodwin et Louise Beckett.

USA + CANADA + AMÉRIQUES

Pour les fans américains, la plateforme automobile MotorTrend retransmettra la majeure partie de la course en direct aux États-Unis.

Au Canada, c’est la chaîne de télévision payante Discovery Velocity qui détient les droits de retransmission.

En Amérique du Sud, Direct TV Sports diffusera le FIA WEC sur les chaînes 616 et 1616, tandis que Fox Sports retransmettra la majeure partie de la course en direct au Mexique sur Fox Sports 3 MX.

Nouveauté pour Portimão, les fans de courses d’endurance au Brésil pourront suivre le rendez-vous sur YouTube.

ASIE + ASIE AUSTRALE

Un accord de télévision pan-asiatique avec Eurosport pour le continent asiatique prévoit la diffusion de la course de Portimão sur Eurosport Asia.

Au Japon, pays des champions du monde en titre Toyota Gazoo Racing, le diffuseur JJ Sports retransmettra l’intégralité de la course en direct sur JSports3, tandis que la chaîne gratuite Go ! retransmettra cette manche du FIA WEC en Australie. En Nouvelle-Zélande, Sky Sport 5 diffusera la course à 23h30, heure locale. La plateforme en ligne WeChat couvrira la course en Chine.

AFRIQUE

SuperSport, partenaire de longue date du FIA WEC, retransmettra la course pour l’Afrique subsaharienne, avec l’intégralité de la course en direct sur VR2/VR2A.

MOYEN-ORIENT

Le diffuseur SSC est le diffuseur officiel pour la région du Moyen-Orient et retransmettra l’intégralité de la course en direct de Portimao.

APPLICATION OFFICIELLE FIA WEC

FIAWEC.TV diffusera toutes les courses de la saison 2023 en direct sur sa plateforme en ligne. Celle-ci est disponible dans le monde entier. Des packs de courses individuels sont disponibles pour 6,99 euros (courses FIA WEC et 12,99 euros pour les 24 Heures du Mans). Les fans peuvent également acheter un pass pour la saison complète pour 39,99 euros. L’application proposera les qualifications, les rediffusions des courses et les commentaires en anglais des experts que sont Anthony Davidson, Martin Haven, Graham Goodwin ainsi que la journaliste pitlane, Louise Beckett. Pour plus d’infos sur l’application, cliquez ICI.

Communiqué WEC Catherine Vatteoni

Crédits photos WEC