25 juin 2022

MotoGP : Bagnaia, nouveau roi du Mugello !

L’Italien, qui avait à cœur de se rattraper après cette malheureuse chute survenue au Mans, triomphe sur ses terres.

#63, Francesco Bagnaia, P1.

Bagnaia tient sa revanche

Le GP de France s’était malheureusement achevé sur un abandon pour Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), alors qu’il avait longtemps mené l’épreuve. Mais ce triste épisode est définitivement derrière lui car ce dimanche, la victoire lui sera revenue à domicile : sa deuxième de l’année. Ducati, dont l’hégémonie avait été brisée au Mugello l’an passé, récupérait ainsi possession de son circuit.

#20, Fabio Quartararo, P2.

À vrai dire, le poleman Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing MotoGP) n’aura pas fait long feu aux avant-postes. Le rookie se faisait en effet rapidement déborder par le binôme du Mooney VR46 Racing Team et le transalpin ira jusqu’à dégringoler en 11e position.

#41, Aleix Espargaro, P3.

20 précieux points pour Quartararo

Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team) et Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) auront d’ailleurs tous deux le privilège de mener juste devant Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP™), qui n’avait pas à rougir face aux Desmosedici. ‘El Diablo’ parvenait même à s’intercaler entre les deux hommes.

#5, Johann Zarco, P4. pht. Red Bull

Pendant ce temps-là, Francesco Bagnaia remontait au sein du peloton. Aleix Espargaró (Aprilia Racing), Johann Zarco (Prima Pramac Racing), Fabio Di Giannantonio… aucun ne lui résistait. Le Turinois faisait ensuite subir le même sort à Luca Marini, Fabio Quartararo et Marco Bezzecchi. Après seulement neuf tours, le n°63 se retrouvait par conséquent propulsé en tête.

#72, Bezzecchi, P5.

Fabio Quartararo réussissait également à se défaire de Marco Bezzecchi, afin de se mettre à l’abri. Sur le dernier tiers de course, le duo Marco Bezzecchi – Luca Marini allaient éprouver plus de difficultés ; raison pour laquelle Aleix Espargaró et Johann Zarco finissaient par les croquer. La messe était dite !

Race Start. pht. Michelin Motorsport

Quatrième podium consécutif pour A.Espargaró

Six dixièmes séparaient au bout du compte Francesco Bagnaia de Fabio Quartararo sur la ligne, tandis qu’Aleix Espargaró signait son quatrième podium d’affilée. Johann Zarco héritait quant à lui au quatrième rang sous les yeux de Marco Bezzecchi et Luca Marini.

#10, Luca Marini, P6. pht. Michelin Motorsport

Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), parti 16e, terminait pour sa part à une discrète septième place. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu), Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) et Marc Márquez (Repsol Honda Team), qui subira sa quatrième opération du bras droit la semaine prochaine, complétaient le Top 10.

#33, Brad Binder, P7. pht. Michelin Motorsport

Journée à oublier en revanche pour Pol Espargaró (Repsol Honda Team), Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) et Enea Bastianini (Gresini Racing MotoGP™), partis successivement au tapis.

#30, Takaaki Nakagami, P8. pht.Michelin Motorsport

Au Championnat, Fabio Quartararo possède à présent huit points d’avance sur Aleix Espargaró ; le vainqueur du jour Francesco Bagnaia accusant en revanche 41 longueurs de retard. Rendez-vous dans une toute petite semaine à Montmeló, pour un nouvel épisode.

Podium. #20, Fabio Quartararo, P2 – #63, Francesco Bagnaia, P1 – #41, Aleix Espargaro, P3. pht. michelin Motorsport

La course ici

Les meilleurs tours ici

Speed ici

Championnat ici

 

Haut du site