5 mars 2024

Moto GP, Maverick Viñales domine le Test de Valence, M. Márquez déjà très rapide sur la Ducati

Cette ultime journée de roulage de l’année a été riche en enseignements ainsi qu’en images qu’on attendait de voir depuis un moment

Après un final exceptionnel d’une campagne 2023 qui restera dans les annales du Moto GP, les pilotes de la catégorie reine avaient rendez-vous en piste ce mardi au circuit Ricardo Tormo à l’occasion du Test post-saison pour découvrir les machines 2024. Après sept heures de roulage à Valence, passons en revue les nouveautés présentées par les différentes marques.

Ducati

Commençons par le Champion du Monde des constructeurs. Ce matin, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) et Jorge Martín (Prima Pramac Racing) ont été aperçus en piste avec un nouveau châssis, très légèrement différent de l’ancien. Mis à part cela, rien à signaler dans le team d’usine ni pour le vice-Champion du Monde Jorge Martín, victime de deux chutes aujourd’hui.

#93, Marc Marquez, Ducati, 1,29,424 P4. pht. Michelin Motorsport

En revanche, son nouveau coéquipier Franco Morbidelli (Prima Pramac Racing) a connu une journée spéciale à Valence puisqu’il y a fait ses débuts sur la Desmosedici. L’Italien a hérité des motos de Johann Zarco (LCR Honda Catsrol) avec toutefois une légère différence puisque celles-ci étaient équipées des dernières spécifications de 2023, à savoir une nouvelle unité arrière ainsi qu’un aéro repensé.

Beaucoup de médias pour les débuts de Marc Marquez avec Ducati. pht. Michelin Motorsport

Particulièrement attendu, Marc Márquez (Gresini Racing Moto GP) n’a pas déçu pour ses débuts chez Ducati. Pour ses premières tours de roue en Moto GP hors de chez Honda, l’octuple Champion du Monde avait à sa disposition la machine 2023 aux spécifications du début de saison. Après s’être hissé au sommet de la feuille des temps à plusieurs reprises cet après-midi, l’Espagnol termine ce Test en quatrième position et montre d’ores et déjà à ses adversaires qu’il faudra compter sur lui la saison prochaine.

#1, Pecco Bagnaia, Ducati, 1,29,970, P11. pht. Michelin Motorsport

De son côté, son frère et coéquipier Alex Márquez (Gresini Racing Moto GP) a démarré la journée avec la moto de 2022 avant de passer à la version 2023, qu’il pilotera tout au long de cette campagne 2024. Même son de cloche pour Fabio Di Giannantonio (Mooney VR46 Racing Team) et son coéquipier Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team), alors que ce dernier a connu une matinée compliquée avec notamment un passage dans le bac à gravier. Au bout du compte, le troisième du Championnat du Monde 2023 s’en sort avec une belle troisième place.

Honda

Ancien pilote du team VR46, Luca Marini (Repsol Honda Team) découvrait ce matin la RC213V d’usine. Pour ce Test, Honda a directement confié au pilote italien la nouvelle machine, ce qui est de bonne augure et suggère que des améliorations ont été faites du côté du géant japonais. Quant à Joan Mir (Repsol Honda Team), remis de ses douleurs aux cervicales, l’Espagnol a entamé la journée avec ses motos de 2023 avant de faire lui aussi son entrée en piste avec le modèle 2024.

#10, Luca Marini, Honda, 1,29,956, P10. pht. Michelin Motorsport

Côté team satellite, Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) et Johann Zarco disposaient ce mardi des machines de 2023 ainsi que de versions différentes de la moto 2024. En effet, le Japonais s’est vu confier la version que Marc Márquez et lui-même avaient essayée au Test de Misano, un prototype qui n’avait pas vraiment convaincu les deux hommes le 11 septembre dernier. De son côté, Johann Zarco a bénéficié du tout nouveau modèle du constructeur nippon tout comme les pilotes d’usine. Pour cette première journée sur sa nouvelle machine, le Cannois a signé le 17e temps et a chuté au virage 4.

Yamaha

Chez Yamaha, très peu de choses à se mettre sous la dent lors de la première partie de ce Test de Valence. En effet, la seule modification observée sur la M1 de Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Alex Rins (Monster Energy Yamaha MotoGP) était un échappement plus long.

#20, Fabio Quartararo, 1,30,022,P12. pht. Michelin Motorsport

Toutefois dans l’après-midi, la moto du Champion du Monde 2021 était équipée de nouvelles ailettes relativement imposantes, similaires à celles qu’on trouve chez Aprilia. En fin de journée, le Français a testé un aileron arrière en forme de carré semblable à celui de la KTM. De son côté, le pilote d’essais Cal Crutchlow (Yamaha Racing) a roulé avec un nouveau châssis.

GASGAS

Chez GASGAS, pas grande chose à signaler non plus si ce n’est les débuts très attendus de Pedro Acosta (GASGAS Factory Racing Tech3) en catégorie reine. Le Champion du Monde Moto2 et son coéquipier Augusto Fernández (GASGAS Factory Racing Tech3) ont pris la piste aujourd’hui avec les versions 2023 de la RC16.

Seule différence toutefois, la moto du rookie de l’année 2023 était dotée du nouvel aileron arrière testé par Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) et Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) récemment. Pour terminer sur Pedro Acosta, le désormais n°31 a connu sa première chute dans l’élite et se classe 18e de ce Test de Valence.

KTM

Pour ce qui est de KTM, la marque autrichienne a surpris tout le monde cet après-midi avec un design pour le moins étonnant. En effet, Jack Miller est sorti de la voie des stands avec une RC16 très différente munie d’un tout nouvel aéro ainsi que d’une prise d’air particulièrement conséquente. Jack Miller et Brad Binder se classent respectivement neuvième et deuxième de cette dernière journée de roulage de l’année 2023. À noter que le pilote sud-africain a été victime d’une chute en toute fin de journée au virage 5 alors qu’il tentait de s’emparer du meilleur temps.

#33, Brad Binder, KTM, 1,29,281, P2. pht. Michelin Motorsport

Aprilia

Aleix Espargaró (Aprilia Racing) a très vite posé pied à terre aujourd’hui à Valence. Victime de douleurs dans la jambe gauche suite à sa chute subie au Qatar, le natif de Granollers s’est retiré après seulement 17 tours de roue et a pris la direction de l’hôpital de Barcelone pour y passer des examens. À noter qu’Aprilia avait apporté au n°41 un nouveau châssis fait de carbone et d’aluminium.

En revanche, la journée s’est bien mieux passée pour Maverick Viñales (Aprilia Racing). Armé du nouveau bras oscillant conçu par l’usine de Noale, le Catalan est le pilote qui a passé le plus de temps en piste aujourd’hui avec un total de 86 tours bouclés. Au bout du compte, « Top Gun » termine même l’année avec le meilleur temps de ce Test. Enfin, Raúl Fernández (CryptoDATA MotoGP Team) avait à disposition la version 2022 de la RS-GP ainsi que le modèle 2023, qu’il a eu l’occasion d’enfourcher pour la toute première fois.

Résultats des tests ici

Le point au chronomètre

Maverick Viñales termine donc en tête de ce Test devant Brad Binder ainsi que Marco Bezzecchi. Sous ses nouvelles couleurs, Marc Márquez signe une performance impressionnante avec le quatrième temps devant Raúl Fernández. Alex Márquez est sixième devant Fabio Di Giannantonio. Enea Bastianini est huitième devant Jack Miller ainsi que Luca Marini, qui ferme la marche dans ce top 10 pour ses débuts chez Honda.

Rendez-vous du 6 au 8 février 2024 pour le Test de pré-saison de Sepang !

Communiqué Moto GP