23 juin 2024

GP d’Abu Dhabi, ils ont dit…

La dernière course de la saison s’est achevé sur le tracé de Yas Marina à Abu Dhabi.

Max Verstappen ponctue sa magnifique saison d’une nouvelle victoire, il s’agit de sa quatrième victoire consécutive sur ce tracé, sa 19e victoire en 22 courses cette saison. Mercedes 2e au championnat constructeur. Charles Leclerc a pris la deuxième position en bénéficiant de la pénalité infligée à Sergio Perez. George Russell en profite également et grimpe sur le podium. Le pilote mexicain de Redbull termine donc en quatrième place.

Le suspense principal résidait dans le nom de l’écurie qui parviendrait à décrocher la deuxième place au classement constructeur, et c’est Mercedes qui a tiré son épingle du jeu. Pour seulement trois petits points devant Ferrari, dont les pilotes se sont bien battus.

Rappel du compte rendu du GP d’Abu Dhabi ici

Analyses par les Teams et pilotes

Pirelli

VERSTAPPEN TERMINE SA SAISON RECORD EN BEAUTÉ

Max Verstappen a réalisé la meilleure fin possible pour ce qui a été la meilleure saison de tous les pilotes dans l’histoire de la Formule 1. Aujourd’hui, il a remporté sa 19e victoire en 22 courses, ce qui porte le nombre total de victoires du triple champion du monde à 54, ce qui le place seul à la troisième place du palmarès de tous les temps. Verstappen est également le seul pilote à avoir parcouru plus de mille tours, 1003 pour être précis, en une seule saison et, cette année, il est le seul pilote à avoir bouclé tous les tours des 22 Grands Prix.

LA JOURNÉE SUR LES RAILS

La majorité des pilotes ont choisi de s’élancer avec le pneu Medium pour le premier relais, seuls Sainz, Bottas et Stroll, tous partis de loin, ont opté pour le Dur. Lors de son premier arrêt au stand, le pilote espagnol de Ferrari monte un autre train de C3, ce qui signifie qu’il fera deux arrêts, bien que le second soit retardé jusqu’au 57e tour. Au final, seuls trois pilotes, Bottas, Ocon et Tsunoda, ont atteint le drapeau à damier en n’ayant effectué qu’un seul arrêt. Le Finlandais a effectué deux relais de durée très équivalente, tandis que les Japonais se sont arrêtés au 22e tour, avant d’effectuer pas moins de 36 tours sur un train de Hards et que le Français a avancé son premier arrêt au 15e tour, ce qui lui a permis d’effectuer 43 tours sur la C3. Le reste du peloton s’est arrêté deux fois.

Une nouvelle récompense pour Max Verstappen dans ce qui a été une saison incroyable pour lui. Le pilote néerlandais a obtenu le prix Pirelli Pole Position Award of the Year 2023 pour avoir été le plus rapide en qualifications lors de 12 courses, plus que tout autre pilote. Aujourd’hui, il s’est vu remettre le prix, un pneu tendre Pirelli P Zero personnalisé, par Kalle Rovanperä, vainqueur du titre des pilotes du Championnat du monde des rallyes ces deux dernières années.

MARIO ISOLA – DIRECTEUR DE PIRELLI MOTORSPORT :

« La course a été un reflet fidèle de la saison dans son ensemble, avec Max Verstappen totalement dominant, tandis que derrière lui une lutte serrée faisait rage pour chaque place, la hiérarchie changeant, parfois de manière significative, d’une course à l’autre.

Comme prévu, le composé C3 a été de loin le plus populaire, tandis que le C5 n’a été utilisé par Sainz que pour un tour, qu’il n’a même pas terminé, à la toute fin de la course. La différence entre les stratégies à un et deux arrêts était très faible dans nos simulations d’avant-course, mais au final, presque tout le monde a opté pour la stratégie à deux arrêts, principalement pour des raisons tactiques étant donné que la dégradation était relativement faible. En fait, sur un circuit où l’undercut est toujours très efficace, il est clair que lorsqu’un pilote commençait la série d’arrêts aux stands, tous les autres pilotes qui se battaient avec lui devaient faire de même pour éviter d’être dépassés par quelqu’un qui exploitait des pneus neufs et une piste dégagée devant lui. Cela s’est vu non seulement chez les leaders, mais aussi chez les pilotes plus en retrait, alors que quelques pilotes ont essayé de faire quelque chose de différent, certains optant pour un seul arrêt (Ocon, Tsunoda et Bottas), d’autres, comme Sainz, espérant une voiture de sécurité, d’autres encore optant pour un deuxième relais plus long, essayant de tirer le meilleur parti de la différence de niveaux d’adhérence entre les pneus neufs et les pneus usagés dans les derniers instants, en particulier Perez et Stroll. Verstappen, depuis sa position de supériorité, a réagi aux mouvements de ses plus proches rivaux dans le premier relais, puis a attendu qu’ils repassent au stand, avant d’effectuer son deuxième arrêt en parfaite sécurité.

Le graining a été un facteur particulièrement important pour ceux qui ont passé beaucoup de temps dans le trafic, mais il a été beaucoup moins significatif pour les pilotes qui ont pu courir dans un air propre, et cela s’est appliqué à la fois à la catégorie Medium et à la catégorie Hard.

Mercedes

P3 et P9 pour George et Lewis sur le circuit de Yas Marina, ce qui permet à l’équipe de s’assurer de la deuxième place au championnat des constructeurs

  • George Russell a terminé troisième et Lewis Hamilton neuvième lors d’une dernière course de la saison incroyablement tendue.
  • L’équipe a opté pour une stratégie à deux arrêts pour les deux pilotes et s’est concentrée sur la gestion des pneus en début de course.
  • George a perdu une position au départ, tandis que Lewis a réussi à en gagner trois. Avec leurs nouveaux pneus, les deux pilotes ont fait preuve d’un rythme soutenu.
  • La lutte pour la deuxième place du championnat des constructeurs a été incroyablement serrée, mais l’équipe a réussi à s’assurer la deuxième place devant Ferrari à la fin.

George Russell, #63, P3 (175 pts, P8 championnat) :

Le résultat d’aujourd’hui signifie beaucoup et je suis vraiment heureux que nous ayons obtenu la deuxième place pour l’équipe. Il y a tellement de gens à l’usine de Brackley et Brixworth qui ont travaillé si dur pour y parvenir. La saison a été très difficile pour nous. J’ai laissé tomber l’équipe à plusieurs reprises cette année, alors je suis heureux de l’avoir fait passer la ligne d’arrivée aujourd’hui. C’était vraiment intense à la fin et si serré avec Perez, son rythme était vraiment excellent. Je pensais que Charles allait me soutenir, mais je le félicite d’avoir gardé la tête hors de l’eau. Je suis heureux de terminer la saison de cette manière avec un podium.

Lewis Hamilton, #44, P9 (234 pts, P3 Championnat) :

Je suis heureux pour l’équipe que nous ayons réussi à décrocher la deuxième place au championnat des constructeurs. L’équipe a fait de gros efforts en piste, à Brackley et à Brixworth. Mais nous ne sommes pas encore là où nous voulons être, nous voulons être en compétition pour le championnat et les victoires en course, et ce week-end a montré que nous devons creuser profondément et travailler dur pendant l’hiver pour revenir là où nous voulons être et revenir plus forts l’année prochaine. J’espère que tout le monde à l’usine est heureux du résultat d’aujourd’hui et je suis reconnaissant pour tout le travail acharné que l’équipe a accompli cette saison, qui a été longue et difficile pour nous.

Toto Wolff, directeur de l’équipe et PDG :

Jusqu’à la fin, nous nous sommes battus pour la deuxième place du championnat du monde des constructeurs et nous étions si près du but qu’aujourd’hui nous avons l’impression d’avoir gagné. La conduite de George a été exceptionnelle et Charles a fait preuve d’un véritable comportement de sportif, n’essayant pas de ralentir. Deux grandes équipes et marques qui se sont battues jusqu’au bout. La lutte pour la deuxième place chez les constructeurs a été très positive pour nous et c’est une grande récompense pour toute l’équipe d’être vice-championne, mais c’est aussi une grande motivation pour faire mieux l’année prochaine et c’est ce sur quoi nous allons nous concentrer maintenant. Nous avons tellement de bonnes choses en préparation, tellement de nouvelles choses et avec tout ce que nous avons appris, je suis vraiment, vraiment bien placé pour voir ce qui va se mettre en place. Nous devons prendre l’élan de la troisième place ici, de la deuxième place au championnat, et l’utiliser dans les usines. Nous sommes vice-champions et c’est une bonne chose à retenir – nous devons viser les étoiles et c’est ce qui va se passer, je le promets.

Andrew Shovlin, directeur de l’ingénierie de Trackside :

Bravo à tout le monde à Brackley et Brixworth pour avoir obtenu la deuxième place au championnat. Ce n’est pas notre objectif ultime, mais nous avons commencé cette année dans une position très difficile avec beaucoup de travail à faire, l’équipe et les pilotes se sont accrochés, se sont serré les coudes et c’est une consolation que nous soyons au moins les meilleurs de tous. La course a été très difficile, nous avons eu 58 tours sans savoir de quel côté elle allait tourner et, à la fin, elle s’est jouée sur la plus petite des marges. Le groupe stratégique a fait un excellent travail en restant calme, en prenant des décisions agressives sur les sous-couches et en s’assurant que nous en avions fait assez avant le drapeau à damier. Nous avons eu une course avec un seul arrêt au stand avec McLaren au premier arrêt et le fait d’être en tête à ce moment-là a joué un rôle important pour finir assez près de Leclerc pour marquer les points nécessaires, donc c’était vraiment un moment clé. C’est bien de terminer la saison devant Ferrari, mais nous ne nous faisons pas d’illusion sur l’ampleur de l’écart et toute l’équipe se concentre sur la réduction de cet écart. Nous allons travailler dur en vue de la saison prochaine et donner le meilleur de nous-mêmes pour y parvenir.

Ferrari

CHARLES FINI LA SAISON AVEC UN AUTRE PODIUM

La Scuderia Ferrari a terminé la saison 2023 avec son neuvième podium de la saison. Ce podium est l’œuvre de Charles Leclerc, dont la deuxième place obtenue aujourd’hui sur le circuit de Yas Marina n’a jamais fait l’objet d’un doute. Malheureusement, Carlos Sainz a connu une journée difficile et la deuxième place du championnat des constructeurs n’a pas pu être obtenue, même si l’écart avec Mercedes n’est finalement que de trois points. Cependant, Ferrari a montré des signes évidents de progrès au cours de la seconde moitié de la saison, s’imposant comme la deuxième meilleure équipe, comme en témoigne son total de 215 points depuis la pause estivale, même s’il y a eu un peu trop de scores nuls. La Scuderia est également la seule équipe, en dehors de la dominante Red Bull, à avoir remporté une victoire cette année.

Une course simple. Le Grand Prix d’Abu Dhabi n’a pas été la course la plus passionnante. Charles a tenté de dépasser Max Verstappen au départ, après quoi il s’est concentré sur la gestion de ses pneus et de l’écart avec ses poursuivants, d’abord les deux McLaren puis George Russell dans la Mercedes, dans l’espoir qu’une opportunité se présente à un moment ou à un autre au cours des 58 tours. Le Monégasque a adopté une stratégie à deux arrêts, en commençant par les Medium, puis en chaussant deux fois les Hards, et il a toujours été l’une des voitures les plus rapides en piste. Quant à Carlos, il s’est élancé de la 16e place en pneus durs, puis a adopté une stratégie à deux arrêts, effectuant un très long deuxième relais sur la gomme la plus dure en espérant une éventuelle voiture de sécurité, mais celle-ci n’est jamais venue. L’Espagnol a repassé par les stands à deux tours de la fin, avec un train de Softs, mais l’équipe a décidé d’abandonner la voiture et il a été classé 18ème.

Fin de course. Dans les derniers tours, Charles a tout tenté pour essayer d’assurer à Ferrari la deuxième place du championnat du monde des constructeurs et il a même laissé Sergio Perez de la Red Bull, qui avait une pénalité de temps de cinq secondes, le dépasser dans l’espoir que cela aiderait le Mexicain à creuser un écart de cinq secondes et donc à terminer entre lui et George Russell, mais la manœuvre n’a pas fonctionné, si bien qu’au final, Leclerc est resté sur la deuxième marche du podium, aux côtés de Verstappen et du susnommé Russell, qui en avait donc fait assez pour empêcher la Scuderia de rattraper Mercedes au classement des constructeurs.

Une journée de plus. La saison 2023 est désormais terminée, mais les voitures ont encore une journée de piste devant elles à Yas Marina. Ce mardi, elles s’attaqueront à un test d’après-saison. Carlos et Charles piloteront tous deux l’une des voitures, tandis que l’autre sera à nouveau confiée au pilote de réserve Robert Shwartzman. Et il ne reste plus que 97 jours avant le début de la saison 2024 !

Charles Leclerc, #16, P2 (206 pts, P5 Championnat) :

 

Aujourd’hui, j’avais une très bonne voiture et la stratégie était la bonne. J’aurais pu pousser fort pendant de nombreux tours avec les pneus Medium et ma deuxième place n’a jamais été en danger. Malheureusement, la pénalité de cinq secondes de Checo (Perez) nous a coûté cher. Vers la fin, j’ai essayé de l’aider à creuser un écart sur George (Russell) pour qu’il puisse effacer la pénalité et terminer devant les Mercedes, ce qui nous aurait permis de les devancer au classement. Cependant, si l’on regarde la saison avec un peu de recul, on peut dire qu’elle a été positive. Nous avons commencé l’année avec une voiture que nous ne pouvions pas pousser à la limite. Nous savions quel était le problème, mais il a fallu du temps pour changer les choses. À partir du Japon, ma Ferrari est devenue une voiture très différente, capable de très bons résultats. Malheureusement, au cours de l’année, il y a eu plusieurs occasions où nous étions en position de force mais où nous avons laissé des points sur la table : Je pense à mon abandon à Bahreïn, alors que j’étais troisième, ou au Brésil, où je me suis qualifié sur la première ligne mais où je n’ai jamais pris le départ de la course. J’espère qu’au cours de l’hiver, nous pourrons mettre à profit tout ce que nous avons appris pour être compétitifs dès le début de la saison prochaine. Nous voulons donner quelque chose en retour à nos fans pour leur soutien continu.

Carlos Sainz, #55, DNF (abandon) (200pts, P7 Championnat) :

Ce n’est pas la façon dont nous voulions terminer la saison, avec un double programme très difficile à Las Vegas et ici à Abu Dhabi. La course d’aujourd’hui n’a jamais été facile. Le premier relais sur le circuit dur était risqué et ne s’est pas déroulé comme prévu. A partir de là, notre course a été un peu compromise et nous avons attendu une voiture de sécurité qui n’est jamais venue. Cela fait très mal de manquer la deuxième place au classement des constructeurs, mais il y a eu beaucoup de points positifs tout au long de l’année et nous allons bien sûr travailler sur ce que nous aurions pu faire de mieux. Je tiens à remercier toute l’équipe, ici et à Maranello, pour les efforts incroyables qu’elle a déployés tout au long de la saison, ainsi que tous les fans pour leur soutien indéfectible. Nous allons nous ressaisir pendant l’hiver et nous reviendrons plus forts l’année prochaine. Grazie a tutti e Forza Ferrari sempre.

Frédéric Vasseur, directeur de l’équipe :

Nous sommes heureux de terminer une saison loin d’être facile avec une solide performance de Charles. Malheureusement, le week-end de Carlos s’est dégradé à partir de vendredi et il est dommage qu’il n’ait pas pu ramener les trois points, mais ce n’est pas aujourd’hui que nous avons perdu la deuxième place au classement des constructeurs. Il est clair qu’en tant que Ferrari, nous ne sommes jamais intéressés par une deuxième place, mais cela aurait quand même été une récompense pour tous ceux qui ont travaillé dur sur le circuit et ceux qui ont toujours donné tout ce qu’ils avaient à Maranello depuis que la SF-23 a roulé pour la première fois sur la piste de Fiorano. Mais l’ensemble du groupe peut être satisfait de la façon dont il a réagi et s’est battu dans la deuxième partie de la saison. Après la pause estivale qui a suivi le Grand Prix des Pays-Bas, nous avons constamment progressé, au point d’être la seule équipe à avoir remporté une course, à l’exception de Red Bull. Charles a terminé la saison avec une série de bonnes performances et Carlos a également fait des courses très positives, y compris la victoire à Singapour, bien sûr. Le rideau se lève mardi après le test et nous sommes déjà tournés vers le prochain. Nous sommes déterminés à poursuivre les progrès que nous avons réalisés au cours des dix dernières courses.

McLaren

« IL S’AGIT D’UNE BASE SOLIDE POUR L’AVENIR, ET NOUS SOMMES IMPATIENTS DE LA CONFIRMER LA SAISON PROCHAINE.

Ce qui s’est passé :

– Un excellent départ des deux pilotes, Lando se hisse en P4, et Oscar reste en P3.

– Les pilotes échangent leurs positions et Lando tente de poursuivre Leclerc.

– Oscar se défend contre Russell, mais après quelques tentatives, Russell réussit à le dépasser.

– Après la première série d’arrêts aux stands, Lando est en P4 et Oscar en P5.

– Perez se lance à la poursuite d’Oscar et le dépasse, ce qui le relègue en P6.

– Les deux pilotes s’arrêtent pour des pneus durs neufs, puis Lando passe sur Stroll et se retrouve en P6.

– Il y a quelques coureurs de fond qu’Oscar dépasse, ce qui lui permet de remonter en P8.

– Perez poursuit Lando et c’est une bataille serrée avec des contacts. Lando passe en P5 et Perez reçoit une pénalité de 5s.

– Oscar réussit à dépasser Tsunoda et se retrouve en P6.

– Le drapeau à damier tombe sur la finale de la saison ! Lando termine P5 et Oscar P6.

Lando Norris, #4, P5 (205 pts, P5 Championnat) :

« Une course difficile ! Nous n’avons pas eu le rythme que nous voulions, mais nous avons fait ce que nous pouvions pour marquer des points importants pour la fin de la saison. Nous avons perdu une position lors de l’arrêt aux stands, c’est un peu dommage, mais sinon je pense que j’ai fait ce que j’ai pu, nous n’étions juste pas assez forts aujourd’hui.

« Dans l’ensemble, nous pouvons être satisfaits de la façon dont les choses se sont déroulées, car nous avons fait ce que nous devions faire en tant qu’équipe en obtenant la quatrième place au championnat des constructeurs. Nous avons connu de nombreux succès depuis le début de la saison, les derniers mois ont été excellents pour l’équipe et nous allons profiter de cette dynamique pour revenir plus forts l’année prochaine.

« Merci à toute l’équipe sur le circuit et chez MTC qui a travaillé dur cette saison pour nous donner une voiture capable de rivaliser avec les premiers rangs de la grille. Nous avons créé des souvenirs cette année et j’ai hâte de continuer à travailler ensemble en 2024. »

Oscar Piastri, #814, P6 (97 pts, P9 Championnat) :

« La journée d’aujourd’hui a été un peu délicate, mais la quatrième place au classement des constructeurs reste un très bon résultat.

« Nous savons que nous voulons viser plus que cela l’année prochaine, mais j’ai beaucoup apprécié ma première année en F1. Il y a eu des moments forts, d’autres plus délicats, mais cela fait partie de l’expérience. J’ai hâte de prendre un peu de repos maintenant.

« Merci à l’équipe sur la piste et à Woking, merci à tous les fans d’être restés avec nous pendant les montagnes russes de cette année et nous reviendrons nous battre pour plus de succès l’année prochaine.

Andrea Stella :

« Nous aurions aimé terminer sur le podium pour la dernière course de la saison, mais aujourd’hui nous n’avions tout simplement pas assez de rythme. Cela n’enlève rien à l’incroyable saison que nous venons de vivre. C’est un retournement de situation incroyable qui a été rendu possible par le travail acharné de tout le monde. Terminer quatrième du championnat avec neuf podiums, remporter une victoire dans la course Sprint, trois autres podiums dans la course Sprint, deux pole positions dans le Sprint Shootout et réaliser l’arrêt au stand le plus rapide de l’histoire est une grande réussite pour l’équipe. Tout cela a été rendu possible grâce au travail, à l’engagement, aux efforts et au talent des hommes et des femmes de McLaren et de nos collègues de HPP. Je suis très fier et très reconnaissant envers tous les membres de l’équipe.

« C’est une base solide pour l’avenir, et nous sommes impatients de la confirmer la saison prochaine. Merci à nos fans, à nos sponsors et à nos partenaires qui nous ont soutenus avec tant d’enthousiasme. Nous faisons ce voyage ensemble et nous attendons avec impatience la prochaine étape. »

Aston Martin

Fernando Alonso, #14, P7 (206 pts, P4 Championnat) :

« Si vous m’aviez dit avant ce week-end que je finirais quatrième au championnat des pilotes, je ne vous aurais pas cru – c’est donc un vrai cadeau. Je suis vraiment satisfait de la façon dont j’ai piloté toute la saison – je pense que c’est ma meilleure saison de pilotage, la plus régulière, depuis 2012. Je pense que j’ai tiré le maximum de la voiture tout au long de la saison.

« Toute l’équipe Aston Martin a travaillé incroyablement dur et je suis déjà impatient d’entrer dans l’hiver et de commencer à travailler pour la saison prochaine. Nous avons commencé cette année en tant qu’outsider, mais nous commencerons 2024 sous les feux de la rampe ; nous devons être prêts pour cela.

« Enfin, un grand merci et bravo à tous les membres de l’équipe – cette année a largement dépassé toutes nos attentes les plus folles et chaque personne peut être fière de ce que nous avons accompli. »

Lance Stroll, #18, P10 (74 pts, P10 Championnat) :

« Nous avons choisi de commencer la course avec le pneu dur et nous avons fait un long relais en espérant une voiture de sécurité et un arrêt rapide, mais cela ne s’est pas passé comme ça, donc nous avons fini par faire une stratégie à deux arrêts. Néanmoins, je pense que nous avons bien attaqué aujourd’hui et que nous avons progressé dans le peloton. Nous avons tendance à avoir un meilleur rythme le dimanche, et c’était vraiment le cas aujourd’hui.

« Je suis heureux que nous ayons terminé l’année 2023 avec des performances plus solides dont nous pouvons être fiers. Cette année a été une année d’apprentissage – nous avons eu des hauts et des bas – mais nous sommes en bonne position pour l’année prochaine.

Mike Krack, directeur de l’équipe :

« Je suis heureux que nous ayons pu terminer cette saison réussie avec les deux voitures dans les points. Il n’y a pas eu beaucoup d’opportunités dans une course où il n’y a pas eu d’abandons et les choses se sont déroulées dans l’ordre du rythme. Nous avons fait ce que nous pouvions, en sautant [Yuki] Tsunoda avec Fernando pour terminer septième, et Lance a gagné trois places pour marquer le dernier point. En réfléchissant à la saison, je ne vois que les points positifs et les énormes progrès que nous avons réalisés par rapport à l’année dernière. Nous avons vécu des journées

Nous avons connu des journées spéciales, surtout en début de saison, et nous sommes revenus en force lors des dernières courses.

« Tout le mérite revient à Red Bull Racing et à Max [Verstappen] pour les normes élevées et les nouveaux records qu’ils ont établis. Remporter 21 courses en une saison est un exploit remarquable et ne peut que nous motiver à combler l’écart avant 2024.

« Cela a été notre meilleure saison à ce jour en tant qu’équipe, avec 280 points contre 55 la saison dernière. Je tiens à remercier toutes les personnes présentes sur la piste et à l’AMRTC pour leur travail acharné. Je remercie également nos supporters et tous nos partenaires – sans leur soutien, nous n’aurions pas pu réaliser ces progrès.

Alpine

BWT Alpine F1 Team conclut le Championnat du Monde FIA ​​de Formule 1 2023 à la sixième place

BWT Alpine F1 Team a clôturé le Championnat du Monde FIA ​​de Formule 1 2023 lors de la finale de la saison à Abu Dhabi avec Esteban Ocon terminant douzième et Pierre Gasly treizième sur le circuit de Yas Marina.

L’équipe termine la saison avec 120 points à la sixième place du Championnat Constructeurs avec Pierre onzième au Championnat Pilotes avec 62 points et Esteban douzième avec 58 points.

Les deux pilotes espéraient terminer la saison sur une bonne note, Pierre partant dixième et Esteban douzième. Pierre réalise un bon départ pour remonter jusqu’à la huitième place à la fin du premier tour avec Esteban onzième.

Pierre a conservé la huitième place au début de la course avant que des dommages subis après un contact avec Lewis Hamilton au 15e tour n’entraînent des dommages importants sur son A523 et une perte significative de performances aérodynamiques.

Esteban s’est arrêté pour Hards au 15e tour avec une stratégie à un arrêt, qu’il a ramené à la fin de la course à la douzième place. Pierre s’est converti en deux arrêts mais n’a pas pu progresser vers les points, le duo alpin franchissant la ligne d’arrivée aux douzième et treizième.

L’équipe reste à Abu Dhabi pour les essais d’après-saison mardi où Esteban sera rejoint par Jack Doohan, tout juste sorti de sa victoire dans la course principale en Formule 2 de la FIA.

Course

Esteban est parti de la 12e place sur les Nouveaux Médiums (arrêt au stand L15 pour les Nouveaux Durs). Tour le plus rapide : 1:30.033

Pierre est parti de la 10e place en Nouveaux Médiums (arrêt au stand L17 pour les Nouveaux Hards, arrêt au stand L32 pour les Nouveaux Hards). Tour le plus rapide : 1:29.016

Esteban Ocon, #31, P12 (58 pts, P12 Championnat) :

« C’est la fin de la saison 2023 et ce n’était pas la meilleure de nos courses pour terminer l’année. Nous avons tout simplement manqué de rythme aujourd’hui et, malheureusement, nous avons terminé hors des points à la douzième place. De mon côté, nous avons opté pour la stratégie du one-stop et nous sommes tombés en deçà du top dix. Nous avons beaucoup de choses à revoir sur cette course et beaucoup à analyser après une saison incohérente et pleine de hauts et de bas. Nous n’avons pas atteint les objectifs que nous nous étions fixés en début d’année et il est temps pour nous de débriefer, de nous regrouper et de nous concentrer sur les axes clés d’amélioration. Je n’ai aucun doute que nous reviendrons plus forts et plus affamés que jamais pour nous améliorer tous ensemble en tant qu’équipe et nous mettre dans une meilleure position l’année prochaine. Nous avons le test mardi et après il est temps de se reposer avant de jeter notre dévolu sur 2024. Merci à l’équipe et à tous les supporters pour leur soutien inconditionnel cette année. J’ai déjà hâte que les lumières s’éteignent à Bahreïn.

Pierre Gasly, #10, P13 (62 pts, P11 Championnat) :

« Pour nous, ce n’est pas ainsi que nous voulions terminer la saison, où, malheureusement, nous avons terminé la course d’aujourd’hui en dehors des points. C’était un après-midi frustrant. Après un bon départ, j’ai été heurté par Checo [Perez] puis plus tard par Lewis [Hamilton] et nous avons eu pas mal de dégâts à l’arrière de la voiture, que nous avons porté pendant une grande partie de la course. J’ai vu les dégâts après coup et c’est assez important ! Ce fut une course difficile à partir de là et nous avons des choses à revoir, beaucoup à apprendre, car nous n’avons probablement pas tout optimisé là où il aurait été possible de marquer des points. Au niveau de la saison, j’ai vraiment apprécié rejoindre la famille Alpine. Cela a été une saison mitigée en piste, mais depuis le début à Bahreïn, nous sommes dans une bien meilleure situation maintenant et c’est vraiment positif et encourageant. Merci à tout le monde à Enstone, Viry et sur le circuit pour leur immense travail et je suis convaincu que l’année prochaine, nous pourrons être bien plus forts.

Bruno Famin, Team Principal par intérim :

« C’est la conclusion de la saison 2023, une année où nous avons vécu de très bons moments, mais aussi trop de mauvais moments. En fin de compte, nous n’avons pas réalisé ce que nous avions prévu. Aujourd’hui, la course a été difficile pour les deux voitures et nous avons beaucoup de choses à revoir pour voir ce que nous aurions pu faire de mieux, même si cela n’avait aucune incidence sur notre résultat au championnat. Je suis satisfait de ce que j’ai vu dans la deuxième partie de saison. En ce moment, en tant qu’équipe, nous allons prendre un peu de temps pendant l’intersaison pour réfléchir et tout revoir et mettre en œuvre les changements et le plan de match nécessaires avant 2024. Je tiens à remercier toute l’équipe et les pilotes pour leur travail acharné, dévouement et ambition tout au long d’une campagne difficile et nous reviendrons sans aucun doute en 2024 avec encore plus de soif d’atteindre nos objectifs.

Williams

Dave Robson, responsable de la performance des véhicules :

La course a été difficile aujourd’hui, surtout après qu’Alex ait pris un mauvais départ et perdu cinq places immédiatement. Heureusement, il a été en mesure de récupérer et de compléter une stratégie solide, montrant un bon rythme sur le composé dur. Logan a suivi une stratégie similaire et a pu se battre avec Daniel [Ricciardo] avant de passer au stand et de finir fort avec une série de bons dépassements.

Nous n’avons pas pu courir directement avec AlphaTauri aujourd’hui, mais étant donné que nous n’avons pas mis à jour la voiture depuis la mi-saison, le fait que nous les ayons tenus à distance au cours des huit dernières courses témoigne du fait que nous avons obtenu de bons résultats lorsque la voiture était compétitive, et que nous avons continué à rivaliser pendant les épreuves d’envol alors même qu’ils apportaient des améliorations à leur voiture.

Il est toujours difficile de défendre une avance et de se laisser dépasser par ses rivaux, mais c’était une décision consciente qui portera ses fruits dans les années à venir. Si nous avons pu conserver notre 7e place au championnat des constructeurs, c’est grâce au travail acharné et à l’attention portée aux détails par toute l’équipe, tant sur le circuit que dans l’ensemble de l’entreprise à Grove. La journée d’aujourd’hui n’a pas été spectaculaire, mais en tant que point culminant d’une saison solide, elle marque une nette amélioration de nos performances et jette les bases pour les années à venir.

Nous attendons maintenant le dernier jour d’essais, mardi. Alex et Logan se partageront une voiture, tandis que Franco et Zak se partageront la journée dans l’autre voiture. L’équipe en piste prendra ensuite un repos bien mérité avant de terminer les préparatifs pour les essais de Bahreïn et le lancement de la FW46.

Alex Albon, #23, P14 (27 pts, P13 Championnat) :

Ma course s’est bien déroulée ; je ne pense pas que ce soit la meilleure après un mauvais départ, mais nous avons semblé nous en remettre pour les deuxième et troisième relais. Malheureusement, Yuki [Tsunoda] était trop rapide pour que nous puissions nous impliquer dans sa course, mais c’est le travail acharné réalisé tout au long de l’année qui nous a permis d’obtenir la 7e place au championnat des constructeurs. Félicitations à l’équipe, y compris à tout le monde sur le circuit et à l’usine. Si l’on considère les progrès que nous avons réalisés, c’est une grande réussite. Je suis également très fier de mes performances, et je me félicite d’avoir réalisé ma meilleure année en Formule 1. Les liens que j’entretiens avec l’équipe nous ont permis de bien mener la saison, même lorsque nous nous battions course après course pour conserver nos positions. Pour ce qui est de l’année prochaine, nous avons un défi à relever, mais je suis déjà impatient de voir ce qui nous attend.

Logan Sargeant, #2, P16 (1 pt, P21 Championnat) :

Tout d’abord, je tiens à féliciter toute l’équipe, sur le circuit et à Grove, pour avoir décroché la 7e place du championnat des constructeurs. Tout le monde a travaillé incroyablement dur tout au long de l’année pour obtenir ce résultat.

J’ai eu la malchance de ne pas gagner une ou deux places au départ. Pour le reste, nous avons manqué de rythme. Nous n’avons volontairement pas optimisé notre stratégie pour essayer de retenir Daniel [Ricciardo] aussi longtemps que possible. Je suis fier de la défense que je lui ai opposée pendant quelques tours pour aider l’équipe aujourd’hui. J’ai apprécié la fin en pneus durs frais, en revenant dans le peloton tour après tour en Quali. D’un point de vue personnel, c’est encore un bon week-end. Il est évident qu’hier, les limites de la piste ont été malheureuses, mais une fois de plus, j’ai eu le rythme dont la voiture était capable, et j’en suis fier.

Il y a eu des moments difficiles et de bons moments au cours de ma saison de débutant. Au cours de la deuxième moitié de la saison, j’ai vraiment trouvé mon rythme. Mon rythme de course est sur une trajectoire ascendante et mon rythme de qualification commence à s’améliorer. Je suis fier de la résilience dont j’ai fait preuve tout au long de l’année, je n’ai jamais baissé les bras. J’ai continué à pousser et à m’améliorer et je n’aurais pas pu passer cette saison avec un meilleur groupe de personnes.

AlphaTauri

Yuki Tsunoda, #22, P8 (17 pts, P14 Championnat) :

« Merci à tous ceux qui m’ont élu pilote du jour. La course a été difficile. À un moment donné, j’ai pensé que nous pouvions terminer dans les six premiers. Cela n’a pas fonctionné, mais nous ne regrettons pas d’être restés à l’extérieur et d’avoir essayé la stratégie à un seul arrêt. J’ai tout donné et je suis content de moi. La saison a été agréable dans l’ensemble. Nous avons eu des difficultés avec les performances de la voiture au début, mais nous avons réussi à les améliorer tout au long de la saison. Bien que nous n’ayons pas atteint la 7e place au championnat des constructeurs, nous sommes passés de la 10e à la 8e place dans la dernière partie de la saison, grâce à l’équipe de Bicester et de Faenza. En même temps, j’ai commis quelques erreurs qui nous ont coûté cher, en particulier au Mexique. Bravo à Williams. Ils le méritent et j’ai apprécié la bataille que nous avons livrée. Merci à Franz. J’ai apprécié ces trois dernières années, et il va définitivement me manquer. Sans ses conseils sur la manière de s’améliorer, je n’aurais pas pu progresser autant dans ma carrière en Formule 1. Je l’apprécie et je sais que nous resterons en contact.

Daniel Ricciardo, #3, P11 (6pts, P17 Championnat) :

« Ce n’était pas une mauvaise course. Nous avions un bon rythme, mais dès que vous entrez dans un peu d’air sale, c’est difficile. Comme aujourd’hui, il y a eu quelques courses où, si nous avions eu un tour de plus, j’ai l’impression que nous aurions pu obtenir quelques points de plus, mais le fait de partir plus loin nous a mis un peu en retrait. C’est une bonne chose que Yuki ait marqué des points, mais nous en avions besoin d’un peu plus, et cela aurait été bien que j’en marque aussi. Une partie de moi est heureuse de faire une pause pour se préparer à une saison complète, mais j’aimerais aussi continuer à courir. C’est excitant d’avoir une saison morte digne de ce nom et de savoir que je veux être ici. Je suis satisfait des courses que j’ai faites.

« Un grand merci à Franz. Il a été un élément important de l’équipe et, évidemment, très tôt dans ma carrière, il a joué un grand rôle. C’était bien de pouvoir passer ses dernières courses ensemble. Je lui souhaite bonne chance et je sais qu’il manquera à toute l’équipe. Aujourd’hui encore, tout le monde lui rend hommage, alors que tout ce qu’il voulait, c’était courir, ce qui montre bien la personne qu’il est. J’espère qu’il appréciera son temps loin du circuit autant qu’il l’a apprécié en participant aux courses semaine après semaine, avec la même passion incroyable.

Jonathan Eddolls (Ingénieur de course en chef) :

« Avant la course, l’objectif était de dépasser Williams de 8 points pour obtenir la 7e place au classement des constructeurs. Pour ce faire, nous devions terminer P6 ou plus en course avec une seule voiture ou P7 et P9 avec les deux voitures. Ce n’était pas une mince affaire compte tenu de la position de départ de Yuki, qui avait trois voitures rapides au départ derrière lui. Nous savions qu’il serait difficile d’obtenir ce résultat en se basant uniquement sur le rythme, alors nous avons essayé de faire en sorte que cela fonctionne avec la stratégie. Les pneus semblaient bons dans le premier relais, alors nous avons opté pour un seul arrêt avec Yuki. Après une suspicion de déchirure dans le conduit de frein, nous avons converti Daniel à un arrêt double agressif. Les deux pilotes ont fait un travail fantastique tout au long de la course, mais à la fin, nous n’avions pas assez de rythme pour marquer les points nécessaires. Quelle que soit la stratégie que nous aurions pu choisir, elle n’aurait pas été suffisante pour dépasser Williams. Je sais que tout le monde est soulagé que ce soit la fin de la saison, mais pour notre équipe, il est juste de dire que nous aurions aimé une course de plus ! La saison a été longue, et lors des premières courses, nous étions l’une des voitures les plus lentes sur la grille. Le mérite en revient à tous ceux qui, à Bicester et à Faenza, n’ont jamais baissé les bras, ont poursuivi le développement avec acharnement et ont redressé notre compétitivité, si bien que nous terminons la saison avec la cinquième ou la sixième voiture la plus rapide. Avec Yuki en première position pendant quelques tours, c’est la deuxième fois dans l’histoire qu’un pilote japonais mène une course de Formule 1 et la sixième fois que Franz voit l’une de ses voitures mener un Grand Prix, ce qui est une belle façon de dire au revoir. C’était la dernière course de Franz à la tête de notre équipe et, au nom de tous, ce fut un plaisir absolu de travailler pour lui. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui aimait autant le circuit et qui était aussi passionné par la course que Franz, et il nous manquera beaucoup. Nous lui souhaitons le meilleur pour l’avenir. »

Franz Tost (directeur de l’équipe) :

« Nous sommes partis avec Yuki en sixième position et avec Daniel en P15. Tous deux ont pris un bon départ et n’ont pas perdu de positions au premier tour. Nous avons divisé nos voitures du point de vue de la stratégie, en optant pour un arrêt pour Yuki et deux arrêts pour Daniel. Finalement, ce fut une mauvaise décision, car je pense qu’avec une stratégie à deux arrêts, nous aurions pu terminer P6 ou au moins P7 avec Yuki, car il était plus rapide que d’autres concurrents qui l’ont dépassé dans les derniers tours. Par conséquent, nous avons terminé la saison en P8 au championnat des constructeurs et, bien sûr, c’est décevant parce que notre objectif était de terminer P7. Il y a tout de même des points positifs à retenir du côté de l’aérodynamique, car le nouveau plancher a bien fonctionné, ce qui est une bonne indication pour la voiture de l’année prochaine.

« Comme il s’agissait de ma dernière course, je veux profiter de l’occasion pour remercier tous les fans de Formule 1 pour leur soutien, la FIA, la FOM, toutes les équipes de Formule 1, Honda, Pirelli, et tous ceux avec qui nous avons eu une bonne coopération au cours des 18 dernières années, et bien sûr mon équipe et tous les pilotes avec qui j’ai eu la chance de travailler. Je leur souhaite à tous un avenir plein de succès.

Alfa Romeo

Alfa Romeo F1 Team Stake a mis fin à la saison 2023 sous les projecteurs de Yas Marina, mais notre campagne n’a pas connu de fin de conte de fées puisque Zhou Guanyu et Valtteri Bottas ont terminé 17e et 19e du Grand Prix d’Abu Dhabi.

Le résultat de ce soir confirme le classement final des constructeurs, Alfa Romeo F1 Team Stake s’adjugeant la neuvième place du championnat. La saison 2023 qui s’achève a été longue et difficile mais, après les essais de la semaine prochaine à Yas Marina, les préparatifs commenceront déjà pour une nouvelle campagne.

La course de ce soir a également marqué le dernier chapitre de notre partenariat avec Alfa Romeo. Après six années fructueuses qui ont profité aux deux marques, sur la piste et en dehors, nos chemins se séparent : nous garderons les souvenirs de cette relation, des hauts et des bas, alors que nous les voyons partir sur leur nouveau chemin, en leur souhaitant le meilleur pour l’avenir.

Alessandro Alunni Bravi, représentant de l’équipe :

 » La chose la plus importante à dire aujourd’hui, après une saison aussi longue et difficile, est de remercier Alfa Romeo pour six saisons réussies ensemble. Bien sûr, nous n’avons pas atteint tous les objectifs que nous nous étions fixés, mais nous voulons aujourd’hui rendre hommage à un partenaire qui a joué un rôle déterminant dans la croissance de notre équipe, qui nous a rejoints en 2017 alors que peu de gens avaient confiance en notre avenir. Maintenant, si nous pouvons regarder l’avenir avec confiance et avec une base solide, c’est aussi grâce à Alfa Romeo et aux personnes au sein de leur entreprise qui nous ont aidés en tant qu’équipe. La première pensée va à Sergio Marchionne et, aujourd’hui, à Jean Philippe Imparato et à toute son équipe. La course de ce soir a reflété l’ensemble de notre saison : finalement, la position au championnat des constructeurs correspond au rythme que nous avons pu montrer. Nous devons garder la tête baissée, tout en sachant que nous devons travailler dur et utiliser les leçons que nous avons apprises pour nous améliorer. La plus importante est que nous devons travailler en équipe chaque jour, en ayant confiance en nos collaborateurs et en notre travail, mais en sachant que personne ne nous donnera rien gratuitement. C’est important : c’est la fin d’une saison ce soir, mais le début d’une nouvelle demain. Lors des essais de la semaine prochaine, nous devrons recueillir autant de données que possible pour résoudre nos problèmes. Je tiens à remercier toutes les personnes qui travaillent ici et à Hinwil pour leur travail acharné cette saison, ainsi que nos partenaires chez Ferrari pour leur soutien tout au long de l’année : aussi, même si je n’ai jamais parlé de moi, je tiens à remercier tout le monde de m’avoir permis de les représenter, en espérant que je l’ai fait de la meilleure façon possible – dans les bons comme dans les mauvais jours. La course a été très difficile. Nous avons vu que le rythme n’était pas suffisant pour se battre pour les points : c’est comme ça que ça s’est passé, mais au moment de dire au revoir à nos fans, nous voulons leur faire savoir que nous allons travailler très dur pour revenir plus forts. »

Valtteri Bottas, #77, p19 (10 pts, P15 Championnat) :

« Malheureusement, nous n’avons pas eu assez de rythme ce soir. Nous avons essayé deux stratégies différentes sur les voitures, et j’ai fait un arrêt, mais les pneus ont fini par s’user et nous n’avons pas pu faire les progrès dont nous avions besoin. En fin de compte, c’est l’histoire de cette saison – nous n’avons jamais eu assez de rythme brut pour relever un défi décent et finir constamment dans les points. La saison a été longue, pour nous tous, sur le circuit comme à Hinwil, et je suis heureux de pouvoir m’éloigner un peu de la piste pour me ressourcer et faire le plein d’énergie. Je tiens à remercier tous ceux qui ont travaillé dur pendant tout ce temps – l’équipe ici sur le circuit, notre équipe en Suisse et Ferrari – pour tout ce qu’ils ont fait. Je tiens également à remercier Alfa Romeo pour ces années, et je leur souhaite bonne chance pour l’avenir : Je suis fier d’avoir fait partie de leur histoire. Maintenant, nous nous concentrons sur 2024 : le concept de la voiture de l’année prochaine, d’après ce que j’ai vu, est intéressant, et nous travaillerons dur tout au long de l’hiver pour revenir plus forts la saison prochaine. »

Zhou Guanyu, #24, P17 (6pts, P18 Championnat) :

« Ce n’est pas le meilleur résultat pour terminer la saison, mais au moins nous sommes allés là-bas et avons essayé tout ce que nous pouvions. Je ne suis pas vraiment surpris par notre rythme aujourd’hui, car les sensations de la voiture et le rythme étaient cohérents avec ceux d’hier en qualifications : nous n’avions simplement pas assez de rythme dans ces conditions. C’est la fin d’une longue saison et d’une saison difficile : nous terminons avec quelques bons souvenirs, comme dimanche à Doha ou notre qualification à Budapest, mais avec la certitude que nous devons faire plus pour 2024. Tant de personnes ont travaillé dur pour nous permettre de courir et méritent notre gratitude : les mécaniciens, les techniciens et les ingénieurs et tous ceux qui sont ici sur le circuit ; les garçons et les filles à Hinwil ; et nos partenaires chez Ferrari et Alfa Romeo. Je tiens à remercier Alfa Romeo pour tout ce qu’ils ont fait pour nous et pour les deux années que j’ai passées avec eux : c’est une marque légendaire et je leur souhaite bonne chance. Nous savons que l’année prochaine sera un nouveau départ : l’équipe de Hinwil travaille dur, notre nouvelle voiture sera entièrement nouvelle et j’ai hâte de l’essayer. Les marges seront encore faibles, donc faire un pas en avant nous permettra de nous battre pour de meilleures positions. Il est maintenant important pour nous tous de souffler un peu, de récupérer après cette longue saison et de revenir avec de nouvelles énergies pour aborder l’année prochaine. Pour moi, c’est l’occasion de retourner à Shanghai, ce que je ne fais pas souvent, de passer du temps avec ma famille et mes amis et de me préparer à être dans les meilleures conditions possibles pour l’année prochaine.

Haas

MoneyGram Haas F1 Team a terminé le Grand Prix d’Abu Dhabi – 23e manche du Championnat du monde de Formule 1 de la FIA 2023 – avec Nico Hulkenberg en 15e position et Kevin Magnussen en 20e position, dimanche sur le circuit de Yas Marina.

Hulkenberg s’est élancé de la huitième place avec les pneus moyens Pirelli P Zero Yellow, mais a malheureusement cédé du terrain dès le premier tour, glissant à la douzième position. L’Allemand a suivi une stratégie conventionnelle à deux arrêts, rentrant au 14e tour pour des pneus durs blancs, avant de faire un autre arrêt au 33e tour pour un autre train de pneus durs. Hulkenberg a franchi le drapeau à damier en 15e position.

Magnussen s’est élancé de la 17e place sur la grille de départ, également en pneus moyens, et a maintenu sa position pendant le premier tour. Le Danois a opté pour une stratégie de pneus décalés, passant aux pneus durs après seulement quatre tours, avant de revenir au 22e tour pour un nouveau train de gommes dures. Magnussen a terminé la finale de la saison à la 20e place.

MoneyGram Haas F1 Team termine la saison 2023 à la 10e place du championnat des constructeurs.

En tête, le champion du monde Max Verstappen a remporté sa 19e victoire de la saison – étendant son propre record – devant Charles Leclerc et George Russell.

Kevin Magnussen, #20, P20 (3pts, P19 Championnat) :

« Je pense que le seul point positif aujourd’hui est qu’il s’agissait de la dernière course. Nous pouvons maintenant clore cette saison et nous tourner vers l’année prochaine. Cela n’a pas été une bonne année pour nous, nous ne nous sommes pas développés au rythme que nous aurions dû, voire pas du tout. Nous avons commencé l’année en bonne position, mais nous avons perdu face à la concurrence dans la course au développement. Il va nous falloir un gros hiver pour rattraper notre retard, mais je pense que nous pouvons y arriver.

Nico Hulkenberg, #27, P15 (9pts, P16 Championnat) :

« Les points positifs pour moi sont les sentiments que j’ai éprouvés au cours de cette saison. Ma soif de conduire, d’être en compétition en Formule 1, d’être de retour dans la compétition, cela a été vraiment amusant et bon. Même avec les dimanches difficiles, j’ai pris du plaisir et j’ai envie d’en faire plus, donc c’est une bonne nouvelle. Sinon, aujourd’hui, c’est l’histoire de la saison, nous n’avons tout simplement pas assez de rythme. La dégradation n’était pas nécessairement le problème aujourd’hui, c’était juste le rythme, nous ne pouvions pas suivre les voitures plus rapides. Nous avons mis cela de côté maintenant et espérons que nous aurons de meilleurs outils l’année prochaine.

Guenther Steiner, directeur de l’équipe :

« Cela a été une saison difficile pour nous, qui a bien commencé mais qui ne s’est pas améliorée, car tout le monde s’est amélioré. Nous avons fini par nous battre toute la saison, alors nous devons maintenant travailler dur pendant l’hiver pour obtenir une meilleure voiture, car il y a beaucoup d’éléments positifs dans cette équipe. Nous avons une équipe de course qui est toujours prête à courir, et une équipe qui veut bien faire, nous avons juste besoin d’améliorer la performance de la voiture, et alors nous serons bien. Ce n’est pas une tâche facile, mais tout le monde se retrousse les manches et travaille dur pour y parvenir.