Lewis Hamilton égale le record des poles de Schumacher (F1)

Posted by

Lewis Hamilton a dominé les qualifications du Grand Prix de Belgique, et égale le record de Michael Schumacher avec 68 poles en carrière.
Lewis Hamilton (Mercedes) a bien choisi son week-end pour égaler le record de poles de Michael Schumacher en F1. Le Britannique a établi cette performance sur le mythique tracé de Spa-Francorchamps en Belgique, là-même où l’Allemand avait signé sa première victoire il y a 25 ans, un an après ses débuts.

Hamilton égale les poles de Schumacher. pht. Wolfgang Wilhelm/Mercedes

Hamilton a dominé ses concurrents en signant un nouveau record du tracé en 1’42″553 en pneus ultra-tendres, une monte que les Mercedes et les Ferrari n’avaient pas utilisé en Q1. Le triple champion du monde s’élancera demain au côté de son rival au championnat Sebastian Vettel (Ferrari). « C’est aussi le circuit sur lequel j’ai été voir mon premier Grand Prix. Quand les voitures passaient devant moi, vrombissantes, je le ressentais jusque dans ma cage thoracique, déclare le pilote Mercedes. C’est là qu’est née ma passion. »
« Fier » et ému, Hamilton, qui ne cache pas espérer marquer l’histoire de son sport au même titre que Schumacher ou Ayrton Senna, a évoqué un moment « surréaliste » et « une leçon d’humilité ».
Ross Brawn, le directeur sportif et technique de la F1, lui a d’ailleurs immédiatement transmis les félicitations de la famille du septuple champion du monde.

Vettel sur la première ligne et reconduit chez Ferrari. FOTO STUDIO COLOMBO PER FERRARI MEDIA

L’Allemand, reconduit par la Scuderia Ferrari jusqu’en 2020, a attendu sa toute dernière tentative en Q3 pour s’immiscer sur la première ligne, à 242 millièmes du pilote de la W08 n°44. Valtteri Bottas (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Ferrari), largement perturbé par des soucis de vibrations durant la séance, partiront en seconde ligne.
« Dans un sens, la question de continuer ne se posait pas, a dit Vettel. Nous n’avons pas encore atteint nos objectifs », en l’occurrence décrocher la couronne mondiale.
« Les choses vont dans le bon sens mais il y encore beaucoup à faire », a poursuivi celui qui a rejoint Maranello en 2015, pour monter à 28 reprises sur le podium, dont sept fois sur la plus haute marche.
« J’aime cette équipe et les gens qui travaillent pour cette marque. Ferrari a quelque chose d’unique, que les autres écuries n’ont pas: une légende que les gens qui travaillent pour Ferrari maintiennent vivante et qui nous permet d’avoir un pas d’avance sur les autres », a-t-il ajouté.

Räikkönen 4e continue chez Ferrari en 2018. FOTO STUDIO COLOMBO PER FERRARI MEDIA

Le grand +Schumi+, cinq fois sacré avec la Scuderia, a fait beaucoup pour bâtir cette légende, Vettel entend suivre dans ses traces. « Je veux gagner en rouge », a-t-il lancé à la perspective d’un premier titre mondial avec Ferrari, qui serait aussi le cinquième de sa carrière.

Max Verstappen, dernier pilote sous la seconde et Daniel Ricciardo (Red Bull) permettent à l’écurie de Milton Keynes de sécuriser la troisième ligne, mais les deux monoplaces au taureau rouge semblent un ton en-dessous des Mercedes et des Ferrari.
Suivent l’Allemand Nico Hulkenberg (Renault), le Mexicain Sergio Perez (Force India), le Français Esteban Ocon (Force India) et le Britannique Jolyon Palmer (Renault), qui a rencontré des problèmes de boîte de vitesses laissant peut-être augurer d’une nouvelle pénalité.
Stoffel Vandoorne, pénalisé de 65 places (c’est tout ?) sur la grille pour deux changements de moteur et un changement de boîte de vitesses, devra s’élancer en 20e et dernière position, tandis que le duo de Sauber Pascal Wehrlein – Marcus Ericsson, le Russe Daniil Kyvat (Toro Rosso) et le Brésilien Felipe Massa (Williams), qui ont changé de boîte, reculeront eux de cinq places.
Le « kaiser » Schumacher sera encore dans les esprits, son fils Mick, 18 ans, devant effectuer un tour d’honneur avant la course pour célébrer le 25e anniversaire de la inaugurale victoire de son père au sommet du sport automobile.
Le départ du Grand Prix de Belgique sera donné à 14 heures dimanche. Vettel est en tête du championnat avec 14 points d’avance sur Hamilton avant cette 12e manche.

Les Qualifs ici