DTM, le jeune Liam Lawson vainqueur de la course 1, récidive en course 2 au Red Bull Ring (video)

Posted by
  • Le Néo-Zélandais conduit intelligemment sa Red Bull Ferrari vers la victoire samedi et dimanche
  • Le pilote BMW Wittmann signe sa 16 e pole position et termine deuxième devant Götz
  • Seulement six points, mais toujours le leader des points : Kelvin van der Linde avec l’ABT Audi
  • Le DTM se dirige vers la huitième étape aux Pays-Bas : Assen du 17 au 19 septembre
Liam Lawson a gagné les 2 courses du week-end. pht. Gruppe C Photography

Il est le premier pilote à remporter les deux courses sur un week-end de course dans le DTM 2021. Liam Lawson, le plus jeune pilote de la série de longue date à 19 ans, a remporté la course du dimanche sur le Red Bull Ring en Autriche après sa victoire samedi. Avec la Ferrari de l’équipe Red Bull AF Corse, il a réussi à tenir à distance le double champion Marco Wittmann avec la BMW Walkenhorst Motorsport dans un duel acharné. Un minuscule 0’’215 secondes séparant Lawson et Wittmann à la ligne d’arrivée. À la troisième place, Maximilian Götz a signé un nouveau podium avec la Mercedes-AMG de l’équipe HRT.

#11, Marco Wittmann (D), BMW M6GT3, Walkenhorst Motorsport, P2. Pht. Hoch Zwei.

Lawson n’ayant marqué aucun point au Nürburgring la dernière fois, le Red Bull Junior a maintenant plus que compensé avec une paire de victoires sur la piste du Grand Prix d’Autriche. Avec 135 points, le vainqueur de la course s’est hissé à la deuxième place du classement des pilotes. La marge du Sud-Africain Kelvin van der Linde (147), qui a terminé sixième avec l’ABT Audi, a été réduite à seulement douze points. Troisième au classement, Maximilian Götz (131) de Marco Wittmann (121) et le Suisse Philip Ellis, qui a 99 points à son compteur après avoir terminé quatrième avec la Mercedes-AMG WINWARD.

Start of Race 2. Pht. Hoch Zwei

« Avec les 25 kilogrammes de lest du succès de samedi, ce n’était pas une course facile », a déclaré Lawson par la suite. « L’équipe a fait un super boulot pendant l’arrêt au stand, c’était la clé de la victoire. Nous savions que cette piste convient à la Ferrari, mais un tel résultat avec une paire de victoires est un rêve, bien sûr. Pour le championnat, nous avons également fait un grand pas en avant. » Marco Wittmann, quant à lui, a des sentiments mitigés : « C’est dommage que Ferrari et Mercedes aient un avantage technique lors des arrêts aux stands. Lorsque vous êtes premier sur la grille de départ, vous espérez gagner. Avec la pole position, j’étais dans une bonne situation et finalement, je suis arrivé deuxième. Je suis content des points, mais en même temps je suis un peu déçu que cela n’ait pas suffi pour la victoire. Heureux sans réserve, en revanche, Maximilian Götz : « Je suis très heureux d’avoir marqué autant de points. Je n’avais aucune chance de me rapprocher du duo de tête. Pourtant, je suis monté deux fois sur le podium et je suis le pilote Mercedes le mieux placé du championnat.

Devant un paysage grandiose à Spielberg en Styrie, où les spectateurs ont également été de nouveau admis dans le paddock pour la première fois en près de deux ans, Marco Wittmann avec la BMW Walkenhorst a pris le meilleur départ de la formation en double file toujours époustouflante, mais Liam Lawson l’a suivi de près. Déjà au deuxième tour, Sheldon van der Linde, 22 ans, a soudainement ralenti avec un arrière gauche crevé dans la partie montante de la piste. Il a dû aller dans les stands pour finalement abandonner. Un peu plus tard, Alex Albon a subi un sort similaire avec une crevaison sur la Ferrari AlphaTauri.

#57, Mercedes-AMG Team WINWARD, Mercedes-AMG GT3, Philip Ellis, P4.

Après le cinquième tour, près de la moitié des 20 participants se sont dirigés vers la voie des stands pour l’arrêt obligatoire. Pendant un moment, la bataille des fractions de seconde pour le changement de pneu le plus rapide a dominé la compétition des meilleures équipes de course GT. La plupart des autres pilotes sont rentrés aux stands un tour plus tard. Sur le Red Bull Ring de 4 326 kilomètres, le finaliste Nico Müller a attendu très longtemps pour s’arrêter et a temporairement profité d’être à l’avant du peloton. Derrière lui, Lawson et Wittmann poussaient fort. Courses spectaculaires et pure fascination du sport automobile, permettant aux spectateurs dans les tribunes de profiter pleinement de l’action de course de ces GT. Parfois, Wittmann se rapprochait vraiment tandis que Lawson augmentait à nouveau l’écart. Les deux pilotes ont gardé la tête baissée, poussant leur machine et leurs pneus au maximum. Lawson, calme et serein malgré son jeune âge, a finalement remporté sa troisième victoire de la saison.

#5, Vincent Abril (MOC), Mercedes AMG GT3, Haupt Racing Team, P8. Pht. Hoch Zwei.

En qualifications dimanche matin, Marco Wittmann avait signé sa deuxième pole position après Zolder. Pour le double champion DTM, il s’agissait déjà de la 16 e pole de sa carrière en DTM. Pendant un certain temps, un lock-out de la première ligne de la grille pour BMW semblait probable, mais finalement, le vainqueur de la course de samedi, Liam Lawson, s’est quand même hissé à la deuxième place devant Sheldon van der Linde (ROWE BMW).

#11, Marco Wittmann (D), BMW M6GT3, Walkenhorst Motorsport, P2,
#30, Liam Lawson (NZ), Ferrari 488 GT3, Red Bull Alpha Tauri AF Corse, P1, #4 Maximilian Götz (D), Mercedes AMG GT3, Haupt Racing Team, P3. Pht. Hoch Zwei.

Course 2 ici

Championnat ici

Avec le début de la seconde partie de saison au Red Bull Ring, la bataille pour le championnat s’est visiblement intensifiée. Dans quinze jours déjà, le DTM 2021 entame sa sixième manche à Assen aux Pays-Bas, dans la « Cathédrale de la vitesse » avec la plus longue tribune connectée d’Europe. Et puis, quinze jours plus tard, le doublé décisif s’ensuit avec les deux derniers événements, d’abord à Hockenheim, puis une semaine plus tard au Norisring à Nuremberg.

English Information

19-year-old Liam Lawson victorious in both DTM races at Red Bull Ring

  • New Zealander cleverly drives his Red Bull Ferrari to victory on Saturday and Sunday

 – BMW driver Wittmann scores his 16th pole position and finishes second from Götz

– Only six points, but still points’ leader: Kelvin van der Linde with the ABT Audi

– DTM heads to the eighth round in The Netherlands: Assen from 17-19 September

He is the first driver to win both races on one race weekend in the 2021 DTM. Liam Lawson, the youngest driver in the long-standing series at 19 years, won the Sunday race at the Red Bull Ring in Austria on the back of his victory on Saturday. With the Ferrari from the Red Bull AF Corse team, he managed to keep two-time champion Marco Wittmann with the Walkenhorst Motorsport BMW at bay in a furious duel. A tiny 0.215 seconds separatede Lawson and Wittmann at the finish line. In third place, Maximilian Götz scored another podium finish with the Mercedes-AMG of the HRT team.

Lawson not having scored any points at the Nürburgring last time out, the Red Bull Junior now more than made up for it with a pair of victories at the Austrian Grand Prix track. With 135 points, the three-time race winner moved up into second place of the drivers’ standings. The margin of South African Kelvin van der Linde (147), who finished sixth with the ABT Audi, has been reduced to only twelve points. Third in the standings is Maximilian Götz (131) from Marco Wittmann (121) and Swiss Philip Ellis, who has 99 points to his tally after finishing fourth with the WINWARD Mercedes-AMG.

“With the 25 kilograms of success ballast from the Saturday, it wasn’t an easy race,” Lawson reported afterwards. “The team did a super job during the pit stop, that was the key to victory. We knew that this track suits the Ferrari, but such a result with a pair of victories is a dream, of course. For the championship, we have made a big step forward, too.” Marco Wittmann, meanwhile, had mixed feelings: “It is a pity that Ferrari and Mercedes have a technical advantage during the pit stops. When you are first on the starting grid, you hope to win. With pole position, I was in a good situation and eventually, I came second. I am happy with the points, but at the same time I am a bit disappointed that it wasn’t quite enough for victory.” Happy without any reservations, on the other hand, was Maximilian Götz: “I am very happy to have scored so many points. I had no chance of getting any closer to the duo at the front. Still, I was on the podium twice and I am the best-placed Mercedes driver in the championship.”

In front of a great scenery in Spielberg in Styria, where spectators were also admitted into the paddock again for the first time in almost two years, Marco Wittmann with the Walkenhorst BMW had the best start from the always breath-taking double-file formation, but Liam Lawson followed him closely. On the second lap already, 22-year-old Sheldon van der Linde suddenly slowed down with a punctured left rear in the uphill section of the track. He had to turn into the pits and eventually retired. A little bit later, Alex Albon suffered from a similar fate with a puncture on the AlphaTauri Ferrari.

After lap five, almost half of the 20 participants headed into the pit lane for the mandatory stop. For a moment, the battle for fractions of a second for the fastest tyre change dominated the competition of the best GT race teams. Most of the other drivers came into the pits one lap later. At the 4,326 kilometres long Red Bull Ring, runner-up Nico Müller waited very long to make his stop and temporarily enjoyed the unobstructed view at the front of the field. Behind him, Lawson and Wittmann pushed as if there was no tomorrow. Spectacular racing and sheer motorsport fascination, allowing the spectators in the grandstands to fully enjoy the high-class racing action. Sometimes, Wittmann came really close while Lawson then increased the gap again. Both drivers kept their heads down, pushing their machinery and the tyres to the max. Lawson, calm and collected in spite of his young age, eventually brought his third win of the season home in a safe way.

In qualifying on Sunday morning, Marco Wittmann had claimed his second pole position after Zolder. For the two-time DTM champion, it already was the 16th pole of his DTM career. For a while, a lock-out of the front grid row for BMW looked likely, but eventually, Saturday race winner Liam Lawson still moved up into second place ahead of Sheldon van der Linde (ROWE BMW).

With the start of the second half of the season at the Red Bull Ring, the battle for the championship visibly intensified. In a fortnight already, the 2021 DTM goes into its sixth round at Assen in The Netherlands, in the ‘Cathedral of Speed’ with the longest connected grandstand in Europe. And then, another fortnight later, the decisive double-header follows with the final two events, first at Hockenheim and then only one week later at the Norisring in Nuremberg.