26 mai 2022

GT World, l’équipe WRT place la nouvelle Audi en pole position pour l’ouverture de la saison à Imola.

L’équipe WRT a décroché la première pole position de la saison 2022 pour offrir à la nouvelle Audi R8 un début de compétition parfait à Imola, en endurance cup.

#32, Pro Cup, Dries Vanthoor, Kelvin van der Linde, Team WRT, Audi R8 LMS GT3 EVO2, P1

La marque allemande avait déjà obtenu la pole position sur le même circuit en 2020 et son rythme était encore une fois évident aujourd’hui, avec quatre de ses R8 LMS Evo II qualifiées dans le top 10 du classement général et un résultat P1 dans la Silver Cup. Ils n’ont cependant pas eu que des avantages, puisque les représentants de Mercedes-AMG, McLaren, Aston Martin et BMW étaient tous dans le top 10 sur la grille de départ de cet après-midi.

#25, Pro Cup, Lucas Legeret, Patric Niederhauser, Sainteloc Junior Team, Audi R8 LMS GT3 EVO2, P2

Le résultat est davantage dû à la régularité qu’à la vitesse, ce qui n’a pas manqué de se produire en raison de la densité du trafic créé par un peloton de 52 voitures. En effet, la tâche principale était de trouver l’espace nécessaire pour effectuer un tour propre et compétitif, ce que les trois pilotes du Team WRT ont réussi à faire.  

#88, Pro Cup, Raffaele Marciello, Daniel Juncadella, Mercedes AMG AKKODIS ASP Team, Mercedes-AMG GT3, P3

Dries Vanthoor était cinquième lors de la séance d’ouverture, mais seulement le quatrième meilleur Audi après Christopher Haase, qui a réalisé les meilleurs temps pour Tresor by Car Collection, tandis que le débutant Adam Eteki était un impressionnant P2 sur la machine #10 de Boutsen Racing.

#12, Pro Cup, Christopher Haase, Mattia Drudi, Tresor by Car Collection, Audi R8 LMS GT3 EVO2, P4
#12, Pro Cup, Christopher Haase, Mattia Drudi, Tresor by Car Collection, Audi R8 LMS GT3 EVO2, P4

Kelvin van der Linde a réalisé le quatrième meilleur temps en Q2, qui a également été dominé par une Audi, Patric Niederhauser ayant ouvert la voie sur la voiture n°25 du Saintéloc Junior Team. Markus Winkelhock est deuxième sur l’Audi #66 Attempto Racing, suivi du champion en titre Nicklas Nielsen sur la Ferrari #51 Iron Lynx.

En Q3, Weerts est huitième, ce qui permet à son équipe de décrocher la pole avec seulement 0.023s d’avance sur la n°25 de Saintéloc. Le jeune Belge a terminé la séance dans le mauvais sens à Tamburello, perdant le contrôle de sa voiture alors qu’il tentait d’améliorer son temps dans les derniers tours. Cela a provoqué un drapeau rouge, mais en l’état, la #32 partira en pole.

#111, Pro Cup, Christian Klien, Vincent Abril, JP Motorsport, McLaren 720S GT3, P5

La Mercedes-AMG Team Akkodis ASP n°88 partira de la troisième place, aidée par la performance de Jules Gounon en 1m39.559s. Avec la voiture n°12 de Tresor by Car Collection, trois Audi sont dans le top 4, tandis que JP Motorsport est cinquième avec sa McLaren n°111.

#51, Pro Cup, Miguel Molina, Nicklas Nielsen, Iron Lynx, Ferrari 488 GT3, P6

Iron Lynx s’est qualifié en sixième position avec sa Ferrari n°51, après un début de séance difficile, suivie de l’Audi n°99 Attempto Racing, de l’Aston Martin Beechdean AMR n°95 et de la BMW ROWE Racing n°98. Marvin Kirchhöefer a été la star de Q3 avec un temps de 1m39.489s, entraînant la McLaren JOTA n°38 à la 10ème place sur la grille de départ après que ses coéquipiers aient échoué dans le top-20.

La pole de la Silver Cup est revenue à l’Audi Attempto n°99, qui a su tirer parti du rythme affiché samedi par Alex Aka, Nicholas Schöll et Marius Zug. Ils prendront le départ avec neuf places d’avance sur la Mercedes-AMG Akkodis ASP n°87, tandis que l’Audi Saintéloc Junior Team n°26 se trouve à une autre place.

#46, Pro Cup, Frederic Vervisch, Nico Müller, Valentino Rossi, Team WRT’ Audi R8 LMS GT3 EVO2

La toute première pole Gold Cup est revenue à Winward Racing avec la Mercedes-AMG n°57 de Jens Liebhauser, Lorenzo Ferrari et Lucas Auer. Ferrari a obtenu le meilleur résultat du trio, se classant neuvième au classement général en Q2. La pole Pro-Am est revenue à AF Corse avec la Ferrari n°52 de Louis Machiels, Stefano Costantini et Andrea Bertolini, qui partira avec 12 places d’avance sur son plus proche rival de la catégorie.

Dries Vanthoor, Kelvin van der Linde, Charles Weerts

La course de trois heures, qui ouvre la saison, débutera cet après-midi à 15h00 CEST. La course sera retransmise en direct sur le site Internet du Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS et sur les réseaux sociaux, avec des commentaires en anglais, français, allemand et italien.

Combined qualifying ici

 

Haut du site