5 mars 2024

MotoGP, Test Sepang, Bagnaia devance son rival Martín dans un dernier jour spectaculaire

Pas moins de quatre pilotes sont parvenus à casser la barre des 1’57 en Malaisie

Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) repart du Test de Sepang avec le statut d’homme à battre, l’Italien ayant bouclé un chrono venu d’ailleurs dans la matinée. Le Champion du Monde a réalisé un tour en 1’56.682 au cours d’une première heure d’action folle et devance son rival de l’an dernier Jorge Martín (Prima Pramac Racing).

Pilote le plus rapide la veille, Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) a dû se contenter de la troisième place mais a prouvé une fois de plus qu’il est de retour à son meilleur niveau, ce que son patron d’équipe, Davide Tardozzi, a également voulu souligner. Le quatrième et dernier homme à être passé sous la barre désormais mythique des 1’57 est Alex Márquez (Gresini Racing).

Ducati Lenovo Team, Prima Pramac Racing, Pertamina Enduro VR46 & Gresini Racing

#1, Pecco Bagnaia, Ducati Lenovo Team, P1, 1’56 »682. pht. Michelin Motorsport

Encore plus de raisons de sourire chez Ducati avec leurs trois machines 2024 occupant les trois premières places et six de leurs sept pilotes titulaires dans le top 8.

Marc Márquez (Gresini Racing MotoGP) a enfin trouvé son rythme aujourd’hui et il termine ces trois jours en Malaisie dans le peloton de tête. Avec un temps de 1’57.270, le n°93 pointe à un petit plus qu’une demi-seconde du Champion du Monde.

#93, Marc Marquez, Ducati, Gresini Racing, P6, 1’57 »270. pht. Michelin Motorsport

Fabio Giannantonio (Pertamina Enduro VR46 Racing Team) était huitième sur un tour, mais le rythme du Romain était tout simplement phénoménal. Neuf pilotes ont effectué des simulations de Tissot Sprint aujourd’hui et Diggia a été le plus rapide, devant Enea Bastianini et Jorge Martín. Cinquième des neuf pilotes à quelques secondes de retard, Marc Márquez poursuit son adaptation.

L’exception pour Ducati aujourd’hui a été Marco Bezzecchi (Pertamina Enduro VR46 Racing Team), qui a connu des difficultés à Sepang. Une troisième chute en autant de jours n’a pas aidé l’Italien, qui a dû se contenter de la 15e place, incapable d’améliorer son temps d’hier.

#89, Jorge Martin, Ducati, Prima Pramac Racing, P2, 1’56 »854. pht. Michelin Motorsport

Aprilia et Trackhouse Racing

Encore une journée à deux saveurs pour Aprilia. D’un côté, Aleix Espargaró (Aprilia Racing) a déclaré qu’il s’agissait du « meilleur test » qu’il n’ait jamais fait avec l’usine de Noale, et on peut comprendre pourquoi. Le n°41 a pris la dernière place du top 5 après avoir réalisé un chrono en 1’57.091 avec également un excellent rythme sur les longs relais. Le Catalan est quatrième des simulations de Tissot Sprint et ne pointait qu’à une seconde du roi de l’exercice : Jorge Martín.

De l’autre côté du box, après des problèmes d’adhérence à l’arrière hier, peu de progrès ont été faits. Maverick Viñales termine ce Test en 12e position tandis que Miguel Oliveira (Trackhouse Racing) est 18e.

#23, Enea Bastianini, Ducati Lenovo Team, P3, 1’56 »854. pht. Michelin Motorsport

Red Bull KTM Factory Racing & Red Bull GASGAS Tech3

Une journée de plus où le clan autrichien a attiré tous les regards et où les efforts de Pedro Acosta (Red Bull GASGAS Tech3) ont été récompensés. Bien que Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) ait terminé devant lui au classement combiné, Pedro Acosta a réduit l’écart à seulement 0,058 seconde avec la star des oranges.

Sa simulation de Tissot Sprint mérite également d’être mentionnée. En effet, le n°31 a été plus rapide sur neuf tours que le Champion du Monde Pecco Bagnaia et pointe à moins d’une seconde des très expérimentés Marc Márquez et Aleix Espargaró. Petit rappel : aujourd’hui n’était que le septième jour du prodige espagnol sur une machine MotoGP™.

L’Australien Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) conclut ce Test à 1,1 seconde de la première place en 14e position tandis qu’Augusto Fernández (Red Bull GASGAS Tech3) a du pain sur la planche, l’Espagnol n’étant que 21e à plus de deux secondes.

Repsol et LCR Honda

Joan Mir (Repsol Honda Team) se hisse dans le top 10 de ce Test de Sepang après avoir battu le temps de la pole position de 2023, un excellent signe pour l’usine japonaise. Malgré une amélioration de 1,1 seconde sur un tour, Joan Mir a tenu à souligner la nécessité de continuer à travailler sur les longs relais. Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) a réalisé un temps de 1’57.765, ce qui lui offre la 13e place devant Johann Zarco (LCR Honda Castrol) et Luca Marini (Repsol Honda Team), respectivement 17e et 19e.

Monster Energy Yamaha

#20, Fabio Quartararo, Monster Energy Yamaha MotoGP, P11, 1’57 »524. pht. Michelin Motorsport

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) a de nouveau évoqué son mauvais rythme sur un tour, le Français n’étant que 11e de ce Test. Le n°20 espère franchir un cap dans ce domaine au Qatar. Alex Rins (Monster Energy Yamaha MotoGP) s’est quant à lui classé 16e à 1,1 seconde du tour record de Pecco Bagnaia.

Le point au chronomètre ici

Le Champion du Monde en titre Francesco Bagnaia termine donc avec le meilleur chrono de ces trois jours de Test à Sepang grâce à un tour venu d’ailleurs bouclé en 1’56.682. L’Italien devance son dauphin de 2023 Jorge Martín ainsi qu’Enea Bastianini, qui sera à surveiller cette saison. Alex Márquez est cinquième du classement devant Aleix Espargaró, premier homme à ne pas piloter une Ducati. Marc Márquez termine finalement sur une note positive avec le sixième chrono du combiné devant Brad Binder, seul pilote du top à ne pas avoir amélioré son chrono d’hier. Fabio Di Giannantonio est huitième devant Pedro Acosta ainsi que Joan Mir, qui complète le top 10. Côté tricolore, Fabio Quartararo et Johann Zarco se classent respectivement 11e et 17e.

Communiqué MotoGP

Crédits photos, Michelin Motorsport