5 mars 2024

MotoGP, Binder s’offre une deuxième Tissot Sprint à Jerez

Le Sud-Africain l’emporte samedi au terme d’une bataille haletante avec son coéquipier Jack Miller. Bagnaia sépare les deux hommes

Les pilotes de la catégorie reine étaient de retour en piste ce samedi après-midi à Jerez pour disputer la Tissot Sprint du Grand Prix Guru by Gryfyn d’Espagne. Au terme d’une formidable bataille, c’est Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing) qui triomphe finalement devant Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) et Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing). Retour sur ce premier affrontement du week-end.

#33, Brad Binder, KTM, P1. pht. Michelin Motorsport

Drapeau rouge d’entrée

Au départ, c’est Jack Miller qui s’offre le holeshot devant Aleix Espargaró (Aprilia Racing) mais dès le deuxième virage, une lourde chute impliquant Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP), Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team), Augusto Fernández (GASGAS Factory Racing Tech3) et Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP) provoque la sortie d’un drapeau rouge. Passé de 16e à septième, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) est contraint de retrouver sa position initiale pour le deuxième départ.

#1, Pecco Bagnaia, Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Les KTM aux commandes

À la deuxième extinction des feux, c’est Brad Binder qui signe le meilleur envol devant Jack Miller et Jorge Martín (Prima Pramac Racing).

Start Race. pht. Michelin Motorsport

Ce dernier passe rapidement deuxième mais le pilote australien riposte, ce qui profite au leader devant. Opportuniste, Pecco Bagnaia se débarrasse de son collègue de chez Ducati et part en chasse des deux KTM. Dans la fin du troisième tour, Jack Miller prend le meilleur sur son coéquipier pour s’emparer des commandes.

#43, Jack Miller, KTM, P3. pht. Michelin Motorsport

Quatre hommes à l’avant

La mi-course est marquée par de nombreuses chutes, notamment celles d’Alex Márquez et du poleman Aleix Espargaró, alors cinquième.

#89, Jorge Martin, Ducati, P4. pht. Michelin Motorsport

Devant, quatre hommes se détachent : Jack Miller, Brad Binder, Jorge Martín et Pecco Bagnaia. La bataille entre le « Martinator » et le Champion du Monde profite aux représentants de l’usine autrichienne, qui creusent un léger écart.

#88, Miguel Oliviera, Aprilia, P5. pht. Michelin Motorsport

Binder comme à Termas

À deux boucles du drapeau à damier, Brad Binder dépose son coéquipier et file vers la victoire, alors que Pecco Bagnaia n’a pas dit son dernier mot. Dans les derniers virages, Jack Miller craque et cède sa deuxième place au Champion du Monde, alors que Jorge Martín franchit la ligne en quatrième position.

#26, Dani Pedrosa, KTM, P6. pht. Michelin Motorsport

La suite du top 10

Miguel Oliveira (CryptoDATA RNF MotoGP Team) se classe cinquième de cette première course du week-end devant un étonnant Dani Pedrosa (Red Bull KTM Factory Racing) et Maverick Viñales (Aprilia Racing). Johann Zarco (Prima Pramac Racing) est huitième devant Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) et son coéquipier Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team). De son côté, Fabio Quartararo est 12e.

Le Sprint ici

Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 15h00 à Jerez.