GT World, Le duo Audi #32 remporte la course 1, la Mercedes-AMG Team Toksport WRT #6 la course 2 à Brands Hatch (video)

Posted by
  • Certains titres distribués lors d’un week-end à suspens pour les courses Sprint Cup à Brands Hatch
  • Le Team WRT Audi remporte les titres provisoires pilotes et équipes de la Sprint Cup
  • Le duo Audi #32 remporte la course 1, la Mercedes-AMG Team Toksport WRT #6 remporte les honneurs de la course 2
  • Team WRT Audi et Toksport WRT ajoutent des victoires en Silver Cup aux triomphes généraux
  • Barwell Motorsport prend le contrôle du classement Pro-Am avec une double victoire pour la Lamborghini #77

L’équipe WRT a scellé un huitième titre record en Sprint Cup, tandis que Dries Vanthoor et Charles Weerts sont les champions provisoires des pilotes pour une deuxième année consécutive après une journée d’action et de suspens à Brands Hatch.

#32, Pro Cup, Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, Audi R8 LMS GT3, P1, titre en GT World Sprint

L’équipe belge a remporté la victoire dans la première course et l’a soutenu avec une deuxième place lors de la deuxième sortie, qui a été remportée par la Mercedes-AMG Team Toksport WRT #6 de Luca Stolz et Maro Engel. Weerts et Vanthoor ont désormais un avantage de points insurmontable et n’ont qu’à concourir ensemble lors de la finale de la Sprint Cup le mois prochain pour confirmer leur titre.

Leur succès a été attesté par un nombre important de spectateurs, qui ont profité au maximum du temps parfait des jours fériés sur le site populaire de Kent. Mais alors que l’équipe WRT peut déjà célébrer son titre, il y aura des titres en jeu le mois prochain, les classes Pro-Am et Silver Cup devant être décidées à Valence les 25 et 26 septembre.

Course 1

L’équipe WRT Audi remporte la course 1 après une conclusion disputée

#32, Pro Cup, Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, Audi R8 LMS GT3, P1

La course 1 de 60 minutes a produit un spectacle passionnant avant de se terminer de manière mouvementée. Ben Barnicoat (#38 JOTA McLaren) était la star de la première moitié de la course, passant Weerts pour la première fois à Paddock Hill Bend et dépassant le poleman Timur Boguslavskiy (#88 AKKA ASP Mercedes-AMG) pour prendre la tête .

#6, Pro Cup, Luca Stolz, Maro Engel, Mercedes-AMG Team Toksport WRT, Mercedes-AMG GT3, P2

À partir de là, Barnicoat a réalisé un relais tout à fait impressionnant, tournant une seconde plus vite que le reste du peloton et prenant 16 secondes d’avance sur la Mercedes-AMG n°88 au moment où la fenêtre des stands s’est ouverte au bout de 25 minutes.

#31, Silver Cup, Frank Bird, Ryuichiro Tomita, Team WRT, Audi R8 LMS GT3, P3, (P1 Silver)

Boguslavskiy a tenu tête à Luca Stolz (Mercedes-AMG Toksport WRT n°6) tandis que Weerts a gardé l’Audi n°32 du Team WRT en vue du podium. Avec Barnicoat disparaissant au loin, ce trio a choisi de s’arrêter dès que la fenêtre des stands s’est ouverte. Une action rapide du Team WRT a permis à Vanthoor de séparer les deux Mercedes-AMG, ce qui s’avérera crucial par la suite. 

#90, Silver Cup, Ezequiel Perez Companc, Rik Breukers, Madpanda Motorsport, Mercedes-AMG GT3, P4 (P2 Silver)

Barnicoat a passé le relais à Oliver Wilkinson. L’équipe du JOTA avait été dominante, mais le rythme de Raffaele Marciello dans la Mercedes-AMG n°88 devenait préoccupant. Après avoir remplacé Boguslavskiy, l’Italien a réussi à prendre près d’une seconde au tour à Wilkinson et à 10 minutes de la fin, il était à l’arrière de la McLaren.

#26, Pro Cup, Aurelien Panis, Frederic Vervisch, Sainteloc Racing, Audi R8 LMS GT3, P5

Wilkinson a superbement défendu, ne commettant aucune erreur et empêchant Marciello de virer à ses côtés. Mais la tâche du pilote McLaren a été rendue plus difficile lorsqu’il est tombé sur le trafic. Marciello a également eu des problèmes, Vanthoor arrivant sur les deux et formant une bataille à trois pour la tête.

#77, Pro-Am Cup, Miguel Ramos, Henrique Chaves, Barwell Motorsport, Lamborghini Huracan GT3 Evo, P21 (P1 Pro-Am)

Le moment décisif est venu lorsque Wilkinson et Marciello ont tous deux tenté de doubler la Ferrari #93 Sky Tempesta Racing de Giorgio Roda avec seulement cinq minutes de l’arrivée. La Mercedes-AMG était prise en sandwich entre la Ferrari et la McLaren, provoquant un contact avec les deux. Cela a envoyé la McLaren hors-piste à grande vitesse, tandis que la Ferrari a filé en tête à queue et a eu la chance de ne pas être heurtée par une voiture venant en sens inverse.

Start of Race 1

Marciello a continué et a pris la tête devant Vanthoor, alors que la course était rapidement neutralisée en raison de l’accident de Wilkinson. La McLaren avait franchi la barrière et s’était immobilisée sur un talus, mais heureusement, le pilote britannique a pu sortir de la voiture indemne.

#88, Pro Cup, Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello, AKKA ASP, Mercedes-AMG GT3, Ils avaient remporté la course mais suite à leur pénalité ils ont été rétrogradés en P17

Marciello a pris le drapeau à damier, mais l’incident a fait l’objet d’une enquête et l’Italien a finalement été jugé principalement responsable. Cela a propulsé l’Audi Team WRT n°32 à la première place, devant la Mercedes-AMG Team Toksport WRT n°6 et l’Audi Team WRT n°31 de Ryuichiro Tomita et Frank Bird, lauréate de la Silver Cup.

Course 1 ici

Podium Pro Cup
Podium Silver

 

Podium Pro-Am

 

 

Course 2

Le dernier tour mouvementé donne la victoire à Mercedes-AMG Team Toksport WRT dans la course 2

#6, Pro Cup, Luca Stolz, Maro Engel, Mercedes-AMG Team Toksport WRT, Mercedes-AMG GT3, P1

Parti de la pole pour la deuxième épreuve, Marciello a pu immédiatement mettre la déception de la course 1 derrière lui. L’Italien a pris un départ parfait, dépassant Engel dans Paddock Hill Bend pour mener le peloton à l’approche de Druides.

#32, Pro Cup, Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, Audi R8 LMS GT3, P2 et Champions en GT World Sprint

Bien qu’il n’y ait eu aucun problème à l’avant, un certain nombre d’incidents se sont produits plus loin, aboutissant à un contact entre la Lamborghini n°114 Emil Frey Racing et la Mercedes-AMG n°8 RAM Racing qui a laissé cette dernière échouée dans le gravier. A ce titre, la voiture de sécurité a été déployée afin qu’elle puisse être récupérée en toute sécurité.

#89, Pro Cup, Petru Razvan Umbrarescu, Jules Gounon, AKKA ASP, Mercedes-AMG GT GT3 2020, P3

Une fois la course reprise, Marciello a pu à nouveau s’éloigner, prenant à Engel et Vanthoor une demi-seconde à chaque tour. Lorsque la fenêtre des stands s’est ouverte, la Mercedes-AMG n°6 a été la première à s’arrêter, Stolz prenant le volant d’Engel peu après la marque des 25 minutes. Vanthoor s’est arrêté un tour plus tard, mais malgré un arrêt rapide  de l’équipe WRT, Weerts n’a pas pu remonter la voiture Toksport WRT.

#7, Silver Cup, Juuso Puhakka, Oscar Tunjo, Toksport WRT, Mercedes-AMG GT3, P4 (P1 Silver)

Marciello a attendu le dernier moment pour s’arrêter, passant le relais à Boguslavskiy pour les 25 dernières minutes avec un avantage de sept secondes. Stolz n’a pas perdu de temps pour rattraper le Russe, mais une fois sur l’arrière de son compatriote Mercedes-AMG, il n’a pas pu forcer le passage. En troisième position, Weerts a couru une course mesurée, sachant qu’un podium suffisait pour assurer le titre.

#31, Silver Cup, Frank Bird, Ryuichiro Tomita, Team WRT, Audi R8 LMS GT3, P5 (P2 Silver)

Cela est resté ainsi jusqu’au dernier tour, mais une fois de plus, il y avait des actions tardives. Avec seulement quelques virages à négocier, Boguslavskiy est sorti de la piste, permettant à Stolz et Weerts de passer. La Mercedes-AMG n°88 a clairement eu un sérieux problème et n’a pu franchir la ligne qu’en sixième position, alors qu’elle avait perdu son pneu avant droit.

#88, Pro Cup, Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello, AKKA ASP, Mercedes-AMG GT3, P6

Stolz a donc remporté la victoire, malgré une avance de moins d’un tour, tandis que Weerts a remporté la deuxième place et a provisoirement bouclé la Sprint Cup 2021 aux côtés de Vanthoor.

Start of Race 2

Petru Umbrarescu a décroché la troisième place de la Mercedes-AMG AKKA ASP n°89 qu’il partage avec Jules Gounon, procurant une certaine consolation à l’équipe française après avoir vu une autre victoire lui échapper.

Course 2 ici

Podium Pro-Cup

 

Podium Pro-Am

Les titres de la Silver Cup et du Pro-Am seront distribués à Valence

Alors que le championnat général est réglé, les batailles pour les titres de la Silver Cup et de la Pro-Am se dérouleront toutes deux pour la clôture de la Sprint Cup à Valence. L’équipe WRT a remporté les honneurs après avoir bénéficié d’une pénalité d’après-course pour la Lamborghini n°14 Emil Frey Racing. Ricardo Feller et Alex Fontana ont gagné en terminant quatrièmes au classement général, avant d’être pénalisés pour une infraction aux stands à mi-course.

Charles Weerts, Dries Vanthoor décrochent le titre

Cela a propulsé l’Audi n°31 de Ryuichiro Tomita et Frank Bird à la première place, donnant à l’équipe belge une victoire de deuxième classe de la saison après leur triomphe décisif à Misano. La Mercedes-AMG #90 Madpanda Motorsport a terminé deuxième de la course d’ouverture, poursuivant la forme qui a porté l’équipe espagnole à la victoire aux 24 Heures de Spa TotalEnergies, tandis que la Mercedes-AMG #7 Toksport WRT a complété le podium.

Ce dernier a pris le départ de la course 2 depuis la pole position et a montré un rythme impressionnant en route vers la victoire de classe. Oscar Tunjo a assuré le premier relais avant que Juuso Puhakka ne prenne le relais pour la deuxième demi-heure, chassant la voiture AKKA ASP n°89 et manquant de peu un podium au classement général. L’Audi #31 Team WRT a terminé deuxième, aidant Tomita et Bird à réduire l’avance de Fontana au championnat à 17,5 points d’avance sur le décideur. L’équipage #7 Toksport WRT conserve également un coup extérieur à la couronne d’argent grâce à son excellent week-end.

Barwell Motorsport était dans une classe à part à Brands Hatch, remportant les honneurs Pro-Am dans les deux courses avec sa Lamborghini #77. Miguel Ramos et Henrique Chaves avaient décroché la pole position samedi et maintenu leur forme le jour de la course, les deux pilotes affichant une vitesse impressionnante sur le chemin de la victoire. Ils ont battu la Ferrari AF Corse n°52 de Louis Machiels et Andrea Bertolini dans le concours d’ouverture, tandis que l’Aston Martin n°188 du Garage 59 a remporté la deuxième place de la course 2.

Après avoir commencé le week-end deuxième au classement, l’équipe de Barwell détient désormais 14,5 points d’avance et est en bonne position pour sceller la couronne Pro-Am à Valence. Cependant, cette classe a été particulièrement imprévisible et quatre équipages restent en lice avant la finale.

Avant le voyage en Espagne, la saison Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS Endurance Cup reprendra le week-end prochain avec une course de trois heures au Nürburgring (3-5 septembre). Ayant déjà remporté la couronne de la Sprint Cup, l’équipe WRT cherchera à combler l’écart en tête du classement Endurance et à ajouter un autre titre à sa collection.

Classements championnats ici

Dries Vanthoor :

 » C’est assez irréel d’être champion à une manche de la fin. C’est un travail formidable de la part de l’équipe, de Charles, de notre ingénieur Wim et de tous les mécaniciens, surtout ce week-end. Bien sûr, un grand ‘merci’ aussi va à Audi pour nous avoir fourni une voiture qui peut toujours se battre. Cela n’a pas toujours été facile, nous avons eu des hauts et des bas, mais nous avons juste continué. Être deuxième deux fois et maintenant champion deux années de suite, c’est juste incroyable. « 

Charles Weerts :

 » Je suis vraiment ravi de cela. Nous avons fait une excellente année et marqué des points constants. Nous sommes venus à Brands Hatch en sachant que Mercedes-AMG était vraiment fort, mais au final, nous avons fait un travail fantastique grâce à notre excellent équipage, nos excellents mécaniciens, nos excellents ingénieurs et aussi une excellente conduite par Dries. Maintenant, nous pouvons aller à Valence et simplement nous amuser et, comme toujours, faire de notre mieux. « 

Communiqué GT World Chalenge

Crédits photos GT World Chalenge

Video GT World Chalenge YouTube

English Information

Titles decided on dramatic weekend of Sprint Cup racing at Brands Hatch

– Team WRT Audi takes provisional Sprint Cup drivers’ and teams’ titles

– #32 Audi duo take race 1 victory, #6 Mercedes-AMG Team Toksport WRT snatches race 2 honours

– Team WRT Audi and Toksport WRT add Silver Cup wins to overall triumphs

– Barwell Motorsport takes control of Pro-Am standings with double win for #77 Lamborghini

Team WRT has sealed a record-extending eighth Sprint Cup title, while Dries Vanthoor and Charles Weerts are the provisional drivers’ champions for a second year in succession following a day of action and drama at Brands Hatch.

The Belgian squad scored victory in the opening contest and backed it up with a runner-up finish in the second outing, which was won by the #6 Mercedes-AMG Team Toksport WRT of Luca Stolz and Maro Engel. Weerts and Vanthoor now have an insurmountable points advantage and need only compete together at next month’s Sprint Cup finale to confirm their title.

Their success was witnessed by a significant number of spectators, who made the most of perfect Bank Holiday weather at the popular Kent venue. But while Team WRT can already celebrate there will be titles on the line next month, with both the Pro-Am and Silver Cup classes set to be decided at Valencia on 25-26 September.

Team WRT Audi captures race 1 win following dramatic conclusion

The opening 60-minute contest produced a thrilling spectacle before ending in dramatic fashion. Ben Barnicoat (#38 JOTA McLaren) was the star of the opening half of the race, charging past Weerts on the first time through Paddock Hill Bend and overtaking pole-sitter Timur Boguslavskiy (#88 AKKA ASP Mercedes-AMG) to snatch the lead.

From there Barnicoat produced a thoroughly impressive stint, lapping a second faster than the rest of the field and building 16-second advantage over the #88 Mercedes-AMG by the time the pit window opened on the 25-minute mark.

Boguslavskiy held off Luca Stolz (#6 Mercedes-AMG Toksport WRT) while Weerts kept the #32 Team WRT Audi within sight of the podium places. With Barnicoat disappearing into the distance this trio elected to stop as soon as the pit window opened. A quick service from Team WRT allowed Vanthoor to split the two Mercedes-AMG, which would prove crucial later on. 

Barnicoat pitted on the half-hour and handed over to Oliver Wilkinson. The JOTA squad had been dominant, but the pace of Raffaele Marciello in the #88 Mercedes-AMG was becoming a concern. Having replaced Boguslavskiy, the Italian was able to take almost a second a lap out of Wilkinson’s advantage and with 10 minutes left on the clock he was on the rear of the McLaren.

Wilkinson defended superbly, making no mistakes and preventing Marciello from pulling alongside him. But the McLaren driver’s task was made more difficult when he came upon lapped traffic. Marciello had problems, too, with Vanthoor arriving on the scene and forming a three-way battle for the lead.

The decisive moment came when Wilkinson and Marciello both attempted to lap the #93 Sky Tempesta Racing Ferrari of Giorgio Roda with just five minutes left on the clock. The Mercedes-AMG was sandwiched between the Ferrari and the McLaren, causing contact with both. This sent the McLaren off-track at high-speed, while the Ferrari spun and was fortunate not to be hit by an oncoming car.

Marciello continued and assumed the lead ahead of Vanthoor, while the race was quickly neutralised due to Wilkinson’s accident. The McLaren had cleared the barrier and come to a rest on a bank, but fortunately the British driver was able to climb from the car uninjured.

Marciello took the chequered flag, but the incident was placed under investigation and the Italian was ultimately judged to have been predominantly responsible. This promoted the #32 Team WRT Audi to top spot, ahead of the #6 Mercedes-AMG Team Toksport WRT and the Silver Cup-winning #31 Team WRT Audi of Ryuichiro Tomita and Frank Bird.

Final-lap drama hands Mercedes-AMG Team Toksport WRT race 2 victory

Starting from pole for the second contest, Marciello was able to immediately put the disappointment of race 1 behind him. The Italian made the perfect start, pulling clear of Engel into Paddock Hill Bend to lead the field on the run up to Druids.

While there were no issues at the front a number of incidents occurred further back, culminating in contact between the #114 Emil Frey Racing Lamborghini and the #8 RAM Racing Mercedes-AMG that left the latter beached in the gravel. As such, the safety car was deployed so that it could be recovered safely.

Once racing resumed Marciello was able to ease away again, dropping Engel and Vanthoor by half a second each lap. When the pit window opened the #6 Mercedes-AMG was the first to stop, with Stolz taking the wheel from Engel shortly after the 25-minute mark. Vanthoor pulled in one lap later, but despite another fast turnaround from the Team WRT mechanics Weerts could not overhaul the Toksport WRT machine.

Marciello waited until the last possible moment to make his stop, handing over to Boguslavskiy for the final 25 minutes with a seven-second advantage. Stolz wasted little time in catching the Russian, but once on the tail of his fellow Mercedes-AMG man he could not force his way past. In third spot Weerts ran a measured race, knowing that a podium was enough to ensure the title.

It remained this way until the final lap, but once again there was late drama in store. With just a few corners left to negotiate Boguslavskiy ran off the circuit, allowing both Stolz and Weerts to pass. The #88 Mercedes-AMG clearly had a serious problem and could only limp across the line in sixth position, by which time it had shed its right-front tyre.

Stolz therefore took the win, despite leading for less than a lap, while Weerts claimed second and provisionally wrapped up the 2021 Sprint Cup alongside Vanthoor. Petru Umbrarescu clinched third in the #89 AKKA ASP Mercedes-AMG he shares with Jules Gounon, providing some consolation for the French squad after it had watched another win slip away.

Silver Cup and Pro-Am titles go to the wire at Valencia

While the overall championship is settled, the Silver Cup and Pro-Am title battles will both go to the season-closing Sprint Cup contest at Valencia. Team WRT earned Silver honours in the opening contest after benefitting from a post-race penalty for the #14 Emil Frey Racing Lamborghini. Ricardo Feller and Alex Fontana won on the road by finishing fourth overall, only to be penalised for a mid-race pit stop infringement.

This promoted the #31 Audi of Ryuichiro Tomita and Frank Bird into top spot, giving the Belgian outfit a second class win of the season following their breakthrough triumph at Misano. The #90 Madpanda Motorsport Mercedes-AMG was second in the opening contest, continuing the form that carried the Spanish squad to victory at the TotalEnergies 24 Hours of Spa, while the #7 Toksport WRT Mercedes-AMG completed the podium.

The latter took the start of race 2 from pole and showed impressive pace on its way to class victory. Oscar Tunjo handled the opening stint before Juuso Puhakka took over for the second 30 minutes, chasing the #89 AKKA ASP car home and narrowly missing out on an overall podium. The #31 Team WRT Audi finished as runner-up, helping Tomita and Bird to cut Fontana’s championship lead to 17.5 points ahead of the decider. The #7 Toksport WRT crew also retain an outside shot at the Silver crown thanks to their excellent weekend.

Barwell Motorsport was in a class of its own at Brands Hatch, taking Pro-Am honours in both races with its #77 Lamborghini. Miguel Ramos and Henrique Chaves had secured a pole position sweep on Saturday and maintained their form on race day, with both drivers showing impressive speed on their way to victory. They beat the #52 AF Corse Ferrari of Louis Machiels and Andrea Bertolini in the opening contest, while the #188 Garage 59 Aston Martin sealed runner-up in race 2.

Having started the weekend second in the standings, the Barwell squad now holds a lead of 14.5 points and is in a strong position to seal the Pro-Am crown at Valencia. This class has been particularly unpredictable, however, and four crews remain in the hunt ahead of the finale.

Before the trip to Spain, the Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS Endurance Cup season will resume next weekend with a three-hour race at the Nürburgring (3-5 September). Having already captured the Sprint Cup crown, Team WRT will look to close the gap at the top of the Endurance standings and add yet another title to its collection.

Dries Vanthoor: « It’s pretty unreal to be champion with one round still to go. It’s been an amazing job from the team, Charles, our engineer Wim and all the mechanics, especially this weekend. Of course, a big ‘thank you’ also goes to Audi for providing us with a car that can always fight. It has not always been easy, we had some ups and downs, but we just kept going. To be runner-up twice and now champion two years in a row is just unbelievable. »

Charles Weerts: « I’m really delighted about this. We had a great year and scored consistent points. We came to Brands Hatch knowing that Mercedes-AMG was really strong, but at the end of the day we did a fantastic job thanks to our great crew, great mechanics, great engineers, and also great driving by Dries. Now we can go to Valencia and just enjoy ourselves and, as always, do our best. »