26 mai 2022

GT World Challenge, victoires de Jean, De Pauw et Marciello, Boguslavskiy à Brands Hatch

C1

Ferrari reprend la tête de la Sprint Cup, De Pauw et Jean offrent à AF Corse une victoire sensationnelle à Brands Hatch.

  • Le duo AF Corse devient le quatrième équipage de la Silver Cup à remporter la victoire au classement général grâce à une performance mature du début à la fin.
  • Un départ parfait pour AF Corse : Delacour/Sbirrazzuoli remportent la victoire en Pro-Am sur la Ferrari n°21.

AF Corse a démarré la saison de Sprint Cup avec une victoire sensationnelle à Brands Hatch grâce à la performance mature d’Ulysse De Pauw et Pierre Alexandre Jean sur la Ferrari #53.

#53, Silver Cup, Ulysse De Pauw, Pierre Alexandre Jean, AF Corse, Ferrari 488 GT3, P1

Faisant leurs débuts avec l’équipe italienne, le jeune duo de la Silver Cup avait déjà créé la surprise en décrochant la pole position pour la course d’ouverture de 60 minutes. De Pauw a poursuivi sur sa lancée en prenant le départ et en devançant Jules Gounon sur la Mercedes-AMG Akkodis ASP n°88 pour prendre la tête dans le virage de Paddock Hill. Mais le drame est survenu lorsque la Mercedes-AMG Akkodis ASP n°86 d’Igor Walilko est entré en contact avec l’Audi Team WRT n°33 de Jean-Baptiste Simmenauer à l’approche de Paddock.

#32, Pro Cup, Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, Audi R8 LMS evo II GT3, P2

Le premier est parti en tête-à-queue dans l’herbe à l’intérieur du circuit, tandis que le second a perdu le contrôle et a percuté la voiture sœur #30 Team WRT pilotée par Benji Goethe, causant des dommages aux deux voitures qui ont mis fin à la course. Walilko a continué, mais a été jugé fautif pour l’incident et a reçu une pénalité de 10 secondes.

Start of Race 1

Plus loin derrière, la Porsche Dinamic Motorsport #54 a mis deux roues dans le gravier en tentant de dépasser la McLaren JOTA #38. Adrien de Leener perd le contrôle de sa Porsche et part en tête-à-queue au même endroit que les machines WRT, mais à la suite d’un autre incident. Tous les trois ont été éliminés de la course, tandis que la course était neutralisée par la voiture de sécurité.

#89, Pro Cup, Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello, AKKODIS ASP Team, Mercedes-AMG GT3, P3

Il a fallu un peu plus de 10 minutes avant que l’action ne reprenne et, une fois de plus, De Pauw était aux commandes. Le Belge s’éloigne de Gounon, ajoutant quelques dixièmes à chaque tour et survivant à une petite erreur qui a vu la Ferrari dériver dans le gravier à la sortie du Paddock. Derrière lui, Gounon avait Mattia Drudi (Audi #12 Tresor by Car Collection) dans ses rétroviseurs, tandis que Charles Weerts avait placé son Audi #32 Team WRT devant Timur Boguslavskiy (Mercedes-AMG #89 Akkodis ASP).

#88, Pro Cup, Jules Gounon, Jim Pla, AKKODIS ASP Team, Mercedes-AMG GT3, P4

Au moment où De Pauw s’arrête pour passer la main à Jean, la Ferrari #53 avait pris suffisamment d’avance pour survivre à un arrêt plus lent que ses rivaux. Jean devance Dries Vanthoor sur l’Audi #32, tandis que Luca Ghiotto (Audi #12) passe brièvement devant Raffaele Marciello, avant que la Mercedes-AMG #89 ne prenne le dessus. Gounon a couru le plus longtemps, mais un problème lors de l’arrêt a compromis la voiture #88 et a laissé Jim Pla quatrième une fois la fenêtre des stands fermée.

#25, Pro Cup, Aurelien Panis, Patric Niederhauser, Sainteloc Junior Team, Audi R8 LMS evo II GT3, P5

Le deuxième relais est marqué par le trafic, Jean cherchant à minimiser les pertes de temps en coupant les voitures doublées. Cela donnait à Vanthoor l’occasion de combler l’écart, mais le pilote belge devait surveiller ses rétroviseurs car Marciello se profilait. En effet, la Mercedes-AMG #89 était le meilleur ami de Jean à ce stade de la course, la présence de Marciello empêchant Vanthoor de prendre des risques.

#12, Pro Cup, Mattia Drudi, Luca Ghiotto, Tresor by Car Collection, Audi R8 LMS evo II GT3, P6

Néanmoins, les derniers tours étaient visiblement tendus dans le box de la Ferrari #53, alors que Vanthoor se rapprochait à une seconde de Jean. L’Audi n’a cependant pas fait de tentative sérieuse, et Jean a pris le drapeau à damier pour remporter une victoire sensationnelle, la quatrième fois seulement en plus de 100 courses de Sprint Cup qu’un équipage Silver triomphe au classement général. C’était également la première victoire en Sprint Cup pour une Ferrari depuis 2015 et le tout premier triomphe d’AF Corse dans le championnat Sprint.

#87, Silver Cup, Thomas Drouet, Casper Stevenson, AKKODIS ASP Team, Mercedes-AMG GT3, P7

La liesse régnait dans le parc fermé lorsque Jean a immobilisé la voiture, les deux pilotes étant manifestement ravis d’avoir remporté une victoire décisive. Les équipages du Team WRT #32 et de l’ASP Akkodis #89 étaient également satisfaits du résultat, tous deux satisfaits d’avoir engrangé des points lors de l’épreuve d’ouverture de la saison.

#21, Pro-Am Cup, Hugo Delacour, Cedric Sbirrazzuoli, AF Corse, Ferrari 488 GT3, P14, P1 Pro Am

Pla était quatrième sur la Mercedes-AMG Akkodis ASP #88, suivi par un trio d’Audi. La #25 de l’équipe Saintéloc Junior était la meilleure d’entre elles, tandis que Luca Ghiotto devançait de peu Christopher Haase dans la bataille des coéquipiers de Tresor by Car Collection. La Mercedes-AMG #87 d’Akkodis ASP est huitième au classement général et vice-championne de la Silver Cup, tandis que l’Audi #99 d’Attempto Racing complète le podium de la catégorie en P10.

La Ferrari #21 a complété une journée parfaite pour l’équipe AF Corse, Hugo Delacour et Cedric Sbirrazzuoli ayant remporté les honneurs de la catégorie Pro-Am. Le duo s’est élancé de la pole position et n’a pas été inquiété pendant la seconde moitié de la course, terminant avec 16 secondes d’avance sur la McLaren #111 de JP Motorsport. La Ferrari #52 AF Corse s’est classée troisième de la catégorie, ce qui permet aux trois voitures de l’équipe italienne de monter sur le podium après la première course.

Course 1 ici

Podium Silver

C2

Marciello et Boguslavskiy intouchables à Brands Hatch pour offrir à Akkodis ASP Mercedes-AMG une victoire dominante en Sprint Cup.

  • Le duo Akkodis ASP Mercedes-AMG reprend la tête grâce à une performance parfaite dans la deuxième épreuve de 60 minutes.
  • De Pauw et Jean complètent un week-end exceptionnel au volant de la Ferrari AF Corse #53 avec une victoire confortable en Silver Cup.
  • La McLaren de JP Motorsport remporte sa première victoire en Pro-Am grâce à Krupinski et Klien.
  • Une affluence record pour un magnifique week-end à Brands Hatch.

Grâce à la performance de la Mercedes-AMG #89 de Raffaele Marciello et Timur Boguslavskiy, Akkodis ASP a remporté la victoire tant attendue lors de la deuxième manche de la Sprint Cup à Brands Hatch.

#89, Pro Cup, Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello, AKKODIS ASP Team, Mercedes-AMG GT3, P1

Après avoir fait preuve de beaucoup de dynamisme sans être récompensés, les deux pilotes sont montés sur la plus haute marche du podium et ont pris la tête du classement des pilotes après leur troisième place dans la course 1. Ce résultat sera particulièrement agréable pour Marciello et Boguslavskiy, qui ont réalisé une performance tout aussi impressionnante que l’an dernier à Brands Hatch, mais un problème technique les avait privés de la victoire dans le dernier tour.

#32, Pro Cup, Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, Audi R8 LMS evo II GT3, P2

Il n’y a pas eu de tel scénario dans cette course, puisque Marciello a contrôlé la course depuis la pole position. Le pilote suisse s’est montré intouchable, réalisant une masterclass de 30 minutes pour prendre 10 secondes d’avance sur le peloton au moment de l’ouverture de la fenêtre des stands à mi-course.

#88, Pro Cup, Jules Gounon, Jim Pla, AKKODIS ASP Team, Mercedes-AMG GT3, P3

Patric Niederhauser (Audi #25 Saintéloc Junior Team) a commencé le premier relais en regardant Marciello disparaître à l’horizon et l’a terminé sous la pression de Dries Vanthoor (Audi #32 Team WRT). Il s’est montré à la hauteur de la tâche, tenant le double champion du championnat à distance jusqu’à l’ouverture des stands.

#11, Pro Cup, Simon Gachet, Christopher Haase, Tresor by Car Collection, Audi R8 LMS evo II GT3, P4

Mais le défi du podium de l’équipe de Saintéloc a pris fin à cause d’un arrêt lent, la #25 perdant plusieurs secondes et rétrogradant à la sixième place du classement. Marciello a couru le plus longtemps dans le peloton de tête, cédant la #89 à Boguslavskiy avec une avance de plus de neuf secondes sur Charles Weerts dans l’Audi #32.

#53, Silver Cup, Ulysse De Pauw, Pierre Alexandre Jean, AF Corse Ferrari 488 GT3, P5, P1 Silver

Boguslavskiy a égalé le rythme du Belge au début du deuxième relais, mettant fin au défi de l’équipe WRT pour la victoire. En effet, Weerts subit de plus en plus de pression de l’arrière, Jules Gounon ramenant la Mercedes-AMG Akkodis ASP #88 dans la course, suivie de l’Audi Tresor by Car Collection #11 et de la Ferrari AF Corse #53, leader de la Silver Cup.

#25, Pro Cup, Aurelien Panis, Patric Niederhauser, Sainteloc Junior Team, Audi R8 LMS evo II GT3, P6

Mais l’intérêt principal de la deuxième demi-heure était Valentino Rossi, qui, pour le plus grand plaisir des milliers de fans présents à Brands Hatch, a pris le volant de l’Audi #46 Team WRT de Frédéric Vervisch en huitième position. L’Italien était donc en mesure de marquer ses premiers points au championnat, mais il a dû faire face à 25 minutes de tension sur un circuit qu’il n’avait jamais vu avant ce week-end.

#111, Pro-Am Cup, Patryk Krupinski, Christian Klien, JP Motorsport, McLaren 720S GT3, P17, P1 Pro Am

Au départ, sa tâche était un peu plus facile avec l’Audi #33 dans son sillage, mais après le tête-à-queue de Jean-Baptiste Simmenauer à Druids, la Mercedes-AMG Akkodis ASP #87 se profilait dans les rétroviseurs de Rossi. Le Français a mis la pression, se rapprochant à trois dixièmes de la voiture #46, mais Rossi a gardé son calme jusqu’à l’arrivée.

En tête, Boguslavskiy et Marciello ont également obtenu un résultat important, ramenant la Mercedes-AMG #89 à la maison pour leur première victoire en Sprint Cup depuis la dernière manche de la saison 2020. Weerts a conservé la deuxième place malgré le fait que Gounon soit revenu à moins d’une seconde dans les derniers tours, le Français complétant le podium général dans la voiture qu’il partage avec Jim Pla.

L’Audi #11 Tresor by Car Collection de Christopher Haase et Simon Gachet a terminé quatrième, poursuivant la belle série de résultats de la nouvelle équipe italienne. La Ferrari AF Corse #53 a pris la cinquième place et les honneurs de la Silver Cup pour compléter un week-end exceptionnel pour Ulysse De Pauw et Pierre-Alexandre Jean, qui ont remporté la victoire au classement général lors de la première épreuve de Brands Hatch. La Mercedes-AMG Akkodis ASP #87 a terminé deuxième sur la route dans la Silver Cup, mais a reçu une pénalité de cinq secondes pour un contact avec l’Audi Team WRT #33. L’Audi #99 d’Attempto Racing est ainsi montée sur la deuxième marche du podium de la catégorie, tandis que la #87 a été classée troisième.

#46, Pro Cup, Valentino Rossi, Frederic Vervisch, Team WRT, Audi R8 LMS evo II GT3, P13 R1, P8 R2

Les honneurs de la catégorie Pro-Am sont revenus à la McLaren JP Motorsport #111 de Patryk Krupinski et Christian Klien. Ce dernier a pris un départ brillant pour se classer dans le top 10 du classement général pendant le premier relais et a passé le relais à Krupinski pour terminer le travail. Le pilote polonais devance de quatre secondes la Ferrari AF Corse #52 de Louis Machiels et Andrea Bertolini, tandis que Garage 59 complète le podium avec sa McLaren #188.

Podium Pro Cup

 

Podium Silver Cup

 

Podium Pro Am

Course 2 ici

La deuxième épreuve a conclu un fantastique week-end de sport automobile à Brands Hatch, avec une affluence de plus de 27 000 fans, créant un formidable sentiment d’événement sur le site historique britannique. Le dimanche a été particulièrement chargé, avec peu de place sur les bancs des spectateurs et une tribune de Paddock Hill à guichets fermés.

L’événement a donné le coup d’envoi d’une période chargée de la saison pour le Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS. La deuxième épreuve de la Sprint Cup suivra dans deux semaines à Magny-Cours, où un programme chargé comprendra également des compétitions de GT, de monoplaces et de voitures de tourisme. Avec des lignes de bataille tracées dans la course à la couronne de la Sprint Cup, un autre week-end plein d’action est prévu lorsque les courses reprendront sur le site français.

Championnats ici

Communiqué GT World Challenge

Crédits photos GT World Challenge

 

Haut du site