3 décembre 2022

DTM, Auer et Muller, vainqueurs dans ce début de saison au Portugal

Course 1

Début de saison spectaculaire au Portugal, Lucas Auer est le premier vainqueur de la première course à Portimão

  • L’Autrichien Lucas Auer gagne devant Luca Stolz et Mirko Bortolotti.
  • 1-2 pour Mercedes-AMG devant Lamborghini

Lucas Auer est le premier vainqueur de la saison 2022 du DTM ! Sur les montagnes russes de l’Algarve à Portimão, l’Autrichien s’est imposé avec la Mercedes-AMG WINWARD devant l’Allemand Luca Stolz avec la Mercedes-AMG HRT et l’Italien Mirko Bortolotti avec la Lamborghini GRT.

#22, Lucas AUER, Mercedes-AMG, Team WINWARD, P1

Kelvin van der Linde (RSA, Team ABT Sportsline) a été le pilote Audi le mieux placé, tandis que le Norvégien Dennis Olsen a terminé à la cinquième place avec SSR Performance pour ses débuts en DTM avec Porsche. Le pilote BMW le mieux placé était Sheldon van der Linde de Schubert Motorsport, qui a terminé septième.

 Start of Race 1

 » Je suis comblé « , s’est réjoui le vainqueur de la course, Auer. « Nous avions une bonne stratégie, c’était la clé aujourd’hui. J’ai eu un peu de chance au restart, mais c’est ça la course ». Auer avait bénéficié d’un redémarrage après 21 tours.

 #4, Luca STOLZ, Mercedes-AMG, Team HRT, P2

Pendant longtemps, Bortolotti a semblé à l’abri pour la victoire de la course. Dans la matinée, l’Italien avait décroché la pole position avec la Lamborghini de Grasser Racing Team et a également mené le peloton en course pendant un long moment.

 #63, Mirko BORTOLOTTI, Lamborghini, GRT, P3

Cependant, une intervention de la voiture de sécurité, suite à l’abandon de son coéquipier Rolf Ineichen (SUI) pour des raisons techniques, a permis de regrouper le peloton. Au restart, Bortolotti a eu des problèmes et a dû laisser Auer, Stolz et Maro Engel s’échapper. Bortolotti : « Au restart, je n’avais tout simplement pas de puissance. Je n’ai pas la moindre idée de ce qui s’est passé, je n’ai jamais eu ça avant. »

#3, Kelvin VAN DER LINDE, Audi, ABT Sportsline, P4

Finalement, Bortolotti s’est quand même assuré une place sur le podium après un duel divertissant avec Engel sur de nombreux tours. Kelvin van der Linde a terminé directement derrière lui. Le pilote ABT Audi s’est élancé de la 17e place, a bénéficié d’une bonne stratégie et est resté en dehors des problèmes au restart, ce que René Rast (GER, Team ABT, Audi) et Felipe Fraga (BRA, Red Bull Alpha Tauri AF Corse, Ferrari) n’ont pas réussi à faire ; ils ont tous deux abandonnés après un contact.

 #94, Dennis OLSEN, Porsche, SSR Performance, P5

L’icône du rallye, Sébastien Loeb (FRA, Red Bull AlphaTauri AF Corse, Ferrari) a terminé à la 16e place, David Schumacher (GER, Mercedes-AMG Team WINWARD, Mercedes-AMG) a conclu ses débuts en DTM à la 20e place. Avec un temps au tour de 1’41’’154s, Luca Stolz a remporté le prix du meilleur tour Autohero et s’est assuré un point supplémentaire au championnat.

 #4, Luca Soltz, P2 / #22, Lucas Auer, P1 / #63, Mirko Bortolotti, P3

Course 1 ici

Course 2

Nico Müller, vainqueur de la course, Team Rosberg, Audi

  • Müller au sommet du DTM : Nico Müller remporte la victoire à Portimão.
  • Le Suisse avec Rosberg Audi remporte sa première victoire depuis novembre 2020.
  • Mirko Bortolotti en tête du classement général avec la troisième place.
  • Les six marques sont représentées dans le top 7
 #51, Nico MÜLLER, Audi, Team Rosberg, P1

C’est Müller qui a remporté la deuxième course du DTM de la saison 2022 ! Le Suisse Nico Müller a remporté la onzième victoire de sa carrière en DTM à Portimão. Le pilote de 30 ans a devancé Felipe Fraga sur la Ferrari de Red Bull AF Corse.

 Start of Race 2

Le Brésilien a remporté le prix du meilleur tour Autohero grâce à son chrono de 1’41’’681s et a ainsi marqué un point supplémentaire au championnat. Mirko Bortolotti a terminé troisième une fois de plus avec la Lamborghini GRT. Au classement général, l’Italien est en tête avec 35 points devant Müller (28 points) et Lucas Auer (AUT/26 points).

 #74, Felipe FRAGA, Ferrari, Red Bull AF Corse, P2

Ayant déjà été le plus rapide lors des qualifications le matin, Müller a par conséquent défendu son avance au début de la course contre Bortolotti. Le vice-champion de 2019 et 2020 était ravi de sa première victoire en course DTM depuis novembre 2020 à Hockenheim. « Je suis juste très heureux, nous avons travaillé si dur pour cela. Nous savons à quel point ce championnat est difficile cette année, donc cela nous rend encore plus heureux d’avoir obtenu cette victoire. »

#63, Mirko BORTOLOTTI, Lamborghini, GRT, P3

Lors de la deuxième course en Algarve, les 29 pilotes de haut niveau ont à nouveau offert un spectacle de sport automobile à son meilleur niveau, avec notamment de nombreuses manœuvres de dépassement. Parmi ceux qui ont gagné du terrain en course, citons le pilote Walkenhorst BMW Marco Wittmann (GER), qui est passé de la septième à la quatrième place, et le champion en titre Maximilian Götz (GER), qui était parti de la dixième place avec la Mercedes-AMG WINWARD et qui a terminé cinquième, suivi de Kelvin van der Linde (RSA) avec l’Audi du Team ABT Sportsline.

 #11, Marco WITTMANN, BMW, Walkenhorst Motorsport, P4

Le pilote Porsche le mieux placé était le Belge Laurens Vanthoor (SSR Performance), septième. Le vainqueur de la course de la veille n’a pas eu de chance : Lucas Auer a dû rentrer aux stands une fois de plus, un tour seulement après son arrêt obligatoire, et a terminé à la 22e place.

 #1, Maximilian GÖTZ, Mercedes, Mercedes-AMG Team WINWARD Racing, P5

L’icône du rallye Sébastien Loeb (FRA) a terminé à la 18e place avec la Ferrari AlphaTauri AF Corse. Trois places devant lui, David Schumacher (GER, WINWARD Mercedes-AMG) a longtemps mené grâce à un long premier relais et a finalement gagné neuf places, passant de la 24e à la 15e place.

#37, Sébastien LOEB, Ferrari, AlphaTauri AF Corse, P16 course 1, P18 course 2

Après deux troisièmes places, le leader des points Bortolotti a tiré un verdict positif de ce premier week-end : « Hier, j’ai ressenti une défaite, mais aujourd’hui, c’est un peu la victoire. C’était une course très disputée, sans aucun doute. Maintenant, j’ai vraiment hâte d’être au Lausitzring. Le circuit a toujours été bon pour moi ces dernières années, même si la version DTM est encore plus difficile avec le virage 1. » La saison 2022 du DTM comprend 16 courses, les deux prochaines se dérouleront du 20 au 22 mai. Les pilotes de classe mondiale du DTM s’élanceront alors dans le virage incliné du DEKRA Lausitzring Turn 1, propulsé par Autohero.

Championnat pilotes ici

Championnat constructeurs ici

Communiqué DTM

Crédits photos DTM

 

Haut du site