23 avril 2024

MotoGP, Alex Rins redevient le shérif du COTA ! Quartararo sur le podium.

Le pilote Honda s’impose en solitaire devant Marini, pour son premier podium dans l’élite. Quartararo signe une formidable troisième place

Que de spectacle nous offre le MotoGP ! Les acteurs de la catégorie reine étaient les derniers à entrer en piste ce dimanche après-midi pour disputer la course du Grand Prix Red Bull des Amériques à Austin. Ce troisième rendez-vous de la saison nous a apporté son lot de surprises, avec notamment la victoire en solitaire d’Alex Rins (LCR Honda Castrol) devant Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team), qui fête son premier podium en catégorie reine. De son côté, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) lance enfin véritablement sa saison avec une troisième place. Retour sur 20 tours spectaculaires au COTA.

#42, Alex Rins, Honda, P1. pht. Michelin Motorsport

Départ chaotique

Poleman et vainqueur de la Tissot Sprint, Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) est le grand favori de cette course. Le Champion du Monde en titre assume son statut dès l’extinction des feux et s’empare du holeshot devant Alex Rins tandis que dans le peloton, Maverick Viñales (Aprilia Racing) réalise un nouveau départ catastrophique.

#10, Luca Marini, Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Le début de course est animé avec la chute de Jorge Martín (Prima Pramac Racing) qui emmène avec lui Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP) dès les premiers hectomètres. Quelques secondes plus tard, Aleix Espargaró (Aprilia Racing) se retrouve également au tapis au bout de la ligne droite.

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P3. pht. Michelin Motorsport

Bagnaia de nouveau à terre

De son côté, Fabio Quartararo a parfaitement débuté ce GP et se retrouve quatrième dès la deuxième boucle.

Race Start. pht. Michelin Motorsport

À l’instar du Français, Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) a signé un envol idéal depuis la quatrième ligne et pointe rapidement en troisième position. Devant, Pecco Bagnaia tente de s’échapper mais Alex Rins veille au grain. En chasse des deux hommes de tête, Jack Miller chute au cinquième tour dans le virage 5 et cède sa troisième place à Fabio Quartararo, mis sous pression par Luca Marini. Dans le tour suivant, coup de théâtre !

Confortablement installé dans le fauteuil de leader, Pecco Bagnaia part lui aussi à la faute et enchaîne un deuxième dimanche sans point après Termas. Cette erreur profite à Alex Rins, désormais seul en tête avec plus de deux secondes d’avance sur le duo de chasse.

#12, Maverick Viñales, Aprilia, P4. pht. Michelin Motorsport

Rins n’a pas craqué

Alors que la fin de course est animée par de nombreuses chutes, notamment celles de Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), Takaaki Nakagami (LCR Honda IDEMITSU) et Joan Mir (Repsol Honda Team), Luca Marini trouve l’ouverture sur « El Diablo » et tente de revenir sur le leader Alex Rins, en vain. Le pilote de 27 ans glane donc le 100e podium du team LCR Honda dans le paddock de Grand Prix et son deuxième succès personnel en MotoGP sur le tracé américain devant le représentant VR46, qui découvre le podium dans l’élite. Auteur d’une course solide, Fabio Quartararo s’en sort avec une formidable troisième place et se rassure après un début de saison compliqué.

#88, Miguel Oliviera, Aprilia, P5. pht. Michelin Motorsport

La suite du top 10

Partis respectivement huitième et 15e, Maverick Viñales (Aprilia Racing) et Miguel Oliveira (CryptoDATA RNF MotoGP Team) se classent quatrième et cinquième du GP des Amériques devant le leader du Championnat du Monde, Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team). Johann Zarco (Prima Pramac Racing) termine en septième position devant Franco Morbidelli (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Fabio Di Giannantonio (Gresini Racing MotoGP). Augusto Fernández (GASGAS Factory Racing Tech3) célèbre son premier top 10 en catégorie reine avec la 10e place.

#5, Johann Zarco, Ducati, P7. pht. Michelin Motorsport

Le point au classement

Au Championnat du Monde, Marco Bezzecchi accroît son avance sur le grand battu du jour Pecco Bagnaia, relégué à 11 longueurs. Grâce à ce succès, Alex Rins revient en troisième position, à seulement six unités du n°1. Maverick Viñales et Johann Zarco complètent le top 5.

GP des Amériques ici

Les meilleurs tours ici

V Max ici

Championnat ici

Le prochain Grand Prix aura lieu dans deux semaines en Espagne !

Communiqué MotoGP

Crédits photos Michelin Motorsport