GT World Chalenge Europe – Simon Abadie : « Nous avons la voiture et l’équipage pour gagner des courses ! »

Posted by

Qualification 1 : POLE POSITION au général

Course 1 : Abandon (mécanique)

Qualification 2 : P4 Silver Cup (P15 général)

Course 2 : P5 Silver Cup (P15 général)

Qualification 3 : POLE POSITION au général

Course 3 : Abandon (contact)

Après Imola il y a 15 jours en Endurance, ce week-end l’écurie Tech1 Racing revenait sur le sol italien pour disputer le second round du GT World Challenge Europe avec la Lexus RC F GT3 #15 en Sprint sur le circuit de Misano. Aurélien Panis et Thomas Neubauer, engagés dans la catégorie Silver Cup disputaient 3 courses. Pole position en qualification mais abandon en course 1 (casse moteur), dans la course 2 en partant des stands l’équipe termine 5ème en Silver Cup (15ème au général) et après avoir signé une nouvelle pole, la Lexus doit encore abandonner après avoir été percutée par un concurrent dans la dernière course. Un meeting sous le signe de la malchance mais une écurie, un équipage et une voiture qui ont montré un tel niveau de performance que les prochaines épreuves ne peuvent que présager de belles choses.

 

Dès les essais libres la Lexus RC F GT3 #15 se montre aux avant-postes, signe le meilleur temps en pré-qualifications et s’octroie deux poles positions au général lors de la 1ère et 3ème qualification.

 

Samedi en fin de journée, Thomas Neubauer se positionne en tête sur la grille de départ de la course 1 devant 21 concurrents toutes catégories confondues. Il s’élance et conserve avec brio le lead malgré la tentative de Jules Gounon (CMR #107) de le passer au 1er virage. Par la suite, ce dernier n’a de cesse d’essayer de remonter sur le poleman mais Thomas ne lâche rien et ramène la voiture en tête à Aurélien. Mais au bout d’un tour, la malchance s’invite avec une casse du moteur obligeant la Lexus à abandonner.

Dimanche matin, second exploit de Thomas Neubauer qui signe une nouvelle pole pour la course 3.

Trois heures plus tard, Aurélien Panis s’élance des box de la dernière place (pénalité due au changement de moteur) pour s’attaquer à la course 2. Au bout de deux tours il a gagné trois places et se retrouve 19ème (5ème en Silver Cup). Les tours suivants, il n’a de cesse de remonter sur ses concurrents. Un safety car s’invite au milieu de son stint, Aurélien est alors 4ème dans sa catégorie. Peu de temps après le restart, il doit effectuer un drive-through, ressort des stands pour deux tours avant de rendre la voiture à Thomas qui part pour son relai à la 18ème place au classement général. Il affiche régulièrement le meilleur temps en piste et au passage sous le drapeau à damiers, le duo a gagné 7 places pour finir 5ème en Silver Cup (15ème au général).

 

A 15h00 le départ est donné sur le circuit de Misano pour l’ultime course de la manche italienne et Thomas Neubauer est placé en pole position comme la veille. Il effectue un départ parfait et rend la voiture lead à Aurélien après 30 mn de course. Ce dernier ressort des stands 7ème au général et toujours en tête de la Silver Cup. Mais à 10 minutes de la fin, la Lexus se fait percuter par la Bentley aux mains de N. Panciatici, la course prend de nouveau fin pour Tech1 Racing…

Simon Abadie – Team-Manager :  « Nous quittons Misano le cœur gros car l’équipe et les pilotes n’ont pas été récompensés du travail conséquent qu’ils ont réalisé. Thomas a été bluffant de bout en bout en affichant non seulement des chronos incroyables tout le week-end, en signant les deux premières poles de la Lexus devant les pro, affichant le meilleur temps en piste mais également en sachant gérer la pression en course sans jamais se laisser déstabiliser. Aurélien a également fait un très bon travail mais malheureusement a vécu les pires situations du meeting : la casse moteur, le départ des stands dans la seconde course et sa sortie de piste à cause d’un concurrent lors de la dernière. Néanmoins il a, comme a son habitude, montré qu’il a un fort mental et confirmé sa grande détermination à se battre quelques soient les circonstances. Je tiens à remercier mon équipe d’ingénieurs et mécaniciens qui ont fait ma fierté pendant ces 4 jours en Italie, ils ont fait un travail énorme. Ils ont œuvré sans relâche pour remonter un moteur toute une nuit et donner le lendemain aux pilotes une voiture ultra performante en collaboration avec le staff de Lexus avec qui la cohésion est totale. Nous allons continuer de travailler avant d’attaquer la prochaine épreuve, tout particulièrement en amenant des modifications pour améliorer la procédure de pit-stop et tout mettre en place pour continuer à montrer que nous savons être les plus rapides en piste comme ce week-end. En quittant l’Italie, je reste malgré tout positif car nous avons l’équipage, les pilotes et la Lexus pour gagner des courses ! »

Pht. Twenty-one Creation