19 juin 2024

DTM, Jack Aitken & Marco Wittmann s’imposent à Zandvoort

Aitken à l’assaut de la tête du DTM, victoire souveraine du départ à l’arrivée. De la 14e place à la victoire, la folie Wittmann.

Course 1

  • Le pilote Ferrari fête son troisième succès en DTM samedi sur le grand huit des dunes
  • René Rast, deuxième, obtient le premier podium de la saison pour BMW
  • Kelvin van der Linde défend sa place de leader du championnat juste devant son coéquipier Ricardo Feller
Jack Aitken, P1.

C’est une performance convaincante qu’a réalisée Jack Aitken (GB). Le Britannique a remporté avec brio la cinquième manche du DTM samedi à Zandvoort aux Pays-Bas, et s’est hissé à la troisième place du classement général grâce à son deuxième succès de la saison. « Après trois week-ends de course, j’ai déjà deux victoires à mon actif, c’est formidable. Ce qui a été décisif, c’est que j’ai pu prendre une petite avance dès le départ et contrôler ensuite la course en tête. Dans la phase finale, René Rast était plus souvent visible dans mon rétroviseur, mais je ne me suis pas laissé déstabiliser », a expliqué le pilote Ferrari de 28 ans de l’équipe Emil Frey Racing. René Rast (Bregenz) de Schubert Motorsport a terminé deuxième avec un retard de près de trois secondes. Le triple champion a ainsi permis à BMW de monter sur le premier podium de la saison. Arjun Maini (IND), au volant de la Mercedes-AMG GT3 du Mercedes-AMG Team HRT, a été récompensé de ses excellentes performances en qualifications par une troisième place et est monté sur le podium pour la deuxième fois de sa carrière en DTM.

Faits clés, Circuit Zandvoort, course de la saison 5 sur 16 :

Longueur du circuit : 4.259 mètres

Météo : 17 degrés, nuageux

Pole position : Jack Aitken (Emil Frey Racing, Ferrari 296 GT3 #14), 1:31,762 minutes

Vainqueur : Jack Aitken (Emil Frey Racing, Ferrari 296 GT3 #14)

Meilleur tour en course : Ben Dörr (Dörr Motorsport, McLaren 720S GT3 Evo #25) 1:33,614 minutes

Le départ sur les montagnes russes des dunes néerlandaises s’est déroulé comme prévu pour le poleman Aitken samedi midi. Le Britannique s’est immédiatement détaché de ses concurrents, seul le deuxième des qualifications, Clemens Schmid (A), restant en contact avec la tête au volant de la McLaren 720S GT3 Evo de Dörr Motorsport. Maini, le pilote Audi Ricardo Feller (CH/Abt Sportsline) et Lucas Auer (A) de l’équipe Mercedes-AMG Mann-Filter se sont classés de la troisième à la cinquième place. Mais Rast, qui avait commencé la course en septième position, est passé en mode attaque après quelques tours et a réussi à se hisser à la quatrième place.

René Rast, P2

Avec une avance de près de quatre secondes, Aitken a effectué son arrêt obligatoire aux stands et est reparti en tête sur le circuit de Formule 1 de 4,259 kilomètres. Rast a pu gagner plus de cinq secondes sur le deuxième Schmid grâce à un changement de pneus rapide et a ensuite dépassé Maini, qui n’a pas pu défendre sa deuxième place contre le vétéran de 37 ans après un arrêt au stand plus tardif avec des pneus Pirelli froids. Après 39 tours, Aitken a terminé premier devant Rast et Maini. Schmid a franchi la ligne d’arrivée en quatrième position, suivi de son compatriote Auer en cinquième position.

Sheldon van der Linde (ZA/Schubert Motorsport) a pris la sixième place dans la BMW M4 GT3. Son coéquipier Marco Wittmann (Fürth) a gagné dix places et s’est classé septième après une impressionnante course-poursuite et plusieurs dépassements habiles. Feller a pris la huitième place, tandis que Mirko Bortolotti (I) a terminé la cinquième manche de la saison DTM en neuvième position au volant de la Lamborghini Huracán GT3 Evo2 de SSR Performance. Le top 10 est complété par Luca Stolz (Brachbach) dans la deuxième Mercedes-AMG GT3 de l’équipe Mercedes-AMG HRT. Le pilote Audi Kelvin van der Linde (ZA) a pu défendre sa position de leader du classement avec une 13e place – mais le pilote d’Abt Sportsline n’a plus que cinq points d’avance sur son coéquipier Feller. Deux points derrière le Suisse, Aitken occupe la troisième place du classement général.

Arjun Maini, P3

Les résultats C1 & C2 ici

René Rast : « Après notre performance de vendredi, cela ne ressemblait pas du tout à une place sur le podium. Nous avons procédé à quelques changements de réglages et cela a super bien fonctionné. Je savais que les pneus d’Arjun Maini étaient encore un peu plus froids en raison de l’arrêt au stand et que je devais l’attaquer directement dans le duel pour la deuxième place. La course a été extrêmement amusante ».

Arjun Maini : « Je suis enfin monté sur le podium du DTM, c’est super. J’ai réussi un bon départ et mon arrêt au stand s’est déroulé sans erreur. Entre-temps, j’ai eu l’espoir de faire encore mieux. Mais Jack Aitken et René Rast ont été plus rapides à la fin ».

Résultat, 5e manche du championnat, Circuit Zandvoort

  1. Jack Aitken (GB/Emil Frey Racing)
  2. René Rast (D/Schubert Motorsport), +2,924 secondes
  3. Arjun Maini (IND/Mercedes-AMG Team HRT), +5,932 secondes
  4. Clemens Schmid (A/Dörr Motorsport), +10,197 secondes
  5. Lucas Auer (A/Mercedes-AMG Team Mann-Filter), +11,492 secondes

Course 2

De la 14e place à la victoire, la folie Wittmann à Zandvoort

  • Le pilote BMW remporte le premier succès de la saison pour BMW après une incroyable course poursuite
  • Kelvin an der Linde défend la tête du classement sur le circuit de Formule 1
  • 28.000 visiteurs assistent à l’arrêt du DTM à l’étranger aux Pays-Bas
Marco Wittmann, P1

Impressionnant spectacle de Marco Wittmann dans les dunes de Zandvoort : le pilote de Fürth a entamé dimanche la sixième manche de la saison DTM depuis la 14e position au volant de la BMW M4 GT3 et a gagné de nombreuses positions dès la première moitié de la course. Après un arrêt au stand parfaitement chronométré, le pilote de 34 ans de l’équipe Schubert Motorsport a pris la tête de la course, qu’il a portée à 7,239 secondes jusqu’à l’arrivée. « Je n’aurais jamais pensé que je partirais de si loin pour me retrouver devant et gagner. Après le contact avec Mirko Bortolotti, mon cœur a glissé jusqu’à la plante de mes pieds. Il y avait tellement de fumée dans le cockpit que je ne voyais presque rien par moments. Je suis tout simplement très heureux d’avoir ramené cette victoire à la maison », a déclaré Wittmann, heureux de son 19e succès en DTM. Mirko Bortolotti (I) a pris la deuxième place au volant de la Lamborghini Huracán GT3 Evo2 de SSR Performance, ce qui lui permet de se hisser à la deuxième place du classement général. Le pilote Audi Kelvin van der Linde (ZA) d’Abt Sportsline, troisième, a porté son avance au classement à huit points.

Faits clés, Circuit Zandvoort, course de la saison 6 sur 16 :

Longueur du circuit : 4.259 mètres

Météo : 15 degrés, nuageux

Pole position : Maximilian Paul (Paul Motorsport, Lamborghini Huracán GT3 Evo2 #71), 1:32,780 minutes

Vainqueur : Marco Wittmann (Schubert Motorsport, BMW M4 GT3 #11)

Meilleur tour en course : Nicki Thiim (SSR Performance, Lamborghini Huracán GT3 Evo2 #94) 1:34,609 min.

Le départ s’est déroulé de manière optimale pour Bortolotti. Au deuxième virage, l’Italien a réussi à dépasser Maximilian Paul (Dresde) de Paul Motorsport, le poleman et collègue de la marque, pour prendre la tête. Peu après, la voiture de sécurité a dû entrer en piste pour la première fois suite à des accidents du pilote Mercedes-AMG Lucas Auer (A) et de Clemens Schmid (A) sur la McLaren 720S GT3 Evo. Après le nouveau départ, le matador local Thierry Vermeulen (NL) dans la Ferrari 296 GT3 d’Emil Frey Racing et le leader du classement Kelvin van der Linde se sont alignés derrière le duo de tête. Une nouvelle intervention de la voiture de sécurité au onzième tour n’a rien changé à cet ordre, qui a toutefois été chamboulé après les arrêts obligatoires aux stands.

Marco Wittmann, P2

Bortolotti a d’abord réussi à conserver la tête, tandis qu’un changement de pneus trop lent a fait reculer Paul, deuxième. Le pilote BMW Wittmann, qui avait déjà gagné plusieurs positions, a été le dernier pilote à se procurer de nouveaux pneus Pirelli et a ensuite pris la tête. Malgré des pneus d’abord froids, le double champion s’est défendu contre l’Italien qui le chargeait et qui le touchait à l’arrière gauche lors d’une tentative de dépassement. Malgré la fumée qui s’est ensuite dégagée à l’arrière de la voiture, Wittmann a continué à augmenter son avance et a été déclaré vainqueur après 38 tours spectaculaires. Bortolotti a pu terminer deuxième face à Kelvin van der Linde, qui a attaqué à plusieurs reprises. Le Néerlandais Vermeulen, quatrième, a manqué de peu une place sur le podium pour son match à domicile. Luca Stolz (Brachbach) s’est classé cinquième au volant de la Mercedes-AMG GT3 du Mercedes-AMG Team HRT.

Arjun Maini (IND) a terminé la course de dimanche à la sixième position dans la deuxième Mercedes-AMG GT3 de HRT. René Rast (Bregenz) a réussi une remontée similaire à celle de son coéquipier Wittmann sur le grand huit des dunes. Le triple champion DTM est passé de la 20e à la 7e place. Sheldon van der Linde (ZA) s’est classé huitième dans la troisième BMW de Schubert Motorsport, tandis que le poleman Paul a dû se contenter de la neuvième place. L’actuel champion Thomas Preining (A) a terminé la sixième manche du DTM à la dixième place au volant de la Porsche 911 GT3 R de Manthey EMA. 28 000 spectateurs ont assisté au premier arrêt de la série à l’étranger sur le circuit de Formule 1 de Zandvoort à un sport automobile enthousiasmant avec de nombreuses manœuvres de dépassement et des courses passionnantes jusqu’à la fin.

Kelvin van der Linde, P3

Mirko Bortolotti : « Quand on prend la tête au premier virage et qu’on roule en tête pendant autant de tours, on veut évidemment gagner. Au final, je dois me contenter de la deuxième place. Dans les derniers tours, l’essieu arrière s’est senti étrange, les pilotes derrière moi ont exercé une pression extrêmement forte ».

Kelvin van der Linde : « Dans la phase finale, le peloton de tête était très serré. Par moments, je devais plus regarder dans le rétroviseur que devant moi, Thierry Vermeulen dans la Ferrari derrière moi était vraiment rapide dans la ligne droite. Cette troisième place me réjouit particulièrement pour notre équipe qui a eu beaucoup de travail dernièrement avec deux événements DTM et les 24 heures du Nürburgring ».

Résultats, 6e manche du championnat, Circuit Zandvoort :

  1. Marco Wittmann (D/Schubert Motorsport)
  2. Mirko Bortolotti (I/SSR Performance), +7,239 secondes
  3. Kelvin van der Linde (ZA/Abt Sportsline), +7,373 secondes
  4. Thierry Vermeulen (NL/Emil Frey Racing), +7,592 secondes
  5. Luca Stolz (D/Mercedes-AMG Team HRT), +8,001 secondes

Communiqué DTM

Crédits photos Gruppe C