FFSA-GT, CD Sport et l’Espace Bienvenu les lauréats de Magny-Cours

Posted by

C1

Grande première pour Lavergne et Cauhaupé

. Domination totale de la Mercedes-AMG GT4 de CD Sport, lauréate en Silver Cup

. Les champions Michal et Guilvert prennent les rênes en Pro-Am

. Caroff et Bastard décrochent la victoire en Am Cup dans le dernier tour

Lancée à la nuit tombante, la première course du Championnat de France FFSA GT sur le Circuit de Nevers Magny-Cours n’a pas manqué d’animation. Malgré quelques incidents parmi les 32 voitures ayant pris le départ, l’épreuve n’a dû être neutralisée qu’une seule fois, en deuxième partie de course, pour dégager l’Audi #44 de Michaël Blanchemain plantée dans un bac à graviers.

F.Lavergne/E.Cauhaupe, CD Sport, 1er

Mais rien n’a entravé la marche en avant de la voiture de tête, la Mercedes-AMG GT4 #2 – CD Sport de Fabien Lavergne et Edouard Cauhaupé, partie depuis la pole position. « J’ai récupéré la voiture en tête avec pas mal d’avance », souriait le jeune Edouard à l’arrivée. « Grégory Guilvert s’est fortement rapproché, mais mon excellent restart à la fin de la neutralisation m’a permis de créer un écart suffisant pour aller au bout de la course sans trop être ennuyé. »

F.Michal/G.Guilvert, Sainteloc Racing 2ème

Cette victoire au général leur permet aussi de marquer le maximum de points en Silver Cup et de revenir quelque peu sur le duo Ricardo van der Ende-Benjamin Lessennes (BMW M4 GT4 #17 – L’Espace Bienvenue), deuxième en Silver Cup tout en montant sur la plus petite marche du podium général, juste devant l’équipage Thomas Drouet- Paul Petit (Mercedes-AMG #88 – AKKA ASP).

Le départ, 1er course à la nuit tombée

Deuxièmes sous le drapeau à damier, Fabien Michal et Grégory Guilvert ont fait le break au championnat Pro-Am en imposant leur Audi R8 LMS GT4 du Saintéloc Racing. Parmi leurs proches rivaux, on regrettait les contretemps de l’Alpine A110 GT4 #36 de Christopher Campbell-Nicolas Prost et de la Mercedes-AMG #87 de Jean-Luc Beaubelique-Jim Pla, ces deux voitures s’étant accrochées en fin de course. Pas plus de réussite pour les ex-leaders, Rodolphe Wallgren-Vincent Beltoise, leur Alpine #222 du Mirage Racing ayant été pénalisée pour un arrêt au stand trop court.

« Ce n’était pas si évident », précisait Grégory à l’arrivée. « La piste était très sale avec beaucoup de poussière ramenée lors des passages dans les bacs à graviers. Je me suis appliqué et j’ai bien tenté quelques attaques sur le leader, puis j’ai préféré assurer le résultat. Et j’ai bien fait sachant que nos adversaires directs n’ont pas marqué de gros points! »

Deuxièmes de la catégorie Pro-Am, Grégoire Demoustier et Alain Ferté (Alpine A110 GT4 – Bodemer Auto) terminaient juste devant l’Audi R8 LMS GT4 – Saintéloc Racing d’Eric Debard et Simon Gachet.

A.Ferte/G.Demoustier, Bodemer Auto

Dans la Am Cup, on a assisté à une solide explication entre l’Audi R8 LMS GT4 #5 – Fullmotorsport  de Pascal Huteau-Christophe Hamon et la Ginetta G55 GT4 #72 – ANS Motorsport d’Erwan Bastard et Sylvain Carroff.  Si la voiture allemande reprenait l’avantage à l’issue des passages au stand, Christophe Hamon commettait une erreur dans les dernières minutes et laissait passer Erwan Bastard, la Ginetta #72 remportant sa deuxième victoire de la saison, confortant ainsi sa position au sommet du classement provisoire.

« J’ai récupéré la victoire dans le dernier tour », se réjouissait Erwan sur le podium. « Malgré une voiture pas évidente à maîtriser sur cette piste poussiéreuse et un pit stop un peu plus long, nous sommes restés au contact. La voiture de sécurité m’a permis d’effacer l’écart avec l’Audi et une erreur de son pilote à l’entame du dernier tour m’a offert la victoire ! »  

Finalement deuxièmes, Huteau-Hamon prennent de précieux points au championnat alors que Didier Dumaine et Christophe Carrière placent leur Aston Martin Vantage GT4 #161 d’AGS Events sur la dernière marche du podium.

Ambiance

La seconde course du Championnat de France FFSA GT débutera ce dimanche à 10h35. Après la pénalité infligée à l’Audi #21 d’Anthony Beltoise et Olivier Esteves, reculée de 7 places sur la grille de départ à la suite d’une défaillance de la sonde Lambda lors des essais qualificatifs, c’est finalement l’Audi R8 LMS GT4 #42 de Grégory Guilvert et Fabien Michal qui partira en pole position. Rappelons que la course pourra être suivie en direct, comme l’ensemble du meeting, sur la page YouTube GT World.

F.Lavergne/E.Cauhaupe

Course 1 ici

C2

Lessennes et van der Ende au bout du suspense

. Une neutralisation dans les dernières minutes a dynamité la course

. La belle revanche de Beaubelique et Pla en Pro-Am

. Huteau et Hamon profitent des malheurs de Caroff et Bastard en Am Cu

Il suffit parfois d’un rien pour mettre le feu aux poudres d’un feu d’artifice. Alors que la deuxième course du Championnat de France FFSA GT avait jusque-là été incroyablement limpide, un accrochage à l’épingle d’Adélaïde renversait la situation. Autoritaire leader de la Am Cup en en route vers une deuxième victoire ce week-end, Sylvain Carroff loupait son freinage et venait percuter violemment Jean-Luc Beaubelique. Si la Mercedes-AMG #87 pouvait poursuivre sa route, il n’en était pas de même de la Ginetta #72 que Sylvain partage avec un Erwan Bastard très impressionnant en début de course. Arrêtée au milieu de la piste, la voiture de l’équipe ANS Motorsport obligeait la Direction de course à neutraliser l’épreuve.

R.van der Ende/B.Lessennes, L Espace Bienvenue, 1er

À la relance, Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 #42 – Saintéloc Racing) se retrouvait devant Fabien Lavergne (Mercedes-AMG #4 – CD Sport) et Ricardo van der Ende. Au volant de la BMW M4 GT4 de L’Espace Bienvenue, le Néerlandais bondissait tel un fauve sur sa proie pour passer de la troisième à la première place en quelques virages à peine.

« Quel final ! », exultait Ricardo, déjà vainqueur ici il y a 12 mois. « Une grande partie du mérite revient à mon équipier Benjamin (Lessennes, NDLR), qui est parvenu à préserver les pneumatiques durant son relais. De mon côté, je n’ai jamais forcé non plus. Puis ce Safety Car est arrivé et mes pneus ont fait exactement ce que j’attendais d’eux. C’est notre quatrième victoire en Silver Cup sur un total de cinq courses. Je ne peux pas être plus heureux ! »

B.Lariche/R.Consani, Speed Car , 2ème

Durant deux derniers tours de folie, Benjamin Lariche (Ginetta G55 GT4 – Speed Car), seulement 6e avant la neutralisation, arrachait la deuxième place en compagnie de Robert Consani. On n’était pas au bout de nos surprises ! Sur une Mercedes n’ayant pas souffert de l’incident avec Sylvain Carroff, Jean-Luc Beaubelique offrait une victoire en Pro-Am pour le moins inattendue à son équipier Jim Pla. Une belle revanche après l’accrochage de la veille, qui a contraint les mécanos de l’équipe AKKA-ASP à travailler une bonne partie de la nuit. « Celle-ci, c’est celle de Jean-Luc », insistait Jim. « Ce qu’il a fait en fin de course est remarquable ! Il est vraiment allé la chercher cette victoire. »

J.Beaubelique/J.Pla, AKKA ASP Team, 3ème

Troisième du général, le duo Pla-Beaubelique a aussi limité les dégâts dans un championnat Pro-Am plus que jamais dominé par Grégory Guilvert et Fabien Michal, quatrièmes du général. Même si la neutralisation leur a probablement coûté une deuxième victoire ce week-end, les représentants du clan Saintéloc avaient toutes les raisons de sourire sur le podium !

Et que dire de Pascal Huteau et Christophe Hamon ? Dominés en performances pures par la paire Erwan Bastard-Sylvain Caroff, le duo de l’équipe Fullmotorsport était déjà content de marquer les points de la deuxième place en Am Cup. L’erreur de Sylvain Caroff leur permet de prendre la tête du championnat pour deux points, leur 5e place au général sur cette seconde course étant la cerise sur le gâteau. « Le Championnat de France FFSA GT est le plus relevé au monde », explique Christophe. « Alors, quel plaisir de se battre avec des pilotes d’un tel niveau ! Cette deuxième victoire en Am Cup, nous la devons au super boulot de notre équipe Fullmotorsport. Et la 5e place au général, c’est juste magique ! »

Sixièmes, Mike Parisy et Nicolas Gomar (Aston Martin Vantage GT4 – AGS Events) limitaient les dégâts avec la médaille de bronze en Pro-Am en devançant Simon Gachet-Éric Debard (Aussi R8 LMS GT4 #14 – Saintéloc Racing), Vincent Beltoise-Rodolphe Wallgren (Alpine A110 GT4 #222 – Mirage Racing) et Nicolas Prost-Christopher Campbell (Alpine A110 GT4 – CMR). Dixièmes du général après n’avoir pas pu défendre leur chance en fin de course à cause d’une perte de puissance, Edouard Cauhaupé et Fabien Lavergne (Mercedes-AMG GT4 – CD Sport) étaient les grands perdants de ce final explosif. Leur troisième place en Silver Cup n’est qu’une maigre consolation…

N.Gomar/M.Parisy, AGS Events

En Am Cup, Christophe Carrière et Didier Dumaine semblent enfin s’être débarrassés du chat noir qui les a poursuivis à Nogaro. Le duo de l’Aston Martin AGS Events #161 s’offrait un deuxième podium en Am Cup pendant que Pierre-Laurent Figuière et Stephan Guerin (Ginetta G55 GT4 – Arkadia Racing) complétaient le top trois de la catégorie.

Départ

Après ce très beau meeting à Magny-Cours, c’est sur le Circuit Paul Ricard que se déroulera la troisième épreuve du Championnat de France FFSA GT les 3 et 4 octobre. Dans le Var, ce sont pas moins de trois courses d’une heure qui seront au menu. Et si elles sont aussi captivantes que celle vécue ce dimanche dans la Nièvre, on s’en réjouit d’avance !

Course 2 ici

Championnat ici