F1, la nouvelle Red Bull présentée discrètement

Posted by

C’est au tour de l’écurie Red Bull que beaucoup considèrent comme la seule capable d’éventuellement, peut-être, mettre fin à la domination Mercedes, les flèches d’argent devenus pour cause politique, noires (ce fait est une première en F1), et cette hégémonie sans partage pour la marque allemande dure depuis 2014. Une présentation plutôt discrète et toujours digitale.

Thomas Butler / Red Bull Content Pool

L’écurie du taureau ailé sera toujours motorisée par le bloc Honda. Le constructeur japonais, qui tirera sa révérence en fin d’année, veut tout faire pour quitter la F1 sur une note positive (comme il l’avait fait fin 2008 avec Brawn GP) et fournira à Red Bull (et Alpha Tauri) un nouveau groupe propulseur initialement prévu pour 2022. Un atout assurément.

Max Verstappen of Netherlands and  Sergio Perez of Mexico. Pht. by Mark Thompson/Getty Images for Red Bull Racing

Coté pilotes, Red Bull garde sa star Verstappen au sommet de son art et à ses côtés, le Mexicain Sergio Perez, vainqueur de son premier GP en 2020 avec Racing Point. Un pilote expérimenté, régulier, réputé maître de la gestion des pneus, qui reçoit la chance de sa vie de pouvoir démontrer enfin son potentiel dans une écurie de pointe. Il débarque dans un team totalement focalisé sur Verstappen, on lui demande d’en être le plus proche et de pouvoir permettre à Red Bull de pouvoir compter sur deux voitures pour lutter contre les Mercedes noires. Perez est le quatrième équipier de Verstappen chez Red Bull depuis 2018, après Ricciardo, Gasly et le thaïlandais Albon qui reste pilote de réserve avec beaucoup de boulot au simulateur.

Thomas Butler / Red Bull Content Pool

Red Bull a poursuivi très tard le développement de sa RB16 de 2020, au contraire de Mercedes qui a stoppé le développement aux alentours du GP de Belgique. D’ailleurs la voiture 2021 s’appelle la RB16B, preuve qu’il s’agit bien d’une évolution de la monoplace gagnante au dernier GP 2020. Red Bull a conservé son concept « high rake » (hauteur de caisse plus élevée) alors que Mercedes va dans un sens opposé.

Max Verstappen. Pht. by Mark Thompson/Getty Images for Red Bull Racing

L’écurie sait que si la voiture a le niveau, Verstappen fera le job.

Sergio Perez. Pht. by Mark Thompson/Getty Images for Red Bull Racing

Espérons que cette année concernant Red Bull que la bagarre fera vraiment rage entre Mercedes et Red Bull, avec des victoires équitablement partagées, et une fin de domination sans partage des allemands.