26 mai 2022

MotoGP Portugal, Fabio Quartararo retrouve la victoire

Le Champion du Monde décroche sa première victoire de l’année, au terme d’un cavalier seul !

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P1

Doublé Français en Algarve

L’an passé, on avait assisté au premier doublé tricolore en catégorie reine et ce dimanche, le scénario s’est reproduit, avec de nouveau un succès de Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) devant Johann Zarco (Pramac Racing). Pourtant jusqu’à présent, les statistiques avaient toujours penché en faveur du poleman. ‘El Diablo’ met donc fin à cette série et s’empare des commandes au général pour la même occasion.

#5, Johann Zarco, FRA, Pramac Racing Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Ce GP du Portugal débutait tout d’abord sur un holeshot de Joan Mir (Team Suzuki Ecstar). Johann Zarco, initialement installé dans sa roue, se faisait quant à lui déborder par Fabio Quartararo, Jack Miller et un surprenant Alex Márquez (LCR Honda Castrol).

Start of Race. pht. Michelin Motorsport

Le Français parvenait tout de même à réagir, en récupérant deux places. Pendant ce temps-là, ‘El Diablo’ portait son attaque sur le leader et plus jamais il ne sera inquiété. D’une régularité exemplaire, il ralliait au bout du compte la ligne d’arrivée avec plus de cinq secondes d’avance sur son plus proche poursuivant !

#23, Enea Bastianini, Gresini Racing MotoGP a chuté alors qu’il menait

 

Derrière, Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) poursuivait sa remontée. Le Catalan, parti 23e, avait déjà gagné 13 positions à l’issue de la première boucle. À l’inverse, Jorge Martín (Pramac Racing), Enea Bastianini (Gresini Racing MotoGP), qui menait le classement général et Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) se faisaient piéger à tour de rôle.

#41, Aleix Espargaro, ESP, Aprilia Racing, Aprilia, P3. pht. Michelin Motorsport

Johann Zarco allait ensuite longtemps buter sur Joan Mir ; ce qui permettait à Jack Miller (Ducati Lenovo Team) de revenir dans leur sillage. Mais au 17e  passage, le n°5 finissait par trouver l’ouverture. Sans le savoir, le représentant Pramac se mettait à l’abri d’un possible accrochage… car à peine quelques secondes plus tard, un drame survenait : Jack Miller, qui venait de prendre l’avantage sur Joan Mir pour le gain de la troisième marche du podium, perdait le contrôle de sa Desmosedici et embarquait le malheureux Majorquin.

Johann Zarco devra après quoi résister à la pression infligée par Aleix Espargaró (Aprilia Racing), qui avait hérité du troisième rang. Néanmoins, la hiérarchie n’évoluera plus, ou du moins aux avant-postes. Fabio Quartararo triomphait ainsi devant Johann Zarco et Aleix Espargaró.

#42, Alex Rins, ESP, Team Suzuki Ecstar, Suzuki, P4. pht. Michelin Motorsport

Alex Rins et le local de l’étape Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) terminaient respectivement quatrième et cinquième, tandis que Marc Márquez (Repsol Honda Team) remportait la mise face à son frère Alex Márquez. Jolie prestation de Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team), qui s’élançait bon dernier. Lequel complétait en effet le Top 10, en compagnie de Pol Espargaró (Repsol Honda Team) et de Maverick Viñales (Aprilia Racing).

#93, Marc Marquez, ESP, Repsol Honda Team, Honda, P6. pht. Michelin Motorsport

Quartararo désormais leader au Championnat

#5, Johan Zarco, P2 – #20, Fabio Quartararo, P1 – #41, Aleix Espargaro, P3. pht. Michelin Motorsport

Au Championnat, Fabio Quartararo se retrouve propulsé en tête, à égalité de point avec Alex Rins. Aleix Espargaró, troisième, pointe à trois longueurs. La prochaine course se tiendra dans une semaine à Jerez.

Classement course ici

meilleurs tours ici

vitesses de pointes ici

Championnat pilotes ici

Fabio Quartararo

Communiqué MotoGP

Crédits photos : MotoGP, Michelin Motorsport

 

Haut du site