3 décembre 2022

ELMS : Première victoire de la saison pour IDEC Sport aux 4 heures de Monza

IDEC Sport, champion à l’issue de la saison 2019 de l’European Le Mans Series, a renoué avec la victoire pour la première fois depuis les 4 Heures de Portimao, l’année de leur dernier titre. Panis Racing (Oreca 07 – n°65) et Mühlner Motorsport (Oreca 07 – n°21) complètent le podium des 4 Heures de Monza.

#28, IDEC Sport, P. LAFARGUE / P. CHATIN / P. PILET, Oreca 07 – Gibson, LMP2, P1. pht. Antoine Camblor

La belle série de victoires de Prema Racing a pris fin à domicile, sur le circuit de Monza. En effet, pour la première fois depuis le début de la saison, une autre écurie est parvenue à se hisser sur la première marche du podium de la catégorie LMP2. Grâce à Paul Lafargue, Patrick Pilet et surtout Paul Loup Chatin – il a enchaîné les tours rapides avec une facilité déconcertante – l’équipe française a franchi la ligne d’arrivée en première position.

#65, Panis Racing, J. CANAL / J. VAN UITERT / N. JAMIN, Oreca 07 – Gibson, LMP2, P2. pht. Antoine Camblor

Mühlner Motorsport, grâce à sa troisième place, signe le premier podium de son histoire dans la catégorie LMP2 en European Le Mans Series.

#21, Mühlner Motorsport, M. KAISER / T. LAURENT / U. DE WILDE, Oreca 07 – Gibson, LMP2, P3. pht. Antoine Camblor

Au classement de la catégorie, Prema Racing est toujours leader avec 60 unités. Soit 13 de plus qu’IDEC Sport qui se replace dans la course au titre. Panis Racing est troisième, avec 45 points.

Race Start

LMP2 Podium

 

LMP3

Dans la catégorie LMP3, la Ligier Inter Europol Competition n°13 est sortie vainqueur d’une course mouvementée. Le Portugais Guilherme Oliveira est passé sous le drapeau à damier avec neuf secondes d’avance sur la Ligier n°6 de 360 Racing, pilotée alors par le Britannique Ross Kaiser.

#13, Inter Europol Competition, N. PINO / C. CREWS / G. OLIVEIRA, Ligier JS P320 – Nissan, LMP3, P1. pht. Antoine Camblor

Pourtant, c’est la Ligier n°10 (Eurointernational) qui semblait filer vers la victoire, mais Glenn Van Berlo a été sanctionné d’un drive through dans les cinq dernières minutes de course. Eurointernational peut néanmoins se contenter d’une troisième place puisque la Ligier n°11 pilotée par Max Koebolt et Jérôme de Sadeleer a hérité de cette position.

#6, 360 Racing, T. WOODWARD / R. KAISER / M. RICHARDS, Ligier JS P320 – Nissan, LMP3, P2. pht. Antoine Camblor

Au classement de la catégorie, Cool Racing (n°17) est toujours en tête grâce à ses 43 points inscrits depuis le début de la saison 2022. RLR Msport (n°5) est deuxième avec 39 unités. United Autosports (n°3) est troisième avec 31 points.

#11, Eurointernational, M. KOEBOLT / J. DE SADELEER, Ligier JS P320 – Nissan, LMP3, P3. pht. Antoine Camblor

 

 

Podium LMP3

LMGTE

Championne en titre, la n°60 d’Iron Lynx est passée sous le drapeau à damier en première position. Davide Rigon, au volant de la Ferrari 488 GTE EVO, s’est employé pour remonter dans le classement et permettre à son équipe et ses deux coéquipiers, Claudio Schiavoni et Matteo Cressoni, de goûter aux joies de la victoire à domicile.

#77, Proton Competition, C. RIED / L. FERRARI / G. BRUNI, Porsche 911 RSR – 19, LMGTE, P1. pht. Antoine Camblor

La Porsche Proton Competition n°77 a manqué la victoire d’un souffle, puisqu’elle termine à moins d’une seconde de la Ferrari vainqueure au terme des 4 Heures de course. La Ferrari n°57 (Kessel Racing) s’est hissée sur la dernière marche du podium, non sans une âpre bagarre.

#57, Kessel Racing, T. KIMURA / F. SCHANDORFF / M. JENSEN, Ferrari 488 GTE Evo, LMGTE, P2. pht. Antoine Camblor

Mise à jour du résultat : lors du tour de décélération, la Ferrari n°60 (Iron Lynx) a été poussée par la Ferrari n°83 (Iron Lynx). En raison du non-respect des règles – les mêmes que celles établies sous régime de parc fermé – les stewards ont disqualifié la Ferrari n°60 (Iron Lynx). Iron Lynx a fait appel de cette décision – (Stewards Decision n°25).

#18, Absolute Racing, A. HARYANTO / M. RUMP / A. PICARIELLO, Porsche 911 RSR – 19, LMGTE, P3. pht. Antoine Camblor

Dans l’attente du résultat de l’appel, la Porsche Proton Competition n°77 est déclarée vainqueure. La Ferrari n°57 (Kessel Racing) grimpe à la deuxième place. La Porsche Absolute Racing n°18 gagne une position également et monte sur le podium.

Au classement du championnat, Proton Compétition (n°77) est leader avec 44 points. Rinaldi Racing (n°32) est deuxième avec 36 unités. Oman Racing with TF Sport (n°69) complète le trio de tête grâce à ses 28 points inscrits depuis le début de la saison.

Podium LMGTE

LMP2 Pro / Am

L’Oreca Nielsen Racing n°24 a remporté la victoire dans cette catégorie, devant Racing Team Turkey (n°34) et Algarve Pro Racing (n°47).h

Podium LMP2 Am

4h de Monza ici

Les Championnats ici

La quatrième manche de l’European Le Mans Series aura lieu à Barcelone, le 28 août prochain.

Communiqué ELMS

Crédits photos Antoine Camblor – ELMS

 

Haut du site