13 août 2022

GT World Challenge : Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, s’imposent à Misano en course 1 et 2 (Video)

Course 1

Weerts et Vanthoor donnent une leçon à Misano et assurent la victoire de l’équipe WRT au Fanatec Sprint.

  • Le duo belge remporte sa sixième victoire à Misano en huit départs et accroît son avance au championnat.
  • L’Audi n°30 du Team WRT de Neubauer/Goethe remporte la Silver Cup et monte sur le podium.
  • Le Garage 59 prend l’avantage au championnat Pro-Am avec la victoire de la McLaren n°188.
#32, Pro Cup, Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, Audi R8 LMS evo II GT3, P1

Dries Vanthoor et Charles Weerts ont remporté une victoire confortable dans la première des courses Fanatec Sprint de ce week-end à Misano, poursuivant ainsi leur forme impérieuse sur le circuit italien.

#89, Pro Cup, Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello, AKKODIS ASP, Mercedes-AMG GT3, P2

Le duo #32 Team WRT Audi compte désormais six victoires en huit départs ensemble sur le circuit, qui a été le théâtre de leur premier triomphe ensemble en 2019. Ayant obtenu la pole lors de la séance de qualification, un autre succès ne faisait que rarement de doute et ils ont dûment ramené la voiture à la maison pour accroître leur avance en tête du classement du championnat.

Race Start

La principale préoccupation de l’équipe a toujours été le départ. Ayant qualifié la n°112 de JP Motorsport en deuxième position sur la grille, Vincent Abril pouvait compter sur la vitesse de pointe de sa McLaren pour défier Weerts dans le premier virage. Mais dès le début de la course, le Monégasque a été attaqué par Timur Boguslavskiy (Mercedes-AMG Akkodis ASP n°89), permettant à Weerts de prendre le premier virage sans encombre.

#30, Silver Cup, Thomas Neubauer, Benjamin Goethe, Team WRT, Audi R8 LMS evo II GT3, P3, P1 Silver

La voiture de sécurité a été déployée presque immédiatement afin d’éviter une collision entre l’Audi Saintéloc Junior Team n°25 et la Ferrari AF Corse n°21. L’incident a commencé lorsque Eddie Cheever (Mercedes-AMG #93 Sky Tempesta Racing) a fait partir Aurélien Panis en tête-à-queue, laissant la voiture #25 bloquée au milieu de la piste. Hugo Delacour n’a pas pu prendre une mesure d’évitement assez rapidement et la Ferrari #21 a eu un contact violent avec le côté de l’Audi. Heureusement, les deux pilotes sont rapidement sortis de leurs voitures.

#11, Pro Cup, Simon Gachet, Christopher Haase, Tresor by Car Collection, Audi R8 LMS evo II GT3, P4

Lorsque la course a repris, Weerts s’est détaché du groupe des poursuivants, qui était mené par Abril et Boguslavskiy. La quatrième place revient à Thomas Neubauer (Audi Team WRT n°30), qui a pris un excellent départ depuis la sixième place sur la grille, tandis que son rival de la Silver Cup, Pierre Alexandre Jean (Ferrari AF Corse n°53), est cinquième.

#66, Pro Cup, Pieter Schothorst, Dennis Marschall, Attempto Racing, Audi R8 LMS evo II GT3, P5

Weerts a pris cinq secondes d’avance au bout de 25 minutes, quand Abril, Boguslavskiy et Neubauer sont entrés dans les stands pour effectuer leurs arrêts obligatoires. Un retournement lent de l’équipe JP Motorsports a coûté plusieurs positions à Dennis Lind, tandis que Raffaele Marciello a pris le contrôle de la Mercedes-AMG n°89 et est sorti juste devant Benji Goethe dans l’Audi n°30.

#33, Pro Cup, Jean-Baptiste Simmenauer, Christopher Mies, Team WRT, Audi R8 LMS evo II GT3, P6

Marciello est devenu violet dans le secteur médian de son tour de sortie, ce qui a permis à l’équipe WRT de faire rentrer Weerts et d’éviter ainsi tout risque. Un arrêt rapide permettait à Vanthoor de prendre le volant avec six secondes d’avance sur son rival pour le titre, réglant ainsi l’issue de la course en tête du peloton.

#26, Silver Cup, Nicolas Baert, Lucas Legeret, Sainteloc Junior Team, Audi R8 LMS evo II GT3, P7, P2 Silver

L’intérêt principal de la seconde moitié de la course était donc la lutte pour la dernière place sur le podium. Après les arrêts, Goethe s’est retrouvé troisième sur l’Audi n°30, leader de la Silver Cup, mais il a rapidement été mis sous pression par la machine similaire de Tresor by Car Collection pilotée par Christopher Haase. Avec l’as de longue date d’Audi Sport, Haase, qui remplit ses rétroviseurs, ce sera un véritable test pour les progrès du jeune homme.

Alors que le podium général était en jeu, la #30 ne subissait aucune pression pour conserver son avance dans la Silver Cup. Ulysse de Pauw avait pris les commandes de la Ferrari #53 en P6 au classement général, mais il a eu du mal à trouver son rythme pendant la deuxième moitié de la course et a été rapidement dépassé par Chris Mies (Audi #33 Team WRT). Lind a été le suivant à faire un mouvement sur la McLaren #112, avant que l’Audi #26 Saintéloc Junior Team de Lucas Legeret ne rétrograde De Pauw à la dernière place du podium de la classe.

#53, Silver Cup, Pierre Alexandre Jean, Ulysse De Pauw, AF Corse Ferrari 488 GT3, P8, P3 Silver

L’écart en tête du peloton est resté stable tout au long du deuxième relais, et Vanthoor s’est finalement imposé avec 5’’6 secondes d’avance sur Marciello. Le consolation de l’ASP Akkodis était le meilleur tour, son sixième en sept courses. Derrière eux, Goethe a fait un excellent travail pour tenir tête à Haase, qui a mis la pression dans les derniers tours, mais n’a pas réussi à dépasser le jeune homme. L’Audi n°30 a également remporté la Silver Cup pour la première fois dans la campagne Fanatec Sprint de cette année.

#87, Silver Cup, Casper Stevenson, Thomas Drouet, AKKODIS ASP, Mercedes-AMG GT3, P9, P4 Silver

La cinquième place est revenue à l’Audi #66 Attempto Racing, qui a connu un parcours tranquille pour obtenir un autre bon résultat. Mies a ramené la machine de l’équipe WRT n°33 en sixième position, tandis qu’une pénalité après la course pour la McLaren n°112 a permis à l’équipe Saintéloc Junior n°26 de se classer septième. La Ferrari AF Corse n°53 est arrivée huitième et a complété le podium de la Silver Cup.

#88, Pro Cup, Jules Gounon, Jim Pla, AKKODIS ASP, Mercedes-AMG GT3, P10

Les honneurs de la catégorie Pro-Am sont allés à la McLaren #188 Garage 59 de Miguel Ramos et Dean MacDonald. Ils sont désormais en tête du championnat de la catégorie après une journée difficile pour leurs principaux rivaux, la Ferrari n°21 et la McLaren n°111 de JP Motorsport n’ayant pas terminé. Cela a permis à l’équipage de Garage 59 d’atteindre le drapeau à damier sans trop de difficultés, MacDonald revenant avec 15 secondes d’avance sur Andrea Bertolini (Ferrari AF Corse n°52).

#188, Pro-Am Cup, Miguel Ramos, Dean Macdonald, Garage 59, McLaren 720S GT3, P17, P1 Pro-Am

La première sortie en GT3 de Valentino Rossi sur son circuit natal s’est soldée par une déception après un excellent premier relais du pilote italien. L’Audi Team WRT n°46 avait gagné trois positions avant de s’arrêter, mais lorsque Frédéric Vervisch est sorti des stands, il y avait clairement un sérieux problème avec l’avant gauche de la voiture. L’équipe belge a tenté de résoudre le problème, mais la voiture a rapidement abandonné.

 

Le résultat d’aujourd’hui permet à Vanthoor/Weerts de compter six points d’avance sur Marciello/Boguslavskiy, alors qu’il ne reste plus que trois courses pour décider du titre Fanatec Sprint 2022. Marciello et Boguslavskiy ont fait de la deuxième course leur spécialité cette saison, remportant la deuxième épreuve à chaque manche précédente, mais battre Vanthoor et Weerts à Misano sera leur plus grand défi à ce jour.

Course 1 ici

Podium Pro-Cup

 

Podium Silver

 

Course 2

Vanthoor/Weerts complètent le balayage de l’équipe WRT Audi à Misano et s’assurent une avance cruciale pour la finale du Sprint Fanatec.

  • L’équipage de l’Audi n°32 domine à nouveau pour établir une avance de 11,5 points au championnat.
  • De Pauw/Jean remportent la Silver Cup pour AF Corse grâce à un dépassement dans le dernier tour.
  • Le Garage 59 McLaren remporte le Pro-Am et donne à Ramos/MacDonald l’avantage du titre.
#32, Pro Cup, Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, Audi R8 LMS evo II GT3, P1

Dries Vanthoor et Charles Weerts disposeront d’un avantage de 11,5 points lors de la finale du Fanatec Sprint 2022 après avoir remporté une série de victoires à Misano.

#89, Pro Cup, Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello, AKKODIS ASP, Mercedes-AMG GT3, P2

Le duo Audi n°32 a enchaîné la victoire de samedi avec un autre triomphe confortable, portant à sept le nombre de ses tentatives sur le circuit italien. Ce résultat est également très important pour Vanthoor, qui a égalé le record de 14 victoires en Fanatec Sprint de son frère Laurens.

Race Start

Sous un ciel bleu et une chaleur estivale, la course s’est déroulée devant une foule de spectateurs. La majorité d’entre eux avaient fait le déplacement pour voir Valentino Rossi piloter une voiture GT sur son circuit national pour la première fois. Ils ont été récompensés par une belle performance de l’Italien, qui a combiné avec son coéquipier Frédéric Vervisch pour obtenir son meilleur résultat en Fanatec Sprint.

#11, Pro Cup, Simon Gachet, Christopher Haase, Tresor by Car Collection, Audi R8 LMS evo II GT3, P3

Compte tenu de la nature serrée du circuit de Misano, les qualifications allaient toujours être cruciales pour l’issue de cette course. Le tour de pole de Vanthoor, en 1’30’’942s, était le plus rapide du week-end. A partir de là, les pilotes et leur équipe ont fait ce qui leur venait naturellement. Vanthoor n’était pas inquiété au départ, son coéquipier Chris Mies passant de la deuxième à la troisième place dans le premier tour, avant que Christopher Haase (Audi n°11 Tresor by Car Collection) ne reprenne sa place.

#33, Pro Cup, Jean-Baptiste Simmenauer, Christopher Mies, Team WRT, Audi R8 LMS evo II GT3, P4

Comme hier, la voiture de sécurité a été requise à la fin du premier tour suite à un incident impliquant plusieurs voitures qui a éliminé la McLaren #111 JP Motorsport sur place, tandis que l’Audi #66 Attempto Racing et la Porsche #54 Dinamic Motorsport ont également été contraintes de rentrer aux stands. La course reprend avec Vanthoor en tête devant Haase et Mies, et Raffaele Marciello quatrième sur la Mercedes-AMG Akkodis ASP n°89.

#46, Pro Cup, Valentino Rossi, Frederic Vervisch, Team WRT, Audi R8 LMS evo II GT3, P5

Vanthoor prend six secondes d’avance pendant le premier relais, tandis que les trois voitures suivantes sont très proches les unes des autres. Un peu plus loin, Vervisch offrait un spectacle au public au volant de l’Audi n°46, passant de la 12e place sur la grille à la septième place dans les premiers tours.

#88, Pro Cup, Jules Gounon, Jim Pla, AKKODIS ASP, Mercedes-AMG GT3, P6

Haase a été le premier des pilotes de tête à rentrer aux stands. L’Allemand a passé le relais à son coéquipier Simon Gachet, mais un retard lors de leur arrêt allait s’avérer coûteux. Lorsque l’Audi n°33 et la Mercedes-AMG n°89 se sont arrêtées un tour plus tard, les deux voitures ont pu dépasser la voiture de Tresor by Car Collection, avec un superbe retournement de Akkodis ASP permettant à Timur Boguslavskiy de revenir en deuxième position.

#663, Pro Cup, Alberto di Folco, Albert Costa, Imperiale Racing, Lamborghini Huracan GT3 Evo, P7

Vanthoor est le dernier des leaders à s’arrêter et passe le relais à Weerts avec un avantage confortable. Derrière lui, on retrouve Boguslavskiy, Jean-Baptiste Simmenauer (Audi n°33) et Haase, tandis que Valentino Rossi prend le volant de la n°46 en cinquième position. La pression est cependant forte, avec la Mercedes-AMG Akkodis ASP n°88 de Jules Gounon qui se profile dans ses rétroviseurs.

Bien que le Français soit plus rapide de quelques dixièmes, Rossi garde son calme et empêche Gounon de tenter un dépassement. Alors que l’heure tourne, la course est neutralisée pour la deuxième fois après que Lorenzo Patrese ait trouvé les barrières au volant de la voiture n°12 de Tresor by Car Collection. Il a fallu du temps pour retirer l’Audi en panne, laissant un seul tour à courir après l’arrivée de la voiture de sécurité.

#53, Silver Cup, Pierre Alexandre Jean, Ulysse De Pauw, AF Corse Ferrari 488 GT3, P8, P1 Silver

Weerts a fait une belle échappée pour se détacher instantanément de Boguslavskiy. Comme cela a été le cas pendant une bonne partie du week-end, l’Audi n°32 du Team WRT contrôlait totalement l’avant de la course et a réalisé un sans-faute devant la Mercedes-AMG Akkodis ASP n°89. Mais il y a eu un dernier rebondissement : Gachet a mis la pression sur Simmenauer et l’a dépassé dans le dernier virage du cinquième tour, s’assurant ainsi une place sur le podium.

#99, Silver Cup, Alex Aka, Nicolas Schöll, Attempto Racing, Audi R8 LMS evo II GT3, P9, P2 Silver

Il n’y a pas eu de drame pour Rossi, qui est arrivé cinquième, signant son meilleur résultat en Fanatec Sprint à ce jour et égalant celui qu’il avait obtenu lors de la récente épreuve de la Coupe d’Endurance au Circuit Paul Ricard. Il était poursuivi par Gounon, tandis que la Lamborghini n°563 d’Imperiale Racing prenait la septième place grâce à la performance d’Albert Costa et d’Alberto Di Folco.

#30, Silver Cup, Thomas Neubauer, Benjamin Goethe, Team WRT, Audi R8 LMS evo II GT3, P10, P3 Silver

Alors que le titre Pro ira jusqu’à la finale, le championnat Silver Cup a été réglé avec une manche d’avance après que le duo AF Corse Ulysse de Pauw et Pierre-Alexandre Jean ait remporté la victoire de classe et la huitième place au général dans la course d’aujourd’hui. La Ferrari n°53 a mené le début de la course avec Jean au volant, mais l’Audi n°30 du Team WRT a pris l’avantage peu après le cycle des stands grâce à une action clinique de Thomas Neubauer.

#188, Pro-Am Cup, Miguel Ramos, Dean Macdonald, Garage 59, McLaren 720S GT3, P15, P1 Pro Am

De Pauw a cependant pris sa revanche, en doublant l’Audi dans le dernier tour pour remporter le titre de la catégorie avec style. C’est la cinquième victoire du duo AF Corse en huit courses et il reste en course pour une place dans le top 5 du classement général. L’Audi #99 Attempto Racing a également dépassé la #30 dans le dernier tour pour s’emparer de la deuxième place du podium de la classe.

 

Le titre Pro-Am se jouera sur le fil, mais un week-end parfait pour Garage 59 a mis l’équipe britannique en bonne position pour remporter le championnat. Miguel Ramos et Dean MacDonald ont réitéré leur victoire d’hier pour prendre le maximum de points du voyage en Italie et profiter de la malchance de leurs rivaux.

 

MacDonald s’est élancé de la pole et n’a pas été contesté pendant le premier relais. Il a passé le relais à Ramos, qui a pris le drapeau à damier devant la Ferrari AF Corse n°52 de Louis Machiels et Andrea Bertolini. MacDonald/Ramos abordent donc la course décisive avec un avantage de 20,5 points sur leurs plus proches rivaux.

Course 2 ici

Championnat ici

 

Podium Pro Cup

 

Podium Silver

La saison du Fanatec Sprint sera reléguée au second plan pour les deux mois à venir, l’attention se portant sur les TotalEnergies 24 Hours of Spa. La première séance officielle dans les Ardennes aura lieu le mardi 26 juillet, et l’événement principal débutera le samedi 30 juillet.

Excellente course du Champion Valentino Rossi

Le championnat de format court reprendra à Valence du 16 au 18 septembre. Bien qu’ils aient l’avantage, Vanthoor et Weerts n’oublieront pas que l’épreuve espagnole a été leur pire sortie en 2021. Cela donne beaucoup d’espoir à Marciello et Boguslavskiy, qui tenteront de combler leur retard de 11,5 points et d’empêcher le duo belge de remporter un troisième titre Fanatec Sprint consécutif.

Communiqué GT World Challenge

Crédits photos GT World Challenge

 

Haut du site