DTM, Ferrari triomphe à domicile lors de la première course

Posted by
  • À 19 ans : Liam Lawson devient le plus jeune vainqueur d’une course DTM
  • Mercedes-AMG Team HRT complète le podium avec Abril et Götz
  • Une course divertissante pour commencer la saison DTM 2021
  • Esmee Hawkey juste devant Sophia Flörsch dans le duel féminin
Liam Lawson, P1. Pht. Hoch Zwei)

Liam Lawson est le plus jeune vainqueur d’une course DTM. Dans la course 1, le Néo-Zélandais de 19 ans a fait des débuts parfaits pour Ferrari et son équipe AF Corse dans la série de courses du DTM, et sur la piste à domicile de Monza près de Milan. Mercedes-AMG, a complété le podium avec Vincent Abril (MON) et Maximilian Götz (GER), tous deux issus de l’équipe d’Hubert Haupt (HRT). Alex Albon (THA), l’ex-pilote de F1 de Red Bull a terminé quatrième après être parti 14è sur la grille avec sa AlphaTauri Ferrari. La course de début de la saison DTM 2021 au cours de laquelle les voitures de sport GT sont utilisées pour la première fois. Au moins, la course d’ouverture de la saison a clairement montré que les piliers du DTM ont encore du mal contre les spécialistes GT en ce moment. Le meilleur habitué du DTM était le vice-champion de l’année dernière Nico Müller (SUI) avec le Team Rosberg Audi à la huitième place.

« Je suis très heureux du résultat de la course », a déclaré Liam Lawson, le premier Néo-Zélandais à terminer sur un podium en DTM. « Mon départ a été très bon, j’ai pu gagner des positions tout de suite. L’arrêt au stand était parfait et le rythme était bon jusqu’à la fin ». Le moment décisif est venu lorsque Vincent Abril a rejoint la course après son arrêt au stand. Sur des pneus encore froids, Abril n’avait rien en réserve alors que la Red Bull Ferrari de Lawson s’éloignait. « AF Corse a été un peu plus rapide que nous aux ravitaillements. Nous devons analyser cela exactement, là où nous avons perdu du temps », ont déclaré les pilotes HRT Abril et Götz à l’unisson.

Vincent Abril, P2. Pht. Gruppe C Photography

Avec le spectaculaire départ de style Indy, dans lequel les voitures de course approchent de la ligne de départ en formation fermée en double file, le peloton DTM a remporté la bataille pour la première victoire du prochain chapitre qui s’ouvre de l’histoire du DTM, la première avec des voitures de course GT. Vincent Abril a profité de sa pole position et a ouvert la voie jusqu’à son arrêt obligatoire au stand.

Maximilian Götz, P3. Pht. Gruppe C Photography

Dans des températures estivales d’environ 30 degrés, il y a eu de chaudes batailles sur le terrain. Le premier contact a eu lieu entre Timo Glock (GER/BMW/ROWE Racing) et Dev Gore (USA/Audi/Team Rosberg). Pour l’Américain, cela s’est soldé par un retrait anticipée tandis que Glock encourait la première pénalité de la saison. Daniel Juncadella (ESP/Mercedes-AMG/Team GruppeM), quant à lui, n’a pas pu éviter le contact avec l’Audi de Müller. Le vice-champion a fait une vrille spectaculaire, Juncadella a également encouru une pénalité de temps. Le premier pilote à se retirer de la course était le Suisse Philip Ellis (Team WINWARD), dont la Mercedes-AMG s’est arrêtée de la quatrième place au deuxième tour. Son coéquipier Lucas Auer (AUT) n’a pas eu de chance non plus. Il a considérablement reculé après un problème lors du changement de pneus.

Alex Albon, P4 Pht. Hoch Zwei

Le duel très remarqué des deux pilotes féminines sur le terrain, le premier en DTM depuis 2012, a vu Esmee Hawey s’imposer. La Britannique de 23 ans avec la Lamborghini (T3 Motorsport) a tout juste réussi à tenir Sophia Flörsch (GER) avec l’Audi (ABT Sportsline) à distance. Dans la première partie de la course, Hawkey occupait une respectable onzième place jusqu’à son arrêt au stand précoce tandis que Flörsch, à son tour, remontait même jusqu’à la troisième place en raison de son arrêt obligatoire tardif.

Start of Race. Pht. Hoch Zwei

Auparavant, Vincent Abril avait décroché la première pole position de la saison. Samedi matin, le Monégasque a été le plus rapide autour de la piste du Grand Prix du Parc Royal de Monza avec sa Mercedes-AMG de l’équipe HRT. Mercedes-AMG a même verrouillé les quatre premières positions sur la grille alors que Daniel Jucadella (ESP/Team GruppeM), Lucas Auer (AUT/Team WINWARD) et Maximilian Götz (GER, Team HRT) se sont placés derrière Abril. Le pilote non Mercedes le mieux placé, le Belge de 19 ans, Esteban Muth, a terminé cinquième avec la Lamborghini.

Kelvin van der Linde, P5. Pht. Hoch Zwei

Sur la piste rapide de Monza, la deuxième course DTM suivra dimanche. Comme d’habitude, la course débutera à 13h30 et sera retransmise en direct dans plus de 60 pays ainsi que sur SAT.1 (à partir de 13h) et diffusée sur la plate-forme OTT de la série grid.DTM.com .

Podium. Pht. Hoch Zwei

Race i here

Communiqué DTM

Pht. DTM

English Information

Ferrari triumphs at home track in maiden DTM race

  • At 19 years: Liam Lawson becomes youngest-ever DTM race winner
  • Mercedes-AMG Team HRT rounds out the podium with Abril and Götz
  • Entertaining race to start 2021 DTM season
  • Esmee Hawkey just ahead of Sophia Flörsch in the women’s duel
  • Next hot battle follows on Sunday, as usual from 1.30pm

Monza (19 June 2021). Liam Lawson is the youngest-ever DTM race winner. In the race on Saturday, the 19-year-old from New Zealand delivered a perfect debut for Ferrari and his team AF Corse in the long-standing race series, and at the home track in Monza near Milan to boot. Mercedes-AMG, meanwhile, rounded out the podium on its DTM return with Vincent Abril (MON) and Maximilian Götz (GER), both from Hubert Haupt’s team (HRT). Formula 1’s Alex Albon (THA) finished fourth after a furious recovery drive from 14th on the grid with his AlphaTauri Ferrari. The race marked an entertaining start of the 2021 DTM seas on in which GT sports cars are being used for the first time. At least the season-opening race made clear that the DTM stalwarts are still having a hard time against the GT specialists at the moment. The best DTM regular was last year’s runner-up Nico Müller (SUI) with the Team Rosberg Audi in eighth place.

“I am very happy with the outcome of the race,” said Liam Lawson, the first New Zealander to finish on a DTM podium. “My start was very good, I was able to make up positions straight away. The pit stop was perfect and the pace was good until the end.” The decisive moment came as Vincent Abril rejoined the race following his pit stop, almost side by side with Lawson. On tyres that were still cold, Abril had nothing in store as Lawson’s Red Bull Ferrari pulled away. “AF Corse were a bit quicker than us in the pit stops.

We have to analyse that exactly, where we lost the time,” HRT drivers Abril and Götz said in unison.

With the spectacular Indy-style start, in which the race cars approach the start line in closed double-file formation, the DTM field got the battle for the first victory in the next chapter of the DTM’s history, the first with GT race cars, underway. Vincent Abril made the best of his pole position and led the way until coming in for his mandatory pit stop.

In summerly tempertatures of around 30 degrees, there were some hot battles in the field. The first contact was between Timo Glock (GER/BMW/ROWE Racing) and Dev Gore (USA/Audi/Team Rosberg).

For the American, this resulted into an early retirement while Glock incurred the first time penalty of the season. Daniel Juncadella (ESP/Mercedes-AMG/Team GruppeM), meanwhile, was unable to avoid contact with Müller’s Audi. The runner-up spun in a spectacular way, Juncadella also incurred a minor time penalty. The first driver to retire from the race was Swiss Philip Ellis (Team WINWARD), whose Mercedes-AMG came to a halt from fourth place on lap two. His teammate Lucas Auer (AUT) didn’t have any luck either. He considerably dropped back after an issue during the tyre change.

The much-noticed duel of the two female drivers in the field, the first in DTM since 2012, saw Esmee Hawey coming out on top. The 23-year-old Brit with the Lamborghini (T3 Motorsport) just managed to keep Sophia Flörsch (GER) with the Audi (ABT Sportsline) at bay. In the opening part of the race,

Hawkey had been running in a respectable eleventh place until her early pit stop while Flörsch, in turn, even moved up as high as third place as a result of her late mandatory stop.

Earlier on, Vincent Abril had claimed the first pole position of the season. On Saturday morning, the Monegasque was fastest around the Grand Prix track in the Royal Park of Monza with his MercedesAMG run by the HRT team. Mercedes-AMG even locked out the first four grid positions as Daniel Jucadella (ESP/Team GruppeM), Lucas Auer (AUT/Team WINWARD) and Maximilian Götz (GER, Team HRT) slotted in behind Abril. The best-placed non-Mercedes driver, 19-year-old Belgian Esteban Muth surprisingly ended up fifth with the Lamborghini.

At the high-speed track in Monza, the second DTM race will follow on Sunday. As usual, the race gets underway at 1.30pm and will be broadcast live in over 60 countries as well as on SAT.1 (from 1pm) and streamed at the series’ own OTT platform grid.DTM.com