DTM, Course 1, Kelvin van der Linde évite les ennuis et remporte la troisième victoire de la saison au Nürburgring (video)

Posted by
  • Véritable triplé du pilote ABT Audi van der Linde : pole position, meilleur tour, victoire
  • Luca Stolz avec Toksport Mercedes-AMG meilleur pilote invité en deuxième position – pas de chance Porsche
  • Qualifications : 22 voitures en une seconde, pole position pour Kelvin van der Linde
  • Une minute de silence pour les sinistrés des inondations
  • Tout recommence le dimanche : départ à 13h30, en direct sur SAT.1 à partir de 13h

 

#3 Kelvin van der Linde (RSA, Abt Sportsline, Audi R8 LMS), P1

Combats de position à couper le souffle, duels chauds pare-chocs contre pare-chocs, mais aussi quelques pénalités : le DTM au Nürburgring a été assez animé.

 #3 Kelvin van der Linde, P1.

Finalement, les spectateurs dans les tribunes bondées ont particulièrement applaudi Kelvin van der Linde. Parti de la pole position, le Sud-Africain a remporté de manière impressionnante sa troisième victoire de la saison avec l’ABT Sportsline Audi et a renforcé son avance au classement des pilotes. En tant que pilote invité le mieux placé, Luca Stolz (GER) avec la Mercedes-AMG de l’équipe Toksport WRT a obtenu la deuxième place, devant le Suisse Philip Ellis avec la Mercedes-AMG WINWARD. Stolz, en tant que pilote invité, n’est pas éligible pour les points, le héros local, quatrième, Mike Rockenfeller peut ajouter 15 points à son décompte DTM

Start of Race 1

Lors de la spectaculaire course 1 au Nürburgring, il y avait 23 voitures sur la grille pour la première fois, le nombre le plus élevé depuis de nombreuses années. De plus, Porsche a fait ses débuts en DTM, mais Michael Ammermüller a déjà dû abandonner la course avec sa SSR Performance 911 dès le premier tour.

#7 Luca Stolz (GER), TOKSPORT WRT/Mercedes-AMG, P2.

«Je profite de chaque seconde cette saison. Il m’a fallu tellement de temps pour enfin faire partie du DTM. J’ai continué à frapper à la porte d’Audi pour demander s’ils avaient un siège DTM disponible pour moi. Maintenant, je suis encore plus heureux de courir contre ces gars », a déclaré Kelvin van der Linde, plein d’entrain. Au Nürburgring, le Sud-Africain de 25 ans a même réussi un triplé : il a décroché la pole position, signé le meilleur temps en course et s’est assuré la victoire. « C’était une course intense. Au départ et au redémarrage, j’ai pu rester devant et garder la tête. Ce n’est qu’après le changement de pneus que j’ai dû me battre. Il y a eu des contacts aussi, il y a des batailles difficiles là-bas. Je l’ai gardé au frais et je suis resté calme. Van der Linde a porté son décompte à 129 points, Maximilian Götz (GER), qui a marqué douze points samedi, portant son total à 84, est désormais passé en deuxième position tandis que Liam Lawson (Red Bull Ferrari, AF Corse) a fait ‘ t marque et retombe à la troisième place du classement (80).

#57 Philip Ellis (SUI), Mercedes AMG GT3, Mercedes AMG Team Winward, P3.

Une fois de plus, le moment du départ a été une affaire à couper le souffle pour les pilotes et les fans. En formation serrée, 23 voitures de course dévalaient la ligne droite principale, le nombre le plus élevé depuis des années. Ellis ou van der Linde, qui irait le premier dans le virage serré à droite ? Kelvin van der Linde avait la meilleure ligne et a défendu sa pole position contre la Mercedes WINWARD blanche et bleue d’Ellis. Jusque-là, tout s’est bien passé, mais lors de la courte boucle du circuit sprint, Maximilian Buhk (GER) a été mis en difficulté avec la Mücke Mercedes-AMG, ce qui a provoqué une intervention de la voiture de sécurité.

 

#9 Mike Rockenfeller (GER, ABT Sportsline, Audi R8 LMS), P4.

Aux côtés de Buhk, Christopher Haase (GER) avec l’Audi Rosberg et Michael Ammermüller faisaient également partie des victimes du premier tour et ont abandonné prématurément. Le redémarrage à la fin du troisième tour a également été exécuté dans une spectaculaire formation en double file, pour le plus grand plaisir des fans dans les tribunes et devant les écrans du monde entier. Encore une fois, van der Linde a défendu la tête tandis que les deux Mercedes-AMG avec Ellis et Stolz se sont battus derrière lui.

#4 Maximilian Götz,(GER, Mercedes-AMG Team HRT, Mercedes-AMG GT3), P5.

La course a été animée tout au long avec de nombreuses batailles dans tout le peloton et avec des manœuvres de dépassement difficiles. En raison de stratégies variables pour les arrêts aux stands obligatoires, une poignée de pilotes ont accumulé des tours en tête. Le héros local Mike Rockenfeller (GER) a mené le peloton le plus longtemps avec l’ABT Audi alors qu’il a tergiversé pour son arrêt au stand aussi longtemps qu’il le pouvait. Que ce soit Philip Ellis, Alex Albon et Luca Stolz se battant pour le podium ou Liam Lawson, Markus Winkelhock et Daniel Juncadella se battant pour les points, la course était à son meilleur niveau. Winkelhock, remplaçait Sophia Flörsch dans l’ABT Audi a finalement encouru une pénalité de passage car il avait provoqué un incident pour la Ferrari Lawson.

#11 Marco Wittmann (GER, Walkenhorst Motorsport, BMW M6 GT3), P6.

Après que Rockenfeller ait été le dernier a chausser des pneus neufs après 31 tours, la route était libre pour son coéquipier Kelvin van der Linde pour remporter sa troisième victoire de la saison. Le pilote invité Luca Stolz, dont l’équipe est située à Quiddelbach au milieu de la légendaire Nordschleife, s’était frayé un chemin jusqu’à la deuxième place. « Les combats d’aujourd’hui ont été formidables et j’espère que ce n’était pas notre dernière course en DTM », a déclaré Stolz.

Une quatrième place pour Rockenfeller, qui est de toute façon connu comme un « chuchoteur de pneus », reflétait combien il avait économisé ses pneus tout en étant capable de réaliser de bons chronos. Sa stratégie habituelle a payé.

 

#7 Luca Stolz (GER) P 2, TOKSPORT WRT/Mercedes-AMG #3 Kelvin van der Linde P1 (RSA, Abt Sportsline, Audi R8 LMS) #57 Philip Ellis (SUI), P3 Mercedes AMG GT3, Mercedes AMG Team Winward

Juste avant le départ de la course, tous les pilotes DTM et chefs d’équipe s’étaient rassemblés devant la tribune sur la ligne de départ, avec une banderole « Merci à tous ceux qui ont aidé » et une minute de silence, les pilotes, chefs d’équipe et spectateurs se sont souvenus des victimes des inondations catastrophiques des 14 et 15 juillet, notamment dans la vallée de l’Ahr près du Nürburgring.

La famille du DTM, a rendu hommage aux victimes des inondations.

Course 1 ici

Dimanche, la huitième des 16 courses de cette saison se déroulera au Nürburgring. Qui deviendra «champion à mi-temps» du DTM 2021 ? Cette question sera répondue à partir de 13h30. SAT.1 diffuse en direct à partir de 13h.

#92 Michael Ammermueller (GER), SSR PERFORMANCE-PORSCHE, victime du premier tour.

Communiqué DTM

Crédits Photos DTM

Vidéo – DTM YouTube

English Information

Kelvin van der Linde masterfully stays out of all the troubles and claims third DTM season win at Nürburgring

  • Genuine hattrick by ABT Audi driver van der Linde: pole position, fastest lap, victory
  • Luca Stolz with Toksport Mercedes-AMG best guest driver in second – bad luck Porsche
  • Qualifying: 22 cars within one second, pole position for Kelvin van der Linde
  • One minute of silence for the victims of the flooding disaster
  • All over again on Sunday: start at 1.30pm, live on SAT.1 from 1pm

Breath-taking position fights, hot bumper-to-bumper duels, but some penalties as well: the DTM season at the Nürburgring was quite lively. Eventually, the spectators in the packed grandstands particularly cheered for Kelvin van der Linde. Having started from pole position, the South African claimed his third win of the season in an impressive manner with the ABT Sportsline Audi and extended his lead in the drivers’ standings. As the best-placed guest driver, Luca Stolz (GER) with the Mercedes-AMG of the Toksport WRT team secured second place on the podium, ahead of Swiss Philip Ellis with the WINWARD Mercedes-AMG. As Stolz, being a guest driver, isn’t eligible for points, fourth-placed local hero Mike Rockenfeller can add 15 points to his DTM tally

In the spectacular DTM race at the Nürburgring, there were 23 cars on the grid for the first time, the highest number in many years. Moreover, Porsche made its début in DTM, but Michael Ammermüller already had to retire from the race with his SSR Performance 911 following the opening lap.

“I am enjoying every second this season. It has taken me so long to finally make it into DTM. I kept knocking on the door at Audi asking whether they had a DTM seat available for me. Now, I am even happier to be racing against these strong guys”, a buoyant Kelvin van der Linde said. At the Nürburgring, the 25-year-old from South Africa even pulled off a hattrick: he claimed pole position, posted the fastest lap time of the race and secured victory. “It was an intense race. At the start and the restart, I was able to stay in front and keep the lead. Only after the tyre change, I had to fight hard. There was some contact, too, there are some hard battles out there. I kept it cool and remained calm.” Van der Linde extended his points’ lead to 129 points, Maximilian Götz (GER), who scored twelve points on Saturday, bringing his total to 84, has now moved up into second while Liam Lawson (Red Bull Ferrari, AF Corse) didn’t score and dropped back to third in the standings (80).

Once again, the moment of the start was a breath-taking affair for drivers and fans in equal measure. In close formation, 23 race cars were roaring down the main straight, the highest number in years. Ellis or van der Linde – who would be first going into the tight right-hand corner? Kelvin van der Linde had the better line and defended his pole position against Ellis’s white-and-blue WINWARD Mercedes. Until then, everything went smoothly, but at the short loop of the sprint circuit, Maximilian Buhk (GER) was tapped into a spin with the Mücke Mercedes-AMG, which prompted a safety car intervention. Next to Buhk, Christopher Haase (GER) with the Rosberg Audi and Michael Ammermüller were also among the victims of the opening lap and retired early. The restart at the end of lap three also was executed in spectacular double-file formation, much to the delight of the fans in the grandstands and in front of the screens all over the world. Again, van der Linde defended the lead while the two Mercedes-AMGs with Ellis and Stolz battled behind him.

The race was a lively affair throughout with numerous battles in the entire field and with hard overtaking manoeuvres. Due to varying strategies for the mandatory pit stops, a handful of drivers racked up laps in the lead. Local hero Mike Rockenfeller (GER) led the field for the longest time with the ABT Audi as he procrastinated his pit stop as long as he could. Whether it was Philip Ellis, Alex Albon and Luca Stolz battling for the podium positions or Liam Lawson, Markus Winkelhock and Daniel Juncadella fighting for points, it was racing at its best. Winkelhock, who was replacing Sophia Flörsch in the ABT Audi with Space Drive steering as the latter had clashing commitments, eventually incurred a drive-through penalty as he had caused a spin for the Lawson Ferrari.

After Rockenfeller had been the last to come in for fresh tyres after 31 laps, the road was clear for his teammate Kelvin van der Linde to collect his third win of the season. Guest driver Luca Stolz, whose team is located in Quiddelbach in the middle of the legendary Nordschleife, had worked his way up to second. “The fights today were great and I hope that wasn’t our last DTM race,” Stolz said. A fourth-place finish for Rockenfeller, who is known as a ‘tyre whisperer’ anyway, reflected how much he had saved his tyres while still being able to put in good lap times. His unusual strategy paid off.

Just before the start of the race, all the DTM drivers and team principals had assembled in front of the grandstand at the end of the start and finish straight. With a “Thank you to everybody who has helped out” banner and a minute of silence, drivers, team principals and spectators remembered the victims of the flooding disaster on 14 and 15 July, especially in the Ahr valley close to the Nürburgring.

On Sunday, the eighth of this season’s 16 races will be held at the Nürburgring. Who will become ‘half-time champion’ of the 2021 DTM? This question will be answered from 1.30pm onwards. SAT.1 is broadcasting live from 1pm.