3 décembre 2022

DTM : Auer et Wittmann s’imposent à Hockenheim, Sheldon Van der Linde champion (video)

Course 1

Après la victoire de Lucas Auer samedi : Le DTM attend une fin passionnante dans la lutte pour le titre dimanche.

  • Une finale à couper le souffle : le vainqueur Auer est revenu à deux points de Sheldon van der Linde.
  • Une course pleine d’action samedi avec des accidents, une voiture de sécurité et une interruption.
  • Quatre pilotes ont encore des chances de remporter le titre dimanche
#22, Lucas Auer, Mercedes, P1

La finale du DTM s’annonce haletante dimanche : avec sa victoire dans la course de samedi, l’Autrichien Lucas Auer a réduit l’écart avec le leader du championnat Sheldon van der Linde à seulement deux points. Avec la Mercedes-AMG WINWARD, Auer a signé la pole position et a remporté sa deuxième victoire de la saison.

#31, Sheldon Van der Linde, BMW, P2

Le Sud-Africain Sheldon van der Linde a vu ses chances se réduire après avoir été rétrogradé de la sixième à la seizième place lors des qualifications, suite à une infraction au règlement commise par son équipe Schubert Motorsport. Cependant, dans une course pleine d’action, le pilote d’usine BMW de 23 ans s’est hissé jusqu’à la deuxième place.

#11, Marco Wittmann, BMW, P3

La troisième place du podium du DTM Hockenheimring powered by AUDI est revenue au double champion DTM Marco Wittmann (GER) avec la BMW Walkenhorst.

« C’était une course difficile et je suis heureux que personne n’ait été sérieusement blessé dans les accidents », a déclaré Lucas Auer. « Les batailles avec Marco Wittmann et à la fin aussi avec Dev Gore étaient vraiment serrées. Quoi qu’il en soit, je suis très heureux. « 

La 15e et avant-dernière course de la saison, également la 100e course DTM au Hockenheimring, n’a pas seulement été marquée par la lutte pour le titre, mais aussi par des accidents qui ont entraîné deux interventions de la voiture de sécurité et une interruption de la course.

#12, Dev Gore, Audi, P4

Dans le premier tour, Arjun Maini est sorti de la piste avec la Mercedes-AMG de HRT et a terminé sa course dans la barrière. L’Indien a ainsi provoqué la première intervention de la voiture de sécurité. Après le redémarrage, l’accident suivant s’est produit dans le premier virage déjà, impliquant Rolf Ineichen (SUI, GRT Lamborghini), son coéquipier Clemens Schmid (AUT) et Marius Zug (GER, Attempto Audi).

#33, René Rast, Audi, P5

Dans le même tour, Thomas Preining (AUT, Team Bernhard Porsche) et David Schumacher (GER, WINWARD Mercedes-AMG) sont également entrés en collision, tout comme, quelques mètres plus loin, Ricardo Feller (SUI, ABT Audi) et Dennis Olsen (NOR), dont la Porsche SSR a même arraché le moteur en feu.

Start Race

Après un contrôle des pilotes touchés dans le centre médical, Schumacher, Olsen et Ineichen ont été emmenés dans des hôpitaux voisins pour des examens complémentaires, mais ils ont rapidement été libérés. Au moins Schumacher ne participera pas à la course dimanche, sa Mercedes-AMG ne pouvant être réparée sur place.

#25, Philipp Eng, BMW, P6

Aux côtés de Sheldon van der Linde, désormais à 149 points, et de Lucas Auer, à 147 points, le triple champion DTM René Rast (GER, ABT Audi, 128) et Mirko Bortolotti (ITA, GRT Lamborghini, 121) ont encore des chances mathématiques de remporter le titre dimanche.

#63, Mirko Bortolotti, Lamborghini, P7

Rast a terminé cinquième derrière l’Américain Dev Gore, qui avait mené la course jusqu’à peu avant la fin après un arrêt au stand très précoce avec l’Audi de Rosberg, tandis que Bortolotti a terminé septième derrière l’Autrichien Philipp Eng (Schubert BMW).

Course 1 ici

#31, Sheldon Van der Linde, P2 – #22, Lucas Auer, P1 – #11, Marco Wittmann, P3

 

Course 2

Le Sud-Africain, Sheldon van der Linde est le nouveau champion DTM

  • Décision dans la course finale : le pilote BMW de 23 ans bat Lucas Auer
  • Les nouveaux venus Schubert Motorsport sont champions, Audi remporte le titre des constructeurs.
  • Gerhard Berger : « Une saison exceptionnelle, très excitante ».
#11, Marco Wittmann, BMW, P1

Sheldon van der Linde est le nouveau champion du DTM ! En tant que premier Sud-Africain, le jeune homme de 23 ans a remporté le titre dans cette série de longue date avec la BMW M4 de Schubert Motorsport. Lors de la finale palpitante, DTM Hockenheimring powered by AUDI, la troisième place a suffi à Sheldon van der Linde pour sceller son triomphe exceptionnel.

#33, René Rast, Audi, P2

BMW avait une double raison de célébrer, puisque le double champion Marco Wittmann (GER) a remporté sa 18e victoire en DTM avec la BMW Walkenhorst. René Rast (GER) a terminé deuxième avec l’Audi ABT, mais cela n’a pas suffi pour que l’Allemand remporte son quatrième titre DTM. L’Autrichien Lucas Auer, qui n’avait que deux points de retard sur van der Linde avant la course, a terminé septième avec la Mercedes-AMG WINWARD et s’est ainsi assuré la deuxième place du classement des pilotes devant Rast. Sheldon van der Linde est le successeur de Maximilian Götz (GER), qui avait remporté le titre l’an dernier au Norisring pour Mercedes-AMG.

Start Race

Le champion fraîchement couronné a été submergé de félicitations à l’arrivée, de la part de ses parents, de son frère Kelvin, qui a terminé cinquième derrière Marius Zug (GER, Attempto Audi) et était lui-même en lice pour le titre en 2021, de son manager Dennis Rostek et bien sûr de son équipe Schubert Motorsport. Dimanche, Sheldon a participé à sa 68e course de DTM depuis ses débuts dans la série en 2019.

Le pilote d’usine BMW a remporté quatre victoires en course et quatre pole positions jusqu’à présent. Gerhard Berger s’est également félicité :  » Félicitations à Sheldon van der Linde, qui, avec ses réalisations constantes et impressionnantes, est un digne champion DTM 2022. Mais à ce stade, félicitations également à Lucas Auer, deuxième, à son équipe et à Mercedes-AMG qui se sont également battus pour le titre jusqu’à la fin, de manière équitable et avec de belles manœuvres. Sheldon et Lucas, comme tous les autres pilotes du DTM, ont réalisé une saison exceptionnelle et passionnante qui nous a ravis, ainsi que tous les nombreux fans sur les circuits et devant les écrans.

#31, Sheldon Van der Linde, BMW, P3 et Champion DTM 2022

Félicitations également à Schubert Motorsport, nouveau champion des équipes, et à Audi, nouveau champion des constructeurs. Nous avons eu une grande course finale avec des conditions parfaites et un nombre incroyable de fans sur les circuits, je suis touché. »

#66, Marius Zug, Audi, P4

« En 2016, je suis venu d’Afrique du Sud en Allemagne en tant que jeune garçon pour devenir un pilote de course professionnel. C’était mon rêve quand j’étais encore un enfant. Maintenant, me tenir ici en tant que champion DTM, c’est tout simplement incroyable », a déclaré un Sheldon van der Linde visiblement ému après la course. René Rast était lui aussi satisfait : « J’ai toujours été dans les trois premiers, donc sur le podium, au cours de chacune de mes cinq saisons en DTM », a déclaré le triple champion DTM. Le verdict de Marco Wittmann était similaire : « Conclure une saison difficile par une victoire, c’est super bien. »

#3, Kevin Van der Linde, Audi, P5

Pour sa première saison en DTM, Schubert Motorsport d’Oschersleben, avec les deux pilotes d’usine BMW Sheldon van der Linde et Philipp Eng (AUT), a remporté le titre de l’équipe la plus performante et est donc devenu le successeur de Red Bull AlphaTauri AF Corse. « C’est la récompense de notre dur labeur cette année. Je suis heureux que tout cela ait porté ses fruits« , a commenté le directeur de l’équipe Torsten Schubert. Lors de la 36e saison du DTM, un pilote BMW a remporté le titre pour la septième fois, le dernier pilote en date à avoir remporté le grand trophée pour la marque blanc et bleu étant Marco Wittmann en 2014 et 2016. Audi a succédé à Mercedes-AMG en tant que nouveau champion des constructeurs.

#51, Nico Müller, Audi, P6

Sheldon van der Linde, Lucas Auer, René Rast : avant la 16e et dernière course du DTM 2022, il y a eu une bataille à trois pour le titre. Lors des qualifications, Mirko Bortolotti (ITA, GRT Lamborghini) était sorti du cercle des prétendants au titre avec la 18e place sur la grille. En percutant les barrières, Felipe Fraga (BRA, Red Bull AF Corse Ferrari) a offert à Rast sa quatrième pole position de la saison et trois précieux points. Fraga manquait sur la grille de départ de la course décisive, tout comme les personnes impliquées dans les accidents de la spectaculaire course du samedi, notamment Thomas Preining, Dennis Olsen, Rolf Ineichen et David Schumacher, qui ont tous pu quitter l’hôpital après avoir été examinés dans la soirée.

#22, Lucas Auer, Mercedes, P7

Pour Rast, tout comme pour Nico Müller (SUI, Team Rosberg), sixième, c’était le dernier départ avec l’Audi R8, les deux pilotes quittant la marque d’Ingolstadt après de nombreuses années de succès. Par ailleurs, Maximilian Buhk (Mercedes-AMG Team Mücke Motorsport) avait annoncé dans la matinée qu’il mettait fin à sa carrière à 29 ans. Grâce à une belle performance, le plus jeune pilote du plateau à 19 ans, Marius Zug avec l’Audi Attempto, a terminé quatrième de la course. L’Autrichien Clemens Schmid a longtemps occupé la troisième place avec la Lamborghini GRT jusqu’à ce qu’une crevaison réduise à néant ses espoirs de podium.

Sheldon Van der Linde, Champion DTM 2022

Course 2 ici

Championnat pilotes ici

Les Champions DTM 2022

Communiqué DTM

Crédits photos DTM

 

Haut du site