Coupes de Pâques à Nogaro, la cinquantième rugissante avec un superbe plateau en GT4 (GT- Tourisme)

Posted by

Les 50èmes Coupes de Pâques ouvrent un nouveau chapitre sur la scène du GT national avec le coup d’envoi du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup 2017 la semaine prochaine (15-17 avril). Au total, ce seront 30 voitures représentant six constructeurs – Aston Martin, BMW, Ginetta, Maserati, McLaren, et Porsche – qui s’aligneront au départ pour la première des six manches d’une saison placée sous le signe du renouveau.
SRO Motorsports Group introduit en effet son format GT4 novateur en appliquant les mêmes recettes qui ont fait le succès de championnats aussi prestigieux que la Blancpain GT Series : maîtrise des coûts, équité technique, courses dynamiques mêlant professionnels et amateurs, proximité et retombées médiatiques, et convivialité du paddock.


Côté Pilotes et Écuries, la liste des engagés de Nogaro regroupe ce qui se fait de mieux sur le territoire français en matière de vitesse, talent, et expérience, sans oublier de redoutables compétiteurs venus de l’étranger.
En plus d’être fournisseur des voitures officielles du FFSA GT – GT4 Sud, BMW a confié à la structure Autovitesse de Julien Piguet le soin d’engager deux Ekris M4 GT4 sous les couleurs du BMW Team France. Piguet fait d’ailleurs équipe avec Frédéric Johais sur la n°9 alignée en Pro-Am. La n°6, pour sa part, évolue dans la catégorie AM avec le cascadeur cinéma Jean-Claude Lagniez et son compère Grégoire Depauw.
L’Ekris M4 GT4 n’est pas la seule voiture homologuée GT4 chez BMW puisque le modèle M3 a encore de beaux restes. C’est d’ailleurs ce qui a convaincu André Grammatico et son écurie L’Espace Bienvenue de rejoindre la grille de la GT4 European Series Southern Cup, les expérimentés Yann Clairay et Julien Rodrigues se partageant le volant de la M3 n°17.

Jim Pla

McLaren est également présent au rendez-vous du Championnat de France FFSA GT et appuie l’écurie Energy by ART. Bénéficiant aussi du soutien technique et humain d’ART Grand Prix, la structure de Georges Kaczka aligne en effet une 570S GT4 en Pro-Am pour Simon Gachet, ancien pensionnaire du Championnat de France F4 et de l’Eurocup Formule Renault 2.0, et Bruno Hernandez, champion FFSA GT en 2006.
Energy by ART engage également une Porsche Cayman Clubsport MR GT4 dans la catégorie Pro-Am. À son bord : Grégoire Demoustier, qui connaît bien ART pour avoir déjà goûté à la victoire avec l’équipe en Blancpain GT Series, et le chevronné Alain Ferté.
L’écurie gersoise Vic’TEAM n’a pas non plus mis tous ses œufs (de Pâques) dans le même panier, puisqu’elle dispose d’une Porsche pour Olivier Jouffret et Éric Trémoulet, multiple champion Clio Cup, dans la catégorie Pro-Am. Leurs coéquipiers ne sont autres que les frères Lamic, Paul et Jean-Philippe. Les régionaux de l’étape évoluent à bord de la voiture n°54, l’une des huit Ginetta G55 GT4 présentes à Nogaro.
Histoire de famille également chez IMSA Performance, où Jean-Luc Blanchemain et son neveu Michael font équipe sur la Porsche n°27 dans la catégorie AM.
Porsche reste d’ailleurs le constructeur le plus représenté avec 14 Cayman Clubsport MR GT4 sur la grille. Plusieurs poids lourds du GT français ont ainsi choisi de faire confiance à la célèbre marque allemande.

Un magnifique plateau à Nogaro

C’est notamment le cas du team Martinet by Alméras, qui aligne deux équipages Pro-Am d’envergure. Anthony Beltoise, sacré avec l’écurie en 2011 et 2012, sera associé à Olivier Estèves sur la n°22, tandis que le fidèle Steven Palette et Henry Hassid, également titré en 2012, font équipe sur la Porsche n°18.
Saintéloc Racing, autre grand nom du sport automobile français, aligne également une paire de Cayman GT4 dans la catégorie Pro-Am à Nogaro. L’expérimenté Sébastien Dumez et Valentin Simonet, champion Junior avec l’écurie en 2015, constituent l’équipage de la n°66.
Habitué à rouler pour l’écurie de Sébastien Chétail, Grégory Guilvert est au volant de la Porsche n°69 avec à ses côtés Manuel Rodrigues, qui revient aux affaires sur la scène nationale cette année.
L’écurie CD Sport engage aussi un duo de Porsche en Pro-Am. La structure dirigée par Claude Degremont et Laurent Cazenave s’appuie sur un quatuor de pilote expérimentés : Mike Parisy épaule Gilles Vannelet à bord de la n°30, tandis que Morgan Moullin-Traffort est associé au célèbre auteur-compositeur-interprète David Hallyday sur la n°31.
Le Team Racing Technology inscrit également deux Cayman GT4 en Pro-Am pour les 50èmes Coupes de Pâques. L’écurie de Sylvain Noël est représentée par les touche-à-tout Jim Pla et Pierre Sancinéna sur la voiture frappée du n°1, Jimmy Antunes et Franck Leherpeur faisant équipe sur la n°11.

L’Aston du Generation AMR Super Racing

TFT Racing engage aussi deux équipages Pro-Am sur Porsche à Nogaro. À bord de la n°2, Ander Vilariño et Niki Leutwiler forment un duo hispano-suisse à surveiller, tandis que Romain Iannetta et Éric Clément sont sur la n°19.
Nouvelle venue cette saison, la structure du Riviera Motorsport aligne un duo de pilotes qui se connaissent bien avec Lonni Martins et Christophe Hamon sur la Porsche n°5.
Maserati compte deux représentantes pour cette épreuve d’ouverture 2017. La première GranTurismo GT4 est engagée dans la catégorie AM par la structure GP 34 by Gemo Motorsport avec Philippe Marie et Jean-Claude de Castelli au volant. Le second bolide du constructeur italien évolue aux mains du Francilien Romain Monti et de Thierry Soave, dont le magazine Car Life vient de rejoindre le groupe des partenaires médias du Championnat de France FFSA GT.


C’est l’écurie Classic & Modern Racing qui aligne cette deuxième Maserati GranTurismo GT4 dans la catégorie Pro-Am. CMR affiche d’ailleurs le contingent le plus important à Nogaro avec pas moins de cinq voitures engagées, dont quatre Ginetta G55 GT4.
À bord de la n°26, le chevronné Soheil Ayari retrouve Nicolas Tardif pour former un équipage Pro-Am aguerri. CMR lance également un triple assaut sur la classe AM : Sylvain Debs et Stéphane Tribaudini sont associés sur la n°999, Didier Moureu et Alain Grand sur la n°65, alors que Georges Cabannes et Fabien Michal tenteront d’imprimer une cadence infernale sur la n°666.
Les trois dernières Ginetta G55 GT4 sont alignées par le Team Speed Car. Spécialiste du rallye, Robert Consani fait équipe avec Benjamin Lariche, déjà vainqueur de course en Championnat de France FFSA GT sur la n°8.
Rodolphe Wallgren rejoint Gaël Castelli au volant de la Ginetta n°444 qui s’était montrée très en verve durant les essais officiels organisés le mois dernier sur le Circuit Dijon-Prenois. Enfin, l’écurie de Pascal Destembert est actuellement en train de finaliser l’équipage qui pilotera sa troisième Ginetta G55 GT4.
Dernier constructeur engagé, mais non des moindres, Aston Martin est doublement représenté dans le Gers avec un duo de Vantage GT4 engagées en Pro-Am par les deux seules écuries étrangères du plateau.
L’équipe belge du Street Art Racing a confié la n°117 à Éric Cayrolle et Arno Santamato, tandis que les Britanniques de Generation AMR SuperRacing alignent la n°44 pour Matthew George et James Holder, qui brillaient déjà l’an passé en British GT.


FORMAT DU CHAMPIONNAT DE FRANCE FFSA GT : CE QU’IL FAUT SAVOIR
Chacune des six manches du Championnat de France FFSA GT offre plus de quatre heures de roulage, réparties en deux séances d’essais libres de 60 minutes et deux qualifications de 15 minutes, qui déterminent ensuite la grille de départ des deux courses de 60 minutes.
Les épreuves comportent des arrêts aux stands obligatoires avec changements de pilote et temps de référence. Ces arrêts doivent être effectués entre la 25ème et 35ème minute de course.
En plus des classement Pro-Am et AM, SRO et Pirelli, fournisseur de pneumatiques du FFSA GT – GT4 Sud, ont également lancé la Pirelli Junior Cup, classement réservé aux pilotes Bronze ou Silver (selon la catégorisation FIA) âgés de 16 à 26 ans.
Les points sont attribués au 10 premières voitures (avec classements Pro-Am et AM) selon le barème FIA traditionnel :
1. 25pts – 2. 18pts – 3. 15pts – 4. 12pts – 5. 10pts – 6. 8pts – 7. 6pts – 8. 4pts – 9. 2pts – 10. 1pt
PROGRAMME DE NOGARO
Samedi 15 avril
08h50 – 09h50 : Essais Libres 1
14h30 – 15h30 : Essais Libres 2
Dimanche 16 avril
11h00 – 11h40 : Essais qualificatifs (15’ + 10’ + 15’)
16h25 – 17h25 : Course 1
Lundi 17 avril
14h00 – 15h00 : Course 2

Leave a Reply