WRC, Tour de Corse, Neuville prend sa revanche (Rallyes)

Posted by

Thierry Neuville a mis le mauvais sort derrière lui en signant en Corse son premier succès de la saison 2017 du WRC.

Parti à la faute alors qu’il occupait la tête au Monte-Carlo et en Suède en début de saison, le Belge remporte cette fois le Che Guevara Energy Drink Tour de Corse avec 54’’7 d’avance au volant de sa Hyundai i20.

Thierry Neuville s’impose enfin. pht. Jaanus, Red Bull Content Pool

Le Belge devient ainsi le quatrième pilote différent à s’imposer en autant de manches cette année, chacun représentant un constructeur dans cette nouvelle ère du WRC. Il faut remonter à 1987 pour retrouver quatre constructeurs différents s’échanger la victoire sur quatre rallyes.
Vendredi, Thierry Neuville s’était montré patient en peaufinant les réglages de sa voiture pour l’adapter aux routes sinueuses de l’Île de Beauté.
Il prenait ainsi les commandes samedi, profitant de l’abandon de Kris Meeke alors en tête du rallye sur problèmes moteur. Le Belge n’avait alors plus qu’à contrôler.
« C’est un sentiment incroyable », confiait-il. « Je voudrais adresser un grand merci à l’équipe. Ils ont toujours cru en moi et m’ont soutenu après le Monte-Carlo et la Suède. J’ai eu un peu de mal le premier jour. Je n’étais pas convaincu que je pouvais l’emporter, mais nous sommes revenus pour inverser la vapeur. »

Sébastien Ogier a du batailler ferme pour finir à la 2e place. pht. Jaanus Ree/ Red Bull

Sébastien Ogier conforte sa première place au championnat en prenant l’avantage sur Dani Sordo dans la dernière spéciale. Celui qui dispose désormais de treize points d’avance a été ralenti par des problèmes électriques sur sa Ford Fiesta en début de journée. L’Espagnol en a profité, mais le Français répliquait pour transformer ses 2’’5 de retard en 1’’7 d’avance.

Dani Sordo sur le podium. pht. Jaanus Ree/Red Bull

« C’était un rallye difficile, mais un podium est mieux que rien », déclarait-il après avoir vu ses chances de victoire s’envoler en raison d’un problème hydraulique hier après-midi. « Nous n’avions ni puissance ni frein à main… Beaucoup de problèmes ! »

De son côté, la Hyundai i20 de Dani Sordo possédait 13’’6 de marge sur Jari-Matti Latvala. Le Finlandais faisait fi de toute prudence dans la Power Stage pour ravir la quatrième place à Craig Breen pour un dixième de seconde. Un bonus pour Latvala, qui remporte par ailleurs la Power Stage.
Breen était l’un des rares concurrents à pouvoir s’enorgueillir d’un week-end sans faute au volant de sa Citroën C3. L’Irlandais termine l’épreuve avec plus d’une minute d’avance sur Hayden Paddon.
Peu à l’aise sur l’asphalte, le Néo-Zélandais résumait son week-end en manquant une jonction lors de la dernière spéciale du jour.
Vainqueur en WRC 2, Andreas Mikkelsen se classe septième devant Teemu Suninen, Stéphane Sarrazin et Yohan Rossel.
Le seul abandon majeur du jour est à mettre à l’actif de Juho Hänninen (Toyota Yaris), parti à la faute dès la première spéciale.
Le prochain rendez-vous du championnat aura lieu à Villa Carlos Paz. Cinquième manche du calendrier 2017, l’YPF Rally Argentina accueillera le WRC du 27 au 30 avril.

 

Podium pht. Jaanus Ree/Red Bull

Video : Red Bull Content Pool

Video : Red Bull Content Pool

 

Résults Rallye de Corse ici

 

 

Leave a Reply