19 juin 2024

Actus de la semaine

F1

La FIA dévoile le règlement de la Formule 1 pour 2026 et au-delà, qui prévoit des voitures plus agiles et un aérodynamisme actif.

L’organe directeur de la Formule 1, la FIA, a dévoilé l’ensemble des règlements « agiles, compétitifs, plus sûrs et plus durables » qui définiront la discipline à partir de 2026.

Les règles aérodynamiques révisées fonctionneront en tandem avec les nouvelles règles relatives aux groupes motopropulseurs, qui prévoient une augmentation de la puissance des batteries et l’utilisation de carburants 100 % durables.

À partir de 2026, la Formule 1 aura :

  • Des voitures plus agiles, plus légères de 30 kg et donc plus aptes à se battre sur la piste.
  • Une unité de puissance repensée, avec une augmentation de la puissance des batteries et une répartition égale entre le moteur à combustion interne et l’énergie électrique, ainsi que l’utilisation de carburants 100 % durables.
  • une aérodynamique active sous la forme d’ailes avant et arrière mobiles pour permettre des courses plus serrées
  • des possibilités de dépassement accrues grâce à l’introduction d’un nouveau système qui donne aux pilotes une brève impulsion de puissance supplémentaire de la batterie lorsqu’ils se trouvent à moins d’une seconde de la voiture qui les précède
  • Amélioration de la sécurité grâce à des structures plus solides et à des tests encore plus sévères.
  • L’engagement d’un nombre record de six fabricants de moteurs.

*********

Incroyable mais vrai !

Sergio Perez pilotera pour Oracle Red Bull Racing jusqu’en 2026 !

Oracle Red Bull Racing est heureux d’annoncer que Checo a engagé son avenir dans l’équipe avec une prolongation de deux ans de son contrat existant.

Alors que certaines rumeurs, le voyait vers la porte de sortie au vue de ses prestations légèrement décevantes, la dernière ,avec la destruction de sa monoplace alors qu’il occupait une lamentable 18e place lors du GP de Monaco, son contrat lui a été reconduit pour 2 ans ! Comme quoi…

**********

Victor Martins et Kush Maini effectuent leur premier test de l’année avec l’A522 à Spielberg

Pilotes de l’Alpine Academy, Victor Martins et Kush Maini ont réalisé leurs premiers essais de la saison avec BWT Alpine F1 Team au volant de l’A522 F1.

Ces deux jours de tests organisés sur le théâtre du Grand Prix d’Autriche à Spielberg ont vu les deux espoirs boucler une journée chacun avec l’A522, la monoplace alignée en course par BWT Alpine F1 Team en 2022.

Dans le cadre de leur programme d’essais cette année, Kush Maini a piloté l’A522 ce mercredi 5 juin avant d’être relayé par Victor Martins jeudi 6 juin.

Victor Martins : « C’était une belle journée d’essais en Autriche. C’est incroyable d’avoir à nouveau l’opportunité de piloter des F1 après mes trois jours de tests l’an dernier avec BWT Alpine F1 Team. La simple sensation d’être au volant est formidable et c’était un jeudi vraiment agréable grâce au soutien de l’équipe sur place, qui a travaillé dur pour que nous ne rencontrions aucun problème. C’était un nouveau test positif pour moi, et une excellente occasion d’en apprendre le plus possible. Nous avons maximisé la journée de roulage, en passant par des simulations de qualifications et de course. Avoir la piste pour moi tout seul et prendre un maximum de plaisir avec la voiture étaient des bonus supplémentaires après un début de saison difficile en Formule 2. Cela a clairement réaffirmé ma confiance en tant que pilote. Merci à l’équipe pour cette chance de piloter l’A522 à Spielberg. J’attends avec impatience la prochaine fois. »

MotoGP

« L’année prochaine, on devra se battre pour le titre. Déclare Marc Marquez, Cette année, j’ai pris une décision très importante, celle de quitter l’équipe Repsol Honda, l’équipe de ma vie. Ça a été dur émotionnellement mais je l’ai fait en pensant au sport et à ma carrière, en cherchant des résultats pour que la motivation revienne ».

« J’ai toujours été très clair et je suis resté fidèle à mon idée. Dès les premières conversations, j’ai été clair : si c’est pour être dans une équipe satellite, je resterais avec Gresini, qui est la famille qui m’a donné l’opportunité de rajeunir. La chose la plus importante dans une négociation, quel qu’en soit le type, est d’être sincère et de ne pas changer d’idée ».

« Avec Gigi, on a une relation très directe et sincère, et je suis chez Ducati grâce à lui. C’est l’ingénieur qui a tout gagné partout où il est passé. La première chose que je lui ai demandée, c’est s’il restait chez Ducati en 2025 et 2026. Tu ressens les couleurs de Ducati quand t’es à l’intérieur et que tu portes la combinaison rouge, mais avant de l’enfiler ce n’est pas possible. Avant d’entrer, tu regardes. Le sport et la performance. Selon lui, ils ont été guidés par ma progression et la capacité d’amélioration qu’ils voient »

*********

Jorge Martin a vu les portes de l’écurie officielle Ducati se refermer, il signe pour 2025 pour Aprilia.

WEC

Zinédine Zidane, Starter officiel des 24 h du Mans 2024.

Le samedi 15 juin, à 16 heures, les 24 Heures du Mans, 4e manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA (WEC), débuteront. Devant des centaines de milliers de spectateurs, 62 voitures s’élanceront, au signal d’un Starter d’exception.

Pour cet événement mondial, l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) a le privilège d’accueillir l’un des plus grands sportifs de l’histoire. Vainqueur de la Coupe du Monde de football, du Championnat d’Europe, de la Ligue des Champions en tant que joueur et à trois reprises en tant qu’entraîneur, vainqueur du Ballon d’Or… Zinédine Zidane possède un palmarès unique au monde, à la hauteur de son talent.

Zinedine Zidane, était déjà présent au GP de Miami. pht. Getty images/RB

Depuis 1949, l’ACO confie, chaque année, à une personnalité le soin de baisser le drapeau tricolore au départ. On peut citer Brad Pitt (2016), Rafael Nadal (2018), Alain Delon (1996), mais également Georges Pompidou (1972) ou encore Steve McQueen (1971). L’an passé, pour le Centenaire de l’épreuve, LeBron James avait eu l’honneur d’endosser ce rôle.

Pierre Fillon, président de l’Automobile Club de l’Ouest :

« Je remercie très sincèrement Zinédine Zidane d’avoir accepté le rôle de Starter. Les 24 Heures du Mans sont connues dans le monde entier et ont, dans leur histoire, toujours accueilli de grands noms venant de tous horizons. Zinédine Zidane est une icône, un sportif qui a marqué, de par son génie, des générations de passionnés. En cette année historique pour les 24 Heures du Mans, dotées d’un plateau sportif exceptionnel, nous ne pouvions rêver d’un plus grand Starter. »

Zinédine Zidane :

« Les 24 Heures du Mans, c’est unique. Pour tous ceux qui aiment le sport automobile, pour le monde entier, c’est une course mythique. C’est une fierté française ! J’ai évidemment beaucoup d’images en tête, de la course, des pilotes de légende, des histoires incroyables, mais devant ma télé (rires) ou à travers le cinéma aussi ! Ce sera donc une grande première d’y être. Inutile de dire que je suis vraiment très honoré d’endosser ce rôle de starter, j’ai hâte d’être au départ de ces 24 Heures du Mans le 15 juin ! »

*******

Le Team Peugeot TotalEnergies face à l’immense défi des 24 Heures du Mans

Le Team Peugeot TotalEnergies engage deux Hypercar PEUGEOT 9X8 2024 sur la 92e édition des 24 Heures du Mans

L’objectif est de faire preuve d’un maximum de fiabilité et de démontrer les gains de performances de la PEUGEOT 9X8 2024

pht. Romain Scholer

Vingt-trois prototypes sont engagés dans la catégorie reine Hypercar et plus de 320 000 spectateurs sont attendus pendant la folle « semaine du Mans »

Loïc Duval (PEUGEOT 9X8 #94) :

« Mon plus beau souvenir de 2023, c’est l’émotion dans les yeux de tous à l’arrivée de la course. Et aussi le fait qu’à 3h00 du matin, à mi-course, on était encore dans le trio de tête. C’était un exploit pour toute l’équipe. Malheureusement, on a connu une sortie de piste et puis quelques soucis techniques… Cette course est spéciale parce que Le Mans, c’est une fois par an. C’est comme une finale, une finale de Coupe du monde par exemple, une finale pour laquelle tout le monde se prépare toute l’année. C’est aussi le format : 24 heures, c’est quelque chose de différent, difficile pour les hommes, pour les voitures. C’est un beau challenge. Le Mans est la plus belle course du monde, chargée d’histoire… Il y a ceux qui l’ont couru et tous ceux qui aimeraient la disputer. On arrive cette année avec une nouvelle voiture, pas nouvelle à 100 %, mais il y a beaucoup de différences avec la version précédente. Ce ne sera pas facile car on a encore beaucoup à apprendre par rapport à nos concurrents qui roulent depuis une ou deux saisons avec la même voiture. On est encore en phase d’apprentissage. Nous sommes plutôt satisfaits des tests et des deux premières courses. On sait qu’il y a un gain de performances et on a également bien travaillé sur la fiabilité. C’est un facteur déterminant au Mans. »

******************

******************

Première européenne : La Mustang GTD sera dévoilée en juin aux 24 Heures du Mans, suivie des 24 Heures de Spa et du Goodwood Festival of Speed.

Ford s’apprête à présenter en Europe la Mustang la plus avancée et audacieuse jamais conçue. Après ses débuts aux 24 Heures du Mans, la Mustang GTD 1 sera testée sur les circuits européens en vue d’un tour chronométré officiel sur la boucle nord du Nürburgring au dernier trimestre 2024.

« Nous avons soumis la Mustang GTD à des tests rigoureux en Amérique du Nord, notamment sur les circuits de Sebring et de Virginia International Raceway, afin de créer une voiture capable de boucler le Nürburgring en moins de sept minutes. » a déclaré Greg Goodall, Ingénieur en Chef du Programme Mustang GTD. « Sa présence sur l’asphalte européen et les séances d’essais dédiées au Nürburgring constituent la prochaine étape, avant un tour chronométré plus tard cette année. »

Conçue pour surpasser les meilleures voitures européennes, la Mustang GTD enchaînera après son lancement au Mans par des apparitions aux 24 Heures de Spa et au Goodwood Festival of Speed.