19 juin 2024

GP du Canada, George Russell s’offre une pole complètement folle devant Verstappen…. avec le même chrono !

George Russell a décroché la pole position du Grand Prix du Canada lors d’une séance impressionnante pour le pilote Mercedes, le Britannique devançant Max Verstappen malgré le fait que le Néerlandais ait incroyablement réalisé le même temps au tour, mais après le britannique.

Russell s’était provisoirement assuré la P1 après les premiers runs en Q3 avec un tour en 1m 12.000s et, alors que Verstappen a amélioré son propre effort dans les derniers tours décisifs, l’homme de Red Bull n’a pu qu’égaler le temps de Russell, le plaçant en P2.

Lando Norris n’était qu’à 0.021s de la troisième place pour McLaren, son coéquipier Oscar Piastri partageant la deuxième ligne en quatrième position devant un Daniel Ricciardo impressionnant en cinquième position pour RB, 10 ans après sa première victoire en F1 sur le circuit Gilles-Villeneuve.

Fernando Alonso a pris la 6e place sur l’Aston Martin, tandis que Lewis Hamilton a terminé la séance en 7e position, bien qu’il ait fait preuve d’un rythme soutenu au volant de sa Mercedes. Yuki Tsunoda – dont le siège chez RB en 2025 a été confirmé juste avant les qualifications – s’est classé P8, tandis que Lance Stroll de l’Aston Martin et la Williams d’Alex Albon ont complété le top 10.

La journée a été difficile pour Ferrari, Charles Leclerc et Carlos Sainz n’ayant pas réussi à dépasser la Q2. Les deux pilotes de la Scuderia s’aligneront respectivement en P11 et P12, deux semaines seulement après avoir partagé le podium à Monaco.

#63, George Russell, Mercedes, P1. pht. Mercedes

Logan Sargeant a réalisé sa meilleure performance de l’année en qualification en se classant 13e sur la Williams, devant la Haas de Kevin Magnussen (14e) et l’Alpine de Pierre Gasly (15e).

Un autre choc a eu lieu en Q1 lorsque Sergio Perez a été poussé dans la zone d’élimination en P16, marquant le deuxième week-end consécutif où le pilote Red Bull n’a pas réussi à dépasser le premier segment des qualifications.

Valtteri Bottas (Kick Sauber) a également été éliminé en P17 et l’Alpine d’Esteban Ocon – qui se verra infliger une pénalité de cinq places sur la grille suite à son accrochage avec son coéquipier Gasly à Monaco – en P18, tandis que la Haas de Nico Hulkenberg et la Kick Sauber de Zhou Guanyu ont quitté la course en P19 et P20 respectivement.

#1, Max Verstappen, Red Bull, P2. pht. LAT images

Les Qualifs ici

Grille de départ ici

 

CE QUI S’EST PASSÉ

Q1 – Perez sort prématurément tandis que Verstappen est le plus rapide

Après une séance d’essais limitée par la pluie vendredi, suivie d’une heure bien remplie sur le sec plus tôt samedi, toutes les attentions se sont tournées vers ce que la météo pouvait réserver pour les qualifications sur le circuit Gilles-Villeneuve.

Bien qu’il y ait eu une brève averse avant la séance, l’action a démarré sur le sec. Cependant, en plus du manque de kilomètres parcourus le vendredi, il y avait beaucoup d’inconnues au moment du coup d’envoi de la Q1, avec un risque persistant de nouvelles pluies.

#4, Lando Norris, McLaren, P3. pht. LAT images

Compte tenu de la menace de nouvelles averses, le début de la séance a été très animé, chacun cherchant à inscrire un tour au tableau. Les noms en haut des feuilles de temps – et dans la zone d’élimination – ont continué à changer rapidement au fur et à mesure que la piste se gommait.

Verstappen s’est placé en P1 alors que le segment se dirigeait vers sa moitié avec un temps de 1m 13,368s, tandis que Stroll a eu de la chance après avoir touché le Mur des Champions, ayant évité tout dommage significatif à son Aston Martin.

Le trafic est rapidement devenu un problème, Piastri se plaignant d’être gêné alors qu’il tentait de se mettre à l’abri en P16. D’autres grands noms étaient également en danger, dont Perez, alors que la séance entrait dans ses cinq dernières minutes.

Gasly a attiré l’attention en s’extirpant de la zone d’élimination et en se hissant en P3, avant d’être repoussé vers le bas de l’ordre tandis que d’autres effectuaient leurs tours de piste. Piastri, cependant, continuait à lutter pour gagner du terrain, tandis que Verstappen signalait des problèmes avec ses rétrogradages.

#81, Oscar Piastri, McLaren, P4. pht. LAT images

Tout se jouait alors que chacun essayait d’éviter le danger dans les derniers instants de la séance. Perez, qui était en P20, n’a réussi à se hisser qu’en P12, ce qui l’a mis en danger au fur et à mesure que les chronos défilaient.

Alors que Verstappen était le plus rapide de tous et que Tsunoda se glissait en P2, Albon remontait de manière impressionnante à la quatrième place et – alors que d’autres continuaient à s’améliorer – cela poussait finalement Perez à quitter la Q1 en 16e position, entraînant une réaction frustrée de la part du Mexicain.

Bottas s’est également retrouvé hors course en P17 pour Kick Sauber, tandis qu’Ocon – qui écopera d’une pénalité de cinq places sur la grille suite à son accrochage avec Gasly la dernière fois à Monaco – a terminé la séance en P18.

Hulkenberg a été éliminé à la surprise générale en P19 pour Haas, compte tenu de ses bonnes performances antérieures sur le circuit, tandis que la Kick Sauber de Zhou a terminé en P20.

#3, Daniel Ricciardo, V Racing Bulls, P5. pht. Getty images

Éliminés : Perez, Bottas, Ocon, Hulkenberg, Zhou

Q2 – Catastrophe pour Ferrari avec l’élimination des deux pilotes

La pluie a commencé à revenir lorsque la Q2 a débuté, Russell menant son coéquipier Hamilton à l’extérieur. Après quelques tours initiaux, le premier s’est placé en tête de la feuille de temps avec un tour de 1m 12.323s.

Verstappen, quant à lui, n’était pas satisfait du trafic en piste alors qu’il essayait d’améliorer sa position depuis la P11, et il y avait des problèmes pour Albon dans les stands, Williams devant vérifier la voiture en raison d’un écrou de roue à filetage croisé.

#14, Fernando Alonso, Aston Martin, P6. pht. LAT images

Russell a vécu un grand moment après avoir évité de justesse le mur au virage 4, tandis que d’autres tentaient de se hisser dans le top 10 – une tâche de plus en plus urgente compte tenu de la probabilité de pluie dans les derniers instants de la course.

Verstappen était l’un de ceux qui étaient en danger avant de remonter à la cinquième place alors que les deux Mercedes se glissaient en P1 et P2, mais le duo Ferrari était toujours en danger. A la tombée du drapeau à damier, Leclerc n’est pas dans un tour et finit par être repoussé en P11.

Sainz ne parvenait pas non plus à progresser et rejoignait son coéquipier dans une double sortie surprise pour la Scuderia, l’Espagnol terminant la séance en 12e position. Sargeant, Magnussen et Gasly sont également éliminés, respectivement aux 13e, 14e et 15e rangs.

#44, Lewis Hamilton, Mercedes, P7. pht. Lat Images

Éliminés : Leclerc, Sainz, Sargeant, Magnussen, Gasly

Q3 – Russell s’empare de la pole position en réalisant le même temps que Verstappen.

Avec l’absence de pluie au début de la Q3, le peloton s’est élancé en pneus tendres usagés pour ses premiers tours de roue. Les Mercedes ont été les dernières à rejoindre l’action mais ont fait une impression lorsqu’elles sont sorties, Russell étant le plus rapide devant Hamilton en réalisant un temps de 1m 12.000s.

#22, Yuki Tsunoda, V Racing Bulls, P8. pht. LAT images

Verstappen a été repoussé à la troisième place par les Flèches d’argent, devant Piastri, Alonso et Stroll. Les rediffusions ont montré qu’Hamilton avait évité de justesse le contact avec le mur des champions, avant que les attentions ne se tournent vers les derniers tours décisifs.

McLaren a choisi d’envoyer Norris et Piastri en début de course, ce qui a permis aux deux pilotes de prendre respectivement la deuxième et la troisième place. Le reste du peloton s’est rapidement mis en route pour ses runs décisifs et, alors que beaucoup ont lutté pour améliorer leur temps, Verstappen a amélioré le sien.

#18, Lance Stroll, Aston Martin, P9. pht. LAT images

Incroyablement, le Néerlandais a égalé le tour de Russell en 1m12.000s mais, Russell ayant fait son effort en premier, c’est le Britannique qui s’est emparé de la pole position. Norris a été relégué à la troisième place, devant Piastri, quatrième, tandis que Ricciardo a réalisé une qualification remarquable en se classant P5.

#23, Alex Albon, Williams, P10. pht. Williams Racing

Alonso était l’Aston Martin de tête en sixième position, tandis qu’Hamilton semblait reculer par rapport à son rythme antérieur, terminant la séance en septième position. Tsunoda a pris la huitième place quelques heures après l’annonce de son maintien en tant que pilote RB en 2025, et Stroll et Albon ont complété le top 10.

pht. Mercedes

Citation clé :

pht. Mercedes

« C’est incroyable. Je me sens tellement bien, je me sens tellement bien », a déclaré George Russell. « Il y a eu tellement de travail à l’usine pour arriver à ce résultat. Nous l’avons dit à Monaco, nous espérons que c’est le début de quelque chose pour notre saison et je pense que c’est le cas. Cette sensation me manquait !

« C’est génial ici. Chaque fois que nous venons à Montréal, il y a une telle énergie de la part de tous les fans. Je suis impatient d’être à demain. Évidemment, la première étape est franchie, mais maintenant nous avons les yeux rivés sur la victoire.

La suite :

Une fois la grille de départ établie, les pilotes et les équipes se concentreront sur le Grand Prix du Canada de dimanche, qui se déroulera en 70 tours et dont le départ sera donné à 14 heures, heure locale.

Communiqué La F1