26 mai 2022

WEC, Spa-Francorchamps, Glickenhaus décroche une pole sensationnelle, doublé Porsche en LMGTE Pro

Glickenhaus Racing a décroché la pole position pour les TotalEnergies 6 Heures de Spa-Francorchamps, deuxième manche du Championnat du Monde FIA d’Endurance.

708 PLA Olivier (fra), DUMAS Romain (fra), BRISCOE Ryan (usa), Glickenhaus Racing, Glickenhaus 007 LMH, P1. pht. Michelin, Joao Filipe / DPPI

Dès le début de séance, Olivier Pla a réalisé un tour en 2’02’’771s, soit 2 dixièmes plus rapide que l’Alpine ELF Team, pilotée par Matthieu Vaxiviere.

En LMGTE Pro, le team officiel Porsche GT monopolise la première ligne de la grille de départ, tandis qu’AF Corse et TF Sport s’élanceront respectivement en tête des catégories LMP2 et LMGTE Am, demain sur le coup de 13 heures, heure locale (CET).

Hypercar 

– La Glickenhaus 007LMH décroche crée la sensation à Spa en décrochant sa première pole position. Au volant de la belle Américaine, Olivier Pla a réussi la prouesse de battre Toyota et Alpine. Il s’agit de la première pole position de Glickenhaus en FIA WEC, la première aussi pour une équipe battant pavillon américain.  Il s’agit aussi de la première pole d’Olivier Pla depuis Shanghai 2018 avec Ford.  Glickenhaus est la 5e équipe à signer la pole en Belgique qui détient donc le plus grand nombre de poles différentes sur un circuit du FIA WEC.

#36 ALPINE ELF TEAM / Alpine A480 – Gibson – TotalEnergies, P2

– L’équipe Alpine ELF prend la deuxième place sur la grille de départ à seulement deux dixièmes de la Glickenhaus de Pla.

07 CONWAY Mike (gbr), KOBAYASHI Kamui (jpn), LOPEZ Jose Maria (arg), Toyota Gazoo Racing, Toyota GR010 – Hybrid, P3. pht. Joao Filipe / DPPI

– Les Toyota Gazoo Racing s’élanceront en troisième et quatrième position ce samedi, Kamui Kobayashi et Brendon Hartley n’arrivant pas à se rapprocher à moins de 3 dixièmes de la voiture de tête.

LMGTE Pro 

Porsche 911 RSR, Porsche GT Team (#91), Gianmaria Bruni (I), Richard Lietz (A), P1. pht. Porsche

– Porsche GT Team s’empare de la première ligne sur la grille de départ en LMGTE Pro.

– Gimmi Bruni, sur la Porsche 911 RSR-19 n°91, réalise son meilleur temps en 2’14 »301s, soit un dixième de mieux que la voiture sœur, la n°92, pilotée par Michael Christensen. Il s’agit de la première pole pour Bruni depuis Le Mans 2020. C’est également la 11e pole position consécutive, la 3e consécutive ici à Spa, pour Porsche en GTE Pro, ce qui permet constructeur allemand d’égaler son record établi en LMP1.

Porsche 911 RSR, Porsche GT Team (#92), Kevin Estre (F), Michael Christensen (DK), P2. pht. Porsche

– Corvette Racing s’empare de la 3e place grâce à un excellent Nick Tandy (2’14 »606s) qui pointe à 3 dixièmes de la pole position.

#64 CORVETTE RACING / Chevrolet Corvette C8.R, P3.

– AF Corse Ferrari complète le top 5 avec la Ferrari 488 GTE Evo n°51 d’Alessandro Pier Guidi devant la n°52 de Miguel Molina.

LMP2  

– AF Corse réalise une superbe performance avec Alessio Rovera qui en signant sa première pole position offre, après Sebring, la deuxième pole position consécutive à l’équipe italienne en LMP2, ici à Spa-Francorchamps. Une première en LMP2 depuis 2020.

#31 WRT / BEL / Oreca 07 – Gibson / Sean Gelael (IDN) / Robin Frijns (NLD) / Rene Rast (DEU), P2.

– Parmi les derniers en piste, Rovera signe in extremis le meilleur temps en 2’04 »246s et devance Robin Frijns du team belge WRT de seulement 44 millièmes de seconde.

– United Autosports USA se hisse à la 3e place avec l’Oreca-Gibson n°22 pilotée par Filipe Albuquerque (2’04 »451s).

#22 UNITED AUTOSPORTS USA / Oreca 07 – Gibson, P3.

LMGTE Am  

33 KEATING Ben (usa), LATORRE Florian (fra), SORENSEN Marco (dnk), TF Sport, Aston Martin Vantage AMR, P1. pht. Joao Filipe / DPPI

– TF Sport s’empare de la pole position dans la catégorie LMGTE Am grâce à un Ben Keating littéralement déchaîné qui réalise le meilleur tour en 2’17 »408s.

– Le pilote américain s’empare de sa 4e pole dans le format mono-pilote, soit 50% des poles dans ce format et devance d’une demi-seconde l’Aston Martin Northwest n°98 de Paul Dalla Lana (2’18 »912s).

98 DALLA LANA Paul (can), PITTARD David (gbr), THIIM Nicki (dnk), Northwest AMR, Aston Martin Vantage AMR, P2. pht. Joao Filipe / DPPI

-Aston signe, au passage, ses deux premières pole-positions consécutives, depuis la saison 2019/20 où TF Sport avait également enchaîné. Il s’agit de la 7e pole position du team.

Porsche 911 RSR, Team Project 1 (#56), Brendan Iribe (USA), Ollie Millroy (GB), Ben Barnicoat (GB), P3. pht. Porsche

– La Porsche n°56 Team Project 1, dominatrice lors des essais libres finit troisième, Brendan Iribe réalisant un temps de 2’19 »700s.

Les qualifs ici

– Le départ de la deuxième manche du FIA WEC 2022 sera donné à 13 heures, heure locale, ce samedi après-midi.

Communiqué WEC, Catherine Vatteoni

Crédits photos, WEC, Michelin Motorsport, Porsche AG

 

Haut du site