19 mai 2024

WEC, Porsche Penske triomphe aux Qatar Airways 1812 km du Qatar

La Porsche 963 n°6 s’est imposée lors des Qatar Airways 1812 km du Qatar, manche inaugurale du FIA WEC 2024. Porsche Penske décroche sa première victoire dans la catégorie Hypercar. Le constructeur allemand signe même un incroyable triplé !

Au lendemain de la première pole position en FIA WEC d’une Porsche 963, l’Hypercar allemande a ouvert son palmarès dans la catégorie reine ! L’équipage de la Porsche n°6, composé de Laurens Vanthoor, Kevin Estre et André Lotterer, s’est imposé avec la manière lors des Qatar Airways 1812 km du Qatar, manche inaugurale de la saison 2024 du Championnat du Monde d’Endurance, prenant du même coup la tête du classement général.

#6, Porsche Penske Motorsport, K. ESTRE / A. LOTTERER / L. VANTHOOR . Porsche 963, HY, P1. pht. Gruppe C photography Porsche

Le départ des Qatar Airways 1812 km du Qatar bouleversait la hiérarchie dans la catégorie Hypercar ! Parti de la quatrième place avec la Ferrari 499P n°50, l’Espagnol Miguel Molina créait la surprise en prenant la tête des opérations en dépassant les leaders par l’extérieur du virage 1. Derrière, la Cadillac n°2 d’Alex Lynn était victime d’une collision et dégringolait au classement. Nico Müller profitait du chaos pour amener la Peugeot 9X8 n°93 au troisième rang. Le pilote suisse a été le grand animateur du début de course. Il dépassait successivement la Porsche 963 n°5 de Michael Christensen, partie de la pole position, ainsi que Miguel Molina pour s’offrir les commandes de la course !

#12, Hertz Team JOTA, W. STEVENS / C. ILOTT / N. NATO, Porsche 963, HY, P2. pht. WEC DPPI

La 9X8 n°93 était alors pourchassée par un quatuor de Porsche avec les 963 d’usine et celles du Hertz Team JOTA. Opportuniste, Laurens Vanthoor profitait d’une erreur de Nico Müller dans le trafic pour placer la Porsche 963 n°6 en tête. Au jeu des arrêts aux stands et des différentes stratégies pneumatiques, la Porsche n°12 du Hertz Team JOTA et la Peugeot 9X8 n°93 s’échangeaient à tour de rôle le gain de la deuxième place.

Start Race. pht. WEC

De leur côté, les Ferrari 499P officielles d’AF Corse se retrouvaient loin du haut de tableau. La n°50 était pénalisée d’un drive through quand la n°51 perdait son bloc arrière suite à un contact avec la McLaren n°59 d’United Autosports. Au cap de la mi-course, la Ferrari la mieux placée était la n°83 privée d’AF Corse, au cinquième rang. Champion du monde en titre dans la classe Hypercar, Toyota manquait de performance au Qatar. Le constructeur japonais n’a jamais semblé en mesure de lutter pour la victoire et de suivre le rythme des Porsche. Trois des quatre premières voitures de tête étaient des 963. Cela n’a pas changé, et ce, jusqu’à l’arrivée.

#2, Cadillac Racing, E. BAMBER / A. LYNN / S. BOURDAIS, Cadillac V-Series.R, HY, P4. pht. Michelin Motorsport

La Porsche n°6 de tête, confiée à André Lotterer, maintenait un écart d’une vingtaine de secondes sur la Peugeot n°93 de Jean-Eric Vergne. La dernière marche sur le podium était intensément disputée entre la Porsche n°5 et celles du Hertz Team JOTA. De retour au volant de l’Hypercar française, Nico Müller parvenait à réduire l’écart sur la Porsche n°6 de Laurens Vanthoor. Malheureusement pour Peugeot, la n°94 sœur devait s’immobiliser pour des réparations et fermait la marche de la catégorie Hypercar, réduite à 18 participants suite à l’abandon d’Isotta Fraschini pour un problème de suspension.

#83, AF Corse, R. KUBICA / R. SHWARTZMAN / Y. YE, Ferrari 499P, HY, P5. pht. Ferrari

A la nuit tombée, la hiérarchie du plateau Hypercar se stabilisait. La Porsche n°6 augmentait son avance sur la Peugeot n°93, et celle-ci gardait ses distances avec la Porsche n°12 du Hertz Team JOTA. La chute des températures n’empêchait pas la tension de monter d’un cran, à l’image de ce duel musclé en piste entre Matt Campbell (Porsche n°5) et Jenson Button (Porsche n°38), qui tournait à l’avantage de l’Australien. Le poleman se faisait ensuite une grosse frayeur lors d’une sortie de route heureusement sans conséquence.

#7, Toyota Gazoo Racing, 10M. CONWAY / K. KOBAYASHI / N. DE VRIES, Toyota GR010 – Hybrid, HY, P6. pht. Michelin Motorsport

Finalement, et malgré une Porsche n°6 amochée par un contact avec la Lexus n°87, Kevin Estre coupait la ligne d’arrivée du Circuit International de Lusail avec 33”297 d’avance sur Callum Ilott (Porsche Hertz Team JOTA n°12). Le triomphe est total pour le constructeur allemand car la Porsche d’usine n°5 complète le podium ! La course a en effet basculé dans l’avant-dernier tour. Alors deuxième, Jean-Eric Vergne pensait offrir à Peugeot TotalEnergies le meilleur résultat de son programme Hypercar, mais sa 9X8 n°93 tombait cruellement en panne ! Avant d’être disqualifiée en raison d’une infraction au règlement technique. Au pied du podium, nous retrouvons la Cadillac n°2 et la Ferrari AF Corse n°83. La Toyota n°7, la Ferrari d’usine n°50 et l’Alpine n°35 complètent le top 8.

#93, Peugeot TotalEnergies, M. JENSEN / N. MÜLLER / J. VERGNE, Peugeot 9X8, HY, Disqualifiée. pht. Michelin Motorsport

Pour sa première course dans la catégorie reine, Alpine s’en sort avec les honneurs et réalise la meilleure performance des nouveaux constructeurs Hypercar. Les n°35 et 36 finissent respectivement 8e et 12e, devant les BMW M Hybrid V8, classées 11e et 15e. Lamborghini place sa SC63 au 14e rang.

#35, Alpine Endurance Team, P. CHATIN / F. HABSBURG / C. MILES, Alpine A424, HY, P8. pht. DPPI WEC

Les résultats complets de la course sont à retrouver ICI

pht. DPPI WEC

La deuxième manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA 2024 se déroulera en Italie, avec les 6 Heures d’Imola, le 21 avril prochain.

Première victoire en LMGT3 pour Manthey PureRxcing

Partie de la deuxième position sur la grille de départ, la Porsche 911 n°92 de Manthey PureRxcing s’est adjugée la première victoire de la catégorie LMGT3 en FIA WEC.

#92, Manthey PureRxcing, A. MALYKHIN / J. STURM / K. BACHLER, Porsche 911 GT3 R LMGT3, LMGT3, P1. pht. Porsche

L’équipage composé d’Aliaksandr Malykhin, Klaus Bachler et Joel Sturm n’a pas commis la moindre erreur lors de ces Qatar Airways 1812 km du Qatar.

Comme attendu, la catégorie LMGT3 nous a offert un spectacle de tous les instants avec de nombreuses joutes spectaculaires en piste. Auteur du meilleur temps lors de l’Hyperpole ce vendredi, la Corvette n°81 du TF Sport cédait la tête de la course au 9e tour à la Porsche n°92.

#27, Heart of Racing Team, I. JAMES / D. MANCINELLI / A. RIBERAS, Aston Martin Vantage AMR LMGT3, LMGT3, P2. pht. DPPI WEC

L’équipe lituanienne PureRxcing menait l’allure dans la catégorie. Les Ferrari 296 GT3 de Vista AF Corse et l’Aston Martin n°27 du Heart of Racing Team restaient néanmoins en embuscade pour disputer la victoire à la Porsche. Au volant de l’Aston Martin Vantage AMR, Daniel Mancinelli dépossédait Aliaksandr Malykhin de la tête peu avant la mi-course. Mais l’Aston Martin n°27 d’Alex Riberas partait en tête-à-queue au cours de la 7e heure de course, pour le plus grand bonheur de la Porsche n°92, qui ne lâcha plus les commandes. La deuxième Aston Martin Vantage AMR, la n°777 du D’Station Racing, complète le podium.

Pour ses grands débuts en FIA WEC, le septuple champion du monde MotoGP Valentino Rossi a impressionné. Au volant de la BMW M4 LMGT3 n°46 du Team WRT, l’Italien a réalisé plusieurs relais de haute volée pour terminer 4e avec ses coéquipiers Maxime Martin et Ahmad Al Harthy. La Ferrari 296 LMGT3 n°54 de Vista AF Corse finit 5e. Quatre constructeurs différents occupent donc les cinq premières places de la catégorie.

#46, Team WRT, A. AL HARTHY / V. ROSSI / M. MARTIN, BMW M4 LMGT3, LMGT3, P4. pht. DPPI WEC

Communiqué WEC, Bastien Cheval