WEC, les engagés FIA 2017, compétition haut de gamme dans toutes les catégories (Endurance)

Posted by

LMP1 : Toyota relève une nouvelle fois le défi de la technologie hybride face à Porsche
Equipes Privées LMP1 : ByKolles Racing espère une belle saison
LMP2 : Bataille d’Oreca 07, avec des habitués de la catégorie et de nouvelles équipes
GT : Porsche revient en force pour le premier Championnat du Monde GT face à Aston Martin, Ferrari et Ford
LMGTE Am : première apparition en WEC d’une équipe basée à Singapour, dans une compétition qui voit l’affrontement de plusieurs marques


La liste des engagés pour l’intégralité de la saison 2017 du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) a été dévoilée jeudi, lors de la conférence de presse en ligne depuis Le Mans, berceau des compétitions d’endurance.
Le plateau 2017 comprend 28 voitures venues de onze nations différentes. Ce premier constat démontre, s’il en était encore besoin, que le WEC continue d’attirer des équipes venues des quatre coins de la planète pour se mesurer au plus haut niveau des compétitions d’endurance. Un calendrier d’épreuves à la fois équilibré et stable est l’un des facteurs les plus intéressants pour les constructeurs et les équipes, à l’instar d’une réglementation technique qui fait la part belle à la compétition technologique et à l’innovation, tout en contrôlant les coûts.

Gérard Neveu et Pierre Fillon

LMP1 : Toyota relève une nouvelle fois le défi de la technologie hybride face à Porsche
Double Champion du Monde de la catégorie reine des LMP1, Porsche ne se repose pas sur ses lauriers pour autant – quels que soient les succès déjà remportés, le constructeur allemand sera mieux préparé que jamais pour ce duel attendu face à Toyota. Aussi bien côté germanique que japonais, les prototypes hautement sophistiqués, à la technologie hybride complexe dernier cri, sont confiés à des pilotes tout aussi affûtés. C’est une lutte intense, sans aucun répit, qui s’annonce. Les technologies différentes et les systèmes d’exploitation développés et utilisés par Porsche et Toyota dans le cadre de leurs programmes sportifs constituent une véritable passerelle technique pour les voitures de série. Cet aspect essentiel démontre toute la pertinence du WEC sur l’échiquier du sport automobile d’aujourd’hui.
Equipes Privées LMP1 : ByKolles Racing espère une belle saison
Fidèle du WEC depuis déjà quelques années, l’écurie autrichienne ByKolles Racing sera aux côtés des équipes d’usine. Après une saison 2016 difficile, l’équipe a travaillé dur cet hiver sur le développement du châssis et sur la fiabilité mécanique, tout en concluant un nouveau partenariat avec Nissan pour propulser son prototype ENSO CLM P1/01-NISMO.


LMP2 : Bataille d’ORECA 07, avec des habitués de la catégorie et de nouvelles équipes
Pour la troisième année consécutive, le plateau LMP2 comprend 10 engagés. Mais, à la différence des saisons précédentes, toutes les équipes présentes ont porté leur choix sur un seul et même châssis : l’ORECA 07. En 2017, la réglementation propose une augmentation substantielle de puissance pour attirer les concurrents. On retrouve ainsi en 2017 à la fois des visages familiers du WEC et des nouveaux venus. Outre Signatech Alpine Matmut, lauréat 2016 du Trophée Endurance FIA LMP2, on retrouvera Rebellion Racing. Plusieurs fois titrée en WEC, l’équipe suisse est rebaptisée Vaillante Rebellion en 2017. Manor est à nouveau de la partie, en quête de sa première victoire en WEC. Prête à tirer pleinement parti de son année d’apprentissage en 2016, l’équipe engagera deux voitures sous le nom de CEFC Manor TRS Racing. La présence chinoise en WEC est également renforcée grâce à Jackie Chan DC Racing, déjà présent en 2016, et qui engage deux voitures en 2017. Le WEC accueille également une nouvelle équipe venue de l’European Le Mans Series (ELMS) : la structure française TDS Racing se chargera de l’exploitation de l’écurie russe G-Drive Racing.
GT : Porsche revient en force pour le premier Championnat du Monde GT face à Aston Martin, Ferrari et Ford
Avec la création du Championnat du Monde d’Endurance FIA pour les pilotes et constructeurs GTE, la lutte sera plus acharnée et serrée que jamais en catégorie LMGTE Pro. La nouvelle génération à moteur central arrière de la Porsche 911 RSR constitue une grosse évolution de la GT emblématique du constructeur allemand, et l’annonce du pilote qui va épauler Richard Lietz et Michael Christensen est elle aussi très attendue. Deux Ferrari 488 GTE de AF Corse tenteront d’ajouter de nouveaux titres au palmarès déjà très fourni du Cheval Cabré, tandis que la spectaculaire Ford GT de Chip Ganassi Racing Team UK, apparue en 2016, a déjà signé de beaux succès pour sa première année de compétition. Deux Aston Martin Vantage seront également présentes pour la dernière saison de cette voiture, avant l’arrivée d’un nouveau modèle en 2018. Toutes ces équipes d’expérience sont déjà montées à plusieurs reprises sur la plus haute marche du podium en WEC.


LMGTE Am : première apparition en WEC d’une équipe basée à Singapour, dans une catégorie qui voit l’affrontement de plusieurs marques
Cette année encore en catégorie LMGTE Am, quatre marques sont représentées par les cinq engagés. Parmi eux, Clearwater Racing, basé à Singapour, passe de l’Asian Le Mans Series au WEC, avec une Ferrari 488 GTE. Aux côtés d’Aston Martin Racing, Gulf Racing et Dempsey Proton Racing (ces deux dernières équipes alignant des Porsche 911 RSR), une autre nouvelle écurie fait son apparition : soutenue par AF Corse, Spirit of Race aligne une autre Ferrari 488 GTE.
Le calendrier WEC propose neuf manches réparties sur cinq continents. Troisième course de l’année, les 24 Heures du Mans restent le joyau de la couronne des compétitions d’endurance. La saison 2017 débutera le 16 avril avec les 6 Heures de Silverstone, avant de se poursuivre en Europe à Spa-Francorchamps (6 mai), au Mans (17-18 juin) et au Nürburgring (16 juillet). Puis, pour la deuxième partie de la saison, suivront les manches intercontinentales de Mexico (3 septembre), du Circuit des Amériques à Austin (16 septembre), de Fuji (15 octobre), Shanghai (5 novembre) et Bahreïn (18 novembre).


WEC 2017 : informations et chiffres clés
Les 28 engagés représentent 11 nations : Allemagne (5), Autriche (1), Japon (2), Suisse (3), Russie (1), Etats-Unis (2), Chine (4), France (3), Grande-Bretagne (4), Italie (2) et Singapour (1).
On retrouve 5 engagés en LMP1, 10 en LMP2, 8 en LMGTE Pro et 5 en LMGTE Am.
5 constructeurs engagés, avec la présence de Porsche à la fois en LMP1 et LMGTE Pro.
Une étroite coopération entre l’organisateur, les législateurs et les constructeurs a permis d’assurer la solidité et la stabilité de la compétition, avec des groupes de travail consacrés à la sécurité, aux nouvelles énergies et technologies, ainsi qu’à la maîtrise des coûts.
Triple Champion du Monde WTCC (Championnat du Monde des Voitures de Tourisme), José Maria Lopez rejoint Toyota.
Vainqueurs des 24 Heures du Mans 2015, Nick Tandy et Earl Bamber passent de la catégorie GTE aux prototypes LMP1, toujours avec Porsche.
L’ORECA 07 est en 2017 le seul châssis présent en catégorie LMP2. Les 10 engagés utiliseront des pneus Dunlop.
Tous les prototypes LMP2 utiliseront le nouveau moteur Gibson GK248 (V8 4,2 litres).
Couronné à plusieurs reprises chez les Equipes Privées LMP1, Rebellion Racing s’attaque à un nouveau défi en LMP2, avec deux voitures… et un nom célèbre du sport automobile français !
L’équipe française TDS Racing passe de l’European Le Mans Series au WEC et collabore avec G-Drive Racing ; parmi les pilotes TDS figurent François Perrodo et Emmanuel Collard, lauréats 2016 du Trophée Endurance FIA des Pilotes LMGTE Am.
Titré en catégorie LMP2 en 2016, Signatech Alpine défendra cette couronne avec deux Alpine A470.
L’écurie chinoise Jackie Chan DC Racing arrive avec deux voitures en 2017, rejointe par CEFC Manor TRS Racing.
La nouvelle Porsche 911 RSR fait son apparition aux côtés des Aston Martin Vantage, Ferrari 488 GTE et autres Ford GT, dans la lutte pour le titre mondial GT.
En catégorie LMGTE Pro, la lutte concernera également les manufacturiers de pneumatiques, avec la présence de Dunlop et Michelin.
Dempsey-Proton Racing, Gulf Racing et Aston Martin Racing restent fidèles à la catégorie LMGTE Am. Ces équipes seront rejointes par Spirit of Race (Suisse) et Clearwater Racing (Singapour).
A propos du plateau WEC 2017 :
Jean Todt (Président de la Fédération Internationale de l’Automobile) : « La saison 2017 sera la sixième du partenariat fructueux entre la FIA et l’ACO, qui a vu le Championnat du Monde d’Endurance FIA monter en puissance jusqu’à la position majeure qui est la sienne dans le paysage du sport automobile d’aujourd’hui. L’impressionnant plateau annoncé aujourd’hui va renforcer encore davantage cette position, et offrira sans aucun doute des batailles intenses et des coups de théâtre tout au long des neuf courses à venir.
« En LMP1, Porsche défendra son titre ainsi que le trophée de sa victoire aux 24 Heures du Mans, tandis que Toyota espère bâtir sur les succès de 2016. En outre, quatre constructeurs seront à l’affiche du nouveau Championnat du Monde FIA GTE, et la nouvelle réglementation, qui entre en vigueur cette saison, donnera un nouveau souffle à la catégorie LMP2.
« Je voudrais remercier Pierre Fillon, Lindsay Owen-Jones, Gérard Neveu pour leur fantastique travail. L’étroite collaboration entre les équipes de la FIA et de l’ACO fait le succès du Championnat du Monde d’Endurance FIA à ce jour, et je suis impatient de suivre cette nouvelle saison. »
Pierre Fillon (Président de l’Automobile Club de l’Ouest) : « L’Endurance se porte très bien et la saison 2017 est encore pleines de promesses. Nous avons découvert aujourd’hui trois belles listes d’engagés que ce soit en ELMS, au FIA WEC et bien sûr aux 24 Heures du Mans. Il y aura du beau spectacle en piste avec des duels, des pilotes de haut niveau et une compétition haletante. Tous les ingrédients qui font l’ADN de l’endurance seront réunis pour 2017. Le plateau des 24 Heures du Mans est particulièrement riche avec 16 nationalités venues des quatre coins du Monde et des équipes qui disputent pour la plupart les championnats de nos séries continentales, en Europe, aux Etats-Unis et en Asie, grâce à l’Asian Le Mans Series qui connait un très bel essor. Preuve en est du succès de la pyramide de l’endurance, si chère à l’ACO. Le millésime 2017 des 24 Heures du Mans, nous promet du très beau spectacle en piste ainsi qu’une semaine de fête à vivre intensément. »
Sir Lindsay Owen-Jones (Président de la Commission Endurance de la FIA) : « Alors que le Championnat du Monde d’Endurance FIA se prépare à une nouvelle saison passionnante, l’annonce d’un large plateau est le parfait témoignage du travail que le règlement accomplit, en séduisant les meilleurs équipes et pilotes participant à un championnat qui encourage les avancées des nouvelles technologies, fait la promotion de la sécurité dans tous les domaines et maîtrise également les coûts. Avec aussi, cette année, un nouveau Championnat du Monde pour les GTE, et la présence de Porsche avec une nouvelle 911 face à Aston Martin, Ferrari et Ford, en attendant l’arrivée de BMW, annoncée pour 2018. Cette saison verra en outre l’instauration de la nouvelle règlementation technique LMP2, avec quatre constructeurs de châssis et un fournisseur de moteurs unique, qui va aboutir à une augmentation de performance et à une intensification de la lutte entre les équipes. »
Gérard Neveu (Directeur Général du Championnat du Monde d’Endurance) :« Nous approchons de notre sixième saison dans une position idéale, avec une base solide de constructeurs, le soutien de toutes les parties prenantes, des partenaires et des équipes de très haut niveau mondial, et aussi les meilleurs pilotes de sports prototypes. La stabilité de notre calendrier est non seulement d’une absolue pertinence pour les constructeurs pour leurs marchés principaux, mais elle permet également de voir encore augmenter le nombre des passionnés qui nous suivent dans le monde, comme le démontre la vente de billets avant même le début de cette saison. Les passionnés savent désormais qu’ils pourront trouver des animations pour toute famille, profiter d’un accès privilégié aux voitures et aux pilotes, et aussi que, où qu’ils se trouvent dans le monde, ils pourront suivre une compétition et des coups de théâtre ininterrompus en piste. »
Liste des engagés WEC ici

 

Leave a Reply