25 juin 2022

WEC : 24 h du Mans, Toyota en promenade et solide leader, le point après 16h de course

H+8 : Toyota en tête, Glikenhaus peine à suivre

Alors que la nuit est installée sur Le Mans, Toyota continue de dominer sans partage la 90e édition. Depuis le départ donné à 16 heures, jamais une autre machine qu’une GR010 Hybrid n’a été vue en tête. Pas même un tour.

Toyota GR010 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing – Sébastien Buemi/Brendon Hartley/Ryo Hirakawa

Ce sont Mike Conway, José Maria López et Kamui Kobayashi qui occupent la tête avec la Toyota GR010 Hybrid #7. Ils dominent la voiture sœur, la Toyota GR010 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing de Sébastien Buemi, Brendon Hartley et Ryo Hirakawa. À noter l’excellente forme de Kamui Kobayashi qui, alors qu’il passe le cap du 100e tour, enchaîne les temps rapides en 3’30. Un excellent rythme de course qui permet de marquer l’écart avec le jeune Ryo Hirakawa, débutant en Hypercar.

À distance, la Glickenhaus 007 LMH #709 tente de suivre. Sur la #708, Olivier Pla part à la faute à l’entame des Hunaudières et chute au 17e rang après les réparations. Le premier tiers de l’épreuve n’est pas clément avec Alpine. L’A480-Gibson #36 Alpine Elf Team est retardée par deux passages par son stand, poussée au fond de son box. L’embrayage pose problème. Elle perd plus de 20 minutes, avec en bonus quelques excursions hors-piste : 28e place.

La bataille en LMGTE Pro se tient entre Corvette et Porsche. Les Américaines prennent la tête dès le départ et confirment leur excellent rythme déjà aperçu en Hyperpole. Mais les Porsche sont proches. Du côté de la marque allemande, on décide de suivre la stratégie des ‘Vette. Ainsi, la Porsche 911 RSR-19 #91 de Gianmaria Bruni, Richard Lietz et Frédéric Makowiecki calque sa stratégie sur la Chevrolet Corvette C8.R #63 d’Antonio García, Jordan Taylor et Nicky Catsburg et s’arrête dans le même tour. En parallèle la Porsche #92 de Michael Christensen, Kévin Estre et Laurens Vanthoor imite la Chevrolet Corvette C8.R #64 de Tommy Milner, Nick Tandy et Alexander Sims. Cette dernière rentre brièvement dans son stand pour une intervention sur les freins et chute au classement à 22 h 30. La #63 rentre elle aussi suite à un dégagement de fumée à l’arrière gauche après 23 heures. La Porsche #92 avec Kévin Estre à l’attaque dans le style qu’on lui connaît, en profite.

JOTA s’affirme comme l’équipe la plus à l’aise de cette 90e édition. L’Oreca 07 – Gibson « Mighty » #38 de Roberto Gonzáles, António Félix Da Costa et Will Stevens possède une solide avance de plus d’une minute sur la voiture de l’équipe Prema Orlen Team (la #9 de Robert Kubica, Louis Delétraz et Lorenzo Colombo). Mais cet avantage repose en partie sur une stratégie décalée d’arrêts aux stands.

L’intensité de la lutte est telle qu’il est difficile de savoir qui émergera en tête dans 16 heures. Les Oreca 07 – Gibson de Team Penske (#5), TDS Racing x Vaillante (#13) et Panis Racing (#65) sont dans la bataille. Les 10 premiers de la catégorie se tiennent dans le même tour.

 

Porsche 911 RSR-19 #92 Porsche GT Team – Michael Christensen / Kévin Estre / Laurens Vanthoor

Depuis la fin de la deuxième heure, la Porsche 911 RSR-19 #79 Weathertech Racing de Cooper MacNeil, Julien Andlauer et Thomas Merrill mène la danse. C’est même un doublé Porsche que l’on observe à minuit, alors que le constructeur de Weissach avait placé quatre voitures en tête au tout début de la course. L’Aston Martin Vantage AMR #33 TF Sport de Ben Keating, Henrique Chaves et Marco Sørensen #est 3e, devant une autre Anglaise, la 98 Northwest AMR de Paul Dalla Lana, David Pittard et Nicki Thiim.

Top 5 à minuit (classement général) :

Toyota GR010 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing – Sébastien Buemi / Brendon Hartley / Ryo Hirakawa – 130 tours

Toyota GR010 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing – Mike Conway / Kamui Kobayashi / José Maria López à 0 »945

Glickenhaus 007 LMH #709 Glickenhaus Racing – Ryan Briscoe / Richard Westbrook / Franck Mailleux – 129 tours

Oreca 07 – Gibson #38 Jota – Roberto Gonzáles / António Félix Da Costa / Will Stevens – 126 tours

Oreca 07 – Gibson #9 Prema Orlen Team – Robert Kubica / Louis Delétraz / Lorenzo Colombo – 126 tours

Les leaders des autres catégories :

LMGTE Pro :

Porsche 911 RSR-19 #92 Porsche GT Team – Michael Christensen / Kévin Estre / Laurens Vanthoor – 120 tours

LMP2 :

Oreca 07 – Gibson #38 Jota – Roberto Gonzáles / António Félix Da Costa / Will Stevens – 126 tours

LMGTE Am :

Porsche 911 RSR-19 #79 Weathertech Racing – Cooper Mac Neil / Julien Andlauer / Thomas Merrill – 118 tours

Les abandons à minuit :

Porsche. 911RSR-19 #46 Team Project 1 – Matteo Cairoli / Mikkel Pedersen / Nicolas Leutwiler

H+12 : Toyota domine, le bataille fait rage en LMP2

À mi-course, Toyota Gazoo Racing maitrise cette 90e édition des 24 Heures du Mans. Dans les trois autres catégories les équipes se livrent à une bataille à couteaux tirés.

Glickenhaus 007 LMH #709 Glickenhaus Racing – Ryan Briscoe/Richard Westbrook/Franck Mailleux

Après 12 heures de course, les deux Toyota GR010 Hybrid #7 et #8 s’affrontent pour la première place. Ces deux Hypercar tournent régulièrement en 3’31-3’32. La #8 du trio Buemi/Hartley/Hirakawa devance la #7, tenante du titre, mais l’écart est de seulement 20 secondes. La Glickenhaus 007 LMH #709 de Glickenhaus Racing tient la troisième place avec deux tours de retard sur les leaders.

17e après le tête-à-queue d’Olivier Pla au virage du Tertre Rouge, la Glickenhaus #708 est remontée en 8e position. L’Alpine progresse également. En 22e position, elle a gagné six places durant ces quatre dernières heures.

En LMGTE Pro, Porsche a profité des avaries rencontrées par Corvette Racing pour prendre le commandement. La Porsche 911 RSR-19 #92 pilotée par Michael Christensen, Kevin Estre et Laurens Vanthoor précède la Chevrolet Corvette C8.R #64 et la Ferrari 488 GTE Evo #51 d’AF Corse. La Porsche #92 complète le top 4 qui se tient en 2’30 !

La bataille fait aussi rage en catégorie LMP2. Si l’Oreca 07 – Gibson #38 de JOTA n’a pas lâché la tête de la course, les Oreca #9 et #31 de Prema Orlen Team puis de WRT sont très proches et maintiennent la formation britannique sous pression. Notons le tête-à-queue de l’Oreca #30 de Duqueine Team pilotée par Richard Bradley au virage de Mulsanne au carillon de 2 heures.

Oreca 07 – Gibson #38 Jota – Roberto Gonzáles / António Félix Da Costa / Will Stevens

La Porsche 911 RSR-19 #79 de WeatherTech Racing est toujours en tête de la catégorie LMGTE Am. Toutefois, l’Aston Martin Vantage AMR #33 de TF Sport fait le forcing pour chiper la première place aux américains. Marco Sørensen a amélioré le meilleur tour en course de la #33 à plusieurs reprises. Précisons que le top 5 se tient dans le même tour. Hardpoint Motorsport (Porsche #99), Northwest AMR (Aston Martin #98) et Dempsey-Proton Racing (Porsche #77) sont aussi dans le match.

TOP 5 À 4 HEURES (CLASSEMENT GÉNÉRAL) :

Toyota GR010 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing – Sébastien Buemi/Brendon Hartley/Ryo Hirakawa – 194 tours

Toyota GR010 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing – Mike Conway/Kamui Kobayashi/José Maria López à 20’’251

Glickenhaus 007 LMH #709 Glickenhaus Racing – Ryan Briscoe/Richard Westbrook/Franck Mailleux – 192 tours

Oreca 07 – Gibson #38 JOTA – Roberto Gonzáles/António Félix Da Costa/Will Stevens – 189 tours

Oreca 07 – Gibson #31 WRT – Sean Gelael/Robin Frijns/René Rast – 189 tours

LES LEADERS DES AUTRES CATÉGORIES :

LMGTE Pro : Porsche 911 RSR-19 #92 Porsche GT Team – Michael Christensen/Kévin Estre/ Laurens Vanthoor 179 tours

LMP2 : Oreca 07 – Gibson #38 JOTA – Roberto Gonzáles/António Félix Da Costa/Will Stevens – 189 tours

LMGTE Am : Porsche 911 RSR-19 #79 Weathertech Racing – Cooper Mac Neil/Julien Andlauer/Thomas Merrill – 177 tours

LES ABANDONS À 4 HEURES :

#46 Porsche 911 RSR-19 Matteo Cairoli/Mikkel Pedersen/Nicolas Leutwiler Team Project 1 – Casse moteur

#71 Ferrari 488 GTE Evo Franck Dezoteux/Pierre Ragues/Gabriel/Aubry Spirit of Race – Problème moteur

H+16 : alerte chez Toyota, Porsche à la faute en LMGTE

À 8 heures ce dimanche, les Japonaises connaissent un couac dans leur récital : la #7 est touchée. En LMGTE Pro, Porsche a craqué et Corvette en profite.

En hypercar, le rookie de l’équipe nipponne Ryo Hirakawa, sur la Toyota GR010 Hybrid #8 de tête, se fait remonter par son compatriote Kobayashi sur la voiture sœur, dans un premier temps, concédant quelques dixièmes au tour. Les positions sont finalement inversées à la faveur du 18e arrêt aux stands. La première des Glickenhaus est à quatre tours. Mais à 7 h 47, la marche des Toyota est arrêtée brutalement quand la #7 est stoppée peu après Arnage, puis dans son stand qu’elle est parvenue à rejoindre.

LMGTE Pro : #64 Chevrolet Corvette C8.R Tommy Milner/Nick Tandy/Alexander Sims Corvette Racing

À 4 heures ce matin, l’Oreca 07 – Gibson #27 perd sa roue avant gauche à Mulsanne. Steven Palette parvient à rallier son stand. Un quart d’heure plus tard, c’est le capot avant de la #31 de WRT qui est changé. Son pilote René Rast fait bon usage de cette nouvelle pièce en passant Emmanuel Collard (Oreca 07-Gibson #5 de Team Penske) pour le gain de la 5e place. Pendant ce temps, la #30 de Duqueine Team passe de longues minutes immobilisée dans son stand, perdant définitivement toute chance de bien figurer.

Peu avant 5 heures, Jean-Baptiste Lahaye perd le contrôle de sa voiture dans les virages Porsche. Il peut rejoindre son stand pour réparer l’avant ravagé de son Oreca #35. Cette sortie de route déclenche une slow zone qui durera plusieurs dizaines de minutes, afin de nettoyer la piste des débris de la voiture et du panneau qu’elle a explosé. La représentante de l’équipe Ultimate est encore ralentie deux heures plus tard, pour une crevaison.

LMGTE Am : Porsche 911 RSR-19 #79 Weathertech Racing – Cooper Mac Neil/Julien Andlauer/Thomas Merrill

Quelques minutes après 6 heures ce dimanche matin, Nicolas Jamin (Oreca 07 – Gibson #65 de Panis Racing), alors en lutte pour le top 5 LMP2, tire tout droit à Mulsanne où il reste planté face au mur. Sa voiture est dégagée du bac à graviers par un engin de levage.

À 6 h 44, Sébastien Bourdais (Oreca 07 – Gibson #10) ferme la porte à Sean Gelael (Oreca 07 – Gibson #31), alors que celui-ci allait lui prendre un tour supplémentaire. L’accrochage est inévitable et les deux prototypes partent en tête-à-queue à la chicane Daytona.

Oreca 07-Gibson #9 Robert Kubica/Louis Delétraz/Lorenzo Colombo Prema Orlen Team

À la faveur de la nuit et des ravitaillements, la Ferrari #51 et la Corvette #64 sont revenues dans le match en LMGTE Pro. Aux première et deuxième places au lever du soleil, elles restent à portée de tir de la Porsche #92. Milner, sur l’américaine, finit d’ailleurs par prendre l’avantage sur Pier Guidi (Ferrari), lequel se retrouve immédiatement sous la menace de Christensen (Porsche). Le pilote de l’Allemande perd le contact quand il manque son freinage à Mulsanne. Il est suffisamment habile pour traverser le bac à graviers sans y rester, et reprend la 2e place quand Milner s’arrête pour le 15e ravitaillement de la Corvette #64. Quand Christensen répète la même erreur à 7 h 38, il est sanctionné par une crevaison à haute vitesse qui déchape instantanément et endommage sérieusement la Porsche.

#36, Alpine

Alors que l’Aston Martin Vantage AMR #33 conforte sa première place dans la catégorie LMGTE Am, la Ferrari 488 GTE Evo #59 est au ralenti en piste, puis stoppée après Arnage sans que son pilote Alexander West puisse la redémarrer.

LMGTE Am : #33 Aston Martin Vantage AMR Ben Keating/Henrique Chaves/Marco Sørensen TF Sport

Julien Andlauer et Thomas Merrill sonnent la charge pour repositionner leur Porsche 911 RSR-19 #79 de Weathertech Racing en tête, devant la #99 de Hardpoint Motorsport et les Aston Martin Vantage AMR #98 et #33, dans cet ordre. Les Aston Martin reprennent les devants au ravitaillement suivant.

Top 5 à 8 heures (classement général) :

Toyota GR010 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing – Sébastien Buemi/Brendon Hartley/Ryo Hirakawa – 259 tours

Toyota GR010 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing – Mike Conway/Kamui Kobayashi/José Maria López, à 1 tour

Glickenhaus 007 LMH #709 Glickenhaus Racing – Ryan Briscoe/Richard Westbrook/Franck Mailleux, à 3 tours

Oreca 07 – Gibson #38 JOTA – Roberto Gonzáles/António Félix Da Costa/Will Stevens, à 7 tours, 1er LMP2

Oreca 07-Gibson #9 Robert Kubica/Louis Delétraz/Lorenzo Colombo Prema Orlen Team, à 8 tours

 

 

Les leaders des autres catégories :

LMGTE Pro : #64 Chevrolet Corvette C8.R Tommy Milner/Nick Tandy/Alexander Sims Corvette Racing, 238 tours

LMGTE Am : #33 Aston Martin Vantage AMR Ben Keating/Henrique Chaves/Marco Sørensen TF Sport, 233 tours

Les abandons à 8 heures :

#46 Porsche 911 RSR-19 Matteo Cairoli/Mikkel Pedersen/Nicolas Leutwiler Team Project 1 – Casse moteur

#71 Ferrari 488 GTE Evo Franck Dezoteux/Pierre Ragues/Gabriel/Aubry Spirit of Race – Problème moteur

#59 Ferrari 488 GTE Evo Alexander West/Côme Ledogar/Marvin Klein Inception Racing – Panne mécanique en piste

 

Haut du site